Accueil Chronique de concert Anna Calvi + Oh Tiger Mountain
Dimanche 22 septembre 2019 : 14255 concerts, 25681 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.

Chronique de Concert

Anna Calvi + Oh Tiger Mountain

Anna Calvi + Oh Tiger Mountain en concert

Espace Julien - Marseille 24 Septembre 2011

Critique écrite le par

Retrou­vailles avec l'Espace Julien pour ce pre­mier concert de la ren­trée, avec une affiche annon­cée en grandes pompes : Anna Calvi (que je n'ai jamais enten­due en live, mais dont j'ai hau­te­ment entendu par­ler) & Oh! Tiger Moun­tain (que j'aime, que j'adore .... Encore et toujours !!).

La salle n'est pas encore emplie à 20h00, pour l'ouverture des "hos­ti­li­tés" (ça me parais­sait bien un peu pré­somp­tueux de viser un 19h30 à Mar­seille, un samedi soir de sur­croit !) Mais nous sommes tout de même en place pour accueillir OT et son alter ego, Kid Fran­ces­coli, croi­sés quelques ins­tants plus tôt sur le Cours Julien.



Les lumières baissent d'intensité et les bavar­dages deviennent mur­mures. Mathieu & Mathieu prennent place sur le côté gauche de la scène. Je suis très mal pla­cée, mais c'est pas grave, mes petites oreilles sont aux aguets. Et lorsque la voix d'OT monte dans les cintres, avec beau­coup de jeux dans la reverb, elle semble tota­le­ment venir d'ailleurs. Il est là, au rendez-vous. Paillettes et fou­lards tou­jours de rigueur. Ça c'est de la ren­trée musicale !!!!



Très vite, il nous fait une de ses petites annonces dont il a le secret : "En fait, on habite juste en face ... Alors on est venus". Les coups de Drum de Kid font vibrer la salle et me rentre par les orteils. Le duo est par­fait, comme à son habi­tude : cha­cun dans son rôle et tel­le­ment com­plé­men­taires. Chaque mor­ceau joue avec la musique. Moment de pauses alter­nant avec l' inten­sité de la gui­tare. Le cla­vier de Kid devient même presque "reli­gieux" par moment. Beau­coup de puis­sance, d'émotion et la com­pli­cité de leurs regards. Tout y est. Chan­sons pour la "Bagarre" et saut de confettis.



On a droit au petit cou­plet décalé sur Mar­seille et son "grand esprit com­mu­nau­taire, sa cour­toi­sie, sa dou­ceur de vivre et ses len­de­mains pleins de pro­messes", qui déclenche l'hilarité de la salle. Et puis la musique repart avec un Tiger déchainé et très wes­tern ce soir. Avec des départs à capella et des arrêt vifs comme l'éclair. Un beau voyage entre ses bal­lades folk et son rock ricain des familles.



Quand à la voix de Mathieu, elle est tel­le­ment pre­nante, sai­sis­sante ce soir. Son cri vient de tel­le­ment loin, du plus pro­fond de ses tripes .... Que des applau­dis­se­ments vont venir à un moment le cou­per dans son élan. Mais la fin de ce set pointe déjà le bout de son nez. Trop tôt. Trop vite. Ne reste plus que deux mor­ceaux à venir, avant de nous lais­ser en "très bonne com­pa­gnie". J'attends avec impa­tience le der­nier solo du Tigre (petit moment de pur bon­heur s'il en est), au milieu d'un public un peu trop bavard quand même à mon goût. Sa voix déchire l'espace son. Elle vibre. Elle se casse. Et puis Mathieu quitte la scène sur un der­nier accord, tout en dis­cré­tion ... Du OT en un mot et en toute sim­pli­cité. Heu­reu­se­ment qu'il habite en face et qu'il a vu de la lumière fina­le­ment

----



Un temps qui se fait un peu long pour attendre Anna Calvi, après la très belle pre­mière par­tie assu­rée par Oh! Tiger Moun­tain & Kid Fran­ces­coli. Le public s'impatiente. Il faut dire que la belle anglaise déchaine la chro­nique depuis quelques temps, alors j'attends avec impa­tience de décou­vrir enfin l'oiseau rare tant annoncé.

Et je dois avouer que le pre­mier sen­ti­ment qui me vient à l'esprit lorsqu'elle arrive enfin sur scène est juste : Whaou !!

Elle est magni­fique (il n'y a pas d'autres mots et je suis une simple repré­sen­tante de la gente fémi­nine ... Je vous laisse donc ima­gi­ner ce peuvent en pen­ser ces Mes­sieurs !) et elle joue à fond la carte du contraste, en tout. Un look de diva (un tan­ti­net vamp mais avec une classe folle) : pan­ta­lon à pinces noir, che­mi­ser vapo­reux aussi rouge que ses lèvres, talon aiguilles noirs et ses che­veux blonds pris dans un chi­gnon par­fait, à la Grace Kelly. Mais le tout contre balancé par la pré­sence d'une énorme gui­tare élec­trique et sur­tout d'une voix assez éton­nante, plu­tôt grave, mais jouant avec les tré­mo­los et d'une nuance vrai­ment peu banale. Que ce soit la musique ou le chant, tout n'est que jeu sub­til de dou­ceur et de puis­sance. Une belle mai­trise de ces para­doxes dans une incon­tes­table harmonie.



