Accueil Chronique album : David Lafore - Incompréhensible, par Pirlouiiiit
Mardi 31 mars 2020 : 10068 concerts, 25960 chroniques de concert, 5290 critiques d'album.

Critique d'album

David Lafore : "Incompréhensible"

David Lafore :

Pop - Rock

Critique écrite le 25 janvier 2020 par Pirlouiiiit

Ayant déjà écrit tout le bien que je pensais de la musique de David sur scène (une bonne vingtaine de chroniques en 20 ans) comme sur disque (4 de ses albums) j'ai un peu tardé à écrire sur ce disque que j'écoute pourtant depuis décembre dernier ... Franchement après sa double carte blanche à la Meson au cours de laquelle il avait invité Hakim Hamadouche, Gildas Etevenard, Ed Hosdikian ainsi que Ottilie B, Hank j'étais sûr qu'il allait (ou plutôt je me disais qu'il lui fallait) sortir un disque (pourquoi pas live) avec tous ces invités. En effet, lui qui aime bien prendre ses auditeurs à contre-pied (de nez), je me disais que juste après avoir poussé le minimaliste électronique à son maximum sur Les cheveux ... et bien non, cet album me prouve le contraire. Enregistré avec l'aide de Christophe Van Huffel (dont je surveille l'activité depuis Tanger) et avec quelques invités de marque (l'hyper actif Cyril Atef sur la plupart des titres, Fabrice Martinez à la trompette, et pas mal de choristes parmi lesquels on retrouve Lilith) voici donc 14 nouveaux titres de cette chanson inclassable dont il est l'un des fers de lance. On y retrouve avec plaisir les 5 titres de l'EP Chip chip dont cet hallucinant Le monde est petit qui au bout de 3 minutes de chanson part en vrille avec cet obsédant "Coupez moi la tête !" et ces "ouh ouh !" de rave (Il est d'ailleurs amusant de voir comment le simple fait de changer l'ordre de morceaux change complètement la perception qu'on en a ou l'importance qu'on leur donne). Juste après on trouve Incompréhensible assurément le morceau le plus pop du lot et donc au potentiel radiophonique le plus évident (il pourrait en tout cas trouver sa place sur les playlists de programmateurs souvent frileux). La face B (enfin la deuxième moitié du CD) s'aventure sur des terres plus expérimentales ... Comme à son habitude, cohabitent avec beaucoup de malice des titres faciles d'accès et d'autres beaucoup plus expérimentaux, des textes dont on comprend les sous-entendus plus ou moins rapidement et d'autres, comme ce Remi Duquenne (apportant ainsi un sacré coup de projecteur à L'association Souliers) ou ce Petit Village répété à l'infini, où les mots ne sont plus que des vecteurs de sons. Des textes finalement intimes dans lesquels on se retrouve et qu'on aura plaisir à chanter en famille en attendant de les entendre sur les ondes. Ca me fait penser que j'ai toujours trouvé que l'univers de David était à bien des égards assez proche de celui de Stéphane - Tante Hortense - Massy Inc. (avec qui il avait donné un super concert commun au théâtre de Lenche au siècle dernier), ce qui s'illustre ici par exemple, par le fait que la déchetterie aurait tout à fait eu sa place sur 3349, tout comme Qui es-tu sur l'album inexistant de Mr Go et Mr Ma. Sur la fin du disque il se lâche littéralement puisque après ce très Fauve j'arrive pas à m'arrêter et le désormais fameux Remi Duquenne on trouve cette plage troublante, la voix, dans laquelle il laisse un message d'amour immortel pour les générations futures. Nous aussi on t'aime David. Bisous.

2020 (David Lafore - La Triperie)





David Lafore : les chroniques d'albums

David Lafore : Les Cheveux

David Lafore : Les Cheveux par Pirlouiiiit
22/10/2017
Dèjà le 4ème album (si on ne compte pas ce qu'il a pu sortir de façon plus confidentielle avant 2004) et une métamorphose qui continue. Très peu de temps après son précédent J'ai l'Amour (2015) qu'on avait il faut le reconnaitre beaucoup attendu (II... La suite

David Lafore : J'ai L'amour

David Lafore : J'ai L'amour par Philippe
14/09/2015
Tremble, peuple francophone, Il est de retour. Qui ? David Lafore ! Le chanteur français le plus excentrique, le plus drôle et le plus triste du monde... Pour étayer une telle affirmation, un exemple suffit : se rappeler qu'on doit à David Lafore et... La suite

David Lafore Cinq Tetes : II

David Lafore Cinq Tetes : II par Pirlouiiiit
06/05/2007
Alors que l'on commençait à se demander ce qu'était devenu notre David Lafore local (celui-ci se serait il exilé à Paris pour percer ?) voici que déboule son "deuxième" album sobrement intitulé II. 11 titres dans la lignée des précédents (comprendre... La suite

David Lafore Cinq Têtes : David Lafore Cinq Têtes

David Lafore Cinq Têtes : David Lafore Cinq Têtes par Pierre Andrieu
30/11/2004
Il nous avait très agréablement surpris au Printemps de Bourges cette année, le premier disque de David Lafore vient confirmer son statut de chanteur français à suivre... Maniant l'ironie et l'humour pince sans rire avec art, monsieur Lafore écrit... La suite