Accueil Yessaï Karapétian en concert
Dimanche 22 septembre 2019 : 14255 concerts, 25681 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.


Piano jazz

Yessaï Karapétian en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Yessaï Karapétian : l'historique des concerts

Di.

18

Août

2019

Yessaï Karapetian le JAM - Marseille (13)

Sa.

31

Mars

2018

Ve.

22

Déc.

2017

Romain Morello en concert
Yessaï Karapetian Quintet Yessaï Karapétian | Romain Morello | Frédéric Pasqua | Christophe Leloil
Le JAM (ex Lounge) - Marseille (13)

Lu.

28

Août

2017

Di.

27

Août

2017

Quentin Bourg-Drevet en concert
Yessaî Karapetian and friends Yessaï Karapétian | Quentin Bourg-Drevet | Romain Morello
Le JAM (ex Lounge) - Marseille (13)

Je.

19

Janv.

2017

Jeanne + Kemmler + Potochkine + One Foot Yessaï Karapétian | Marc Karapetian
Le Poste à Galène - Marseille (13)

Lu.

26

Déc.

2016

Yessaï Karapetian Quintet-Dark Room #0 Le JAM (ex Lounge) - Marseille (13)

Ve.

25

Nov.

2016

Jazz sur la Ville en concert
MichaËl Vemian, YessaÏ Karapetian & Marc Karapetian Jazz sur la Ville | Marc Karapetian | Yessaï Karapétian
L'Éolienne - Marseille (13)

Yessaï Karapétian : les dernières chroniques concerts 6 avis

Rachid Taha + Dj Djel Mars Band + A Filetta + Vocal Sampling + One Foot + Lura (Festival Babel Med)

Critique écrite le 21 mars 2017, par Sami

Dock des suds, Marseille 17 Mars 2017

Rachid Taha +  Dj Djel Mars Band + A Filetta + Vocal Sampling + One Foot + Lura (Festival Babel Med) en concert

Après une première soirée où on aura , entre autres, apprécié la classe de la Soudanaise Alsarah et ses Nubatones, le succès du show cinématique de Chassol et le beau mélange méditerranéen Chaabi Flamenco. Pas de Speed Caravan comme espéré, hélas programmé à minuit jeudi peu avant le dernier tram, dommage que le festival n'ait pu trouvé de prolongement des transports en commun comme ça se fait pour la fiesta des suds ou pour le festival jazz des cinq continents. Le samedi commence pour moi dans la salle des Sucres avec les polyphonies Corses des vénérables A Filetta de près de 40 ans de carrière, dont ma connaissance se limite pour ma part avec la présence sur la bande originale du film " Comme un aimant " d'Akhenaton. 6 chanteurs dans un silence religieux, où l'émotion est aussi bien chez les néophytes que chez les assidus du groupe, où on notera une citation de Cioran (" La seule chose qui élève l'homme au-dessus de l'animal est la parole; et c'est elle aussi qui le met souvent au-dessous ") au sujet d'un amendement proposé (et refusé) par un député afin qu'un pourcentage du budget de la recherche spatiale puisse aider à la recherche contre une maladie rare. Une prise de position largement applaudie. Ce sera nettement... Lire la suite

Onefoot (Inouïs du Printemps de Bourges)

