Accueil Chronique album : The National - Alligator, par Pierre Andrieu
Samedi 19 octobre 2019 : 13484 concerts, 25724 chroniques de concert, 5269 critiques d'album.

Critique d'album

The National : "Alligator"

The National :

Pop - Rock

Critique écrite le 05 avril 2005 par Pierre Andrieu

Après un excellent premier album paru en 2002 via Southern/Brassland, et deux disques absolument superbes publiés par Talitres Records en 2003 (Sad songs for dirty lovers ) et 2004 (Cherry tree), le groupe américain The National s'apprête à sortir un nouvel album sur une major - Beggars Banquet - ayant aussi à son catalogue des artistes aussi doués et reconnus que Mark Lanegan ou les Tindersticks. Petit à petit, les cinq musiciens new-yorkais d'adoption font leur trou dans l'univers impitoyable de la musique des années 2000... Et ce n'est que justice si l'on considère la qualité de leurs concerts et de leurs disques ; le petit dernier, Alligator, étant une nouvelle fois un recueil de chansons qui accompagnera très longtemps ses auditeurs. Si les premières écoutes ne font pas un effet énorme, les mélodies insidieuses, la production sobre, l'instrumentation extrêmement riche et le chant toujours aussi marquant font peu à peu leur œuvre : très rapidement, on ne peut plus se passer de cet album. Clef de voûte de la cathédrale sonore The National, le chant versatile de Matt Berninger est capable de murmurer d'une voix grave à la Leonard Cohen/Stuart Staples, de hurler comme Nick Cave ou de susurrer avec une voix moins profonde, mais toujours belle à pleurer. Le point commun entre ses trois facettes du personnage étant les émotions dégagées, incroyablement fortes. Dans le but de provoquer cela, ses acolytes ne ménagent pas non plus leur peine ; ils créent des ambiances prenantes à l'aide de guitares aériennes s'enchevêtrant les unes dans les autres (on pense souvent à The Edge de U2 mais aussi à Television), de rythmiques inventives (tantôt alanguies, tantôt presque post punk) et d'arrangements de cordes bouleversants. Une fois de plus, Padma Newsome (Clogs) réussit à habiter avec son violon magique les morceaux où il est présent... Très clairvoyant sur son talent, le groupe semble lui laisser une place de plus en plus importante. Un autre changement : les explosions de cris en cours de morceaux n'ont plus lieu (à l'exception notable de Mr. November) ; un titre entier est dévolu à une impressionnante décharge de rage (Abel), contrastant de manière saisissante avec l'océan de mélancolie figurant sur le reste du disque. Avec sa superbe pochette et tous les trésors de pop, folk, rock et punk qu'il recèle, Alligator risque bien de rencontrer un énorme succès, qui sera pleinement mérité.

A lire, une interview de The National à propos de l'album Alligator...



Liens : www.americanmary.com, www.clogsmusic.com, www.beggars.com, www.talitres.com, www.brassland.org.



12 avril 2005 (Beggars Banquet)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 05 avril 2005 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu

The National : les chroniques d'albums

The National : I Am Easy To Find

The National : I Am Easy To Find par Pierre Andrieu
18/05/2019
Initié par une demande de collaboration du réalisateur Mike Mills (qui a coproduit le disque et signe un court métrage du même nom que ce dernier), "I Am Easy To Find" est déjà le huitième album studio du groupe The National, qui publie là l'une de... La suite

The National : Sleep Well Beast

The National : Sleep Well Beast par Pierre Andrieu
05/09/2017
Un peu plus de quatre ans après la sortie de son précédent album, Trouble Will Find Me (paru en mai 2013), le groupe new-yorkais The National reprend le cours ordinaire des choses en faisant paraître une nouvelle collection de chansons tout à fait... La suite

LNZNDRF : S/t

LNZNDRF : S/t par Pierre Andrieu
29/07/2016
Formé en 2011 en Nouvelle-Zélande, à Auckland plus précisément, le groupe LNZNDRF - pour LANZENDORF - est composé de vieilles connaissances, les très doués frères Bryan et Scott Devendorf (le batteur et le bassiste des Américains de The National, qui... La suite

The National : Trouble Will Find Me

The National : Trouble Will Find Me par Pierre Andrieu
13/05/2013
Désormais auréolé du statut de groupe important au niveau mondial suite au succès retentissant de l'album High Violet, The National attaque avec l'album Trouble Will Find Me une nouvelle étape de son évolution en étant débarrassé de toute pression...... La suite