Accueil Chronique de concert The Black Angels, Slowdive, A Place To Bury Strangers, Bo Ningen, Jen Cloher, Acid Mothers Temple, The KVB, Group Doueh & Cheveu, Elephant Stone, Cosmonauts, Ulrika Spacek, Moon Gogo, CFM, The Murlocs, The Holydrug Couple, Beach Fossils, Petit Fantome (Levitation France 2017)
Samedi 24 février 2018 : 12049 concerts, 24865 chroniques de concert, 5197 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Black Angels, Slowdive, A Place To Bury Strangers, Bo Ningen, Jen Cloher, Acid Mothers Temple, The KVB, Group Doueh & Cheveu, Elephant Stone, Cosmonauts, Ulrika Spacek, Moon Gogo, CFM, The Murlocs, The Holydrug Couple, Beach Fossils, Petit Fantome (Levitation France 2017)

The Black Angels, Slowdive, A Place To Bury Strangers, Bo Ningen, Jen Cloher, Acid Mothers Temple, The KVB, Group Doueh & Cheveu, Elephant Stone, Cosmonauts, Ulrika Spacek, Moon Gogo, CFM, The Murlocs, The Holydrug Couple, Beach Fossils, Petit Fantome (Levitation France 2017) en concert

Le Quai, Angers 15&16 septembre 2017

Critique écrite le par



Encore une super édition pour le festival Levitation France, l'immanquable version française du grand rassemblement d'obédience psychédélique initié à Austin, Texas par les Black Angels. Le combo d'Alex Maas avait d'ailleurs inauguré la déclinaison sise dans notre beau pays en 2013 en jouant au Chabada à Angers. Et cette année les récents auteurs de l'album Death Song étaient de retour au Quai, toujours dans la cité angevine, pour jouer en tête d'affiche tout en haut d'une très belle programmation ayant attiré 3700 personnes réparties sur les soirées des vendredi 15 (quasi complet) et samedi 16 septembre (complet complet). On vous raconte tout ça...


Cosmonauts

Vendredi dès 19 heures, dans la grande salle du Forum, le groupe Cosmonauts délivre un set superbement psyché, qui fait un énorme effet sur le public commençant tranquillement à se chauffer pour le reste de la soirée, qui s'annonce sous les meilleurs auspices. Comme son nom l'indique assez clairement le combo américain invite à faire ses valises pour la voûte céleste. Et il arrive à ses fins malgré l'horaire précoce et la lumière du jour qui perce encore au travers des vitres du Quai. Le mélange rock garage, influences Lou Reed/Velvet Underground et aspirations psyché kraut marche à mort...


Ulrika Spacek

Grosse claque ensuite dans la pénombre de la petite salle avec les Anglais d'Ulrika Spacek, éclairés comme à la Factory d'Andy Warhol lors d'un set d'anthologie, trippant au-delà du possible. Ce combo ultra doué maîtrise l'art et la manière de faire monter la sauce avec des rythmiques kraut pneumatiques, un enchevêtrement de guitares bruitistes et un chant torturé évoquant parfois Thom Yorke, en version bien enfumée. Le son + les projections et éclairages psyché provoquent la création d'un méchant cocktail drogué qui s'avère totalement imparable en live.


Bo Ningen

Déjà vu en première partie de Savages puis lors d'un incroyable morceau final avec les deux groupes jouant ensemble à La Cigale, Bo Ningen fait une nouvelle fois forte impression lors de son concert sur la grande scène de Levitation. Avec sa musique assez indescriptible, ce combo de noise made in Japan s'illustre en transformant ses concerts en grands messes psyché kraut funk punk (cochez la ou les bonnes cases désirées) où quatre gourous illuminés s'acharnent sur leurs instruments de torture afin d'entraîner leurs adeptes dans une transe sans retour. Tout le monde finit à genoux et les globules oculaires exorbités, ce qui doit vouloir dire que c'était un putain de bon concert !


The KVB

Dans un autre genre, l'excellent duo anglais The KVB permet de poursuivre notre chevauchée fantastique embrumée au pays du psychédélisme, cette fois en version Cold Wave menaçante, mystérieuse et propice à la satellisation immobile. Sous un light show laissant toute sa place aux fantasmes de l'auditeur, le duo mixte guitare/chant + synthés/boite à rythmes prouve de manière éclatante qu'il sait créer des atmosphères très puissantes. Les guitares languides et réverbérées à la Robert Smith, la voix inquiétante, les synthés lugubres, tout est fait pour que le public plonge la tête la première dans ce délire délicieusement froid et morbide. A signaler, une très bonne reprise Cold Wave de "Sympathy For The Devil", des Beatles (bien sûr).


Group Doueh & Cheveu

Très attendue, la prestation de Group Doueh & Cheveu ne déçoit pas, bien au contraire, puisque la fusion des deux troupes de musiciens opère parfaitement, dans un style punk Lo-Fi mâtiné de blues du désert. Le résultat est joliment bancal, très original et idéal pour danser en ayant la cervelle perchée dans la voie lactée. Les chansons de Group Doueh & Cheveu sont une invitation claire au voyage surréaliste par l'intermédiaire de circonvolutions afro punk blues. Pouvant même se révéler tubesques, comme l'imparable et bien nommé titre "Tout droit" !


