Accueil Chronique de concert Alt-J (Nuits de Fourvière 2017)
Mardi 17 juillet 2018 : 11822 concerts, 25096 chroniques de concert, 5220 critiques d'album.

Chronique de Concert

Alt-J (Nuits de Fourvière 2017)

Alt-J (Nuits de Fourvière 2017) en concert

Théâtre antique de Fourvière 4 juillet 2017

Critique écrite le par



Pas de coussin ce soir à Fourvière ! Le fameux coussin lyonnais. Prémonitoire. Alt-j n'aura pas droit à sa pluie de coussins. Signe de pouce levé. Une première partie assurée par Lea Porcelain laissait espérer une soirée agitée. Un peu démontée. Rock. L'envie de retrouver les vibrations magistrales transmises par Arcade Fire trois semaines plus tôt sur le Dance Floor de Fourvière.



Rideaux levés sur un mur de néon de couleurs. Déjà vu ? Ou souvenir du fabuleux concert de Radiohead à Vaison la Romaine en 2001 ? Les néons n'étaient pas dans le même sens ! Les trois leaders du groupe de Leeds Alt-J trônent sur leur podium, cloisonnés par les rideaux de néons. "3WW" donne le ton de la soirée. Rythmiques indiennes. Tout en douceur. Tout en contrôle. Thom Green, aux percussions, s'avère un spécialiste du contretemps.



Il ne fallait pas avoir oublié le titre du dernier album "Relaxer" avant de rentrer dans l'arène. On attendra "In Cold Blood" pour enfin lever les bras. Abus de Beaujolais ou stress du format TV proposé par Arte Concert, les chants faux s'enchainent, les basses jouées au clavier par Gus Unger, et non Gwill Sainsbury (qui a abandonné le triangle Alt-J), saturées, étourdissent le chant limpide de Joe Newman.



Sur "Hit me like that snare", l'envie nous prend, enfin, de descendre dans la fosse pour un pogo aux petits oignons inspirés des faubourgs voisins de Manchester. "Frappez moi disent-ils" sur des inspirations tirés de Led Zeppelin. Les secouer pour nous agiter. Pas le temps de descendre, retour déjà aux morceaux relaxants. Comme pour Kaiser Chiefs, Gang of Four ou The Wedding Present, tous trois de Leeds, le côté pop (ou propre) du rock domine les morceaux. Entre ballades intimistes et rage retenue. Sensation d'inabouti. Inégal. Période de rodage ?



Le rappel pressé par le direct TV, entraîne, enfin, le public sur "Breezeblocks". Leurs "Please don't go"... n'y feront rien... Si, si, trop tard ! A revoir sur Arte Concert pour comprendre ce labyrinthe musical. C'est sûr ! Alt-J est fait pour calmer les angoisses des Anglais pro-européens. On peut les comprendre. Misons sur le Brexit pour qu'ils nous produisent des groupes anglais de rébellion !

Crédit photos : Paul Bourdrel www.facebook.com/PaulBourdrelPhotoVideo



 Critique écrite le 07 juillet 2017 par DaddRock


Les Nuits de Fourvière : les dernières chroniques concerts

Arctic Monkeys (Les Nuits de Fourvière 2018) en concert

Arctic Monkeys (Les Nuits de Fourvière 2018) par Pierre Andrieu
Théâtre antique de Fourvière, Lyon, le 10/07/2018
"Le plus grand groupe de rock du monde..." Affichant toujours une classe américaine leur permettant d'évoluer bien au-dessus des autres, les Arctic Monkeys ont une fois de... La suite

Jack White (Nuits de Fourvière 2018) en concert

Jack White (Nuits de Fourvière 2018) par Pierre Andrieu
Théâtre antique de Fourvière, Lyon, le 08/07/2018
Les Nuits de Fourvière ont eu droit à un grand Jack White le 8 juillet ! Venu pour présenter son dernier disque en date, l'ambitieux et un peu délicat à appréhender au début... La suite

Royal Blood + The Limiñanas (Nuits de Fourvière 2017) en concert

Royal Blood + The Limiñanas (Nuits de Fourvière 2017) par Daddrock
Theatre antique de Fourvière, Lyon, le 10/07/2017
Dress code du soir à Fourvière, HELLFEST ! Le ton est donné. Ce sera fort, bruyant, décapant. Pour oublier une première partie au goût fade proposée par The Liminanas, il fallait... La suite

Royal Blood + The Liminanas (Festival les Nuits de Fourvière 2017) en concert

Royal Blood + The Liminanas (Festival les Nuits de Fourvière 2017) par Cathy VILLE
Théâtre antique de Fourvière - Lyon, le 10/07/2017
Après les orages de fin d'après midi, place au soleil pour une soirée qui s'annonce sous de bons hospices. Si la dernière radée à bien refroidi la pierre du théâtre antique, elle a... La suite

Alt-J : les dernières chroniques concerts

Alt-J + Holy Two en concert

Alt-J + Holy Two par Sami
Dock des suds, Marseille, le 15/05/2018
Du rock au Dock des suds ? Ça se compte en années en ce qui me concerne, Rodrigo y Gabriela en 2014, hormis quelques souvenirs de festival Marsatac (un peu), fiesta des suds et... La suite

Rock Werchter - Jour 4 : Foo Fighters - Cage the elephant - Thuston Moore Group - The Kills - Benjamin Clementine - Alt-J en concert

Rock Werchter - Jour 4 : Foo Fighters - Cage the elephant - Thuston Moore Group - The Kills - Benjamin Clementine - Alt-J par Cabask
Werchter, le 02/07/2017
Toutes les bonnes choses ont une fin et on entame le 4ème et dernier jour du festival Rock Werchter ce dimanche 2 juillet. Pour ne pas revivre le cauchemar de la veille et... La suite

Franz Ferdinand + Tame Impala + Tomahawk + Team Ghost + Balthazar + Alt-J  (Festival Rock en Seine 2013) en concert

Franz Ferdinand + Tame Impala + Tomahawk + Team Ghost + Balthazar + Alt-J (Festival Rock en Seine 2013) par Lebonair
Domaine National de Saint-Cloud, près de Paris, le 23/08/2013
1ère journée du Festival Rock en Seine 2013, nous sommes le vendredi et le temps est chaud, ensoleillé. J'arrive vers 16h30 et je récupère en 5 minutes mon invitation pour... La suite

Paléo Festival 2013 : Neil Young & Crazy Horse + Alt-J + Mermonte + Phoenix + Lou Doillon + Palma Violets + Heymoonshaker + Sophie Hunger + The Lonesome Southern Comfort Company + Mama Rosin + Les clandestines  en concert

Paléo Festival 2013 : Neil Young & Crazy Horse + Alt-J + Mermonte + Phoenix + Lou Doillon + Palma Violets + Heymoonshaker + Sophie Hunger + The Lonesome Southern Comfort Company + Mama Rosin + Les clandestines par Lionel Degiovanni
Paléo festival - Nyon (Suisse), le 23/07/2013
Pour démarrer cette chronique du 38ième Paléo Festival de Nyon, évoquons tout d'abord quelques chiffres... Paléo a vu sa première session en 1976 et depuis, Paléo a accueilli 5... La suite