Accueil Chronique album : Magnetix - Drogue électrique, par Pierre Andrieu
Mercredi 19 février 2020 : 10842 concerts, 25924 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Critique d'album

Magnetix : "Drogue électrique"

Magnetix :

Pop - Rock / RockGarage

Critique écrite le 09 septembre 2011 par Pierre Andrieu

Retour aux affaires encore une fois plus qu'énervé et réjouissant pour le très - soniquement - méchant duo de garagistes français Magnetix... Le disque s'appelle Drogue électrique et il agit comme un violent shoot d'électricité, à l'instar des concerts ultra violents et addictifs de Looch Vibrato (guitare utilisée comme une mitrailleuse qui canarde à tout va et chant sauvagement dégueulé dans le micro, en français sur deux compositions, en anglais le reste du temps) et Aggy Sonora (batterie extrêmement dangereuse et chœurs hurlés). Avec cet album de dix titres mêlant rock garage avec guitare stridente à la Ron Asheton des Stooges et à la Cramps, passages surf rock lancinants, psychédélisme humide et blues délétère, le fan gravement accro au rock 'n roll trouvera une dose qui le propulsera au paradis : I Drink (But My Guitar Doesn't), LR6, Rest Of My Life, Darktide, Greenlight, Drogue électrique, Comme des bêtes, deux tubes bien fous in french... L'avantage ici, c'est que contrairement à la vraie came que l'on doit acheter à chaque fois, ce truc est totalement réutilisable, les titres étant différents les uns des autres, et présentant quelques petites surprises : la présence de Fred Campo, le Clavier de Frustration sur deux jouissifs titres, la convocation de la chorale rock 'n roll des Crane Angels sur un morceau et l'ajout dune basse tenue par Aggy Sonora sur la même piste psyché rock 'n pop, Velvet Eyes. L'intitulé générique " Drogue électrique " de cet opus ne ment donc aucunement sur la qualité de la marchandise, véritablement grisante : c'est manifestement de la bonne !

A lire, des chroniques de concerts de Magnetix au Festival Born Bad, en juin 2010, à la Boule Noire, en octobre 2009 et avec Frustration et Cheveu, en janvier 2009...

Liens : http://magnetix.fr, www.facebook.com/pages/MAGNETIX, www.myspace.com/themagnetix, www.facebook.com/pages/BORN-BAD-RECORDS, www.myspace.com/bornbadrecords.

Octobre 2011 (Born Bad Records)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 09 septembre 2011 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu

Magnetix : les chroniques d'albums

Magnetix : Live In San Francisco

Magnetix : Live In San Francisco par Pierre Andrieu
10/08/2017
La réputation du fameux duo français de garage ultra sauvage Magnetix a franchi les frontières de notre beau pays puisque le label Castle Face Records, tenu par un certain John Dwyer (qui ne manque jamais de faire appel à Looch Vibrato et Aggy Sonora... La suite

Avenue Z : Azimut

Avenue Z : Azimut par Pierre Andrieu
04/05/2016
Connu pour la sauvagerie hallucinante de sa musique garage et de ses concerts (la guitare finissait souvent pendue aux lights et longuement fouettée par Looch Vibrato, avant de rendre l'âme dans un déluge de larsens : résultat, " Mort Clinique "), le... La suite

Magnetix : Positively Negative

Magnetix : Positively Negative par Pierre Andrieu
20/01/2009
Délicieusement abrasif, foutrement rock 'n roll, admirablement garage et sacrément furieux, tel est le nouveau disque du très méchant duo français Magnetix, un couple capable de repousser les limites du bruit distordu, de provoquer des bagarres... La suite