Accueil Yvi Slan en concert
Lundi 11 décembre 2017 : 10656 concerts, 24770 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Yvi Slan propose un mélange entre pop et electro pour une musique des plus classieuse. Il se présente sur scène en duo, lui, avec sa voix glam à la Lou Reed, guitare, machine et un batteur.
Yvi Slan est un artiste polymorphe, pur produit de la musique indépendante. Issu de la culture des années 70 DIY (Do it yourself), Yvi Slan est à la fois auteur-compositeur, interprète, producteur, ingé-son et directeur artistique. Découverte & Talents Fnac, lauréat du Printemps de Bourges, successeur des Chemicals Brother pour l'habillage sonore de la pub télé Ford S-Max, 8 albums édités sous son nom et une dizaine d'autres composés sur commande, plus de 400 dates assurées,... Inclassable, Yvi Slan s'attaque aussi bien à l'électro (Les couleurs du Spectre), qu'au rock ou à la folk. Pour lui, son travail forme un tout, ses créations ainsi que ses collaborations, Ba Cissoko, Babycart, Dissonant Nation, sont pensées en terme de continuité.

Yvi Slan : vos chroniques d'albums
Site

Yvi Slan en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Yvi Slan : l'historique des concerts

Sa.

02

Déc.

2017

Where's Captain Kirk en concert
Yvi Slan + Drive Simone + Where Is Captain Kirk ? Where's Captain Kirk | Yvi Slan
Electrode - Miramas (13)

Di.

24

Sept.

2017

rue du rock en concert
Miss Paillette,Old Factory,Niwt,Dareda,Copernic,Insomniacs,Telescope Road,Parking Shell,Steph & Clem,January Sons,Yvi Slan,Dirteez,Costa Fatal,Harmonic Generator,Medusa,Farouche Zoé,Galavar, Roxy's Angry,Conger! Conger!,Ducktape,Poutre,Temenik Electric rue du rock | Parking Shell | Miss Paillette | Temenik Electric | Harmonic Generator | Yvi Slan | January Sons | Telescope Road | Medusa | Conger! Conger! | Poutre | Farouche Zoé | The Dirteez
Rue Consolat (13)

Je.

11

Mai

2017

Aline en concert
Yvi Slan + Aline + SMD Aline | Yvi Slan
Café Julien - Marseille (13)

Sa.

11

Mars

2017

Yvi Slan / Smd / Monster L'Escale - Aubagne (13)

Je.

26

Janv.

2017

Ve.

16

Déc.

2016

DJ Sonic Seducer (Philippe Petit) en concert
Yvi Slan + Sonic Seducer + Fedor Yvi Slan | DJ Sonic Seducer (Philippe Petit)
Café Julien - Marseille (13)

Sa.

05

Nov.

2016

Yvi Slan le Kfé Quoi - Forcalquier (043)

Sa.

05

Nov.

2016

Yvi Slan + UnderzÜt Le K'fé Quoi - Forcalquier (04)

Yvi Slan : les dernières chroniques concerts 12 avis

(ma) Rue du Rock #5 (Festival Phocea Rocks) : Miss Paillette, Niwt, Copernic, The Insomniacs, January Sons, Yvi Slan, The Dirteez, Farouche Zoé, Harmonic Generator, Medusa, Roxys Angry, Duck Tape, Poutre, Conger! Conger!, Temenik Elektrik

Critique écrite le 25 septembre 2017, par Philippe

Rue Consolat, Marseille 24 septembre 2017

(ma) Rue du Rock #5 (Festival Phocea Rocks) : Miss Paillette, Niwt, Copernic, The Insomniacs, January Sons, Yvi Slan, The Dirteez, Farouche Zoé, Harmonic Generator, Medusa, Roxys Angry, Duck Tape, Poutre, Conger! Conger!, Temenik Elektrik en concert

