Accueil Chronique album : Eagles Of Death Metal - Death By Sexy..., par Pierre Andrieu
Mercredi 26 février 2020 : 10750 concerts, 25932 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Critique d'album

Eagles Of Death Metal : "Death By Sexy..."

Eagles Of Death Metal :

Pop - Rock / HeavyGlam

Critique écrite le 10 janvier 2007 par Pierre Andrieu

Peace, love and death metal... Telle est l'étrange devise des Eagles of Death Metal, le combo de rock n roll glam de Jesse Hugues (au chant et à la guitare) et Josh Homme (le leader des Queens of The Stone Age, à la batterie, à la basse et au chant), deux gais lurons qui ne pensent qu'à atteindre le nirvana en faisant du sexe... et du rock insatiablement sexuel, décidément ! Si les paroles des morceaux ne parlent que de faire des galipettes partout, tout le temps et avec quasiment n'importe qui - ça a au moins le mérite d'être clair -, les musiques sont un brillant melting pot d'influences musicales à des années lumière du death metal... Le rock 'n roll olé olé de Little Richard, le boogie furieusement basique de T. Rex, le psychobilly outrageux des Cramps, la country folk blues authentique de Johnny Cash, le punk rock précurseur des Stooges et des Sonics, le heavy rock d'AC/DC, la funk music ultra humide de James Brown, Rick James et Prince se bousculent au portillon pour être honorés au cours de titres tous plus accrocheurs et percutants les uns que les autres. C'est une véritable orgie sonique débridée où les sons de guitare ultra craquants, les voix de fausset façon loups garou assoiffés de sexe et les rythmiques donnant des envies lubriques forniquent en toute liberté. Logiquement, si l'on est normalement constitué, il est difficile de garder son sang froid en écoutant un tel disque. La meilleure façon de l'appréhender semble être de le mettre à fort volume pour accompagner une partie de jambes en l'air sans tabous. Après, l'esprit libre, décontracté, en fumant une clope, on peut scander à loisir "Peace, love and Eagles of Death Metal...", une manière de remercier ce duo hédoniste pour ses invitations répétées au rapprochement entre les êtres humains... L'album Death by sexy permet de toucher du doigt le nirvana, pourquoi s'en priver ? Oui, hein, pourquoi ?

A lire également, des chroniques de concerts des Eagles Of Death Metal et des Queens of The Stone Age aux Eurockéennes de Belfort 2005, ainsi qu'un compte rendu du concert d'EODM au festival Rock en Seine 2009. .

Sites Internet : www.eaglesofdeathmetal.net, www.myspace.com/eaglesofdeathmetal.

2006 (Downtown Records)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 10 janvier 2007 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu

Eagles Of Death Metal : les chroniques d'albums

Eagles Of Death Metal : Zipper Down

Eagles Of Death Metal : Zipper Down par Pierre Andrieu
13/11/2015
Les rumeurs étaient alarmantes : pas de nouvelles discographiques des Aigles du Metal de la Mort depuis 7 ou 8 ans, et un nouvel album annoncé avec des versions retravaillées de titres de Boots Electric (le projet solo de Jesse Hughes), sans oublier... La suite

Eagles Of Death Metal : Heart On

Eagles Of Death Metal : Heart On par Pierre Andrieu
29/11/2008
Retour en fanfare jouissif pour les surpuissants Eagles Of Death Metal de Jesse Hugues et Josh Homme : l'album Heart on est en effet une ode heavy glam rock au sexe adolescent et à la débauche la plus totale... Avec force riffs de T. Rex, des Rolling... La suite