Accueil Chronique de concert Abela & Merlo + Kandinsky + Leon & Andrea Parkins
Lundi 10 décembre 2018 : 10761 concerts, 25284 chroniques de concert, 5236 critiques d'album.

Chronique de Concert

Abela & Merlo + Kandinsky + Leon & Andrea Parkins

Abela & Merlo + Kandinsky + Leon & Andrea Parkins en concert

Enthropy - Marseille 15 Juin 2011

Critique écrite le par

Avant de démarrer cette chronique, je tiens à m'excuser auprès des groupes pour les photos. D'une part, la prise de vue était très difficile, notamment pour les musiciens jouant dans la fosse (non éclairée), mais, qui plus est, lorsque j'ai voulu développer la pellicule, persuadé d'avoir rembobiné l'appareil pendant le concert, j'ai ouvert le boitier en plein soleil, à midi... Tout est cramé, et je n'ai pu récupérer, tant bien que mal, que trois photos (vraiment histoire de dire...). Désolé...
Dernier concert de la saison pour le Bureau Détonnant après un an d'une programmation sans faille !!! Et pour fêter ça, place ce soir à l'improvisation à l'Enthropy !!!
La soirée démarre avec un duo guitare (Virgile Abela), Basse (David Merlo), en improvisation libre. Décrire ce genre de prestation relève, très clairement de la gageure, tant la musique ainsi construite échappe aux codifications, aux classifications stylistiques. A Marseille, lorsqu'on entend parler d'improvisation libre, on pense souvent à Jean-Marc Montera, lui-même influencé par Fred Frith. Ce soir, Abela et Merlo se sont toutefois éloigné de l'influence de ces aînés. Les cordes de la guitare ont bien été entravées par un objet métallique sur un ou deux passages, mais, généralement, les "bidouillages" se trouvaient plutôt au niveau des pédales. A grand renfort de distordions et délais les deux musiciens créent une musique singulière, rappelant parfois le mouvement "Drone", mais sans en être non plus... Je vous ai bien dit que c'était une gageure de décrire ce genre de concert !!! Alors que dire ? Que c'était bien ? Que je me suis laissé emporter par les volutes de cordes modulées ? Qu'en fermant les yeux on avait l'impression d'entendre bien plus qu'une guitare et une basse ? Que oui, il fallait y être ? Et bien soit, disons ça ! Et retournons les voir lorsque l'occasion se présente !!!!



Vassily Kandinsky , touché par la synesthésie, était très influencé par la musique pour la création de ses œuvres. Nombre de ses toiles, peintes de façon spontanée, se nomment, d'ailleurs "Improvisation"... Aussi, n'est-il pas étonnant de voir arriver une groupe de Jazzcore se nommant Kandinsky !!! Après cette parenthèse hautement culturelle (il faut bien se préparer pour 2013... Si on attend après Marseille...), vous assurant de briller en société tout l'été au bord de la piscine, passons à la musique du trio Lyonnais ! Autour d'un triptyque Basse/Batterie/Saxophone, Kandinsky propose un Jazz-core de haute volée !!! La batterie d'abord, tout en restant indéniablement jazz du début à la fin, sait se faire violente, tribale, secondée par une basse plus rock, plus lourde et directe. Une section rythmique efficace donc, qui sert d'appui à un saxophone fantasque, free, zornien parfois, et terriblement inventif surtout !!! Qu'il s'agisse de retourner l'instrument pour souffler directement dans le pavillon, à la manière d'un didgeridoo, de souffler dans le saxophone après avoir enlever l'embouchure, ou de raccorder le bec a un tuyau d'évacuation de lave-linge, toutes ces expérimentations servent un propos musical, toutes sont efficaces, pertinentes... On est loin du simple numéro d'esbroufe qui se contente de décrocher un sourire fugace au spectateur. Ici, on sourit d'abord face à l'incongruité de la démarche, puis on découvre que ça n'a rien de gratuit, et que oui, un bec de saxophone dans un tuyau d'évacuation, ça sonne !!! En bref, un groupe à ne pas rater !!! Belle découverte !!!



