Accueil Chronique de concert Anaïs
Samedi 21 septembre 2019 : 14429 concerts, 25681 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.

Chronique de Concert

Anaïs

Anaïs  en concert

Poste a Galene - Marseille 07 janvier 2005

Critique écrite le par

Oyez peuple marseillais ! Branle-bas de combat, ce soir tu ressors, la trêve est finie et Anaïs joue à domicile ! Et en plus elle enregistre un LIVE. Tous les gens qui l'aiment se pressent donc à l'entrée du Poste à Galène (dans quelle salle plus mythique enregistrer un live à Marseille ... ?). En plus c'est gratuit : Anaïs, qui en solo joue le plus souvent dehors ou dans des bars, ne semble toujours pas réaliser que des gens comme moi seraient prêts à payer pour la voir !

Arrivé très à l'heure, j'aperçois la star d'un soir, toute menue et cachée dans le public, fumant sa cigarette avec un petit air de souris apeurée... je réalise qu'en effet j'aimerais pas être à sa place, avec une pression énorme, d'autant que ses ex-compères d'Opossum se sont déplacés en masse, et même sa collègue Oshen, me semble-t-il.



Mais finalement quand elle commence, on est tout de suite rassuré pour elle. Son petit côté désinvolte et méthode Coué (mais non eh j'ai pas peur !) a vite repris le dessus, même si Dieu en personne l'a introduite (l'Ingénieur du son, un dieu qui s'appelle Philippe, ça m'plait ça). Bille en tête, elle attaque avec sa voix de chanteuse c'nad'ienne-tête-à-claques et hilarante ( La vie c'pas du foie gras).



On retrouve directement cette sensation plaisante : assister au concert de quelqu'un qui se sous-estime mais qui déchire tout, comme son pendant masculin David Lafore. Et le tout avec un présence, allez j'ose la comparaison hasardeuse, à la PJ Harvey : Anaïs fait partie de ces filles au physique anodin qui, une fois sur scène, deviennent des créatures tout à fait délicieuses quand elles chantent !

Vient ensuite la chanson P'tits couples (désolé pour les approximations sur les titres ... j'ai pas son CD ! - ndP : mon coeur, mon amour) qui se moque méchamment bien de ces couples gluants que chacun connaît, avec leurs mimiques et leurs coups de fils à la con. Et puis Elle sort qu'avec des blacks, autre chanson caustique se moquant des demoiselles qui... (moi qui supporte assez mal les téléphones mobiles, ainsi que le zouk et le reggae, ça me parle quelque part, toute cette méchanceté jubilatoire et gratuite).



C'est là qu'une transformation étrange se produit: on se retrouve avec un Bad Blues Player, presque le même que celui du Cours'Ju, avec ses expressions débiles (yannowhadamsayin' ?) même si son blues est très classe et maîtrisé ! Un black quoi, un bluesman, forcément ! Dieu l'aurait-il punie ? En tout cas pas rancunier il en fait ensuite une diva celtique : de boucle en boucle, elle nous construit a capella une ambiance de festnoz nordique déchaînée, vachement entraînante et techniquement tout à fait énorme !



Et puis vient un morceau de bravoure, le Tube d'Anaïs : Le Bonheur d'être Maman (ndP : La plus belle chose au monde) : entre deux couplets délicats sur la question (voix douce à la Kerenn Ann), la demoiselle se met à brâmer tel un chanteur de metal que l'on châtre, pour jouer le moment -ô combien poétique il est vrai- de l'ultime délivrance. On a beau l'avoir vue X fois, c'est toujours aussi marrant ! Et une chanson sur la vie qui est très dûre avec les pauvres filles (Christina, qui me rappelle 'Nul à chier' des VRP en version femelle).



Profitant de ce que le public est bien chaud, Anäis envoie un rap qui déchire tout, encore à coup de boucles auto-samplées (rappelons que -M- ou Yann Tiersen ont commencé ici et comme ça, ça ouvre des perspectives), et puis une chanson psychopathologique dont le titre doit être Je t'aime à en crever (tes pneus). Qui n'est pas sans rappeler Les Elles, regrettées divas de café-concert qui, au même endroit il y a presque dix ans, nous envoyaient déjà de petites chansonnettes drôles et castratrices où le mâle se sentait, tout à coup, tout petit et couillon devant tant d'infâme misandrie.



Après une fausse fin de concert qui ne trompe personne, Anaïs cède à ses bas instincts et livre un morceau de m... pouf pouf, de R'n'B ou quelque chose du genre (en tout cas parrainée par MTV). Dépité, je m'en vais au toilettes... d'où je rate résolument les deux chansons suivantes en prenant des nouvelles de la Machine à Coudre auprès de son barman (état stationnaire, merci pour elle).



Je ressors pour entendre à nouveau Christina : Dieu a en effet parlé à Anaïs (transfigurée telle Jeanne et ses hallus auditives) et lui a dit de reprendre 4 chansons qui n'étaient pas parfaites (pour qui y's'prend çuilà ?). En tout cas on va pas s'en plaindre : Anaïs les refait, pas forcément mieux mais avec la même conviction, du coup le public la suit encore mieux que la première fois. Et ce même dans une digression un peu aventureuse dans l'univers de Johnny Clegg.



