Accueil Chronique de concert Alice Cooper
Mercredi 22 novembre 2017 : 11572 concerts, 24726 chroniques de concert, 5186 critiques d'album.

Chronique de Concert

Alice Cooper

Alice Cooper en concert

Halle Tony Garnier, Lyon 6 Novembre 2011

Critique écrite le par




Ce soir-là, direction Halle Tony Garnier pour un moment qui promet d'être merveilleux : Alice Cooper en Concert à Lyon...

Les heures à venir s'annoncent explosives : une sacrée brochette de musiciens accompagnent la grande star du Rock .

À la guitare, Orianthi Panagaris : petite touche féminine qui ne tardera pas à faire vibrer énergiquement les cordes et le cœur de certains spectateurs, Tommy Henriksen : fougue étincelante et style réuni. À la basse : Chuck Garric , une vigueur poignante dans le jeu et à la batterie : Glen Sobel, dynamisme et générosité conjugués dans le maniement des baguettes derrière les fûts !

En revanche, je serais mal avisée de parler du premier groupe The Treatment, étant donné mon arrivée un peu tardive à la fin de la première partie.

À 20 h, la salle est déjà remplie, la circulation se fait de plus en plus difficile. Tout le monde attend impatiemment l'arrivée du Père du Shock Rock.

L'attente n'est pas longue. Son entrée est magistrale : Le Prince des Horreurs , élevé dans les airs ouvre les festivités avec son titre : "The Black Widow". Suivra ensuite Brutal Planet.

L'ambiance est à son comble, Alice Cooper, impérieux, chante les morceaux avec un jeu à fois scénique et spectaculaire qui n'est plus à démontrer.

Les yeux s'attardent sur les décors horrifiques, sur le serpent enroulé autour du cou d'Alice, sur la guillotine, l'apparition du géant Frankenstein, les doubles, la poupée, l'accrochage avec le photographe. Les animations défilent et font échos aux titres interprétés. Le spectacle est parfaitement orchestré et le public baigne dans l'allégresse visuelle et sonore.

Immiscé dans son rôle jusqu'aux os, des centaines de mimiques et rictus déferlent sur le visage maquillé du chanteur. Il en va de même pour les magnifiques tenues excentriques qui par dizaines habilleront le corps de la légende du Hard.

C'est la pêche à la meilleure photo, au meilleur cadrage.

Suivront dans la soirée les titres suivants : Feed my Frankenstein / Hey Stoopid / No More Mr. Nice Guy / I'm Eighteen / Elected / Under My Wheels / Billion Dollar Babies / School's Out avec "Another Brick in the Wall des Floyd / Cold Ethyl / mais aussi son fameux titre Poison qui a contaminé toute la salle et sa térriblement belle ballade Only Women Bleed.

Les mains jointes, les mines rêveuses et le rythme lancinant de ce morceau joints à la voix chaude d'Alice Cooper n'ont pas manqué de transporter les cœurs !

Le solo d'Orianthi raisonne dans toute la salle. Entre ses mains, sa guitare semble poursuivre un chemin effréné et prend seulement le temps de se poser pour hurler sa colère passionnée. Les prestations solo et en chœur de Chuck Garric et Tommy Henriksen ont électrisé les spectateurs. L'ardeur de l'un combinée à celle de l'autre offrait une performance d'enfer : ils faisaient preuve d'une vigueur poignante et prenaient visiblement plaisir à être présent sur scène : leur peps a débordé de scène et enchanté la salle!

De même pour le solo du batteur Glen Sobel qui avec une facilité déconcertante enchaînait sur un rythme délirant jeu sur les caisses alternativement aux cymbales. Le show s'avérait frénétique !

Toute bonne chose ayant une fin, le concert s'est terminé avec Poison au rappel... puis Alice et ses superbes acolytes sont retournés dans l'Obscurité.