Et pour­tant, tout cet étalage de talent (je ne le conteste en rien) et cette débauche de per­fec­tion ma lais­sée sur ma faim. Je m'attendais à être bou­le­ver­sée ... Mais non. je me suis retrou­vée face à une image de papier gla­cée qui ne m'a pas plus tou­chée que cela. J'ai retrou­vée un sen­ti­ment qui m'avais déjà prise lors du concert de Fre­drika Stahl : une artiste trop lisse pour moi et qui ne me parle pas, bien que je n'ai abso­lu­ment rien à redire sur la qua­lité et la tech­ni­cité dont elle fait preuve.



Parce que fran­che­ment, sa musique est vrai­ment très très bien faite. Avec tou­jours cette base de gros son envoyé par la gui­tare et la bat­te­rie, mais enri­chi en per­ma­nence par un four­mille­ment de petites touches sub­tiles, appor­tées par les per­cus. Et en l'occurrence, ça foi­sonne vrai­ment d'idées : piano à vent, xylo­phone, minus­cules cym­bales ... Et une musi­cienne qui ne se pose pas une seule minute et qui m'a perso beau­coup plus épatée que la belle Anna.

Alors même si elle est effec­ti­ve­ment éton­nante à la gui­tare (je dois recon­naitre que cer­tains de ses solos sont fran­che­ment d'un autre monde), que sa musique nous fait faire un joli tour d'horizon, nous fai­sant pas­ser d'un rock des familles aux sons lourds à une roman­tique chan­son d'amour ... J'ai vrai­ment eu du mal à entrer dans ce set. Sans comp­ter que le côté : on fout tout cela dans la pénombre et on rajoute 10kg de fumée par des­sus. On est plus dans l'intimiste, mais car­ré­ment dans un ham­mam (parce qu'en plus, il fai­sait une de ces chaleurs ...)



Bref, bilan plu­tôt mitigé de cette seconde par­tie de soi­rée. Peut-être trop de bat­tage média­tique et autre, trop d'attente de ma part ... Mais fina­le­ment, c'est Oh! Tiger Moun­tain et son "on a vu de la lumière, alors on est entrés" qui m'a le plus tou­chée ce soir.

Com­po­si­tion

Rider to the Sea
No More Words
Bla­ckout
I'll be your Man
First We Kiss
Sur­ren­der
Mor­ning Light
Suzanne and I
Mou­li­nette
Desire
Love Won't be Leaving
1er Rap­pel : Wolf Like Me
Jeze­bel
The Devil ?

D'autres photos et commentaires aux liens suivants :

Oh Tiger : http://www.concertsenboite.fr/2011/09/24/oh-tiger-mountain-4/
Anna Calvi : http://www.concertsenboite.fr/2011/09/24/anna-calvi/

> Réponse le 27 septembre 2011, par Philippe

Rhô... et moi qui vous trouvais si sympathique cher Ysabel... ;-) just kidding. Nota : votre setlist est celle qui était imprimée, mais elle n'a pas été respectée (ça ne vous a pas échappé : elle a joué the Devil avant, Jezebel à la fin, et Wolf like Me quelque part avant dans le concert...) Par ailleurs votre chronique a le grand mérite de faire la part belle à la première partie, qui méritait en effet un compte-rendu sympa elle aussi.  Réagir

> Réponse le 29 septembre 2011, par Ysabel

Je vous promets, Oh! Grand Philippe, de retourner la voir et de donner une seconde chance à mes petites noreilles de vibrer avec la belle Anna. Mais c'est de votre faute aussi : vous en avez tous parlé avec tellement de fougue, que je m'attendais à la claque de ma vie !! Alors, sans rancune (j'ai bien compris que tu étais très très amoureux d'elle;) Tu n'as plus qu'à l'inviter à faire quelques pas de danse avec toi, comme samedi dernier : la classe !!)  Réagir


Anna Calvi : les dernières chroniques concerts

Anna Calvi + Warmduscher + Boy Harsher + Drahla (La Route du Rock Collection Hiver 2019) en concert

Anna Calvi + Warmduscher + Boy Harsher + Drahla (La Route du Rock Collection Hiver 2019) par Pierre Andrieu
La Nouvelle Vague, Saint-Malo, le 23/02/2019
Après un vendredi de haut vol permettant de voir à l'œuvre à La Nouvelle Vague Marble Arch, Mermonte, Flavien Berger, Bodega et Cannibale, le dernier soir de la Route... La suite