Et de 5 ! C'est déjà l'édition #5 de la Rue du Rock par Phocea Rocks ! Comme le temps passe... Quand on repense aux deux premières, il y a de quoi mesurer le chemin parcouru, aussi bien en fréquentation (de moins de 500 à ... peut-être 2 500 ce dimanche ? en tout cas ça m'a paru bondé !), qu'en programmation (de 5 lieux à 7, voire 8 en comptant les Danaïdes en bonus) qu'en ... sécurité ! Se rappeler que la rue Consolat n'était même pas toujours fermée à la circulation pendant l'événement, selon les années et autorisations erratiques reçues... Alors que pour la deuxième année consécutive en 2017, on a en effet du non seulement tout bloquer, mais faire dégager toutes les voitures de la rue ! Heureusement, beaucoup moins sont parties en fourrière même si 3 ou 4 vraiment mal placées ont fini par être rattrapées par la patrouille municipale en début d'aprème. Bref, plus de préparation mais plus de confort après. Le problème est qu'au fil des 5 éditions je suis passé presque à mon insu, de vaguement bénévole de l'association (en tant que chroniqueur gonzo amateur), à bénévole complet, vraiment mobilisé sur les petites et grandes choses à faire, défaire, et parfois refaire. Autrement dit : avant j'étais trop bourré pour faire une chronique... Lire la suite

Rue du Rock #5 (Copernic, Dareda, The Insomniacs, Parking Shell, Telescope Road, Yvi Slan, The Dirteez)

Critique écrite le 24 septembre 2017, par Lumak

Rue Consolat 24 Septembre 2017

Rue du Rock #5 (Copernic, Dareda, The Insomniacs, Parking Shell, Telescope Road, Yvi Slan, The Dirteez) en concert

Le beau temps était au rendez vous pour la 5ème édition de la Rue du Rock avec cette année 22 concerts. Bien sûr, impossible de tous les faire mais en parcourant les différents lieux, j'ai commencé par le concert de rock electro rythmé du duo Dareda au Pôle Info Musique, puis j'ai bien apprécié les très efficaces Copernic qui étaient entourés d'un grand public conquis dans la rue. Ensuite dans la rue des Abeilles, j'ai écouté le groupe The Insomniacs qui rassemblait aussi un bon groupe de personnes. De retour dans la rue consolat et plus précisément dans l'Atelier Gouache qui se remplissait de monde pour écouter les Parking Shell qui donnait un rock teinté de rock anglais très agréable. De retour à l'extérieur, devant le CQFD pour assister au set des Américo-Finno_Marseillais Telescope road qui a offert de beaux morceaux longs avec la... Lire la suite

Yvi Slan + Fedor + Sonic Seducer (Soirée Boompop)

Critique écrite le 24 décembre 2016, par Pirlouiiiit

Café Julien, Marseille 16 décembre 2016

Yvi Slan + Fedor + Sonic Seducer (Soirée Boompop) en concert

Encore une grosse soirée où j'ai fait des aller-retours entre plusieurs lieux (fort heureusement situés assez proches les uns des autres). Il y a plusieurs mois lorsque Sylvain aka Yvi Slan m'a proposé de participer à la soirée qu'il organisait pour son label Boompop, en exposant mes photos j'ai dit oui sans hésiter. Et puis entre temps le Lollipop Music Store a aussi choisi cette date pour fêter ses 10 ans d'existence, couplée au concert des Cowboys from Outerspace et Dum Dum Boys au Molotov. Après un passage au Café pour coller des QR code en guise de légendes sous mes photos je suis allé souhaité un joyeux anniversaire à Polo et Stéphane au Lollipop et suis ensuite revenu au Café Julien où les choses étaient sur le point de commencer. La soirée y commencera par une petite heure de sélections de Sonic Seducer. Sonic Seducer n'est autre que Philippe Petit. La raison de ce double nom ? Là où Philippe martyrise (voire endommage) des platines (cf ici), Sonic Seducer lui se contente de faire de belles sélections et d'envoyer tout cela depuis sa tablette. Bêtement je n'ai pas noté ce qu'il nous a passé mais sur le coup ça m'a bien plu. Je viens de jeter un œil sur sa fiche CnC "Dj set 60s Yé-Yé Jerk, Garage Punk, Disco, Belgian New... Lire la suite

