Accueil Chronique de concert 10 ans (holy shit !) du Lollipop Music Store
Samedi 24 février 2018 : 12050 concerts, 24867 chroniques de concert, 5197 critiques d'album.

Chronique de Concert

10 ans (holy shit !) du Lollipop Music Store

10 ans (holy shit !) du Lollipop Music Store en concert

Lollipop Music Store, Marseille 16 décembre 2016

Critique écrite le par


Lollipop Music Store by Pirlouiiiit 16122016

In-putain-de-croyable ! Un'fuckin'believable !, disent les Américains, j'adore l'expression... 10 ans sont passés depuis son ouverture, au Lollipop Music Store. 3650 jours (environ 315 millions de secondes), soit pas loin de 125 lunes, et le Lollipop (fuckin') Music Store est toujours là ! Mais putain oui, oui, bordel de Lemmy, c'est historique ! Et les 153 personnes (je les ai comptées, hein, c'est pas une estimation cégétiste/policière à la con !) qui se compressaient dedans/dehors du magasin à 20 h 30 pétantes semblaient à peine en avoir encore conscience. Alors que c'était pour partie les mêmes qui avaient inauguré l'endroit, même le grand David Basly qui avait chanté du Michel Bowie ici et n'a changé que d'un cheveu gris depuis... Mais que voulez-vous, les gens n'ont plus le sens de l'histoire, sauf quand elle est tragique : l'histoire heureuse, ça n'imprime pas aussi fort dans les mémoires... Remarquez, je l'avais bien écrit sur ma chronique de l'inauguration du magasin, qu'on écrivait sans doute l'histoire, le 6 décembre 2006... et déjà, personne ne m'avait cru à l'époque. Relisez-la s'il vous plait, elle est super, c'est même grâce à elle que j'ai serré la pogne à Stéphane et à Paulo pour la première fois...

Lollipop Music Store by Pirlouiiiit 16122016

Cette première chronique, elle avait d'ailleurs été remise au goût du jour pour les 5 ans (déjà relativement miraculeux) du magasin. A l'époque en 2011 j'avoue qu'on y apportait encore des fleurs et des encouragements, comme à un malade en convalescence (ce n'est qu'en 2015 que j'ai pour ma part commencé à apporter du champagne aux anniversaires du Lollipop Music Store !) Copié-collé 2011 : "Bref, on va pas s'étendre davantage, ce qu'on a a dire collectivement au Lollipop Music Store Crew, c'est juste MERCI. Puisse ce mode de vie et de convivialité que le lieu a contribué à créer et à ancrer avec une belle ténacité, durer encore pendant de longues années..." Pas un mot à changer en 2016 et désolé si ça pique encore un peu les yeux des deux disquaires... Car ce magasin, je peux le dire, a enrichi notre vie sociale marseillaise surtout le vendredi soir, changé notre perception de la musique live, ajouté 2 belles pièces dans le 13006 à la carte mentale de notre chez-moi, changé notre perception du do-it-yourself à la simple vision de la capacité de résistance/résilience de ses deux tenanciers... Avec qui, et je suis fier de le dire parce que ce sont de vrais gentils tous les deux, je suis devenu très copain ! Et avoir deux bons copains disquaires c'est plutôt bien aussi, surtout quand ce ne sont pas des sociopathes façon Jack Black, et qu'on peut aussi parler avec eux de souvenirs de voyages aux antipodes, ou de randonnéess à 3000 mètres d'altitude... Enfin bon, quand ils ont le temps, c'est-à-dire quand ils ne sont pas occupés à courir partout comme des poulets sans tête pour essayer de servir tout le monde au bar...

