Accueil Chronique de concert Bertrand Belin + Chevalrex
Mardi 10 décembre 2019 : 10280 concerts, 25835 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.

Chronique de Concert

Bertrand Belin + Chevalrex

Bertrand Belin + Chevalrex en concert

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand 15 mars 2019

Critique écrite le par



Le club de La Coopé est complet pour le concert de Bertrand Belin, qui assure actuellement la promotion de son nouvel album, le superbe "Persona", avec une tournée faite de prestations dont il a le secret : surprenantes, envoûtantes, osées et addictives... En plus d'assurer le show en tête d'affiche, l'homme a également pris soin d'inviter une prometteuse jeune pousse en première partie : Chevalrex. Soirée impeccable de bout en bout, donc.


Chevalrex

Tout seul comme un grand avec sa guitare et ses micros, Rémy Poncet alias Chevalrex permet d'entrer de plain pied dans l'univers du soir, de la chanson française tirant vers le haut, grâce à des textes bien troussés et à des morceaux arrangés avec classe (sublimes cordes enregistrées). D'apparence un peu timide et chétive au premier abord (pas de souci, hein, on déteste cordialement les gros bras sans cerveau comme Booba et Kaaris !), l'artiste qui se cache sous le nom intriguant de Chevalrex se révèle décidé et inspiré dès qu'il s'agit d'interpréter les multiples perles de son dernier opus, "Anti slogan".



Les paroles, sur les aléas de la vie d'un trentenaire au 21ème siècle, font mouche, elles sont à la fois touchantes, bien trouvées et grinçantes. Avec quelques punchlines de fort bon aloi comme le remarquable "et si je sens la pisse, m'aimeras-tu encore ?" ou le désespéré "Ne plus briller que par absence..." Le (trop) court moment en compagnie de Rémy Poncet évoque les riches heures passées avec Dominique A, Daniel Darc et Arnaud Fleurent-Didier. Les belles chansons de Chevalrex ne pourront pas servir de bande son à une soirée "débauche en boite avec Christophe Castaner", mais c'est aussi bien ainsi, non ? En revanche, le très poétique "Anti slogan" accompagnera idéalement les divagations solitaires des âmes sensibles...


Bertrand Belin

On s'attendait à un excellent concert de Bertrand Belin, dont on adore les albums depuis un certain temps et dont on apprécie au plus haut point les singuliers lives, mais on n'était sans doute pas prêt pour cette prestation géniale de bout en bout ! Toute les conditions étaient réunies : une très bonne salle (le club de la Coopé), un public nombreux, connaisseur et enthousiaste, un artiste en état de grâce, des musiciens au diapason et, bien évidemment, des chansons tout simplement exceptionnelles. Parfaitement entouré par un groupe de haut vol (Thibault Frisoni, guitare, claviers et basse, Tatiana Mladenovitch, batterie et chant, Julien Omé, guitare et claviers, Jean-Baptiste Julien, claviers), l'auteur de l'album "Persona" présente son dernier né en utilisant sa belle voix grave de crooner, sa langue si particulière (qui écrit comme lui ? Personne !), son jeu de guitare inspiré, son charisme inné et ses talents de showman. Le nouveau disque a droit à une présentation quasi exhaustive, en reprenant son parti-pris : la mise en avant des synthétiseurs, tout en gardant les qualités déjà présentes sur les épisodes précédents.



Le très chanceux public de La Coopé a donc droit à moult nouveaux titres joués en ouverture de concert ("Bec", "Bronze", "Glissé redressé", "Sur le cul", "Choses nouvelles", "L'Opéra" etc)... C'est ultra beau, présenté avec foi et sens du son tue, et pour reprendre le titre d'une des chansons, ça laisse tout le monde "sur le cul" ! Comme le magistral duo avec Tatiana Mladenovitch sur "En rang (Euclide)" d'ailleurs, qui prouve une fois de plus la belle complicité qui existe entre les deux artistes. Les nouveautés sont agrémentées de titres cultes du monsieur comme "Peggy" (une chanson qu'on aime bien écouter en pensant à la mort, sans avoir envie de se la donner... ) et "Hypernuit" (toujours d'une beauté à couper le souffle... ). Pour en rajouter une couche et assurer définitivement son entrée dans notre petit panthéon personnel, Bertrand Belin prend un malin plaisir à se foutre ouvertement de la gueule des hommes politiques et des possesseurs de grosses bagnoles lors de mini sketches à pleurer de rire. Tant et si bien qu'on en revient à ce que l'on disait au début à propos de la prestation du chanteur français, manifestement géniale !



