Accueil Chronique album : Beck - Modern Guilt, par Pierre Andrieu
Lundi 24 février 2020 : 10674 concerts, 25930 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Critique d'album

Beck : "Modern Guilt"

Beck :

Pop - Rock

Critique écrite le 10 août 2008 par Pierre Andrieu

Enthousiasmant retour pour Beck, avec un album truffé de hits pop/rock psychéfunky co produit par le magicien Danger Mouse. Beck et le producteur/musicien caché derrière le Grey album (brillant mix du Black Album du rappeur Jay-Z avec l'album blanc des Beatles) et les disques pop 'n soul de Gnarls Barkley était clairement destinés à travailler ensemble un jour ; la passion pour les collisions musicales du génial auteur de Mellow Gold, Sea change et Odelay s'accommode en effet à merveille avec les multiples trouvailles sonores de l'illuminé Danger Mouse. Cela donne un album ébouriffant et groovy où les arrangements de cordes de Serge Gainsbourg, les mélodies pop des Beatles et de Brian Wilson, la funk music de Sly Stone et Prince, la drum 'n bass et les beats électroniques vrillants, sans oublier les bidouillages psychédéliques, se mettent au service d'un songwriting inspiré couplé à des textes à la fois concernés par le monde actuel et tournés vers la spiritualité (The Soul Of A man, Modern Guilt, Gamma Ray, Volcano... ). En écoutant les dix plages de Modern Guilt, on peut tour à tour danser de manière sexy, sauter de joie au plafond, planer tranquillement ou rêvasser loin du monde des Terriens... Avec une telle provisions de tubes flambant neufs (Orphans, Youthless, Profanity Prayers, Gamma ray etc), les prochains concerts de Beck devraient s'avérer une fois de plus étourdissants.

A lire également, des chroniques du concerts de Beck à Bourges, en 2003 et à paris, au festival Rock en Seine en 2006.

Sites Internet : www.modernguilt.com, www.beck.com, www.myspace.com/beck, http://ca.youtube.com (vidéo du titre Orphans).

8 juillet 2008 (XL Recordings)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 10 août 2008 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu

Beck : les chroniques d'albums

BECK : SEA CHANGE

BECK : SEA CHANGE par Pierre Andrieu
26/10/2002
Après le funk de Midnite vultures, Beck revient à des rythmes plus lents et se saisit une nouvelle fois de sa guitare sèche. Les fans des albums Mutations et One foot in the grave peuvent se réjouir : le country/folk mâtiné de pop est à nouveau à... La suite