Anna Calvi (+ Roland Moog) en concert

Anna Calvi (+ Roland Moog) par Philippe
Paloma, Nîmes, le 26/01/2019
Déjà notre 6ième concert d'Anna Calvi depuis 2011 mais, quand on aime... on ne compte pas (on l'a d'ailleurs déjà poursuivie à vélo jusqu'à Lyon cet automne). Et puis on ne... La suite

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard en concert

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard par Philippe
Parc de Saint-Cloud, le 24/08/2018
Damnation, l'été 2018 s'est déjà enfui ! On a eu beau y poser autant de jalons festivaliers que possible (Tinals, Hellfest, Eurocks...), nous voilà déjà à sa borne de fin, celle... La suite

Concert hommage à David Bowie (avec Michael Stipe de R.E.M, Karen Elson, TV On The Radio, The Flaming Lips, Debbie Harry, Robyn Hitchcock, Pixies, Tony Visconti, Amanda Palmer, Anna Calvi, Kronos Quartet, Joseph Arthur etc)  en concert

Concert hommage à David Bowie (avec Michael Stipe de R.E.M, Karen Elson, TV On The Radio, The Flaming Lips, Debbie Harry, Robyn Hitchcock, Pixies, Tony Visconti, Amanda Palmer, Anna Calvi, Kronos Quartet, Joseph Arthur etc) par Demi Playmobil
Carnegie Hall, New York, le 01/04/2016
Soirée hommage à David Bowie au Radio City Hall, à New York, hier soir... Le groupe de Mc Caslin qui joue sur le dernier album de du Thin White Duke Blackstar a composé une... La suite

Oh! Tiger Mountain : les dernières chroniques concerts

Yeah! Ghost of Christmas KinG Oh! Tiger Mountain en concert

Yeah! Ghost of Christmas KinG Oh! Tiger Mountain par Lumak
La Mesón, Marseille, le 22/04/2016
La Mesón avait donné carte blanche à toute l'équipe du festival Yeah ! dont la 4ème édition débutera le 3 juin 2016 (cf : ici). Au début, il y a très peu de monde dans la... La suite

Microphone Recordings Party : Husbands + Nasser + Oh! Tiger Mountain + Kid Francescoli + ... en concert

Microphone Recordings Party : Husbands + Nasser + Oh! Tiger Mountain + Kid Francescoli + ... par Phil2guy
L'Espace Julien- Marseille, le 05/12/2015
Le label phocéen Microphone Recordings investit ce soir l'Espace Julien avec des musiciens qui rencontrent en ce moment un certain succès dans le monde de l'électro rock made in... La suite

Oh Tiger Mountain, Nasser, Kid Francescoli, French 79, Johnny Hawaï (Microphone Recording Party) en concert

Oh Tiger Mountain, Nasser, Kid Francescoli, French 79, Johnny Hawaï (Microphone Recording Party) par Yann Usken
Espace Julien (Marseille), le 05/12/2015
Je n'ai jamais aimé la musique électronique ... Moi, j'aime le rock'n'roll crasseux, le delta blues, le garage, le folk, le punk ... La musique de l'âme, quoi ! Celle de la... La suite

Quetzal Snakes + Oh! Tiger Mountain en concert

Quetzal Snakes + Oh! Tiger Mountain par pirlouiiiit
Poste à Galène, Marseille, le 07/02/2015
De plus en plus de mal à tenir le rythme pour être honnête ... aussi quand j'ai vu que j'allais raté cette belle affiche au Poste à Galène, j'étais presque soulagé en pensant au... La suite

Espace Julien - Marseille : les dernières chroniques concerts

Lee Fields And The Expressions en concert

Lee Fields And The Expressions par Sami
Espace Julien, Marseille, le 07/09/2019
Infatigable Lee Fields ! 3ème passage à Marseille, encore une fois à l'Espace Julien, déjà 8 ans après sa dernière venue encore dans toutes les mémoires, même si ce soir là le... La suite

Alborosie + Marcus Gad en concert

Alborosie + Marcus Gad par Sami
Espace Julien, Marseille, le 07/04/2019
Ce dimanche de printemps fait la part belle au reggae avec un export du Molotov à qui on remerciera jamais assez la venue l'an dernier de l'exquise Hollie Cook à l'Espace Julien,... La suite

Ana Popovic en concert

Ana Popovic par Vincentluer
Espace Julien Marseille, le 04/04/2019
C'est mon troisième concert d'Ana Popovic à Marseille ce soir-même, Jeudi 4 Avril 2019 et mon cœur bat déjà très fort! La première fois remonte à l'année 2004 où je l'ai... La suite

Flavien Berger + Malik Djoudi + Muddy Monk (Festival Avec Le Temps) en concert

Flavien Berger + Malik Djoudi + Muddy Monk (Festival Avec Le Temps) par Sami
Espace Julien, Marseille, le 15/03/2019
Soirée sold out encore une fois pour le festival "Avec Le Temps", après les affiches à guichets fermés de la semaine (Clara Luciani mercredi, Bertrand Belin jeudi, raté avec... La suite