Accueil Chronique album : Cocoon - My Friends All Died In A Plane Crash, par Pierre Andrieu
Jeudi 19 septembre 2019 : 14485 concerts, 25680 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.

Critique d'album

Cocoon : "My Friends All Died In A Plane Crash"

Cocoon :

Pop - Rock / Folk

Critique écrite le 13 novembre 2007 par Pierre Andrieu

Impeccable premier album pour Cocoon, le duo folk pop clermontois que tout le monde s'arrache actuellement. Après la victoire dans le concours CQFD, des concerts au Printemps de Bourges, aux Eurockéennes de Belfort, aux Francofolies de La Rochelle, en Angleterre, au festival des Inrocks et la signature avec le label Sober & Gentle, la très faste année 2007 de Mark Daumail et Morgane Imbeaud se conclut en beauté avec la sortie d'un disque où la folk music, la pop et la soul sont harmonieusement mélangées. Chose assez surprenante pour un disque français, les influences d'Elliott Smith et Sufjan Stevens ressortent souvent des charmantes petites chansons écrites par Mark D.. Celles-ci sont très subtilement interprétées à deux voix - magnifiques - et arrangées à deux, avec l'aide de quantités d'invités prestigieux : Seb Martel et Jack Daumail pour de sobres solos de guitare, Nicolas Stevens et Jeff Assy pour les cordes, Denis et Yann Clavaizolle respectivement à la basse et à la batterie. Très varié, sachant cacher son jeu (texte désespéré sur musique gaie, paroles humoristiques sur accompagnement mélancolique) et surprendre l'auditeur, My friends all died in a plane crash a tout pour séduire à la fois le grand public et les amoureux fous de folk pop bien ouvragée. Take off, On my Way, Seesaw, Tell me, Chuppee, Cliffhanger (entre autres) ont tous les atouts nécessaires pour rentrer durablement dans la vie des gens sensibles : musiques et mélodies accrocheuses, chants ultra émouvants, univers délicat, riche et léger. La suite risque d'être tout aussi réussie pour Cocoon puisque la tournée continue, de nombreuses collaborations vont paraître (la voix unique de Morgane sera présente sur le disque de Daniel Darc, après celui de Jean-Louis Murat) et le duo va commencer à écrire à quatre mains. A suivre de près donc...

Sites Internet : www.myspace.com/listentococoon, www.myspace.com/sobergentle, www.myspace.com/discograph, www.myspace.com/sophianeprod.

29 octobre 2007 (Sober & Gentle - Discograph)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 13 novembre 2007 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu

Cocoon : les chroniques d'albums

Cocoon : Where The Oceans End

Cocoon : Where The Oceans End par Pierre Andrieu
29/11/2010
Certains - de méchants jaloux pas très très chupee et qui n'aiment pas le vilain succès, c'est sûr ! - ont décrit le nouvel album de Cocoon comme une sombre bouse fumante, d'autres ont, à l'inverse, parlé de chef d'œuvre ultime pour décrire... La suite

Cocoon : I Hate Birds e.p.

Cocoon : I Hate Birds e.p. par Pierre Andrieu
10/05/2006
Premier disque pour le duo clermontois Cocoon, et si l'on en juge par le caractère extrêmement abouti et prometteur des cinq morceaux figurant sur I hate birds e.p., il ne fait aucun doute qu'il devrait être suivi par beaucoup d'autres sorties... La suite