On se ré-enfile sans coup férir le bal écossais, la fille qui aime les blacks et les blacks qui jouent mal le blues. Ce coup-ci j'espère que c'est dans la boîte : on va avoir un vrai grand live enregistré dans un vrai petit endroit sympa à Marseille ! On avait pas vu ça depuis Coup de Pouce au Balthazar (toujours dispo je crois) !



Alors merci mille fois Anaïs, et bravo à ton chouette public ! Et si t'as besoin de nous pour un DVD ou un best-of, n'hésite pas surtout ! Y'a plus qu'à espérer que ton disque sera prêt pour la Fête des Mères : un tel cadeau ce serait vraiment la plus belle chose du monde...
Mais j'fais qu'çaaaaaaah, pousseeeeeeeeer !

Site du Poste a Galene : http://leposteagalene.free.fr/
Site de Anais : http://anaisinyourface.com/

photos Pirlouiiiit qui tient a feliciter le gars qui etait aux lumieres ce soir !

Retrouvez toujours sur Concertandco les chroniques de ses concerts passes (notamment a l'Exodus, son premier concert ou encore son passage a la Fete du Plateau), une interview ainsi que la chronique de sa maquette ou en remontant encore plus loin dans son passe ses concerts et disques avec Opossum ...

Anaïs : les dernières chroniques concerts

Anaïs en concert

Anaïs par Chandleur
Le Trianon - Paris, le 09/05/2012
Anaïs est en crise. Keski va pas mon petit bouchon... La victoire de F.H ? Non car elle était happy few le 6 mai à la Bastille. Le petit rhume du jour, qui briderait sa voix ? Peut... La suite

Anaïs + Manu Larrouy en concert

Anaïs + Manu Larrouy par Blandine
Docks des Suds - Marseille, le 04/04/2009
Anaïs : un retour gagnant à Marseille Anaïs était hier soir en concert aux Docks des Sud de Marseille auxquels elle a mis le feu pendant deux... La suite

Maya Barsony + Anaïs en concert

Maya Barsony + Anaïs par Julyzz
Olympia - Paris, le 03/03/2009
La miss Anaïs enfin de nouveau à l'Olympia. On ne pouvait pas rater ça. On accueille d'abord la belle Maya Barsony. Ma première impression, collée aux enceintes : elle a... La suite

(mes) Eurockéennes de Belfort 2006 1/3 : Deftones, Arctic Monkeys, Dionysos & Synfonietta de Belfort, Polysics, Damian Marley,  The Strokes, Gossip, Daft Punk... en concert

(mes) Eurockéennes de Belfort 2006 1/3 : Deftones, Arctic Monkeys, Dionysos & Synfonietta de Belfort, Polysics, Damian Marley, The Strokes, Gossip, Daft Punk... par Philippe
Presqu'Ile du Malsaucy, Evette-Salbert, le 30/06/2006
Photos sans prétention par Philippe En l'an de grâce 2006, nous revoici-revoilà pour notre 13ième participation d'affilée aux Eurockéennes (mieux, quelqu'un ?). Jauge à 32 000... La suite

Poste a Galene - Marseille : les dernières chroniques concerts

Watcha Soudclash meets Pati (and guests) en concert

Watcha Soudclash meets Pati (and guests) par Pirlouiiiit
Makeda, Marseille, le 04/05/2019
La seule raison qui permet de justifier que je me suis sauvé un tout petit peu avant la fin de ce (une fois de plus) superbe concert de Catalogue (chroniqué ici) c'est que je ne... La suite

Voyou + Choses Sauvages (Festival Avec Le Temps) en concert

Voyou + Choses Sauvages (Festival Avec Le Temps) par Sami
Le Makeda, Marseille, le 16/03/2019
Après Flavien Berger et Malik Djoudi hier dans une salle pleine à craquer, cette affiche découverte programmée en fin d'après midi n'affiche pas complète cette fois, mais ça fait... La suite

Conger ! Conger ! + SOvOX + Jane's Death (Inauguration du Makeda #2) en concert

Conger ! Conger ! + SOvOX + Jane's Death (Inauguration du Makeda #2) par pirlouiiiit
Makeda, Marseille, le 07/03/2019
Il y a quelques semaines, que dis-je quelques jours, je rédigeais avec nostalgie ma dernière chronique d'un concert au Poste à Galène, en fait Le dernier concert du Poste à... La suite

Blockhead + Hugo Kant + Boogie Belgique + Mononome  en concert

Blockhead + Hugo Kant + Boogie Belgique + Mononome par pirlouiiiit
Poste à Galène, Marseille, le 16/02/2019
Au moment où je tente de finir cette chronique le Poste à Galène n'existe virtuellement plus ... je viens en effet de saisir les dates de l'inauguration qui se fera sur 4 jours,... La suite