Accueil Chronique de concert Benjamin Biolay chante Trénet
Mardi 25 septembre 2018 : 14539 concerts, 25158 chroniques de concert, 5223 critiques d'album.

Chronique de Concert

Benjamin Biolay chante Trénet

Benjamin Biolay chante Trénet en concert

Folies Bergère, Paris 29 juin 2015

Critique écrite le par




Deux ans sans concert de Benjamin Biolay, j'avoue que je commençais à m'impatienter méchamment... Bon, OK, on a eu les concerts avec Vanessa Paradis entre-temps, avec Biolay en guest de luxe, mais c'est pas pareil (euphémisme).

Quand est sorti, il y a quelques semaines son album "chante Trénet", j'avoue que j'ai été dubitatif. Et ce même si beaucoup de mes "héros" ont l'air d'avoir une passion pour Charles Trénet. J'en oublie surement, mais me vient tout de suite en tête Didier Wampas, Jonathan Richman, Higelin, et maintenant Biolay donc. J'ai jamais vraiment creusé l'univers du "fou chantant" mais mes quelques tentatives ont vite échoué. Je trouve ça ringard, poussiéreux, pas fun du tout.... Et en creusant dans mes souvenirs, je me rappelle l'avoir vu en concert aux Vieilles Charrues en 97 (avant Iggy Pop sic). Et j avais trouvé ça nul... Alors que " sur le papier" ça a l'air très sympa : swing, poétique, il a "révolutionné " la chanson française parait-il...

Bref, donc à la base je m'en fous et je suis un peu frustré que Biolay annonce un album de reprises, moi qui attendais un vrai album. Mais j'aime tellement le bonhomme que je savais que je cautionnerais le nouveau projet, qu il m'aurait à l'usure. Effectivement, c'est classieux, je ne connais pas les originaux mais je suis vite devenu addict a ce disque, très élégant, ambiance piano bar, feutré... Donc un univers qui colle bien au personnage. Rendez-vous pris donc pour le premier des deux seuls concerts annoncés pour ce tour de chant. Aux Folies Bergère, théâtre parisien ou je n'avais jamais mis les pieds auparavant. Théâtre à l'ancienne, jauge de 1600 personnes. J'ai cru comprendre qu'il avait du mal à faire le plein, c'est sûrement dû au fait que l'album est sorti récemment et aussi que le "projet" n'attire pas les foules.



20 heures 30, le concert commence... Biolay arrive en costard /cravate noir, accompagné des fidèles Nicolas Fiszman à la guitare cette fois-ci (habituellement il est à la basse), Denis Benarrosh à la batterie, Laurent Vernerey à la contrebasse et un orchestre d une quinzaine de cordes dirigé par un chef d'orchestre (dont la meuf de Manuel Valls pour les potins). Dès que ça démarre, c'est juste un enchantement. La formule jazzy fonctionne super bien, Biolay croone, les cordes foutent le frisson. Benjamin chante seul debout au micro, ou passe derrière le piano, joue de la trompette à plusieurs reprises et prend même le violon à une reprise...



Les morceaux de Trénet passent bien, et ce que j'espérais arrive au bout de 5 morceaux : Benjamin annonce "je suis désole pour les fans de Trénet, mais à part son répertoire il n'y en a qu'un autre que je connais et c'est le mien". Et donc on a eu droit, entre autres, à quatre morceaux du 1er album, "Rose Kennedy", qui sont délaissés dans les concerts classiques. On a retrouvé l'ambiance des 2 premiers albums. Intimiste, cosy. J'étais content, n'ayant découvert le bonhomme qu'à partir de "Trash Yéyé". Voilà , tout était tellement soyeux, servi dans un écrin. Le son était limpide. Et on eu le droit à 3 duos. Grande surprise, Chiara Mastroianni est venue chanter "La ballade du mois de juin" (qu'on retrouve dans l'album "Home", qu'ils ont fait à 2), "Lorelei" (que l'on trouve dans la version itunes de l'album) avec une nana, une dénommé "RAPHAEL" inconnue pour bibi. Et enfin "Le piano de la plage" avec une autre nana, ELSA, je ne sais pas qui c'est non plus. Joli brin de voix pour les 2 filles. Autres grands moments, la version de "Bien Avant" avec les cordes, juste a tomber tellement c'était beau. "La Superbe", évidemment avec les cordes c'était cool. "Le jardin d'hiver", qu'il avait composé pour Henri Salvador. Un titre de Keren Ann dont je ne rappelle plus le titre, "Négatif", toujours aussi intense avec un snippet (comme toujours) de "Clint Eastwood" de Gorillaz... Et enfin final grandiose mais vraiment des "Cerfs volants", le truc qui te prends aux tripes... Le meilleur moment du concert ! 1 heure 45 de délice. C'était vraiment un grand moment ce concert !

