Accueil Chronique de concert Bernhari + Feu ! Chatterton
Mardi 21 août 2018 : 11615 concerts, 25130 chroniques de concert, 5221 critiques d'album.

Chronique de Concert

Bernhari + Feu ! Chatterton

Bernhari + Feu ! Chatterton en concert

Le Moulin, Marseille 20 avril 2018

Critique écrite le par


Foule compacte ce vendredi soir au Moulin, qui accueille enfin à Marseille (et pour la première fois, il me semble, en tout cas dans une grande salle), le seul groupe de chanson française qui m'ait fait vraiment dresser l'oreille depuis plusieurs années... Irritant et fascinant tout à la fois, et ce depuis le premier contact. Seule façon de trancher donc, le voir en live ! Bon évidemment, le bar est inaccessible et inintéressant, comme toujours ici. Public de type France Inter, je dois avouer que je suis dangereusement dans la norme du jour (même si je suis plutôt Assayas que Varrod... qui diffuse ce soir-même un concert de Feu ! Chatterton, lui aussi).

En première partie, il va donc falloir écouter en totalité un certain Bernhari, beau gosse Montréalais de son état. Seul et assis au piano, il semble avoir poussé dans le rouge tous les canons du kitsch et du chant maniéré et emphatique - même s'il joue joliment du piano, des airs également très lyriques et surtout très convenus. Je me fais la réflexion que bourré et mal accompagné, j'aurais probablement ricané de cette prestation. Seul et presque à jeun, je me contente de l'écouter avec une certaine consternation - même le passage électro s'avère un peu embarrassant. Peut-être ce style est-il encore d'actualité au Canada, mais les applaudissements mollassons du public semblent confirmer qu'ici, il est dangereusement daté, même si le garçon est tout à fait sympathique et fait son boulot avec coeur.

Après un loooong changement de plateau, mené par des hipsters en goguette et pas forcément très bien organisés, arrivée de Feu ! Chatterton pour un show bien plus convaincant ! Autant le dire tout de suite néanmoins, je n'aime pas tout ce qu'ils ont enregistré... certains morceaux sont vraiment longs, et si j'aime le timbre éraillé du chanteur, c'est surtout quand il chante, moins quand il slamme ou parle. Les chansons étant peu différentes sur scène, j'y retrouverai les mêmes longueurs et vocalises atonales et presque déplaisantes, par moments. J'avoue aussi que je connais encore assez mal le nouvel album.

Quoi qu'il en soit ils ont une belle présence sur scène, même s'il faut bien avouer qu'Arthur Teboul capte toute la lumière et en laisse peu aux autres, malgré les miroirs tournants qui les montrent sous toutes leurs coutures. Ils n'avaient qu'à mettre une chemise et un pantalon à pince, eux aussi... On ne peut pas nier toutefois qu'ils sont tous également habités par leurs chansons, et que certaines sur scène prennent une dimension magnifique, presque magnétique.

Ayant beaucoup fréquenté leur premier album, j'apprécierai particulièrement Cote Concorde, A L'aube, La Mort dans la Pinède (toutes assez bluffantes en live, avec une mention spéciale à la dernière, mon climax du concert !). Mais aussi quelques belles quasi-découvertes avec Ginger, Grace, Anna : chanter l'amour à un prénom féminin leur va décidément bien au teint (qu'ils ont encore un peu blafard à la mi-avril, eux les Parisiens qui rèvent d'Italie...), et le chanteur a un déhanché/pincé tout à fait charmant, en plus d'un sourire ravageur et moustachu. Il ne sait pas toujours quoi dire entre les chansons, et y retourne donc bien vite, avec raison...

Leur première sortie après une heure de concert effraye un peu, mais c'est pour revenir pour de copieux rappels et finir sur une durée tout à fait respectable et suffisante. Pas de Fou à lier, dommage, mais La Malinche finale est habilement boostée aux stéroïdes électro et autres rayons laser, pour transformer la salle en night club, avec une coda électro-rock qui semble devoir ne jamais finir.... Le groupe prend néanmoins soin de nous libérer, après de gentils saluts, sur un joli air bien plus calme et que je ne connais pas.