Critique écrite le 03 février 2017, par Pirlouiiiit

Poste à Galène, Marseille 19 janvier 2017

Onefoot (Inouïs du Printemps de Bourges) en concert

D'ordinaire j'ouvre ma saison de concert le soir du vernissage de la désormais traditionnelle expo annuelle de Live in Marseille au Lollipop (10 en 10 ans d'existence du lieu). Mais comme cette année ce vernissage a lieu le 1er février et que mon pote Aaron est de passage à Marseille je ne résiste pas au plaisir de l'emmener ce soir au Poste à Galène. C'est d'ailleurs amusant, lors de son précédent passage à Marseille à l'ère pré-Lollipopienne (en 2006) je l'avais déjà emmené 2 fois au Poste , pour An Pierlé et pour les Blerots de Ravel, (ainsi qu'en coup de vent à la Meson pour un bout de Kabbalah... ). Ce soir joli programme car il s'agit des Inouïs, à savoir la selection PACA-Corse du Printemps de Bourges. C'est la première fois dans mon souvenir que le concert d'audition à lieu dans le centre ville ... du coup c'est la première fois depuis longtemps que j'y assiste. Enfin en partie car comme nous avions invite David et Anna à manger des pizzas avant le concert finalement lorsque nous arrivons au Poste à 22h légèrement passé c'est déjà le dernier groupe. On arrive à la pause et la salle est bien pleine. On retrouve quelques visages familiers qui nous disent tous tout le bien qu'ils ont pensé de Potochkine qui vient juste de... Lire la suite

One Foot (Jazz sur la Ville)

Critique écrite le 04 décembre 2015, par pirlouiiiit

La Meson, Marseille 26 novembre 2015

One Foot (Jazz sur la Ville) en concert

Ce soir cruel dilemme (une fois de plus) en ce début de soirée entre One Foot à la Meson et la reformation ponctuelle des Neurotic Swingers au Poste à Galène. Les premiers je ne les ai jamais encore vus (même si j'ai brièvement croisé Yessaï Karapetian au sein du Grant'ork à l'Espace Julien il y a quelques années) mais j'ai entendu tellement de bien de leur passage au Poste avec Agop que je ne voulais pas les rater. Surtout à la Meson. Renseignements pris concernant les horaires ça paraissait jouables de faire un tour au deux, en commençant par la Meson donc. Je craignais que la Meson soit bondée, d'autant que cette date s'inscrit dans le cadre du festival Jazz sur le Ville mais à mon arrivée je constate que ce soir ce sera plus intimiste. Ce qui n'est pas pour me déplaire. Peu de temps après m'être calé au pied de "la scène" (juste eu le temps de saluer les quelques inconditionnels) et déjà les lumières se tamisent. On nous présente alors les trois musiciens qui ne vont pas tarder à nous rejoindre, à savoir Yessaï Karapetian au piano (et à la flute), son frère Marc Karapetian à la contrebasse et (je cite "leur cousin ou quelque chose comme ça ?") Matthieu Font à la batterie, en précisant que ce soit il s'agira d'un set purement... Lire la suite

Tribute To JJ Johnson & Bud Powell

Critique écrite le 18 octobre 2012, par Mcyavell

Rouge Belle de Mai - Marseille 21 septembre 2012

Tribute To JJ Johnson & Bud Powell en concert

C'est mon quatrième Tribute to J.J. Johnson et je ne m'en lasse pas. Rendre hommage à ce géant du trombone est semble-t-il le sport favori de Philippe Renault. La formation de ce soir est encore différente des trois précédentes (en avril 2010 avec trois de ses élèves trombonistes du CNRR, une semaine plus tard avec This Quartet, en novembre 2011 avec un autre quartet, plus proche de la formation de ce soir puisque Christian TonTon Salut et Henri Florens y figuraient déjà). Il s'agit ici d'un quintet. La contrebasse de Nicolas Koedinger complète merveilleusement la rythmique et Gerard Murphy joue le rôle de Charlie Parker. Le contenu est sensiblement le même que lors des précédentes "éditions" : Blue Noon, pièce idéale pour que chaque musicien se présente, le très entrainant anatole - hommage à Charlie Parker - avec sa kyrielle de délicieux soli successifs sur 8 temps, la tendrissime ballade Lament, le swinguant à souhait It's You Or No One, l'enjoué Commutation où Philippe Renault s'exerce avec bonheur au scat... A cet hommage s'en ajoute un autre : Bud Powell, l'un des prestigieux complices de JJJ dont Henri Florens est féru. Là encore, les pièces vont du sautillement (Bouncing With Bud), à la quiétude (If I Love You, Autumn In... Lire la suite