Accueil Chronique de concert An Pierlé and the White Velvet
Mardi 12 novembre 2019 : 11975 concerts, 25764 chroniques de concert, 5274 critiques d'album.

Chronique de Concert

An Pierlé and the White Velvet

An Pierlé and the White Velvet en concert

Poste à Galène - Marseille 11 octobre 2006

Critique écrite le par


Bon on ne peut pas dire que j'ai vraiment le temps en ce moment mais l'idée qu'il n'y ait que quelques lignes sur cet extraordinaire m'est trop insupportable. Lorsque je me rends au Poste à Galène avec Aaron, on revient tout juste du concert des Animals au Café Julien, à ne pas confondre avec les New Animals qui accompagnent Eric Burdon.


De An Pierlé je ne connais que le nom, mais comme elle a été programmée à Doun je sais que je peux y aller confiant.



Nous arrivons donc un peu en retard et la claque est immédiate. Le Poste est plein, plongé dans l'obscurité ... sur scène An Pierlé est à l'accordéon, accompagnée de 5 musiciens. Un au clavier au fond, un a la batterie, un a la guitare, un au violoncelle et le guitariste qui figure à son côté sur les affiches.


Exceptionnellement je ne vais pas me lancer dans une analyse descriptive du concert car cela remonte à trop longtemps maintenant et que j'ai même oublié à quoi ressemblait la musique. Par contre ce que je n'ai pas oublié c'est le charisme et le charme de An Pierlé


La chanteuse est en effet rayonnante, belle, naturelle et souriante. Elle me fait un peu penser à Cameron Diaz par moment (en plus mince). Ces yeux brillent, elle s'amuse sur scène parfois comme une gamine charriant ses musiciens sur leur tenue (qui sentent apparemment), faisant de délicieuses fautes de français lorsqu'elle parle par exemple des fesses du violoncelliste "moulus" dans son pantalon.


Vêtue d'une petite robe verte un peu démodée et perchée sur son ballon géant elle ressemblait à une petite fille en train de s'amuser ... au niveau de la voix et/ou de l'ambiance je me souviens avoir pensé à Bjork et PJ Harvey et à des trucs beaucoup plus légers avec parfois des envolées épiques à la Queen ... elle chante donc en anglais (ou en français pour quelques reprises).


Cette bonne humeur est incroyablement contagieuse. Le White Velvet est lui composé de musiciens très discrets voire effacés, mais qui ont souvent un petit sourire en coin : Koen Gisen à la guitare et aux chant sur certains morceaux, Klaas Delvaux (basse, violoncelle), Peter De Bosschere (batterie) accompagnés ce soir de Dominique Vantomme (claviers) et Tom Wolf (guitare acoustique).


Sur la petite scène surchargée du Poste à Galène c'était ce soir encore magique ... passant d'ambiances intimistes (très peu éclairées) à des passages plus péchus /disco / dansants, An Pierlé a comblé le public au-delà de toute espérance (je parle bien évidemment pour moi, mais à voir le sourire des gens à la fin je n'étais pas la seul, même mon pote Aaron monomaniaque de U2 est tombé sous le charme !).


Qu'elle joue du piano ou de l'accordéon, qu'elle reste "sagement" perchée sur son ballon ou qu'elle le donne à quelqu'un au pied de la scène pour aller se promener dans le public elle est épatante ! Cela fait plaisir de voir des groupes qui bien que tournant beaucoup (ce qui a l'air d'être son cas) prennent autant de plaisir sur scène.



Tour à tour habitée, terrifiante (avec les yeux retournées), déconneuse (entre les morceaux), séduisante (aaaa ce sourire !), amusante, ... elle évolue au fil du set d'un mode intimiste à quelque chose d'explosif et festif.


Elle s'échappera a plusieurs reprises de son petit bout de scène (coincée entre le mur, son clavier et celui d'un autre musicien) mettant à contribution le public, pour lui garder son ballon ou lui tenir son micro le temps de faire des acrobaties pour passer entre le retour et le piano sans tomber de la scène. Elle descendra aussi plusieurs fois de la scène, s'asseyant même sur le bord de celle-ci en invitant le public à en faire autant.