Slowdive

Un peu plus tard, la tête d'affiche du jour, Slowdive emmène ses très nombreux fans sur son petit nuage shoegaze, un endroit peuplé de morceaux tous plus planants, trippants et stimulants pour la psyché les uns que les autres. Comme lors de ses prestations mémorables à La Route du Rock et au This Is Not A Love Song Festival il y a quelque temps de cela, le combo anglais auteur d'un retour discographique assez miraculeux arrive à faire prendre l'escalier qui mène au paradis avec ses montées de guitares sursaturées et truffées d'effets stellaires.



Toujours illuminé par les voix de Rachel Goswell et Neil Halstead, les titres de Slowdive se révèlent de jouissives bandes son pour des vols planés soniques euphorisants. Et ce que les titres soient récents, comme le génial "No Longer Making Time" ou cultissimes, comme l'immense "When The Sun Hits" (qui peut s'écouter des milliers de fois en faisant toujours battre le cœur aussi fort). Magique !


Acid Mothers Temple

Déjà passablement enthousiasmé par cette première salve de concerts à Levitation, on prend ensuite de plein fouet la prestation hallucinante et hallucinée des grands malades d'Acid Mothers Temple, un gang de Japonais s'y entendant pour faire grimper aux rideaux une sorte de mayonnaise kraut noise chamanique qui a la particularité de faire foutrement tourner la tête. Noyé au milieu d'un maelstrom de bruits sidérants, l'auditeur n'a d'autre choix que de headbanguer comme un débile au milieu de ses congénères, eux-aussi en partance vers d'autres sphères. Ce trip de dingue est si intense qu'il n'est pas très loin de se terminer les bras en croix pour nous... Dans ces conditions extrêmes, le (pourtant très court) trajet de retour va s'avérer un peu compliqué.


Moon Gogo

Boosté par une magistrale première soirée, on retrouve Le Quai gonflé à bloc le lendemain pour assister au set marquant de Moon Gogo, le nouveau projet du facétieux touche-à-tout Federico Pellegrini (ex Little Rabbits et French Cowboy) en compagnie de E'Joung-Ju, une joueuse de geomungo, six cordes coréenne aux sonorités zarbies. Les folk songs psyché world de cet étrange duo sont à la fois mélancoliques (le chant de Federico est souvent poignant) et aventureuses (on ne sait jamais trop où on va être propulsé). L'originalité de cet OVNI musical intrigue, donnant envie d'en entendre plus très vite...


Jen Cloher

Un autre très belle découverte ensuite, avec la songwriteuse australienne Jen Cloher, venue présenter un nouvel album éponyme en compagnie d'un impeccable groupe dans lequel figure son amie Courtney Barnett à la guitare lead. La dénommée Jen fait montre d'un charisme et d'un aplomb qui renforcent encore l'impact de ses chansons de très belle facture évoquant un genre d'indie rock stonien. C'est efficace, bien chanté, truffé de riffs qui tuent et accrocheur sans être consensuel (les grattes sont souvent grinçantes), donc on ne peut qu'approuver, comme le reste de la foule !


Courtney Barnett

Direction la grande salle du Quai pour le show psyché à souhait des Canadiens d'Elephant Stone, qui offrent un concert suave, pop, kaléidoscopique et racé. Avec en cadeau bonus moult interventions au sitar du leader du groupe, Rishi Dir. C'est frais et singulier, tout en étant accessible et de nature à donner l'illusion de prendre un parachute ascensionnel, Elephant Stone obtient un beau succès auprès de l'assistance, déjà très en joie et compacte alors qu'il n'est que 18 heures.


CFM

On enchaîne avec CFM, le projet de Charles Francis Moothart, un musicien que les fans de Ty Segall connaissement bien puisqu'il l'accompagne dans ses multiples projets, Ty Segall Band, Fuzz, GØGGS etc. Très scénique, cette escapade solo se focalise sur un style heavy rock avec moult riffs surpuissants à la Black Sabbath et à la Stooges. Pour faire court, c'est du rock 'n roll musclé admirablement bas du front, le tout servi bouillant par quatre gaillards bien décidés à tout défoncer. Bref, CFM ne révolutionne rien (et n'en a pas la prétention... ), mais c'est un quartet salement jubilatoire à voir en live.



Plus calme mais tout aussi bienvenu dans la programmation, The Murlocs sert un peu plus tard de grandes louches de rhythm and blues pop psyché. Ce combo australien de fort bon aloi articulé autour d'Ambrose Kenny-Smith, éminent membre de King Gizzard And The Lizard Wizard (qu'on espère ardemment voir l'année prochaine à Levitation !), dégage une belle dose de bonnes vibrations tout droit venues des années 60. Fagotés en tenues de garagistes/spationautes, le chanteur/harmoniciste en chef et ses acolytes font gentiment le show en jouant leurs sympathiques titres donnant envie de fumer de la drogue sur une plage de sable fin. Puis, on ressent une petit baisse de tension avec The Holydrug Couple qui s'embarque dans un concert de pop psyché assez bien foutu mais peinant à sortir du lot.


