Accueil Chronique album : Nine Inch Nails (Trent Reznor) - Ghosts I - I V, par Philippe
Vendredi 17 janvier 2020 : 11615 concerts, 25884 chroniques de concert, 5283 critiques d'album.

Critique d'album

Nine Inch Nails (Trent Reznor) : "Ghosts I - I V"

Nine Inch Nails (Trent Reznor) :

Pop - Rock

Critique écrite le 02 avril 2008 par Philippe

Comme tous les artistes riches et prolifiques, Trent Reznor s'amuse comme un fou avec les nouvelles possibilités du Net. Quelques mois après le prix libre du formidable album co-signé avec Saul Williams, un an à peine après le jeu de piste Wiki délirant qui a entouré la sortie de Year Zero (et accessoirement 3 mois après un somptueux triple album de remixes de celui-ci, même pas chroniqué ici faute de temps), voici qu'il se sert à nouveau du robinet numérique pour déverser le trop plein de son imagination intempestive : Ghosts I - IV, 4 albums de ghost tracks d'un coup, ouch, là c'est carrément de la diarrhée créative, faut suivre !
36 titres complètement instrumentaux, offert selon toute une gamme : l'offre de base est de 9 titres gratuits, ou bien 36 titres pour 5 $ (ça les vaut largement), etc. et jusqu'à une offre en coffret CD, en luxe voire en "ultra-deluxe" à 300 $ qui (vous allez être déçus) est épuisée. Comble de la classe, un player qui joue on-line les 36 titres (mais de façon aléatoire).
Pas mal de longues plages songeuses (voire somnolentes) notamment au piano, y rappellent son époque The Fragile, précisément celle où la moitié des auditeurs de Nine Inch Nails a décidé que ce type était un emmerdeur et l'autre moitié (dont nous faisons partie), un génie. On y retrouve les sons typiques, harmonies et thèmes récurrents du Maître - déflagrations de guitares sur-saturées et violentes (mais jamais gratuites) dès le 4e titre, bruits de batteries très contondants qui rappellent Einstuerzende Neubauten (très réussis 10, 15), quelques titres électronifiés à l'extrême (16), des vrombissements sourds (18, 23), des grincements (20), des souffles (28), du xylophone (21), du banjo (28) etc etc, bref la panoplie habituelle plus quelques fantaisies, histoire de rigoler un peu, mais toujours au service de belles mélodies.
Titres sans prétention (il le dit lui-même sur le site), ces 36 Ghosts s'écoutent très bien en travaillant ou en bouquinant - contrairement aux oeuvres habituelles qui ne laissent quasiment pas de temps de cerveau disponible. Aucune n'est franchement bâclée, cependant une petite dizaine sort notoirement du lot - par flemme, on laissera aux auditeurs le soin de découvrir lesquelles... Rendez-vous au prochain épisode du délire reznorien, décidément bien parti sur les traces de Mike Patton : un coffret de 6 vinyls de remixes de March of the Pigs, un morceau unique de 6 heures sur DVD, 342 titres vocaux a capella en mp3... ?
(2008)
Vignette Philippe

 Critique écrite le 02 avril 2008 par Philippe
 Envoyer un message à Philippe

Nine Inch Nails NIN : les chroniques d'albums

Nine Inch Nails (Trent Reznor) : Hesitation Marks

Nine Inch Nails (Trent Reznor) : Hesitation Marks par Philippe
17/09/2013
L'avantage des groupes "faux-nez" cachant un seul membre permanent, est qu'ils peuvent disparaître et réapparaître à volonté, du moins tant que celui-ci n'est pas mort dans son vomi (...ou dans celui de quelqu'un d'autre). Il en va ainsi du Nine Inch... La suite

Nine Inch Nails (Trent Reznor) : The Slip

Nine Inch Nails (Trent Reznor) : The Slip par Arnaud D
31/07/2009
Les mélomanes aux penchants rock tendent parfois à regarder les années 60-70 comme un paradis : pas forcement par qu'on y faisait la meilleure musique mais surtout parce que la plupart des groupes sortaient au moins un (bon) album par an... Sorti de... La suite

Nine Inch Nails (Trent Reznor) : Year Zero

Nine Inch Nails (Trent Reznor) : Year Zero par Philippe
17/04/2007
Le bouillant Trent Reznor est de retour derrière son groupe gigogne Nine Inch Nails et signe un fracassant nouvel album de rock industriel : Year Zero, qui est donc son [Halo-24], le génie numérotant maniaquement ses oeuvres. Vous avez bien lu rock... La suite

Nine Inch Nails : With Teeth

Nine Inch Nails : With Teeth par lehcym
22/08/2005
Reznor était attendu après "the fragile", l'un des albums les plus surproduits de l'histoire du rock. La perfection de l'opus pré-cité et l'importance incontestable de "the downward spiral" dans l'évolution du rock faisait de trent l'homme à abattre.... La suite