Lollipop Music Store by Pirlouiiiit 16122016

Autre truc qui fait plaisir en comparaison : Virgin Megastore, lui, à 500 mètres, a disparu il y a des années ! Je sais pas si c'est représentatif, mais il se trouve que je connais bien deux filles qui y ont travaillé et les deux sont bien plus heureuses ailleurs : c'était une sale boite ! Autant j'ai toujours la nostalgie du disquaire Kaléidoscope (remplacé fort heureusement par le sympathique Brick City), autant je dois avouer que le jour de la mort de Virgin j'ai repris deux fois des pâtes, comme disait à peu près Desproges. Entre autres erreurs stratégiques, confits dans leur arrogance, ces gens-là n'avaient jamais pris le vinyle au sérieux : je me souviens de leurs bacs qui, comme ceux de la FNAC, étaient en pur bordel... Partant du principe bien connu que l'amateur du vinyle est, dans le meilleur des cas, un nerd à cheveux gras qui n'a pas de vie sociale et peut donc bien chercher un disque pendant une plombe (puisque personne ne l'attend nulle part)... et plus généralement un chômeur, un feignant, un pas-branché-pas-rasé, en gros une tanche qui n'a que ce qu'elle mérite si on la force à fouiller des heures dans des bacs à bordilles, dans les poubelles de l'histoire de la musique, pour se nourrir. Hey ! Virgin ! I got breaking news for you ! : ce mois-ci (en décembre 2016), l'industrie du vinyle a dépassé (en volume financier) celle du téléchargement légal, au Royaume-Uni. Symbolique ? Ca aussi c'est historique ! Et pardon mais, le Royaume-Uni c'est juste un peu de là que sont parties toutes les révolutions musicales, en terme de rock en tout cas...

Lollipop Music Store by Pirlouiiiit 16122016

Ah ! Je voudrais aussi ajouter que pile 2 mois après cette première chronique quinquennale, celle de 2011, est entré pour la première fois (et porté en écharpe) dans le magasin, étant lui-même âgé de moins de 15 jours, un tout nouveau client qui depuis, n'a jamais cessé d'y revenir. Et qui à bientôt 5 ans donc, sait courir jusqu'au magasin depuis tout en haut à Notre-Dame-du-Mont, connaît la boutique comme sa poche, au moins trois endroits pour s'y planquer (dont au moins un rigoureusement interdit), sait où y piquer un sucre, où y garer une draisienne, où y trouver son casque anti-bruit (qui y est à résidence et à votre disposition), tout comme les toilettes du fond que, curieusement, il adore particulièrement fréquenter pour ses "number 2"... Car Joshua aussi vit et grandit dans le magasin Lollipop MS, où l'on supporte ses sirops renversés et autres bêtises avec beauuuuucoup de patience (dernièrement, une tentative de démontage de platine Thorens...) Il a déjà chroniqué pas mal de concerts ici, d'ailleurs ! On m'aurait dit en 2006 : "Un jour tu sais, on entendra ton fils brailler sur un chouette disque de reprises de Lou Reed enregistré au Lollipop Music Store en avril 2016 !", eh ben ...

Lollipop Music Store by Pirlouiiiit 16122016

Bon, désolé, je blablate mais j'ai toujours pas abordé la soirée. 153 personnes à 20 h 30 donc, un bon tiers de connaissances et ami.e.s, à l'exception notoire de la galaxie dite punqueroque de Marseille (très peu représentée ce soir-là), elle qui n'aime pas ces histoires de célébration historique sans doute (no future, tout ça) mais qui sera bien là, la semaine prochaine, pour animer/vivre dans le magasin comme elle le fait depuis 10 ans ! Et qu'on ne s'y trompe pas, c'est bien aussi d'être là, au comptoir du Lol'Mu'Store, et c'est même beaucoup plus important, le mardi à midi quand il y a dég... quand il n'y a pas vraiment 152 autres personnes... Ces mecs-là, par exemple ceux qui sont sur un zoli tableau dans le magasin en ce moment, n'ont pas goûté au champagne ni aux tapas japonais (arigato quand même, les filles !) de vendredi dernier (remarquez, moi non plus !), mais si le magasin tient encore sur ses fondations et ses tauliers sur leurs deux pieds, c'est évidemment aussi grâce à eux... De là à les remercier aussi, ah non, ça ce serait pas punk du tout, la formule consacrée c'est "be there, or be square !" alors qu'ils aillent se faire foutre, les absents, toute façon on sait bien qu'ils seront de retour la semaine prochaine - où voulez-vous qu'ils aillent ?!

