Accueil Chronique de concert 2bal2neg'
Mardi 21 août 2018 : 11615 concerts, 25130 chroniques de concert, 5221 critiques d'album.

Chronique de Concert

2bal2neg'

2bal2neg' en concert

l'Affranchi Marseille 19 novembre 2016

Critique écrite le par

JOYEUX ANNIVERSAIRE, JOYEUX ANNIVERSAIIIIIIIREEEEUUUUUUU...


Tous nos vœux à l'Affranchi qui fêtait ce soir leur vingt ans d'engagement musical sur Marseille et qui avait invité pour cela, symbole fort, les 2Bal2Neg', ceux là même qui avaient assuré leur pendaison de crémaillère en 1996. Et ça tombait bien, les 2bal2neg' se reformaient justement pour fêter les 20 ans de leur album devenu culte "3 x plus efficace". C'est pas une coïncidence géniale, ça  ?? Un beau cadeau pour l'Affranchi et pour tout les nostalgiques du hip-hop des années 90 en tout cas.


Mais alors soit les fans de hip-hop ne sont pas trop trop nostalgiques, soit ils sont peu connectés aux réseau sociaux et donc peu au fait des événements culturels, car la salle sonnait bien creuse ce soir. On était bien loin de la chaleur et de l'engouement de 96 diffusé sur les écrans vidéo derrière le petit bar. Petite déception tout de même que de pouvoir circuler si aisément au milieu de ce public clairsemé. Mais la crème, c'est à dire nous, hein, on était là, et c'est tout ce qui compte me direz-vous. Et vous auriez parfaitement raison. Y avait même quelques pépites bien alcoolisées dont une éjectée bien avant la fin de la boum par une sécurité prompte à la réaction, pour des velléités d'envahissement de la scène et sans doute un peu aussi pour l'ensemble de son œuvre vespérale.


Bon, mais qu'a pensé la crème du gâteau proposé ce soir, hein  ?
Et bien le glaçage était fort bon mais la pâte parfois un peu lourde. Nous eûmes tout d'abord droit à quelques petits gâteaux de soirée en première partie dont je ne saurais dire les noms. Heu...ça fleurait bon l'atelier d'écriture de la Savine en 91 tout ça...bien fait, certes, mais ça manquait sérieusement d'originalité. C'est qu'elle est exigeante, la discipline, et il me manquait des voix avec de la personnalité dedans pour vraiment accrocher aux prestations.


Place ensuite au gâteau bazooka, avec bougie, bonnet de ski et doudoune en plume, les 2bal2neg' ! Bon, avec les anniversaires, le temps qui passe et tout ça, la nostalgie, c'est toujours risquée. On vient chercher un souvenir de jeunesse, on voudrait le trouver inchangé, avec la même saveur, le même goût, la même énergie. Mais l'image a vieilli et le gâteau n'a plus exactement la même texture.

Le show avait pourtant bien commencé, une belle énergie, de l'envie, et surtout des putaing de track qu'il faisait bon réentendre en live  ! Issu de 3 x Plus Efficace ou de Ma 6-T va Crack-er, la magie du tiroir opèrait  ! Tes 12/15/18/20 ans reviennent. T'es avec tes potes, le chichon à la lèvre, la H à la main, la K7 qui tourne dans le sale poste de la 205 pourri. La tête balance, les bras itou, fermes les yeux. T'y es...


(Mais le moment est fugace, et le souvenir capricieux. Car les 2bal et les 2neg ne sont pas des pièces de musé. Ils ont continué à créer, à jouer avec les mots et ont poursuivi leur œuvre chacun de leur coté. Sûrement pas au même rythme d'ailleurs, car on sent bien que les 2bal ont plus de fluidité que les 2neg dans le flow et la tenu de la scène.

Mais le souffle à semblé manquer à toute la troupe quand même. Et l'énergie déployée pour notre plus grande joie dès les premiers titres est retombée au bout d'une petite demi heure et à fait place à une partie moins digeste pour mon estomac délicat, faites de break, de pause, de bout de beat (si je puis dire...) et de titre plus à l'avenant. Mouais, c'était moins enclin à vous filer la patate tous ça...plutôt à vous faire allumer une clope, dehors, oui, ou alors boire une petite bière, l'oreille sceptique et le regard torve...


Bon, il ne s'agit pas de blâmer nos poseurs de mots de vouloir continuer à avancer et à renouveler leur discographie, hein, pas du tout, c'est juste que la qualité était moins au rendez vous, v'voyez-c'que-j'veuxdire  ? Et mon comble du désespoir fut atteint lorsque le groupe rejoua trois fois son nouveau single pour lequel des images étaient filmées ce soir, en vue du clip.

Si l'idée est tout à fait sympathique, la déprime me gagna 1) quand j'ai entendu les sons posés sur ce titre, entendus mille fois 2) quand j'ai vu l'énergie mise par le groupe pour l'interpréter alors que de l'énergie, il n'y en avait plus depuis un moment. Ça veut quand même dire qu'ils auraient vraiment pu nous mettre le feu ce soir, putain! 3) au bout de la troisième interprétation alors qu'on aurait bien repris des titres de 96, nardin'a....


Sur 1h20 de concert, c'est rude.

Une soirée en demi teinte donc,mais qui aura quand même permis de voir les copains, de boire des coups, crapoter la popo, se remémorer des souvenirs, s'en refaire, voir Freeman au comptoir, soutenir l'Affranchi, ramoner les oreilles, y mettre du bon son, ragoter, radoter, faire les vieux cons, vivre quoi...

Et ça, mon pote, c'est bon... !

2 SOIRS SUR TROIS ...CHUIS BOURRE CHUIS BOURRE CHUIS BOURRE ...

Et Big up à la Dream Team pour l'inspiration et les photos old school !

l'Affranchi Marseille : les dernières chroniques concerts

Talib Kweli, Chilla, Dj Daz en concert

Talib Kweli, Chilla, Dj Daz par Sami
Parc Saint Marcel, Marseille, le 02/06/2018
Week-end chargé coté festivals dans le sud, avec pour ceux qui n'ont pas la chance d'aller à Primavera, les amateurs de guitares se sont rués faute de mieux à Tinals voire au... La suite

Flavia Coelho en concert

Flavia Coelho par Lb Photographie
L'Affranchi // Marseille, le 18/05/2017
Je me souviens de ce concert où m'avait traîné une amie en insistant sur la folie que ça allait être, au printemps 2015. L'arrivée dans un village quasi désert, les personnes de... La suite

Nina Attal en concert

Nina Attal par Janfi
L'Affranchi Marseille, le 29/11/2014
C'est dans la petite salle de concert de L'Affranchi, d'une contenance de 381 personnes, située dans le 11ème arrondissement de Marseille que Nina Attal pose ses guitares et son... La suite

Mino en concert

Mino par Mkhelif
Affranchi - Marseille, le 28/05/2011
En cette soirée chaude, direction l'Affranchi pour un concert de Mino. Un pur produit marseillais signé sous le label Streetkillz, le même label que Soprano, Carpe Diem et... La suite