Accueil Chronique album : Motorama - Poverty, par Pierre Andrieu
Samedi 28 mars 2020 : 10030 concerts, 25960 chroniques de concert, 5290 critiques d'album.

Critique d'album

Motorama : "Poverty"

Motorama :

Pop - Rock / ColdWave

Critique écrite le 09 janvier 2015 par Pierre Andrieu

Troisième disque des jeunes gens modernes de Motorama, un groupe basé en Russie, à Rostov-sur-le-Don, façonnant une lumineuse pop ligne claire partant des insondables tréfonds du post punk de Joy Division ou des graves psalmodies de Leonard Cohen pour mieux faire jaillir des mini hits immédiatement séduisants, car empreints d'un irrépressible souffle mélodique, d'une raideur teintée de solennité et d'une sobriété quasi biblique... Si pour certains durs de la feuille le combo emmené par Vladislav Parshin et Airin Marchenko fait du surplace, pour ceux qui prendront le temps de se laisser progressivement charmer par les neufs nouveaux morceaux dévoilés sur l'album Poverty, de durables coups de cœur gorgés de fraîcheur sont à prévoir ! Des " bim bam boom " du palpitant qui risquent d'être provoqués par des chansons, toutes très bien écrites, arrangées avec un magistral minimalisme n'empêchant ni la subtilité ni la richesse (flûtes, synthés ou encore rythme robotique à la New Order sur le tube final, Write to me) et n'oubliant jamais d'être catchy tout en en se faisant fort d'être mélancoliques et dramatiques. Poverty est truffé de saisissantes pop songs qui ne peuvent que tourner en boucle dans la tête, à l'instar de cette Heavy Wave agissant telle une lame de fond emportant tout sur son passage, de cette Dispersed Energy électrisante ou de cette Lottery gagnante. Avec toujours, ces lignes de basse qui prennent aux tripes et donnent envie de monter toujours plus le son, cette voix de jeune homme désespéré cherchant une porte de sortie pour échapper à son angoisse existentielle, cette fluette guitare en son clair et ces synthés aussi aigrelets que touchants. On n'a pas fini d'entendre résonner partout les dernières compositions de Motorama !



Liens : www.facebook.com/wearemotorama, wearemotorama.com, www.youtube.com/user/motoramaofficial, twitter.com/motorama_tweet, talitres.com/, www.facebook.com/talitres.rds, twitter.com/talitres...

26 janvier 2015 (Talitres)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 09 janvier 2015 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu

Motorama : les chroniques d'albums

Motorama : Dialogues

Motorama : Dialogues par Pierre Andrieu
23/10/2016
Flottant toujours dans une mélancolie tenace qui confine à la dépression chronique, l'univers en noir en blanc des Russes de Motorama est idéal pour les indécrottables romantiques qui aiment se flageller mentalement en pensant à leurs amours perdues,... La suite

Motorama : Calendar

Motorama : Calendar par Pierre Andrieu
07/11/2012
Basée en Russie à Rostov-on-Don, la nouvelle découverte du label français Talitres Records a pour nom Motorama... C'est un jeune groupe marqué au fer rouge par le torturé Ian Curtis et Joy Division mais aussi par l'indie pop anglaise acidulée avec... La suite