Accueil Chronique de concert ANTHRAX + THE RAVEN AGE
Lundi 9 décembre 2019 : 10160 concerts, 25834 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.

Chronique de Concert

ANTHRAX + THE RAVEN AGE

ANTHRAX + THE RAVEN AGE en concert

L'Elysée Montmartre, Paris 16 mars 2017

Critique écrite le par



The Raven Age

En première partie d'Anthrax ce soir, nous retrouvons - comme sur l'ensemble de la tournée - les Anglais de The Raven Age pour un set de 45 minutes. Déjà vu ce groupe en première partie de Iron Maiden et ils ne m'avaient pas laissé un souvenir inoubliable. La particularité de ce groupe de metalcore assez sombre et mélodique étant qu'un des 2 guitaristes est le fils de Steve Harris, ce qui explique d'ailleurs peut-être leur présence sur ces tournées. Le public les accueille avec politesse mais la salle restera quasiment vide tout le long de leur set, qui ne décollera jamais. Le public viendra ce soir uniquement pour Anthrax et la salle se remplira uniquement après leur prestation...

Setlist :
Uprising
Promised Land
The Death March
Eye Among the Blind
The Merciful One
Salem's Fate
Angel in Disgrace




Anthrax

Le public étant maintenant massivement présent, Anthrax peut investir ce soir l'Elysée Montmartre dans le cadre de la tournée du 30ème anniversaire de son album "Among The Living". C'était la dernière date de la tournée européenne et l'unique date française de ces shows spéciaux. Charlie Benante étant présent sur le début de la tournée européenne (normal : c'était la Grande Bretagne et ils filmaient le concert de Glasgow pour une sortie DVD/Blu-ray future), nous étions donc prévenus que derrière les futs risquait de se trouver John Dette, qui remplace Charlie sur la moitié de chaque tournée, celui-ci souffrant du syndrome du canal carpien. Et en effet, c'est donc le line up avec John Dette que nous aurons ce soir. Dommage, en effet même s'il assure son rôle à la perfection, je préfère quand même le jeu beaucoup plus subtil de Benante.



Précédé par un "Mob Rules" qui fait chanter la foule et l'intro de Blues Brothers qui ramène 30 ans en arrière, le groupe attaque directement par le gros morceau en envoyant un "Among The living" surpuissant. Ce soir, le groupe attaque donc par l'album "Among The Living" en remaniant un peu l'ordre des morceaux, le groupe trouvant que l'ordre sur disque n'étant pas assez efficace en live ! Le groupe aura au final tout testé, morceaux dans l'ordre, morceaux dans le désordre, l'album joué en 2 parties dans le set. "Caught In A Mosh", "I am The Law", "Indians", "NFL", ce disque est blindé jusqu'à la moelle de classiques. Ce soir, l'intérêt étant bien sur d'entendre les morceaux plus rares tels que "One World", "ADI/Horror of it All", "Imitation of Life" ou "Skeletons in a Closet" joués très rarement en Europe (4 fois en tout et pour tout avant cette tournée) uniquement lors de shows spéciaux ou des tournées US de 2006 et 2013 ou l'album était déjà joué en entier. Et, rien à dire, l'ensemble de l'album fonctionne en live, et pas qu'un peu, quelle efficacité ! La tension ne baissera pas d'un cran pendant ce premier set, excepté peut être pendant le mini solo de Jonathan Donais. Le public répondra présent de la première minute à la dernière, avec une ambiance électrique et les circle pit ne cesseront pas pendant tout le set. Bien sur, les morceaux classiques remportent l'accueil le plus chaud mais des titres comme "Imitation of Life" mériteraient d'être joués plus souvent ! En introduisant le morceau, Scott Ian félicitera d'ailleurs le public parisien de siffler quand il explique que la situation aux USA est la même en 2017 qu'en 1987 avec un président américain "acteur", dans d'autres pays, le public applaudissant sans écouter.



Une fois l'album passé, le groupe revient pour la 2ème partie de soirée composée de 3 morceaux plus récents, le désormais classique "Fight Em Til You Can" et 2 morceaux de leur dernier album, "Breathing Lightning" et "Blood Eagle Wings", qui ne peuvent pas rivaliser avec la première partie du set. Heureusement, les classiques "Be All End All" et "Madhouse" remettent les pendules à l'heure et relancent la machine à tubes jusqu'au final très attendu sur leur reprise du "Antisocial" de Trust jouée avec une hargne et une efficacité que Trust n'a malheureusement plus. Après 1 heure 55 de show, le groupe se retire donc et même si nous avons eu un set raccourci par rapport à nos voisins anglais (manquaient à l'appel "Medusa", "Evil Twin" ou "A.I.R." par exemple), il n'y a pas grand-chose à redire de la prestation excellente que nous ont délivré les thrasheurs new yorkais !



