Accueil Chronique album : The Black Angels - Death Song, par Pierre Andrieu
Lundi 11 décembre 2017 : 10547 concerts, 24767 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.

Critique d'album

The Black Angels : "Death Song"

The Black Angels :

Pop - Rock / Rock'n

Critique écrite le 08 avril 2017 par Pierre Andrieu

Quatre ans après le très bon Indigo Meadow (album ayant donné lieu à un fantastique passage au festival Villette Sonique en 2015 !), les Black Angels sont de retour avec un disque nommé Death Song, un nouveau moyen pour déclarer ouvertement leur flamme au mythique Velvet Underground et à sa chanson bruitistico jusqu'au boutiste, The Black Angel's Death Song... Alex Maas et ses acolytes sont clairement des hommes (et une femme) de goût - ça on le savait depuis longtemps ! -, cette collection de chansons flambant neuves en étant une énième preuve puisqu'elle offre un panorama imprenable sur leurs multiples talents.

Death Song est un disque de rock 'n roll psyché à la fois musclé et concerné, comme sur l'excellent premier single aux atours joliment anticapitalistes, Currency, pouvant être virulent et inquiétant, comme sur le dérangeant I'd kill for her, et au final bâti pour faire tripper et réfléchir dans un même élan, comme sur le très prenant I Dreamt et consorts... Même s'il a été écrit avant l'élection de Donald à la Maison Blanche, on sent un souffle politique orienté vers des valeurs fort éloignées de l'appât du gain systématique et du repli sur soi érigé en mode de pensée. Après les deux titres inauguraux cités à l'instant, les Black Angels déroulent avec talent leur rouleau compresseur émotionnel alternant les morceaux presque apaisés, on pense à Half Believing, avec les charges virulentes, à l'instar du révolté et agressif Comanche moon, qui pourrait aisément servir de bande son au soulèvement actuel des Indiens du Dakota du Nord contre le passage d'un oléoduc sur leurs terres sacrées...

Pour ne rien gâcher, la production du disque, signée Phil Ek (Fleet Foxes, Father John Misty, The Walkmen... ), est magistrale, mettant parfaitement en valeur la voix de chamane sensible d'Alex Maas mais aussi les superbes arrangements à base d'instruments vintage et d'effets utilisés avec maestria (le son du solo ultra marquant de Life Song évoque carrément le génial David Gilmour de Pink Floyd). A l'image du monstrueusement percutant Grab as much (as you can) , où le riff de Shakin' all other de Johnny Kidd & the Pirates est cité, les Black Angels s'inscrivent dans la grande tradition du rock 'n roll et du psychédélisme, sans chercher à tout révolutionner donc, mais en traçant néanmoins leur propre chemin, chaotique et passionnant... En route !

A lire, une interview d'Alex Maas à propos de cet album en un clic ici...

Les Black Angels sont en concert au festival Levitation France à Angers le 16 septembre 2017 et à La Cigale, à Paris, le 29 septembre 2017, billets ici...





Liens : www.theblackangels.com, twitter.com/theblackangels, www.facebook.com/theblackangels.tx, www.youtube.com/user/TheBlackAngelsTV...

21 avril 2017 (Partisan Records)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 08 avril 2017 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu

The Black Angels : les chroniques d'albums

The Black Angels : Indigo Meadow

The Black Angels : Indigo Meadow par Pierre Andrieu
30/03/2013
Toujours à fond dans leur trip " rock psyché qui tue ", les bien nommés Black Angels remettent le couvert avec Indigo Meadow, un album satanique à souhait convoquant, comme il se doit, le meilleur de la musique du diable... En prenant plus que jamais... La suite

The Black Angels : Phosphene Dream

The Black Angels : Phosphene Dream par Boby
07/10/2010
Pour être psyché dans le XXI éme siècle nul besoin d'inventer des sons bizarroïdes, de rajouter des instruments tout droit sortis de chez le dealer de Satan ou encore d'enregistrer des grognements d'ours polaires en string dans un motel miteux de San... La suite

The Black Angels : Phosphene Dream

The Black Angels : Phosphene Dream par Pierre Andrieu
21/09/2010
Sur son nouvel album, Phosphene Dream, le mystérieux groupe texan The Black Angels au nom inspiré par une chanson du Velvet Underground permet une très belle plongée en apnée dans l'enfer du rock garage psyché pop des années 60 et 70... Quelques... La suite

The Black Angels : Directions To See A Ghost

The Black Angels : Directions To See A Ghost par zeu western manooch
13/06/2008
Austin, Texas. Un groupe de jeunes activistes répondant au nom quelque peu lugubre de The Black Angels tente de faire entendre sa voix dans un État où il ne fait pas forcément bon crier trop fort. De retour sur le devant de la scène avec ce 3° opus,... La suite