Accueil Chronique de concert Ayo + Jehro
Jeudi 17 octobre 2019 : 13775 concerts, 25719 chroniques de concert, 5267 critiques d'album.

Chronique de Concert

Ayo + Jehro

Ayo + Jehro en concert

Plages du Prado - Marseille 17 août 2007

Critique écrite le par


Quelques jours après la très bonne surprise Fantazio au Paradox, me voila parti en direction de plages du Prado pour le concert offert par Orange qui regroupe Ayo , Jehro et Rose. Je n'ai jamais entendu parler de la première aussi nous avions l'intention de ne pas arriver trop tard. Pas de bol m'étant fait volé mon vélo il y a moins d'une semaine nous sommes obligés d'y aller en voiture (en fait c'est idiot on aurait du prendre le bus). Lorsqu'on arrive là-bas on galère pour se garer (c'est donc là que sont tous les marseillais qui ont déserté le centre ville !) et c'est d'ailleurs lors d'un de nos passage à proximité de la scène qu'on entend Rose remercier le public.


Entre temps, on se gare, on retrouve péniblement Mick et Mac en se frayant un chemin dans la foule dense. Et c'est le début du concert de Jehro. Avant d'aller plus loin je vous renvoie a la chronique (pleine de fautes) que j'avais fait a la Fiesta des SudsAyo et Jehro avaient déjà partagé l'affiche. Tout cela pour dire qu'en venant je ne suis ni fan de l'un ni de l'autre, et que j'ai même un petit a priori.


Même impression que la première fois à propos de Jehro. Des chansons en anglais ou en espagnol, qui s'écoutent facilement, qui donnent parfois envie de danser mais qui ne me touchent pas un brin. J'ai l'impression d'assister à un concert de reprises de standards internationaux, à l'image de la sympathique reprise de Stevie Wonder.


Ça joue bien, c'est carré, il y a des couleurs et des choristes mais ça ne me captive pas du tout. Et quand il se met à nous parler en espagnol pour introduire ses morceaux (alors qu'il est marseillais lui-même) ça confirme l'impression que j'ai ; à savoir que Jérôme Cotta nous récite son set mécaniquement sans y mettre ni son âme ni ses tripes.


Son guitariste solo l'accompagne toujours ... il le présentera à deux reprise mais n'articulant tellement pas que je mets au défi quelqu'un de retenir son nom. Je ne suis pas sensible à sa musique mais forcement quand il joue son tube, je le reconnais et je l'apprécie quand même. La partie où les choristes jouent des tambours était une bonne idée, mais j'ai trouvé que ça ne prenait pas trop finalement


Principal point positif j'ai profité de son set pour m'approcher de la scène (ayant oublié mon zoom). J'attendrai donc comme tout le monde assez longtemps que le matériel de Ayo soit installé. Quand elle arrive, je constate qu'elle n'a pas changé ... je fais un effort, je me force, mais je ne peux pas résister, ça y est, elle m'énerve déjà.


Et maintenant je vais essayer d'expliquer pourquoi, tout en décrivant sa musique, ou en tout cas ce que je ressens à son écoute. Plusieurs petites choses m'agacent. Tout d'abord je trouve qu'elle en fait trop. Elle sourit trop tout d'abord ; je sais ça parait absurde comme critique, mais de la voir (faire la) timide comme ça à sourire, glousser, se pencher comme si elle voulait se cacher ça m'énerve.


Qu'au dock elle nous dise que c'est sa première scène et qu'elle n'a pas l'habitude je veux bien, mais la depuis le temps elle devrait être habituée. Bon tant mieux me dirait vous, elle a gardé cette fraicheur des premières fois, cette joie à être sur scène. Mais alors pourquoi je n'y suis pas sensible et même au contraire ? En gros pourquoi je n'y crois pas.


En plus elle fait l'effort de parler en français, mais c'est pour répéter un peu trop souvent que son français est mauvais (alors qu'il est plutôt pas mal). Fausse modestie ? Moyen de meubler facilement ? C'est pour s'extasier devant le large public ... "o les enfants mais vous êtes nombreueueueuex ce soir !" (bon ok elle n'a pas dit "les enfants"), c'est pour nous dire que comme c'est la dernière date elle va faire quelque chose de spécial ...


Et la stupeur générale, elle s'assied sur le bord de la scène pour chanter !!!! Bon ok on dirait que je me moque, mais c'est ce que j'ai ressenti sur le coup. Plutôt que d'annoncer ce que tu vas faire, fais le et ça n'en sera que plus spontané. Je trouve donc qu'elle en fait trop entre les morceaux, et en fait j'ai aussi cette impression lorsqu'elle chante.


Elle a une belle voix c'est sûr, mais parfois on dirait qu'elle ne cherche qu"à l'utiliser, que les tremolos sont réfléchis, que les grimaces exagérées... Bref un peu comme pour Jehro j'aimerais sentir plus de spontanéité et de nécessité dans ses chansons. J'ai d'ailleurs encore tiqué sur sa chanson Africa (franchement bateau) ou sur les textes de sa chanson Girls qui sont super caricaturaux.


Par contre je ne peux pas lui enlever un certain nombre de qualités. Comme la variété des rythmes de ses chansons, comme le passage limite ragga de cette même chanson Girls. A la fin pendant le rappel elle fera monter sur scène un "brésilien de Marseille" pour un espèce de bœuf bien sympathique et spontané.


