Accueil Chronique album : Santa Cruz - Now & Here, par Pirlouiiiit
Mardi 22 mai 2018 : 9611 concerts, 24989 chroniques de concert, 5216 critiques d'album.

Critique d'album

Santa Cruz : "Now & Here"

Santa Cruz :

Pop - Rock

Critique écrite le 09 avril 2018 par Pirlouiiiit

Il y a quelques semaines (peut être plus) j'ai reçu ce disque. Chouette nom bien qu'un peu passe-partout avec des homonymes (comme ce groupe de hard FM finnois) pour un groupe français qui existe depuis un moment déjà (10 ans) et que je découvre avec ce disque élégant au livret sobre mais soignée comme celui d'un Tindersticks par exemple. Ce Santa Cruz c'est donc Pierre-Vital Gerard au chant et guitares, Vassili Caillosse aux guitares, Jacques Auvergne à la basse, Alex Tual à la batterie et Thomas Schaettel aux claviers, (aidés sur ce disque par une bonne par une bonne vingtaine d'invités additionnels). Groupe français qui chante bien en anglais (il y en a en effet quelques-uns) et qui vient de produire un de ces disques indatables et non géolocalisable d'une douceur rassurante. Et si je n'ai pas pris la peine d'écouter attentivement (ou lire) les paroles (écrites beaucoup trop petites pour moi désormais) ils m'ont fait penser selon les morceaux à des groupes comme Coming Soon (beaucoup sur un des morceaux), the National (en bcp plus pop), Divine Comedy ou effectivement Tindersticks. Et si comme les artistes juste cités, leurs lives peuvent être l'occasion de retrouver ces 11 titres en un poil plus nerveux il y a de grandes chances que leurs concerts soient plus que recommandables ! En tout cas c'est ce qu'on tachera d'aller vérifier à la première occasion !

2017 (Santa Cruz - fb)

Vignette Pirlouiiiit

 Critique écrite le 09 avril 2018 par Pirlouiiiit
 Envoyer un message à Pirlouiiiit

Santa Cruz : les chroniques d'albums

Santa Cruz : Long Gone Desire

Santa Cruz : Long Gone Desire par Pierre Andrieu
03/01/2006
Groupe français souffrant d'un cruel manque de reconnaissance, Santa Cruz vient de publier un nouveau disque de country folk rock en fin d'année dernière, le très réussi Long gone desire. Cet opus sous-titré The guests session permet de découvrir le... La suite