Accueil Chronique album : Saul Williams - Saul Williams, par Pierre Andrieu
Mardi 17 septembre 2019 : 14287 concerts, 25676 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.

Critique d'album

Saul Williams : "Saul Williams"

Saul Williams :

Rock

Critique écrite le 11 avril 2005 par Pierre Andrieu

Saul Williams revient avec un album sans nom, mais avec des morceaux turbulents de hip hop violenté par le punk, l'électro, le métal et le rock... Si dans ses textes, poésies et entretiens, l'artiste américain prône la tolérance, se proclame anti guerre et pour le rassemblement des gens de bonne volonté, il prend soin de manifester la même ouverture d'esprit dans ses collaborations musicales. Sur le dernier opus de Saul Williams, on croise en effet des invités ne faisant pas vraiment partie du monde du hip hop : des membres de The Mars Volta et System of a Down, le légendaire chanteur de Rage Against The Machine, Zach de la Rocha (pour un titre extrêmement marquant, Act 3 scene 2) mais aussi des emprunts à la musique électronique (programmations, beats), au punk rock d'Iggy and The Stooges (le riff d'I Wanna be your dog est joliment détourné sur List of demands), au hardcore (on trouve un sample des Bad Brains sur le survolté Grippo), à l'électro dub rock à la Asian Dub Foundation... La voix de Saul Williams - aussi puissante, qu'évocatrice - évolue donc dans un univers métissé aux humeurs changeantes, et l'on se rend ainsi encore mieux compte de son incroyable versatilité. Le brio des compositions et de l'interprétation renforce encore l'envie de comprendre les textes, qui véhiculent des idées intelligentes... Cela fait beaucoup de qualités pour un seul disque, non ?

Vous pouvez découvrir le clip du premier single de l'album ici.

Sites Internet : www.saulwilliams.com (l'album est en écoute), www.wichita-recordings.com.

11 avril 2005 (Wichita Recordings / V2 Music)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 11 avril 2005 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu

Saul Williams : les chroniques d'albums

Saul Williams : Volcanic Sunlight

Saul Williams : Volcanic Sunlight par Philippe
14/06/2011
Après trois albums tendance hip-hop/jungle (Amethyst Rock Star), hip-hop/rock (Saul Williams) puis hip-hop/indus (Niggy Tardust), retour de l'immense slammeur Saul Williams pour un album moins radical, qui est un peu la synthèse des précédents, sans... La suite

Saul Williams (Trent Reznor) : The Inevitable R & L Of Niggy Tardust !

Saul Williams (Trent Reznor) : The Inevitable R & L Of Niggy Tardust ! par Philippe
15/11/2007
A vrai dire ce qui m'a fait m'intéresser à The Inevitable Rise & Liberation of Niggy Tardust de Saul Williams, ce n'est ni le fait qu'il suive le chemin de Radiohead en ne proposant l'album qu'en virtuel (à 0 ou 5 $ au choix), ni qu'il soit un grand... La suite