Un bien plaisant concert, qui vient confirmer que cette équipe au son parfois rock mais jamais putassier, aux textes parfois obscurs mais toujours assumés, au style parfois incongru mais unique à ce jour et reconnaissable entre mille - et en bonus, au chanteur particulièrement charismatique - a sans doute un bel avenir devant lui !

Setlist (du Bataclan - mais elle me semble identique ?)
Ginger
L'Oiseau
Côte Concorde
Zone Libre
Ophélie
Grace
L'Ivresse
À l'aube
Anna
La mort dans la pinède
Boeing
Encore:
Souvenir
Porte Z
La Fenêtre
La Malinche
Encore 2:
Sari D'Orcino

Feu! Chatterton : les dernières chroniques concerts

Interview du groupe Feu! Chatterton dans le cadre du festival Musilac 2018 en concert

Interview du groupe Feu! Chatterton dans le cadre du festival Musilac 2018 par Lily Rosana
Aix-Les-Bains, le 10/08/2018
Feu! Chatterton, un groupe composé de cinq oiseleurs plus charmants les uns que les autres. Mais quel genre d'oiseaux capturent-ils et dans quel but ? Comment peut-on composer... La suite

Interview du groupe Feu! Chatterton dans le cadre du festival Musilac 2016 en concert

Interview du groupe Feu! Chatterton dans le cadre du festival Musilac 2016 par Lily Rosana
Festival Musilac à Aix-les-Bains, le 17/07/2016
"Le destin tragique de chatterton, ce jeune poète que des ambitions littéraires contrariées ont conduit au suicide, a fasciné tous les romantiques français jusqu'à ses deux... La suite

Arman Méliès et Feu! Chatterton en concert

Arman Méliès et Feu! Chatterton par mylo
L'Usine d'Istres, le 02/04/2016
Le set d'Arman Méliès commence avec un duo guitare-synthé (Adrien Daoud) qui dialoguent d'abord à l'unisson suivis ensuite par la batterie (Antoine Kerninon). Petite ritournelle... La suite

Arman Mélies + Feu! Chatterton par didier
Usine, Istres, le 02/04/2016
Arman Mélies d'abord. Très pro. Dernier album très mélodique. Bon concert mais un son pas à la hauteur. Très sourd. Feu!chatterton. Un très bon groupe de scène. Un chanteur avec une personnalité incroyable et de l'acné sur le front. Groupe que j'avais découvert à l'occasion des victoires de la musique. Malheureusement là aussi un son déplorable.... La suite

Le Moulin, Marseille : les dernières chroniques concerts

Hollysiz en concert

Hollysiz par Lsl
Le Moulin Marseille, le 25/05/2018
L'ambiance était dansante au Moulin ce vendredi pour Hollysiz. La jeune parisienne était très en forme pour son passage dans la cité phocéenne. Elle et ses musiciens transmettent... La suite

Cowboys from Outerspace + Deadwood - 20 ans du label Lollipop Records en concert

Cowboys from Outerspace + Deadwood - 20 ans du label Lollipop Records par Philippe
Le Moulin, Marseille, le 03/05/2018
Enorme affluence ce jeudi soir... au stade Vélodrome et sur les terrasses de bar ! Avec certes un peu de chance dans le tirage, notre club de foutebolle municipal s'est hissé ce... La suite

Naâman + UpFull Brothers Sound System en concert

Naâman + UpFull Brothers Sound System par Zulone
Marseille - Le Moulin, le 24/03/2018
Salle comble ce soir au Moulin de Marseille pour accueillir le tourbillon Naâman... 😊 En première partie, les Marseillais de UpFull Brothers Sound System proposent du... La suite

Les Ramoneurs de Menhirs en concert

Les Ramoneurs de Menhirs par Fredb Art
Le Moulin, Marseille, le 19/04/2018
Aujourd'hui, on est jeudi 19 Avril et j'ai clairement passé une journée de merde. Ce soir, je vais aller faire la fête avec les Ramoneurs de Menhirs, programmés normalement dans le... La suite