La soirée se clôt avec Leon, un duo de bassiste, accompagnés pour l'occasion de François Rossi (batteur de Das Simple et Motto) derrière les fûts, et d'Andrea Parkins à l'accordéon/laptop/bruitages divers. Retour à l'improvisation libre ici !!! Les deux bassistes se font face, l'un jouant de son instrument à plat, tel un lapsteel géant, l'autre de manière plus traditionnelle (quoique...). Les basses sont traitées, modifiées, et crées des nappes sur lesquelles se pose Andrea Parkins. Une main sur l'accordéon, l'autre sur son ordinateur (sur lequel elle produit des sons via Max/MSP, la version "commerciale" de Pure Data), la New-Yorkaise tisse des toiles sonores, détourne son accordéon, se saisi parfois d'une sorte de theremin trafiqué, ou d'un rouleau de scotch qu'elle déroule devant un micro. Et pour soutenir tout cela, François Rossi heurte des cymbales posées sur ses toms, où souffle dans ces dernières. Il est plus question ici de recherche de timbres que de rythmiques. Le tout s'avère cohérent, les instruments, traités, imbriqués les uns aux autres, on ne sait rapidement plus qui fait quoi... Reste une musique indescriptible mais prenante et des musiciens totalement engagés dans leur improvisation. La encore, comme pour Abela/Merlo, décrire cette musique est voué à l'échec, il faut la voir, l'entendre, la vivre...



Vivement la rentrée que le Bureau Détonnant nous propose à nouveau des concerts (d)étonnants !!!

David Merlo : les dernières chroniques concerts

Statonnells + Tonnerre Mécanique + David Merlo + Motto + ... (festival noise) en concert

Statonnells + Tonnerre Mécanique + David Merlo + Motto + ... (festival noise) par Pirlouiiiit
le No! - Marseille, le 25/02/2012
De retour de l'Archange où nous avons vu Fifi Rubato nous arrivons au No! pensant que la fête bat son plein. En effet une grosse vingtaine de groupes étaient annoncé pour une... La suite

Unaesthetic Vertigo en concert

Unaesthetic Vertigo par Pirlouiiiit
la Meson, Marseille, le 02/12/2011
Bon ok avec un titre pareil " Vertige inesthétique " j'aurais du me méfier ... mais bon maintenant que j'y suis allé j'assume et je vais essayer de mettre en forme les sentiments... La suite

Chokebore + David Merlo (Festival Chhhhhut) en concert

Chokebore + David Merlo (Festival Chhhhhut) par Mystic Punk Pinguin
Le Poste à Galène - Marseille, le 25/10/2011
Nouvelle date pour Chhhhhut, la première édition d'un festival noise sur Marseille, à la prog' qui affole les sens de tout amateur de musiques obsessionnelles. Et la reformation... La suite

Rorschach + Duo Gildas Etevenard / David Merlo (festival Chhhhhut) en concert

Rorschach + Duo Gildas Etevenard / David Merlo (festival Chhhhhut) par Pirlouiiiit
Embobineuse - Marseille, le 16/10/2011
Heureusement que j'avais un peu économisé mes forces en prévision de ce dimanche soir. Sur le papier tout était nickel. Concert de David Merlo & Gildas Etevenard et de Rorschach... La suite

Virgile Abela : les dernières chroniques concerts

Virgile Abela + Shiloh + Midnight Scavengers en concert

Virgile Abela + Shiloh + Midnight Scavengers par Pirlouiiiit
Café Julien, Marseille, le 20/10/2016
Cela faisait longtemps que je n'avais pas mis les pieds au Café Julien. Ce soir j'avais une belle occasion de réparer cela puisque y jouaient Shiloh (dont je n'avais vu qu'un... La suite

Enthropy - Marseille : les dernières chroniques concerts

Mick Wigfall & The Toxics,Dj Garett Mc Lean en concert

Mick Wigfall & The Toxics,Dj Garett Mc Lean par Missjwl333
Enthropy, le 16/06/2012
Chronique pour une autre fois Ce soir, à marquer d'une pierre noire. Ce soir, à marquer au fer rouge.Comme un désir d'autodafé. Ce soir, c'est la dernière soirée dans ce creuset... La suite

Conger! Conger! + Devilish Piranhas en concert

Conger! Conger! + Devilish Piranhas par Pirlouiiiit
Enthropy - Marseille, le 12/06/2012
Note pour la prochaine fois : pensez à enlever son portable de la position vibreur et remettre la sonnerie, quand on demande à quelqu'un de nous prévenir qu'un concert commence.... La suite

Boss One + La Méthode + ... (KGB #20) en concert

Boss One + La Méthode + ... (KGB #20) par pirlouiiiit
Enthropy - Marseille, le 03/05/2012
Pour sa 20ème, KGB n'a pas fait les choses à moitié en programmant ce soir pas moins que RPZ et La Methode les deux que je ne veux surtout pas rater ce soir, mais aussi Boss One... La suite

Le Temple Solaire + Jubilé + Volx en concert

Le Temple Solaire + Jubilé + Volx par YannSonic
Enthropy - Marseille, le 12/04/2012
Les amateurs de Noise Rock en ont eu pour leurs tympans ce jeudi soir chez nos amis de l'Enthröpy lors de cette soirée organisée par l'excellent label marseillais Katatak. Au... La suite