Accueil Chronique album : Benjamin Biolay - Vengeance, par Pierre Andrieu
Mardi 23 octobre 2018 : 13840 concerts, 25212 chroniques de concert, 5230 critiques d'album.

Critique d'album

Benjamin Biolay : "Vengeance"

Benjamin Biolay :

Pop - Rock / ChansonPop

Critique écrite le 23 octobre 2012 par Pierre Andrieu

Alors, il est comment le nouveau disque de Benjamin Biolay ? Bien, très bien même, voilà la réponse que l'on ne peut manquer de donner à cette question après un nombre assez conséquent d'écoutes attentives, passionnées et addictives... Car malgré ses tentations mainstream - qui se matérialisent par une soif inextinguible de duos (six, quand même !) avec des stars comme Vanessa Paradis, Orelsan, Julia Stone, Oxmo Puccino ou Carl Barat (Libertines) et... non, rien avec Carla Bruni ! - , Benjamin Biolay arrive encore une fois à tirer son épingle du jeu sur l'album Vengeance. Grâce à ses talents de fin mélodiste, de parolier osant tout, d'arrangeur inspiré, de chanteur cabossé et de songwriter schizophrène (chanson pop & rock in French, hip hop, jazz, ballade folk sixties, électro pop, New Wave... ). Au début, on tique un peu sur certaines collaborations ou sur tel ou tel son un peu décalé (à un moment, il y a un synthé presque dance qui hérisse le poil... ) et puis rapidement, on dépose les armes et l'on se rend à l'évidence : ce gars-là a toujours une putain de classe. Et il s'en sert pour faire de très bons disques qui cartonnent à leur sortie (depuis La Superbe) mais qui ont également le potentiel pour le placer dans l'histoire de la musique d'ici comme un digne hériter de Serge Gainsbourg. Car pour marquer les esprits comme son illustre aîné, celui dont les initiales sont BB a pris soin d'écrire un nombre incroyable de tubes pour ce nouvel opus : les imparables et appelés à tourner en boucle partout Aime Mon Amour, Marlène déconne, Profite, Ne Regrette Rien, Belle époque (Night Shop2), L'insigne Honneur et Confettis. Et entre ces titres forts, les autres compositions (il y en a 14 en tout... ) ne font pas " bouche trou ", bien au contraire ! Bâti un peu sur le même modèle - long et très varié - que le double album La Superbe, Vengeance devrait remporter un succès aussi important, voire plus.

A lire également, un compte rendu du concert de Benjamin Biolay au Festival des Inrocks, à la Cigale, à Paris, le 11 novembre 2012, ainsi qu'une chronique d'un concert de sa triomphale tournée 2010...



Liens : www.benjaminbiolay.com, www.facebook.com/benjaminbiolayofficiel, www.youtube.com/user/biolayofficiel, https://twitter.com/BiolayOfficiel...

5 novembre 2012 (Naïve)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 23 octobre 2012 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu

Benjamin Biolay : les chroniques d'albums

Benjamin Biolay : La Superbe

Benjamin Biolay : La Superbe par Pierre Andrieu
07/01/2010
Véritable tour de force artistique, le dernier disque de Benjamin Biolay lui permet d'être l'heureux détenteur d'un premier disque d'or depuis fin 2009 puis de se lancer aujourd'hui dans une grande tournée française (à partir du 21 janvier 2010)... ... La suite

Benjamin Biolay : Trash Yéyé

Benjamin Biolay : Trash Yéyé par Pierre Andrieu
03/10/2007
Désespéré, cynique et courageux, le nouvel album de Benjamin Biolay risque bien de perpétuer la réputation de son auteur, celle d'un songwriter aussi doué qu'exaspérant. Trash yéyé se complait en effet à explorer tout ce qui est déprimant et sinistre... La suite

Benjamin Biolay : NéGATIF

Benjamin Biolay : NéGATIF par Pierre Andrieu
24/06/2003
Benjamin Biolay a entièrement produit, écrit et composé son deuxième album, Négatif. Certes, cela ne veux pas dire grand chose : l'ignoble petit garnement Damien Saez a bien fait de même avec son deuxième méfait discographique ! Mais contrairement à... La suite