Accueil Chronique album : Courtney Barnett - Tell Me How You Really Feel, par Pierre Andrieu
Mercredi 15 août 2018 : 11811 concerts, 25128 chroniques de concert, 5221 critiques d'album.

Critique d'album

Courtney Barnett : "Tell Me How You Really Feel"

Courtney Barnett :

Pop - Rock / IndieRock

Critique écrite le 30 avril 2018 par Pierre Andrieu

Après ses escapades en compagnie de son pote Kurt Vile (l'excellent album Lotta Sea Lice) et de sa copine Jen Cloher (le disque éponyme de cette dernière et la tournée qui a suivi), Courtney Barnett s'attaque à la suite de son notoirement et mondialement acclamé (à juste titre) Sometimes I Sit and Think, and Sometimes I Just Sit... Ça s'appelle Tell Me How You Really Feel et ce n'est pas une œuvre à but médical, voire psychanalytique, c'est exactement ce dont on avait besoin de la part de Miss Barnett : de nouvelles chansons très bien foutues, chantées d'une voix un peu nonchalante et acidulée (à la Lou Reed) avec des textes à la fois drôles, grinçants et extrêmement bien sentis ("I could eat a bowl of alphabet soup and spit out better words than you", " You don't have to pretend you're not scared, everyone else is just as terrified as you.", "Friends treat you like a stranger and strangers treat you like their best friend, oh well"... ). Courtney Barnett creuse le même sillon que sur ses précédentes sorties, mais n'exploite pas un filon sur un mode bêtement commercial, l'Australienne fait tout simplement preuve de suite dans les idées en délivrant des pop songs indé qui font mouche à tous les coups. Il faut dire que la très douée songwriter, chanteuse et guitariste est à nouveau entourée par la fidèle équipe de choc qui officiait déjà sur son précédent opus : Bones Sloane (à la basse et aux chœurs), Dave Mudie (à la batterie), Dan Luscombe (aux claviers, à la guitare et aux chœurs) et Burke Reid (à la prise de son, au mixage et à la coproduction). Mis en boite en juillet 2017 dans une ambiance " en famille, comme à la maison " au Soundpark Studios, Northcote, Victoria, en Australie, Tell Me How You Really Feel bénéficie de la présence de deux autres amies douées, la géniale Breeders en chef Kim Deal et sa sœur Kelley Deal, qui agrémentent de quelques chœurs et guitares deux titres, les tubesques et punchy Nameless, Faceless et Crippling Self-Doubt And A General Lack Of Confidence. Deux hits en puissance qui sont rejoints dans cette catégorie par l'imparable et entêtant indie rock de Charity, la folk song émouvante Need A Little Time ou encore le rêveur et catchy City Looks Pretty. Ce très beau disque appelé à tourner en boucle sur la planète entière se termine dans le calme et la mélancolie avec Sunday Roast après avoir été agité de nombreux soubresauts rock. Et si tu veux savoir comment on se sent vraiment, Courtney, on se dit qu'on tient là un album qui possède toutes les qualités pour accompagner un bon bout de temps les hauts et les bas de notre vie...

Une interview de Courtney Barnett à propos de ce disque est à lire ici...



Courtney Barnett sera en concert au Bataclan, à Paris, le 9 juin 2018, billets en vente ici...



Liens : www.facebook.com/courtneybarnettmusic, courtneybarnett.com.au, courtneybarnett.bandcamp.com/album/tell-me-how-you-really-feel, twitter.com/courtneymelba, www.instagram.com/courtneymelba...



18 mai 2018 (Marathon Artists - Pias)

Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 30 avril 2018 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu

Courtney Barnett : les chroniques d'albums

Courtney Barnett + Kurt Vile : Lotta Sea Lice

Courtney Barnett + Kurt Vile : Lotta Sea Lice par Pierre Andrieu
02/10/2017
Quand deux artistes ultra doués s'associent sans pression particulière pour former un duo et faire de la musique ensemble à la cool avec des potes, cela peut donner un truc totalement miraculeux... Le faux couple composé de deux vrais amis Courtney... La suite

Courtney Barnett : Sometimes I Sit And Think, And...

Courtney Barnett : Sometimes I Sit And Think, And... par Pierre Andrieu
04/03/2015
Après de très convaincants EP inauguraux contenant déjà en leur sein un hit intitulé Avant Gardener, l'Australienne Courtney Barnett passe à la vitesse supérieure sans forcer, en se servant à bon escient de son talent naturel pour le songwriting... La suite