Accueil Yuna Project en concert
Samedi 24 août 2019 : 11646 concerts, 25625 chroniques de concert, 5262 critiques d'album.


A la croisée du trip-hop, du hip-hop, de l'electro rock et du dub psyché. Emmenés par une voix féminine et un MC, les instruments acoustiques (batterie, percussions, voix) embrassent les sonorités électroniques (scratchs, basse électrique, guitare électrique, samples & synthés).
A la frontière des genres demeure Yuna Project. Ce temple musical emprunte au dub la rondeur de ses basses et ses effets bienveillants pour structurer une fusion innovante. Entre jazz/rock, musique ethnique, hiphop et électro un éclectisme singulier imprègne le parcours du groupe pour aboutir à un premier album intitulé "On the Edge". Dans la lignée d'Asian Dub Foundation, High Tone ou encore Massive Attack, Yuna Project prend soin de se distinguer par des arrangements originaux et une énergie unique sur scène. Cette aura retint l'attention de la presse dès 2009 lors des premières parties de Dj Vadim puis de Wax Tailor avant de convaincre les jurés de tremplins régionaux l'année suivante. En 2011 ils continuent de séduire le public avec des passages remarqués dont un concert aux Nuits Musicales du Château de Tourrette-Levens. Les morceaux s'imprègnent de vrais soulèvements rythmiques ponctués par une guitare aux versants funk-rock. Une voix féminine transcende l'auditeur et contraste le flow percutant du MC qui, derrière les platines, gère aussi samples et scratchs. Hochements de tête assurés ! Yuna Project est désormais bien plus qu'un projet d'étude initié en 2009 par Dün (le cœur dans la langue de Magma) puis primé par le Conservatoire de Nice. Compositeur et bassiste antibois, il s'inspire d'images mentales pour poser la base d'une véritable projection de sons et d'influences. Le symbole de Yuna réserve bien des surprises. De riches interventions sonores et visuelles prolongent cette odyssée. Un voyage aux différences subtiles, "envoutant, hypnotisant" selon la presse.

Site

Yuna Project en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Yuna Project : l'historique des concerts

Sa.

22

Avril

2017

La Methode en concert
Yuna Project + La Méthode + Moussu T e lei Joventz La Methode | Yuna Project | Moussu T e lei Jovents
Molotov - MArseille (13)

Sa.

23

Juillet

2016

Ve.

25

Mars

2016

Sax Machine + Yuna Project La Gare - Maubec (84)

Ve.

04

Déc.

2015

Les Sulfureuses : Senbeï + Yuna Project + Beat Cheese Yuna Project | Senbeï
Le Poste à Galène - Marseille (13)

Ve.

14

Mars

2014

F.a.B & All In + Yuna Crew Yuna Project | F.a.B
Le Volume - Nice (06)

Sa.

21

Déc.

2013

Ashkabad + Yuna Crew + My E.T. Yuna Project | My E.T. | Ashkabad
Le Volume - Nice (06)

Sa.

21

Sept.

2013

HVN + O'style + Yuna crew Yuna Project | H.V.N | O'style
Le Volume - Nice (06)

Ve.

24

Mai

2013

Papaya Cake en concert
Yuna Project + Papaya Cake + Ashkabad Yuna Project | Papaya Cake | Ashkabad
Le Volume - Nice (06)

Yuna Project : les dernières chroniques concerts 1 avis

Fiesta des Suds : Minuit, BigFlo & Oli, Diego El Cigala, Alpha Blondy, Yuna

Critique écrite le 18 octobre 2015, par Sami

Dock des suds, Marseille 15 Octobre

Fiesta des Suds : Minuit, BigFlo & Oli, Diego El Cigala, Alpha Blondy, Yuna en concert

Pas mis les pieds à la Fiesta des suds depuis 2011 et un peu comme pour Marsatac pas d'attente particulière pour celle-ci, c'est parti pour trois soirs de concerts et de "salut qu'est ce que tu deviens" dans ce cadre qui me manque un peu depuis qu'il n'y a plus beaucoup de concerts programmés le reste de l'année. Jeudi il fallait arriver tôt pour la Cap Verdienne Elida Almeida qui a séduit un cabaret rempli à bloc avec une musique ensoleillée, un sourire ravageur et beaucoup d'interaction en français avec le public. Dans la salle des sucres, c'est la séquence "les chiens ne font pas des chats" avec un groupe quasi inconnu mais dont les membres comprennent la fille de Catherine Ringer et feu Fred Chichin au chant et son fils à la guitare. Minuit n'ont pas encore sorti d'album mais ont quand même droit à une grande salle, de quoi en défriser certains déjà agacés par la descendance pistonnée des Dutronc, Higelin et autres Chedid. Aucune surprise en entendant leur musique très proche de ce que l'on connait des Rita Mitsouko, de la pop funky pas désagréable, qui manque probablement de folie mais qui devrait plaire à un public pas trop exigeant. Mais même avec les meilleures intentions il est impossible de faire abstraction de... Lire la suite