Accueil Chronique album : Jeanne Added - Be Sensational, par Philippe
Lundi 24 septembre 2018 : 14474 concerts, 25158 chroniques de concert, 5223 critiques d'album.

Critique d'album

Jeanne Added : "Be Sensational"

Jeanne Added :

Pop - Rock

Critique écrite le 30 juin 2015 par Philippe

A l'image de sa coiffure, l'album de Jeanne Added donne aux premières écoutes l'impression de partir un peu dans tous les sens. Mais en y regardant de plus près et sur d'autres images, l'édifice capillaire, faussement échevelé, est au contraire très étudié. Ambitieux dans sa conception, éclectique dans ses développements frontaux et latéraux, mais allant toujours de l'avant sans concession, et avec une belle détermination... Le hasard n'a rien à voir avec ça ! Anthem placé en tête, A War is coming est à la fois groovy et mid-tempo, martial et punk. Belle ouverture : il n'y a plus qu'à se laisser entraîner dans It, qui sonne comme une comptine cold-wave : comme une déclamation enfantine sur beat minimaliste et hyper-synthétique, formant un attelage assez irrésistible. Ah oui ! C'est donc un album électro chanté, s'amusant à brouiller un peu les codes ?
Nenni ! Look at Them, plainte habitée par une belle voix, n'a plus rien à voir, et voilà la table renversée par ce slow ravageur ! Jeanne Added n'est pas qu'une punkette arty, elle est manifestement aussi une amoureuse blessée. Et va le dire sur tous les tons à l'être aimé(e) : Miss it All, façon Santigold, conte encore un amour contrarié, mais élégamment ré-electrifié. La chanson-titre Be Sensational poursuit ce dialogue amoureux, dans un romantisme échevelé et donc, extrêmement touchant pour peu qu'on ait tendance à la fleur bleue. Ah oui ! C'est donc l'album d'un coeur d'artichaut, dissimulé sous un look d'amazone ?
Nenni ! Voici l'étrange Lydia, électro au couplet, balade au couplet, où la chanteuse confirme en passant une préférence pour le beau sexe, tout en rappelant sur la forme assez punchy que dans un couple de filles, elle serait plutôt la guerrière, la fille au cheveux bleus dont le regard laser foudroie la pauvre Adèle, si vous voyez... "You're killing me, Lydia, you're peeling off my skin !"...Et la fin de la chanson fascine aussi bien que ces yeux revolver bleu azur : à n'en pas douter, une tuerie sur scène ! Tout comme l'écervelée Back to Summer, pur titre de dancefloor, qu'on soupçonne aussi d'être redoutablement efficace. Ah oui ! c'est donc finalement l'album d'une fille, pour faire danser d'autres filles tout l'été ?
Nenni ! Tout est encore refoutu cul-par-dessus-tête avec l'intrigante Night Shame Pride, quelque chose comme un gospel joué au Korg, et l'étrange et éthérée Ready, pas dansante du tout du tout, qui peut éventuellement rappeler ... Björk ? Les nuages s'amoncellent pour le finale, la très sombre Suddenly, heureusement percés à la fin par un poignant rayon de soleil. Qui vient conclure cet hétéroclite défilé de chansons, certaines aimables au premier abord, d'autres plus retorses et plus exigeantes, pourtant retenues ensemble par un fil conducteur ténu, mais solide comme du nylon : celui d'un talent original et durablement fascinant. Finalement c'est encore la splendide chanson titre, Be Sensational, qui semble le mieux déclarer les intentions de l'artiste : être larguée par son amoureuse oui, être cocue, passe encore, en faire un album entier à la rigueur, mais que ce soit avec une classe et un style que personne ne pourra oublier ! Il ne tient qu'à vous de vous y attacher : la chanson se termine tout simplement par l'injonction "Catch me" ! Vivement une rencontre sur scène, un filet à la main pour attraper ce bien joli papillon de nuit...
(2015)
PS post-Rock en Seine - superbe prise, en effet !
Vignette Philippe

 Critique écrite le 30 juin 2015 par Philippe
 Envoyer un message à Philippe