A partir de ce moment je commencerai à la trouver rigolote (dans le bon sens du terme) et touchante, me disant que après tout elle est peut être juste un peu plus cucu que moi, et que certes elle n'a pas grand-chose à raconter et je ne retournerai surement pas la voir de si tôt, mais que si des gens sont plus touchés que moi par ce que sa musique dégage et bien tant mieux pour elle et pour eux.


En tout cas comme elle le rappellera, un grand merci à Orange d'avoir organisé ce grand concert gratuit cet été, même si je n'ai pas vraiment changé d'avis sur ces deux groupes. N'hésitez pas à renouveler l'opération l'année prochaine, et pourquoi ne pas en plus inviter un ou deux groupes locaux à partager l'affiches avec des stars reconnues comme celle-ci la prochaine fois.

Bonus video :

(qualite telephone portable car mon Canon a rendu l'ame)
et une petite de Jehro ici

Ayo : les dernières chroniques concerts

Ayo + Citizen Cope en concert

Ayo + Citizen Cope par Julyzz
La Cigale, Paris, le 20/11/2013
3 dates à La Cigale, à Paris, pour Ayo et toujours le même engouement du public ! La première partie, Citizen Cope, donne le ton. Malgré la douceur et le groove de sa... La suite

Festival Aluna 2012 : Manu Chao, Arthur H, Hubert-Félix Thiéfaine, Lou Reed, Dionysos, Thomas Dutronc, Ayo, Shaka Ponk, The Elderberries, Izia, Caravan Palace, Julian Perretta, La Cafetera Roja, Inna Modja, Axel  en concert

Festival Aluna 2012 : Manu Chao, Arthur H, Hubert-Félix Thiéfaine, Lou Reed, Dionysos, Thomas Dutronc, Ayo, Shaka Ponk, The Elderberries, Izia, Caravan Palace, Julian Perretta, La Cafetera Roja, Inna Modja, Axel par Galoubet
Ruoms, le 22/06/2012
Festival Aluna : 22 Juin C'est la cinquième édition de ce festival qui se niche dans un grand camping ardéchois. La capacité a été portée à 20 000 festivaliers maximum par soir... La suite

Ayo en concert

Ayo par Adeline F.
Dock des Suds - Marseille, le 20/01/2009
Mais quelle belle journée ce 20 janvier 2009. Ce jour où Barack Obama devenait président des Etats-Unis et renvoyait G.W.Bush au fin fond du Texas... Et comme si ce n'était pas... La suite

SEAL et AYO par Claude
Arènes de Nimes dans le Gard, le 22/07/2009
Concert exceptionnel, AYO est à découvrir et même à aimer.... SEAL est sublime : voix magnifique, musiques superbes, présence extraordinaire sur scène... A voir et à revoir... La suite

Jehro : les dernières chroniques concerts

Jehro + Ezra Hesper en concert

Jehro + Ezra Hesper par Lumak
Le moulin - Marseille, le 11/03/2016
On arrive tout juste au début de la première partie, Ezra Hesper est sur la scène et c'est déjà bien rempli dans la petite salle du Moulin. Je ne connais pas, mais dès la... La suite

Festival du Bout du Monde : Fanfare Ciocarlia + Moriarty + Staff Benda Bilili + Marcio Faraco + Gaetan Roussel + Jehro + Katzenjammer + Catherine Ringer en concert

Festival du Bout du Monde : Fanfare Ciocarlia + Moriarty + Staff Benda Bilili + Marcio Faraco + Gaetan Roussel + Jehro + Katzenjammer + Catherine Ringer par Flag
Presqu'île de Crozon, le 05/08/2011
Le Festival du Bout du Monde - Jour 1 A peine quitte-t-on la terre ferme (enfin, la terre intérieure), cap plein Ouest, longeant les méandres de l'Aulne, franchissant le superbe... La suite

Jehro + Mardi Gras Brass Band + the Shoes + Nasser + Tambour Battant (Nuits Zebrées de Radio Nova) en concert

Jehro + Mardi Gras Brass Band + the Shoes + Nasser + Tambour Battant (Nuits Zebrées de Radio Nova) par roul
Espace Julien - Marseille, le 26/03/2011
Gracieusement invité par un ami, j'ai pu me rendre à l'une des tant vantées Nuits Zébrées de l'excellente radio Nova. L'édition marseillaise était franchement attirante, avec une... La suite

Jehro + Ayo + Banda Santiago de Cuba + Estrella Morente + Corinne Sauvage (Fiesta des Suds 2006) en concert

Jehro + Ayo + Banda Santiago de Cuba + Estrella Morente + Corinne Sauvage (Fiesta des Suds 2006) par Pirlouiiiit
Dock des Suds, le 21/10/2006
Ayant raté (pour cause de thèse à Grenoble) l'ouverture de la Fiesta (avec Cesaria Evora et Gotan Project et parce qu'on m'avait dit beaucoup de bien de Ayo et Jehro je me suis... La suite

Plages du Prado - Marseille : les dernières chroniques concerts

the Last + LSnBB + Drowning On Dry Land + Emma&Luk + Strawberry for Charly ... (Fête de la Musique 2011) en concert

the Last + LSnBB + Drowning On Dry Land + Emma&Luk + Strawberry for Charly ... (Fête de la Musique 2011) par Pirlouiiiit
plages du Prado - Marseille, le 21/06/2011
J'ai coutume lorsqu'on me demande ce que je vais faire pour la fête de la musique, de répondre que la fête de la musique c'est toute l'année, et en général je finis à la Maison... La suite