Accueil Chronique de concert 15 strings + Jay Armsworthy and the Eastern Tradition (Dog Days of Summer Beer Jam)
Samedi 22 septembre 2018 : 14539 concerts, 25155 chroniques de concert, 5223 critiques d'album.

Chronique de Concert

15 strings + Jay Armsworthy and the Eastern Tradition (Dog Days of Summer Beer Jam)

15 strings + Jay Armsworthy and the Eastern Tradition (Dog Days of Summer Beer Jam) en concert

Shenandoah Caverns, Virginia 04 aout 2018

Critique écrite le par

Dog Days of Summer Beer Jam by Pirouiiiit 04082018

Je me faisais une joie d'assister à ce (mini) festival de blues grass (& beer). C'est d'ailleurs un peu comme cela que Svet m'avait convaincu d'aller faire un tour là plutôt qu'ailleurs en ce week end prolongé. Ça et les fameuses grottes de Shenandoah. Après avoir visité celles de Luray (assez spectaculaires si on fait abstraction de l'autoroute sur laquelle on marche et l'état de certaines stalactites) la veille. Lorsque nous nous rejoignons sur le site de nous réalisons que l'espace du Summer Beer Jam est situé juste au-dessus de l'entrée des cavernes (dissimulés désormais dans un bâtiment abritant boutique, restaurant, musée ...). Tant mieux tout sera sur place.

15 Strings by Pirouiiiit 04082018

Nous pique-niquons du coup entre les deux d'où nous pourrons entendre les balances et le début du set de 15 Strings l'un des deux groupes à se relayer l'après-midi pour assurer l'ambiance musicale. Autour d'eux quelques food trucks et stand de bière. L'entrée étant à 20 dollars pour les adultes avec une bière (plus un vrai verre en verre pour les premiers arrivants) et 10 pour les plus jeunes avec un bouteille d'eau ou autre, nous commençons à discuter étant donné que nous sommes assez nombreux et qu'il y a aussi l'entrée de la grotte à payer ... d'autant que nous entendons très bien la musique de là où nous sommes ...

15 Strings by Pirouiiiit 04082018

... et que nous avons déjà déjeuné. Sur la scène (heureusement) à l'ombre (pour eux mais dommage pour moi pour les photos) Dale Ferguson, Woody Norris et Tom Cratty sont déjà à l'œuvre. Visiblement assez expérimentés ils viennent du sud du Maryland (comme nous). Ca me démange de franchir ce ruban jaune qui délimité la zone payant de non payante ... Nous finissons par nous mettre d'accord. Pendant que tout le monde ira visiter la grotte, Cyril (qui garde un mauvais souvenir de la visite guidée - trop longue - de hier) et moi irons au festival.

15 Strings by Pirouiiiit 04082018

Et ce n'est qu'au moment de payer l'entrée que je réalise que je n'ai pas ma sacro-sainte ID. Bien qu'ayant désormais plus du double de l'âge légal pour boire. Quand c'est marqué c'est marqué et aucune exception ne sera faite. C'est couillon car j'aurais surement pu prendre 2 places "enfants", ou plutôt enfant + DD (designated driver) mais un peu agacé par l'absurdité de la chose (et par le fait que du coup je n'aurai pas mon verre de bière souvenir - oui je sais c'est un peu idiot) je ferai demi tour, pensant aux autres fois où ce genre de choses m'est arrivé (comme à Washington) et me disant que c'était un bon rappel avec notre semaine à NY.

Shenandoah Caverns by Pirouiiiit 04082018

Nous irons donc nous caler juste en dessous, trop loin pour vraiment voir les musiciens du groupe, mais ce qu'il faut pour bien entendre leur musique. J'en profiterai pour passer un moment à l'ombre des arbres en papotant avec Cyril, tout en écoutant distraitement les paroles qui parlent des choses simples de la vie (comme les après-midi comme celui-ci où chacun vient avec sa chaise de camping pour écouter de la bonne musique en famille ou entre potes). Dans un des morceaux il sera question de "drinking mountain dew" (une de ces boissons fluo ultra cafeinée qui n'existe pas en France et pour laquelle j'avoue avoir un faible).

15 Strings by Pirouiiiit 04082018

Puis 15 Strings cédera la place à Jay Armsworthy et son Eastern Tradition. Rien qu'avec le nom on sait qu'on va rester classique dans le genre. Et en effet on continue dans du blue grass que je définie donc bien comme de la country speed. (Le blue grass est à la country ce que Elektrolux est au rock n roll.). De plus en plus de spectateurs arrivent où son transportés depuis le parking situé à un peu moins de 100 mètres plus bas dans une remorque assis sur des bottes de pailles. J'ai du mal à m'empêcher à ne pas y trouver une certaine corrélation avec la corpulence moyenne des spectateurs ...

Jay Armsworthy and the Eastern Tradition by Pirouiiiit 04082018

Sur scène d'après les ombres ils sont 5 dont une femme qui chantera un peu plus tard au cours de ce premier set. Guitare, banjo, mandoline, contrebasse et violon (ou plutôt fiddle). Le joueur de fiddle d'ailleurs à le droit à la liste des gens avec qui il a joué dans le passé. Je n'en connais bien sûr aucun, mais la liste est longue ...

Jay Armsworthy and the Eastern Tradition by Pirouiiiit 04082018

Si Jay assure l'essentiel du chant il laissera quand même le micro à ses comparses qui chanteront notamment des histoires de "little girl" le tout toujours avec ce rythme endiablé qui finit par me faire penser à Benny Hill (désolé). Nous nous échapperons une ou deux fois pour aller prendre le frais et visiter une expo d'automates parfait décors d'un film d'horreur, pour à chaque fois reprendre la musique là où nous l'avions laissée.

Jay Armsworthy and the Eastern Tradition by Pirouiiiit 04082018

Bref j'aurais surement plus suivi si je m'étais plus approché mais ce n'était déjà pas mal et tout à fait dans l'esprit de cette petite virée en Virginie. Evidemment j'ai pensé pendant ces 2 sets suivis en pointillés à nos Johnny Barrel Country band et Mr Thousand & Ramirez marseillais ...

Plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit par ici

Jay Armsworthy and the Eastern Tradition by Pirouiiiit 04082018 - 351