Setlist :
Among the Living
Caught in a Mosh
One World
I Am the Law
A Skeleton in the Closet
Efilnikufesin (N.F.L.)
Guitar Solo / A.D.I. / Horror of It All
Indians
Imitation of Life
-------------------
Fight 'Em 'Til You Can't
Breathing Lightning
Madhouse
Blood Eagle Wings
Be All, End All
Antisocial


Anthrax : les dernières chroniques concerts

Hellfest 2016 1er jour (Rammstein, Nashville Pussy, Le Bal des Enragés, Halestorm, Mass Hysteria, Anthrax, Turbonegro, Bullet For My Valentine, Hatebreed, Volbeat, Dropkick Murphys) en concert

Hellfest 2016 1er jour (Rammstein, Nashville Pussy, Le Bal des Enragés, Halestorm, Mass Hysteria, Anthrax, Turbonegro, Bullet For My Valentine, Hatebreed, Volbeat, Dropkick Murphys) par Abigail Darktrisha
Clisson , le 17/06/2016
Après l'anniversaire pour les 10 ans du festival l'an dernier, c'est donc toujours avec autant d'ardeur que s'ouvrira cette deuxième décennie musicale en ce mois de juin... La suite

Download Festival France 2016 (Deftones, Anthrax, Iron Maiden, Ghost, Babymetal, Megadeth, Rammstein) en concert

Download Festival France 2016 (Deftones, Anthrax, Iron Maiden, Ghost, Babymetal, Megadeth, Rammstein) par Vv
Hippodrome Longchamp, Paris, le 12/06/2016
D'un commun accord avec Philippe, le plus LesterBangsien des chroniqueurs musicaux français (il fallait que ce soit dit) nous avions décidé de regrouper nos impressions du... La suite

Anthrax en concert

Anthrax par Mael Hardbriche
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 28/10/2015
Alors que la foule affluait pour la deuxième soirée consécutive vers le Zénith d'Auvergne à l'occasion de la tournée d'outre tombe de Johnny Hallyday, la Grande Coopé en... La suite

Sonisphere Festival 2011 : Metallica, Megadeth, Slayer, Mass Hysteria,  Anthrax, Volbeat, Diamond Head  en concert

Sonisphere Festival 2011 : Metallica, Megadeth, Slayer, Mass Hysteria, Anthrax, Volbeat, Diamond Head par Abigail Darktrisha
Snowhall Parc - Amnéville, le 09/07/2011
Cette deuxième journée me parle beaucoup plus musicalement car j'y retrouve bon nombre de groupe que j'aime en terme de thrash. Elle débutera par un incident que je souhaite... La suite

L'Elysée Montmartre, Paris : les dernières chroniques concerts

Tiken Jah Fakoly + Mo'Kalamity en concert

Tiken Jah Fakoly + Mo'Kalamity par Lebonair
Elysée Montmartre - Paris , le 15/11/2019
Pour son retour à Paris, Tiken Jah Fakoly a déposé ses valises à L'Elysée Montmartre pour deux concerts les jeudi 14 et vendredi 15 novembre. Cela faisait 15 ans que l'immense... La suite

Tiken Jah Fakoly en concert

Tiken Jah Fakoly par lol
Elysée Montmartre, Paris, le 14/11/2019
Après Alpha Blondy, Tiken Jah Fakoly est le deuxième évangéliste du reggae africain, qui est plus rythmé, plus dansant, plus joyeux que le reggae roots jamaïcain. Il ressemble... La suite

Shame + Sorry en concert

Shame + Sorry par vince-o-matic
Elysée Montmartre, Paris, le 14/12/2018
Une déflagration de pur brit rock administrée par les petits brixtoniens de Shame mi-décembre à l'Elysée-Montmartre. Mon pote Didier, chanteur des Whodunit, et ma copine Zaza... La suite

Shame en concert

Shame par lol
Elysée Montmartre, Paris, le 14/12/2018
C'est sur la foi de la video d'un extrait d'une prestation live volcanique sur Youtube et de plusieurs chroniques issues de ce site vantant les mérites de ce tout jeune groupe... La suite