Accueil Chronique album : Kansas - Kansas Of Elsass, par Philippe
Dimanche 29 mars 2020 : 9784 concerts, 25960 chroniques de concert, 5290 critiques d'album.

Critique d'album

Kansas : "Kansas Of Elsass"

Kansas :

Autres / Métalsacien

Critique écrite le 09 octobre 2007 par Philippe

Si vous êtes un "français de l'intérieur", vous n'en avez sans doute jamais entendu parler. Mais en Alsace, sachez-le, Kansas est un héros et vend des milliers de disques ! S'étant fait connaître en 2003 avec un premier détournement vidéo en alsacien sous-titré (le mythique Rambo vom Elsass), il poursuit son Oeuvre avec de petits billets d'humeur généralement assez voire très drôles, en direct de Strasbourg ou d'ailleurs... Alsace profonde ou Eurockéennes par exemple.
Oeuvre ? C'est bien le mot. Cet homme a en effet accepté, pour mieux le mettre en valeur, d'incarner l'alsacien beauf et rural jusqu'à sa quintessence, de la coupe nuque-longue jusqu'aux santiags en passant par la voiture tunée à mort et surtout, le méta-langage franço-alsacien parlé avec un accent à khouper au khouteau ! Quitte à être moqué autant être haut en couleur !
Après le Mia glorifié par IAM (c'est la même démarche), voici le non moins founky Sex Machine de Kansas ! Ce premier album lui permet notamment d'affirmer son amour pour son corps de rêve, sa voiture de champion, sa tchaï (comprendre, sa meuf) et celles des autres, pour son idole Johnny Star, pour le sexe, les saucisses et les frites (et pas forcément dans cet ordre). Et lui permet aussi placer quelques sketchs stupides (interview à Europe Nain ou passage assez rhikolo d'une commande à emporter).
Musicalement ? Un heavy metal FM à l'avenant, du rock biker ou de la "tance" (Ze day of day dédicacée aux "chens du nord") qui correspondent bien au personnage. Et de conclure sur une Outro K.O.E. pas mal du tout, ma foi, avec ghost song électro-metal justement consacrée... au bruit ! Bien évidemment et comme pour les vidéos de Kansas, si vous n'êtes pas né dans la belle Alsace ou dans les régions sinistrées alentour, si vous ignorez ce que signifie Leck mi am arsch et ne connaissez personne pour vous le traduire, et dans ce cas si vous n'êtes pas un peu curieux de nature, il y a fort à parier que vous serez totalement imperméable à cet humour avec l'accent ("Chérie qu'est-ce qu'on mange ce soir ? - Eh bien cherche, ça commence par un "C" ! - Du Champon ? - Non, des Crenouilles!")
Vous n'avez même pas souri ? Laissez tomber Kansas. Sinon...
(2007) www.kansasofelsass.fr
Vignette Philippe

 Critique écrite le 09 octobre 2007 par Philippe
 Envoyer un message à Philippe