Je conserve de cette soirée un excellent souvenir mais avec toutefois un petit pincement au cœur : le regret qu'elle se soit si vite achevée...

Qu'une attente... à quand la prochaine date ?!!

Alice Cooper : les dernières chroniques concerts

Hellfest 2015 (1/3) : Judas Priest, Alice Cooper, Billy Idol, Sticky Boys, No Return, Armored Saint, Vallenfyre...  en concert

Hellfest 2015 (1/3) : Judas Priest, Alice Cooper, Billy Idol, Sticky Boys, No Return, Armored Saint, Vallenfyre... par Gandalf
Clisson, le 19/06/2015
Et de 10 ! Dix ans déjà que le Hellfest existe, et quel chemin parcouru depuis les débuts... Jusqu'à devenir le plus gros festival Metal francais et un des plus gros... La suite

Casseurs Flowters, Alice Cooper, Fauve, Foals, -M-, Joris Delacroix, Gaëtan Roussel, Gesaffelstein, New Politics, Plaza Francia, Salut C'est Cool, Benjamin Clementine, François & The Atlas Mountains, Dakhabrakha, Eli Paperboy Reed (Festival Art Rock 2014) en concert

Casseurs Flowters, Alice Cooper, Fauve, Foals, -M-, Joris Delacroix, Gaëtan Roussel, Gesaffelstein, New Politics, Plaza Francia, Salut C'est Cool, Benjamin Clementine, François & The Atlas Mountains, Dakhabrakha, Eli Paperboy Reed (Festival Art Rock 2014) par Ludmilla A.
Saint-Brieuc, le 24/05/2014
JOUR 1 : AIR SUR LA TERRE Plaza Francia Arrivée à Saint-Brieuc trop tard pour voir The Craftmen Club lancer les festivités au Forum et le concert de TEMPLES, qui... La suite

Alice Cooper + The Treatment en concert

Alice Cooper + The Treatment par Abigail Darktrisha
Zénith de Toulouse, le 05/11/2011
La légende US, roi du théâtre de l'horreur, et auteur de la préface du livre "Shock Rock" - que je conseille vivement au amateurs de metal et d'horreur - était de retour hier soir... La suite

Alice Cooper + Black Rain en concert

Alice Cooper + Black Rain par Gandalf
Le Dome de Marseille, le 20/11/2010
Bon, le Dôme c'est pas la Wembley Arena, c'est certain... Surtout avec 3500 spectateurs à peine, on va pas avoir l'ambiance survoltée qui donne le petit truc en plus à un live...... La suite

Halle Tony Garnier, Lyon : les dernières chroniques concerts

The XX en concert

The XX par Coline Magaud
Halle Tony Garnier, Lyon, le 21/02/2017
La Halle Tony Garnier à Lyon, lieu peu réputé pour un son de qualité et des concerts intimistes a pourtant été hier soir le théâtre d'un show intéressant livré par le groupe... La suite

The Cure en concert

The Cure par Pierre Andrieu
Halle Tony Garnier, Lyon, le 17/11/2016
Grand moment de communion extatique en compagnie de The Cure à la Halle Tony Garnier de Lyon : une set list de rêve marquée au fer rouge par l'inoxydable album Disintegration... La suite

System of a Down en concert

System of a Down par Philippe
Halle Tony Garnier, Lyon, le 14/04/2015
Avec le recul je dois admettre que, une fois n'est pas coutume, je me suis un peu comporté en touriste à ce concert, même si SOAD est un des derniers grands groupes de metal que... La suite

Band Of Skulls + Queens of the Stone Age en concert

Band Of Skulls + Queens of the Stone Age par Ylxao
Halle Tony Garnier, Lyon, le 12/11/2013
Mardi 12 Novembre 2013, devant la Halle Tony Garnier à Lyon, c'est du "délire"... J'avais presque oublié à quel point cette salle était grande. Et ce soir, c'est peu de le dire :... La suite