Accueil Chronique album : Titus Andronicus - The Airing Of Grievances, par Pierre Andrieu
Mardi 31 mars 2020 : 10083 concerts, 25960 chroniques de concert, 5290 critiques d'album.

Critique d'album

Titus Andronicus : "The Airing Of Grievances"

Titus Andronicus :

Pop - Rock / Punk

Critique écrite le 09 février 2009 par Pierre Andrieu

Rencontre improbable et jouissive entre Nirvana, Arcade Fire, Jay Reatard, Shane McGowan et ses Pogues, Titus Andronicus repousse sans vergogne les limites de la pop song, en y injectant une bonne dose de punk folk... Avec un chant joliment braillard, des guitares très débraillées et des mélodies mal peignées, la troupe de musiciens américains réussit à créer un univers LO FI entre punk sauvage, rock bruitiste, pop euphorisante et country folk très très énervé. L'effet est aussi remarquable qu'immédiat : l'on se laisse gifler par le chant aboyé et les guitares poussées dans le rouge, avant d'accepter de se faire prendre par la main par les mélodies, puis de se laisser aller à trépigner comme un beau diable... Entre frénésie rock 'n rollement punk, expérimentations soniques et respect des préceptes de la pop pour composer ses morceaux, le groupe Titus Andronicus a trouvé un chemin - son chemin à lui - vers le paradis musical de ceux qui se sont mis volontairement les doigts dans une prise avec la tête embrumée dans les étoiles de la pop... Comme la chanson intitulée The Day After No Future le suggère, Titus Andronicus vient d'inventer une suite possible au nihilisme immobile du punk. Bel effort d'imagination !

Sites Internet : www.myspace.com/titusandronicus, www.titusandronicus.net, www.youtube.com, http://xlrecordings.com/titusandronicus, www.beggars.com.

17 février 2009 (Beggars Banquet - XL Recordings)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 09 février 2009 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu