Accueil Chronique album : Patti Smith - Twelve, par Pirlouiiiit
Mardi 19 mars 2019 : 10966 concerts, 25402 chroniques de concert, 5245 critiques d'album.

Critique d'album

Patti Smith : "Twelve"

Patti Smith :

Pop - Rock

Critique écrite le 15 octobre 2007 par Pirlouiiiit

12 comme 12 morceaux, comme 12 reprises. Sur le papier un disque de reprise par Patti Smith sonne aussi prometteur que celui par Johnny Cash ou Grant Lee Buffalo. Pour réussir un bon disque de reprises, il faut une forte personnalité (comprendre un son et une voix) ce qu'a résolument Patti Smith. Quand en plus on voit qu'elle s'est attaquée a des trucs aussi variés (et connus) que Depeche Mode, Nirvana, Hendrix et compagnie ... on est plus qu'impatient d'appuyer sur "lecture"... et puis finalement comme souvent avec les reprises a la première écoute on est un peu déçu ... certaines sont trop différentes de l'original, d'autres trop proches ... Et puis au fil des écoutes on s'y fait et on redécouvre les morceaux ainsi re interprétés. On retombe assez vite sous le charme intemporel du Helpless de Neil Young, on se relaisse emporter par l'énergie de Gimme Shelter (Rolling Stones), envouter par le Within You Without You de Georges Harrison ou le Soul Kitchen des Doors, bercer par Changing of the guards de Bob Dylan. Et en prime on (re)deocuvrira au passage Jefferson Airplane, Paul Simon, Stevie Wonder et les Allan Brothers. Ajouter a cela un très joli livret dans lequel elle commente le pourquoi de chacune des reprises, et vous aurez un très beau disque pour les fans de cette grande dame ou pour les curieux a qui on serait quand même tenter de conseiller plutôt son précédent et superbe Trampin.

2007 (http://pattismith.net - Columbia - Sony - BMG)
Vignette Pirlouiiiit

 Critique écrite le 15 octobre 2007 par Pirlouiiiit
 Envoyer un message à Pirlouiiiit

Patti Smith : les chroniques d'albums

Patti Smith : Just Kids

Patti Smith : Just Kids par Pierre Andrieu
04/01/2011
Indispensable récit de la longue histoire d'amour entre Patti Smith et Robert Mapplethorpe (mort en 1989), Just Kids se dévore à vitesse grand V et éveille le désir de se plonger dans les œuvres respectives ou communes de ces deux grands... La suite