Lollipop Music Store by Pirlouiiiit 16122016

Bref, pardon, j'ai encore digressé. La soirée. Ah oui mais bon, 153 personnes ça en faisait 114 dedans (oui mademoiselle, je suis un psychopathe qui compte les gens pour sa chronique, vous m'aviez bien démasqué !) : impossible de se faufiler jusqu'à devant la scène où, une fois encore, les habitués du lieu (galaxie Doc Vinegar / Mockers et autres repreneurs de Bowie/Reed récidivistes) reprenaient des standards, paraît-il de Noël ! Pour ma part j'étais trop occupé, déjà, à blaguer ! J'ai par exemple du expliquer à deux gars de Conger! Conger! pourquoi ils n'étaient toujours pas des rockstars, et pourquoi ils le deviendraient jamais s'ils ne changeaient pas radicalement d'attitude, les pauvres... J'ai aussi passé du temps à essayer de convaincre divers artistes de ma connaissance de reprendre "Last Christmas" de Wham sur scène, sans succès... Je suis pourtant sincèrement sûr que cette chanson, interprétée dépouillée guitare/voix et au premier degré, pourrait devenir splendide. Tout comme la grotesque "Forever Young" d'Alphaville devient bouleversante, en version acoustique par Troy von Balthazar... Mais bon, on va pas parler musique trop longtemps : je m'en fous, la prochaine fois pour les 15 ans, je vous préviens, je la chanterai moi-même, "Last Christmas", s'il le faut, et avec la perruque, alors vous feriez bien de commencer à la préparer dessuite pour vous éviter ça, messieurs-dames...

Lollipop Music Store by Pirlouiiiit 16122016

Donc grosso modo, la soirée, enfin ce putain de showcase, on y vient ou bien ? Eh bien non, désolé, car en bon chroniqueur gonzo, après en avoir pré-parlé pendant 3 écrans je peux enfin vous avouer que je n'en ai quasiment rien vu et pas davantage écouté... Mais je suis sûr que mon sparring partner photographe, lui, pourra vous en dire un petit peu plus s'il le souhaite, il était tout devant ! Ah et puis aussi j'oubliais : dernier retour sur mes pronostics 2006, parmi les déjà vieux rockeurs survivants et vraiment punk que je citais, seul Lemmy Kimister a hélas avalé son bulletin de naissance (même Chuck Berry et Jerry Lee Lewis sont encore là !), et Iggy Pop pète la forme, merci pour lui, la preuve : Joshua l'a vu en concert l'été dernier !

Comme on osait alors l'espérer, le rock avait bien, et a encore, un bel avenir, CQFD...
Alors Joyeux décenniversaire au Lollipop Music Store !
Bravo et longo maï, les gars !


Plus de photos et videos par Pirlouiiiit (ndP : pas grand chose à rajouter de plus car je faisais le yoyo avec le Café Julien et que lorsque j'étais au Lollipop j'étais pas mal occupé à dire bonjour) par ici...>

Bonus video :
10 ans de Lollipop by Pirlouiiiit 16122016 - 620





Lollipop Music Store, Marseille : les dernières chroniques concerts

Stella Pire (showcase) pour le vernissage de l'expo Live in Marseille / La Rue du Rock ! en concert

Stella Pire (showcase) pour le vernissage de l'expo Live in Marseille / La Rue du Rock ! par Philippe
Lollipop Music Store, Marseille, le 31/01/2018
Ah non n'insiste pas Pirlouiiiit, je ne ferai pas une chronique, non, juste un petit commentaire de cet apéro annuel et néanmoins toujours charmant. Très jolie expo comme... La suite

Tribute Friday : the Stranglers  en concert

Tribute Friday : the Stranglers par Pirlouiiiit
Lollipop Music Store, Marseille, le 12/01/2018
2018 semble être l'année d(')u(n) tournant pour moi. Lorsque j'ai commencé à suivre de près la scène locale et la promouvoir à mon échelle (via cette newsletter Liveinmarseille,... La suite

Motherfuckers Social Club (pour les 40 ans du punk) en concert

Motherfuckers Social Club (pour les 40 ans du punk) par Joshua
Lollipop Music Store, Marseille, le 25/11/2017
Ah ben y'avait longtemps, Papa et Maman ont voulu qu'on aille au Lollipop Music Store écouter du rock qui pousse au c.. (désolé mais si je le dis j'ai une tapette sur la main !).... La suite

Lonny Montem + Refuge + Malvina Meinier (Gentil Disquaire Tour) en concert

Lonny Montem + Refuge + Malvina Meinier (Gentil Disquaire Tour) par Sami
Lollipop Music Store, Marseille, le 28/07/2017
Entre deux festivals en plein air (du Jazz Des Cinq Continents à Plan B) il y a quelques téméraires bravent la chaleur et organisent des concerts ou showcases en intérieur pendant... La suite