Après une dernière salve de titres tous plus réussis les uns que les autres ("Folle Folle Folle", "Camarade", "De corps et d'esprit", "La chaleur", "Sous les lilas" etc.), le dénommé Belin choisit de conclure son show avec une belle surprise, un truc que l'on n'osait espérer et auquel on ne s'attendait pas du tout, ce qui en décuple l'effet : une version maison du titre des Liminanas, "Dimanche" (illuminé par la voix et le texte de B.B. sur le disque). Waouh ! L'humeur shoegaze avec grosses guitares et synthés noisy ajoute encore au bonheur de découvrir ce titre en live avec les désormais légendaires paroles déclamées tel un acteur de théâtre en mode rock  : "J'ai une amie, Vicky, Son vrai nom est Suzie, On l'appelle Sue, Je l'appelle Vie, Vie..." Oh et puis cette fin qui fait écho à deux ou trois histoires qu'on a vécues : "Elle souffle le chaud, Elle souffle le froid, C'est comme ça, Faut faire avec. Depuis hier pourtant, Plus rien, On l'aurait vu prendre le train, Et moi, je n'ai plus qu'une clope, Et les nerfs, Je vous dis pas les nerfs dans quel état..." Et voilà, c'est malin, merci Monsieur Belin, vous m'avez donné envie de recommencer à fumer (en écoutant vos chansons en boucle) !





Photos : Yann Cabello www.yanncabello.com, www.facebook.com/yann.cabello.7, twitter.com/YannCabello, instagram.com/yanncabello...




Bertrand Belin : les dernières chroniques concerts

Interview du groupe L'Epée (Emmanuelle Seigner + The Liminanas + Anton Newcombe) lors de son passage à Levitation France en concert

Interview du groupe L'Epée (Emmanuelle Seigner + The Liminanas + Anton Newcombe) lors de son passage à Levitation France par Pierre Andrieu
Le Quai, Angers, le 08/12/2019
Samedi 21 septembre, 16 heures, L'Épée, supergroupe composé d'Emmanuelle Seigner, The Limiñanas et Anton Newcombe, s'apprête à donner le soir même son premier concert officiel... La suite

-M-, Flavien Berger, Polo & Pan, Xavier Rudd, Bertrand Belin, Emilie Zoe, Tamino (Paléo Festival 2019)  	 en concert

-M-, Flavien Berger, Polo & Pan, Xavier Rudd, Bertrand Belin, Emilie Zoe, Tamino (Paléo Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse , le 24/07/2019
Tamino Le deuxième jour de Paléo démarre avec un jeune belge, Tamino. Cet artiste fait une sorte de pop rock crépusculaire, mélancolique. Sa voix est une caresse, de celles... La suite

Interview de Bertrand Belin à l'occasion de son passage dans le cadre du festival Avec le Temps en concert

Interview de Bertrand Belin à l'occasion de son passage dans le cadre du festival Avec le Temps par Pierre Charvet
Théâtre Le Merlan, Marseille, le 15/04/2019
Il est 18h30 quand Bertrand Belin nous accorde un peu de son temps ce jeudi 14 mars 2019, quelques deux heures avant de pénétrer sur la scène du théâtre du Merlan, à Marseille. Sa... La suite

Bertrand Belin (Festival Avec le Temps) en concert

Bertrand Belin (Festival Avec le Temps) par Pierre Charvet
Théâtre du Merlan Marseille, le 14/03/2019
[Attention spoiler: c'était un très bon concert]. Depuis quand Bertrand Belin n'avait pas chanté à Marseille? Y a t-il jamais chanté, d'ailleurs? Bien malin qui peut y... La suite

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

L'Épée (Emmanuelle Seigner + The Liminanas + Anton Newcombe) - Diabolique Tour en concert

L'Épée (Emmanuelle Seigner + The Liminanas + Anton Newcombe) - Diabolique Tour par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 30/11/2019
Bien envoyé, le premier concert français du "Diabolique Tour" de L'Épée ! C'est dans une grande salle de La Coopé remplie correctement (à vue de nez, 500 personnes)... La suite

Etienne Daho (EdenDahoTour) en concert

Etienne Daho (EdenDahoTour) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 21/11/2019
Impeccable concert d'Etienne Daho à La Coopé lors de son passage à Clermont-Fd pour la tournée EdenDahoTour, avec une set list vintage garantie sans tubes (ou presque)... La suite

Bilal + Dj Sioul en concert

Bilal + Dj Sioul par Jérôme Justine
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 19/11/2019
J'aurais dû faire mes devoirs avant de venir. J'ai eu la flemme. Trop confiant le gars Jérôme. Un peu paresseux aussi. La faute à la météo, à la saison, à la raclette. J'avais... La suite

Daughters + Untitled With Drums en concert

Daughters + Untitled With Drums par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 08/10/2019
Soirée "noir, c'est noir" à la Coopé début octobre avec en tête d'affiche les Américains noise metal aussi dérangés que suicidaires de Daughters et en ouverture de show les sombres... La suite