Benjamin Biolay, c'est un peu mon truc à moi, aucun de mes "potes de concerts" n'aiment. Je comprends vraiment pas pourquoi. Ce mec, c'est ce qui se fait de mieux en France, il est 5 crans au dessus des autres... On va trouver que j'exagère mais je le pense tellement fort. Evidemment que j ai hâte des concerts "rock", qu'il fait habituellement mais j'ai conscience d'avoir assisté à un concert collector, d une manière ou je n aurais surement plus l'occasion de le voir... Je n'en ferais pas mon habitude mais encore une fois c'était grandiose !





www.benjaminbiolay.com


Chronique à retrouver sur le blog www.facebook.com/pages/Ah-non-ce-soir-jpeux-pas-jai-concert/1661888987381556

 Critique écrite le 01 juillet 2015 par Xaxier Averlant


Benjamin Biolay : les dernières chroniques concerts

Benjamin Biolay (Nuits de Fourvière 2017) en concert

Benjamin Biolay (Nuits de Fourvière 2017) par Agathe Martin
Théâtre antique de Fourvière, Lyon, le 19/06/2017
L'émotion était au rendez-vous pour ce nouveau concert de Benjamin Biolay aux Nuits de Fourvière ! De retour à Lyon, où son histoire a commencé, le rebelle inspiré a immédiatement... La suite

Benjamin Biolay en concert

Benjamin Biolay par Fred B
Le Silo, Marseille, le 02/02/2017
En ce début du mois de février, Benjamin Biolay était donc de retour à Marseille pour la tournée "Palermo Hollywood", du nom de son album aux influences latine (argentines... La suite

Benjamin Biolay en concert

Benjamin Biolay par Xavier Averlant
Salle Pleyel, Paris, le 25/09/2016
Après le concert du mois de juin à Lyon, c'est dans une Salle Pleyel toute rénovée que Benjamin Biolay est venu présenter son nouvel album "Palermo Hollywood". Depuis sa... La suite

Benjamin Biolay + Amon Tobin's Two Fingers + Garciaphone + Mr Nô & Jean-Charles de Castelbajac + Jacques Higelin (Festival Europavox 2013) en concert

Benjamin Biolay + Amon Tobin's Two Fingers + Garciaphone + Mr Nô & Jean-Charles de Castelbajac + Jacques Higelin (Festival Europavox 2013) par Pierre Andrieu
Forum et Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 25/05/2013
Après les concerts jubilatoires de Miles Kane à la Coopérative de Mai le jeudi 23 Mai 2013 et de Villagers en début de soirée au même endroit ce vendredi 24 mai dans le cadre... La suite

Folies Bergère, Paris : les dernières chroniques concerts

Texas en concert

Texas par Julyzz
Folies Bergères, Paris, le 13/05/2015
25 ans, ça se fête! Annoncé pour 2 dates, Texas comblera finalement le superbe Théâtre des Folies Bergères pour 4 soirées inoubliables. Le lieu se prête à l'intimité et... La suite

Ben Harper en solo en concert

Ben Harper en solo par Lebonair
Les Folies Bergère Paris, le 18/05/2014
En ce dimanche soir, je me retrouve à nouveau aux Folies Bergère, 3 jours après l'évènement Wax Tailor and the Phonovisions Symphonic Orchestra. Je suis donc très heureux... La suite

Wax Tailor and The Phonovisions en concert

Wax Tailor and The Phonovisions par Lebonair
Les Folies Bergère - Paris, le 14/05/2014
Ce soir, c'est un grand plaisir qui m'attend ! Il est 19h30 et je me trouve devant les Folies Bergère, rue Richer dans le 9ème arrondissement de Paris. Cela faisait un paquet de... La suite

Amara (première partie de Julien Doré) par Hugues Martin
Folies Bergères, Paris, le 15/03/2014
Je poste cette petite critique du concert d'Amara en première partie de Julien Doré aux Folies Bergeres, parce qu'il me semble juste de les traiter comme groupe à part entière. Cette découverte fût un plaisir ! Oui, il existe des groupes en France qui ont de vrais partis pris sombres, assumés et valables ! Des textes d'une noirceur juste qui... La suite