Entretien avec Yvi Slan

Interview réalisée le 27 juin 2013, par Jacques 2 Chabannes

Marseille 14/06/2013

Entretien avec Yvi Slan

Yvi Slan Vendredi 14 juin 2013 Marseille suinte sans retenue sous ses aisselles, victime d'une subite et inattendue canicule de concours. Yvi Slan est à la bourre, lui, victime d'une bête batterie, pour le moins capricieuse (montée en mode "courant alternatif", tout comme lui !). Résumé, à suivre (ci-après) d'une belle rencontre de saison menée sur les contreforts du Cours Julien, à l'ombre d'un Tilleul salvateur et au contact d'une double tasse de thé vert lapée de plaisir (Les Mots des Thés, que ça s'appelle !). Tandis que le liquide régénérateur pénètre les organismes, notre musicien (protéiforme et sans fards) s'éponge le front d'un geste auguste et dégagé ; prêt à se dévoiler et se livrer tout de go, comme de coutume : entier et volubile, souriant et plein d'envie. Je me lance alors de basique... Salut Yvi ! On va faire "simple", tiens, afin de pouvoir te bâtir ici une belle hagiographie : tu me choisis cinq moments clés, pour toi, depuis tes débuts, musicalement parlant... Yvi Slan Bon, ben... j'ai commencé la musique, lorsque j'ai arrêté le dessin... au moment de la fameuse loi Devaquet ! (NDR : destinée à réformer les Universités en 1986). J'avais passé tous les tests dans les écoles publiques, mais comme... Lire la suite

Yvi Slan : les chroniques d'albums

Yvi Slan : Eve

Chronique écrite le 18/01/2010, par Zeu Western Manooch

Yvi Slan : Eve

Yvi Slan, catalogué au début de ce siècle dans les registres "électro" des fanatiques du rangement et autres agitateurs culturels de France & de Navarre, vient en fait du rock. On peut dire, à l'écoute de Eve, son dernier opus en date, que ça s'entend. Et pour tout vous dire, c'est tant mieux ! Un album-concept, dans l'esprit mélodieux chiadé et très orchestré de ce que Gainsbourg et Vannier ont pu faire avec leur Melody Nelson, ou que Biolay plus récemment à tenter avec plus ou moins de réussite avec sa Superbe. Le Marseillais y murmure sa prose enjôleuse, un tantinet vicelarde, à l'appui d'une musique psychédélique et complexe, qui n'aurait... Lire la suite

Yvi Slan : Bleu

Chronique écrite le 23/11/2004, par Pirlouiiiit

Yvi Slan : Bleu

Apres un premier album tout a fait recommandable Knock out sorti l'année dernière, Yvi Slan continue son exploration des Couleurs du spectre avec un maxi de plus d'une heure. Ce quatrième chapitre, est composé au deux tiers d'un titre de près de 42 minutes : Bleu ; Bleu, non pas comme la mer (chose qui n'aurait pas surpris pour un marseillais), mais plutôt comme le ciel voire l'espace a la lecture des titres qui constitue ce long morceau. En effet Bleu est en fait la fusion de 11 morceaux joués d'un trait (autant au début je trouvais ça amusant d'un... Lire la suite

Yvi Slan : KNOCK OUT

Chronique écrite le 01/03/2003, par Pirlouiiiit

Yvi Slan : KNOCK OUT

N'étant pas très branché électro j'avais néanmoins été touché par la musique entraînante de Yvi Slan seul ou en compagnie de Ba Cissoko. Premier vrai album donc pour celui dont on parle beaucoup sur Marseille et qui a reçu le prix Découverte du Printemps de Bourges il y a deux ans. Pas mal d'évolution depuis cette époque et comme résultat ces 13 titres qui sont bien des morceaux indépendant et non une longue plage instrumental comme cela est parfois le cas dans la discipline. Après une intro plutôt hip hop (rappelez moi... Lire la suite