A la fin elle nous gratifiera de deux sympathiques reprises : C'est comme ça des Rita Mitsouko et il est 5 heures de Dutronc en plus punk, avec un final avec An Pierlé langoureusement appuyée contre le mur du Poste comme écrasée par son accordéon ...


Site de la An Pierlé : http://www.white-velvet.com/
Site du Poste à Galène : http://www.leposteagalene.com/



Bonus video :

An Pierle : les dernières chroniques concerts

An Pierlé & White Velvet + Narrow Terence en concert

An Pierlé & White Velvet + Narrow Terence par Sami
Poste A Galène, Marseille, le 11/02/2011
La salle est déjà bien pleine lorsque les Narrow Terence commençent leur set folk bluesy plutôt classe. Public très réceptif mais paradoxalement dissipé du coté de leurs amis et... La suite

An Pierlé & White Velvet + Narrow Terence en concert

An Pierlé & White Velvet + Narrow Terence par Philippe
Le Poste à Galène, Marseille, le 11/02/2011
Excellente surprise que ce concert où je suis allé, en bonne feignasse du vendredi soir, sans papier ni stylo, en traînant les pieds, pratiquement éjecté à coup de pompes du... La suite

Feist + An Pierlé + Laetitia Shériff + Nouvelle Vague + OMR (Festival de Sédières 2004) par Pierre Andrieu
Grange du château de Sédières, le 22/07/2004
Le festival de Sédières 2002 et particulièrement les prestations réussies de Joseph Arthur, Hawksley Workman, Tindersticks, The Notwist, Miossec et Dominique A nous laisse un souvenir impérissable, celui de 2003 (annulé à cause du conflit des intermittents) est déjà oublié, place au festival 2004 et à son affiche de qualité et très fournie (7... La suite

An Pierlé & White Velvet par Christophe
Bataclan (Paris), le 26/03/2007
Le dernier disque est très réussi, le précédent Helium Sunset ne gâte rien et le concert est à la hauteur. Dans un Bataclan dont on peut regretter l'assistance un peu clairsemée (l'étage était fermé et la fosse ne débordait pas), An Pierlé a réussi à conquérir son publique par la qualité de ses compositions et par sa présence scénique, mélange... La suite

Poste à Galène - Marseille : les dernières chroniques concerts

the Fuzz and Drums + No Jazz Quartet (Tchoc Fest 2)  en concert

the Fuzz and Drums + No Jazz Quartet (Tchoc Fest 2) par Pirlouiiiit
Makeda, Marseille , le 12/10/2019
Pas facile de savoir par où commencer ce soir. Au Café Julien il y a l'émouvante Shannon Wright en solo au piano et au Makeda il y a le 2ème Tchoc Fest avec Mure, Doc Vinegar,... La suite

Minuit 10 en concert

Minuit 10 par Pirlouiiiit
Makeda, Marseille, le 26/09/2019
Compliqué d'écrire sur ce concert dont je n'ai vu que la toute fin, pris aucunes notes et sachant que depuis j'ai vu pas moins de 25 groupes en live ... (David Lafore et les... La suite

The Dizzy Brains en concert

The Dizzy Brains par Lb Photographie
Le Makeda - Marseille, le 26/09/2019
The rock band from Madagascar passait ce soir, et pour la 2ème fois à Marseille. J'avais repéré ce groupe de petits jeunes bien énervés il y a quelques années. Il faut dire qu'ils... La suite

Conger ! Conger ! + Poutre en concert

Conger ! Conger ! + Poutre par Catherine B
Makeda, Marseille, le 19/09/2019
a ... Donc hier soir et parce qu'il y a de la poésie dans la noise, à cause d'eux. Il y a ce qu'on entend, c'est fort, douloureux, l'exutoire pour le mal dedans... et la violence... La suite