Petit Fantôme

La suite s'avère vraiment décevante avec le set de Petit Fantôme, qui, malgré de bons morceaux de pop rock rêveuse, gâche tout avec un chant irritant d'ado ayant oublié de muer et des textes très naïfs. Pas la peine d'en rajouter, c'est pas notre truc. Signalons néanmoins que la plupart du public semble apprécier. Sur ce, on compte bien se rattraper avec le show du Villejuif Underground, mais il est annulé à cause d'un malencontreux problème de van empêchant le groupe d'arriver dans les temps à Angers. Si cette mésaventure était arrivée à Beach Fossils, qui est bel et bien présent sur scène là devant nous, ça ne nous aurait pas dérangé plus que cela, vu que ce groupe américain fait dans la dream pop fadasse pour hipsters souffrant de surdité chronique. Décidément, c'est l'enchaînement de la lose...



Heureusement après ce long couloir d'ennui arrivent les tarés jusqu'au-boutistes d'A Place To Bury Strangers, qui se font une joie de jouer leur noise punk suicidaire le plus fort possible et dans le noir presque complet. Sous les stroboscopes incessants et la fumée épaisse, on distingue des guitares qui volent en l'air et finissent en bouillie, ce qui est très visuel et booste encore les titres, proprement démoniaques. Les oreilles explosées, les yeux défoncés, on prend un pied pas possible à suivre ce show dément, qui voit le groupe venir jouer au milieu du public et finir comme il a commencé, c'est à dire en déclenchant des tsunamis de distorsion dans l'allégresse générale. Bonne idée des Black Angels d'avoir choisi ce combo noise pour jouer en ouverture des shows de leur tournée !


The Black Angels

La troupe venue d'Austin poursuit quant à elle les débats sur la grande scène avec un set de presque deux heures. Avec inclus dedans le meilleur des disques des Black Angels présents et passés : beaucoup de titres du très bon dernier disque, Death Song ("Currency", "Life Song", "I Dreamt", "Grab As Much (as you can)"... ), plus des classiques extraits des albums précédents des chefs de file du renouveau du psychédélisme ("Bad Vibrations", "Entrance Song", "Science Killer", "Young Men Dead"... ). Peu causants comme à leur habitude mais très bien soutenus par des projections bluffantes, Alex Maas & Co placent leurs fans sur une magnifique rampe de lancement : ceux qui ne slamment pas ou ne headbanguent pas, passent l'intégralité du show les yeux fermés, complètement dans leur monde. Sans doute partis en goguette vers une lointaine destination inaccessible sans sa bande son psychédélique jouée en direct live. Après ce week-end quasi parfait, il est désormais temps de dire " à l'année prochaine ! " à Levitation France...



A lire, une interview d'Alex Maas à propos de l'album Death Song et du festival Levitation en un clic ici...



Liens : www.theblackangels.com, twitter.com/theblackangels, www.facebook.com/theblackangels.tx, www.youtube.com/user/TheBlackAngelsTV, levitation-france.com...

Photos par Titouan Massé www.facebook.com/titouanmassephoto, titouanmasse.tumblr.com, www.flickr.com/photos/titouanbzh, twitter.com/titouanbzh

Poster de l'affiche du festival : Arrache-toi un Oeil  www.facebook.com/arrachetoiunoeil.art


Levitation France : les dernières chroniques concerts

Jen Cloher (Festival Levitation France 2017) en concert

Jen Cloher (Festival Levitation France 2017) par Pierre Andrieu
Le Quai, Angers, le 16/09/2017
C'est à peu près à l'heure du thé (17h35) que l'Australienne Jen Cloher et son groupe déboulent sur la petite scène du Quai à Angers dans le cadre de la deuxième soirée du... La suite

The Black Angels + A Place To Bury Strangers (Festival Levitation France 2017) en concert

The Black Angels + A Place To Bury Strangers (Festival Levitation France 2017) par Pierre Andrieu
Le Quai, Angers, le 16/09/2017
Point d'orgue (électrique) d'une très belle édition du festival Levitation France au Quai, à Angers, le trippant concert des Black Angels a permis de conclure sur une superbe... La suite

Interview d'Alex Maas du groupe The Black Angels à l'occasion de la sortie de l'album Death Song et du festival Levitation France 2017 en concert

Interview d'Alex Maas du groupe The Black Angels à l'occasion de la sortie de l'album Death Song et du festival Levitation France 2017 par Pierre Andrieu
Austin, Texas, le 13/09/2017
Le chanteur et leader des Black Angels, Alex Maas, est un mec plutôt cool : quand on l'appelle un soir via skype, en plus d'être très loquace et aimable au cours de... La suite

Thee Oh Sees, Dead Meadow, Liminanas, Yak, Alex Maas, Follakzoid, Rats On Rafts, Marietta, Golden Dawn Arkestra, Sonic Boom, Silver Apples, La Femme, Bantam Lyons, The Underground Youth, Zombie Zombie, Sheraf, Sunflower Bean, La Hell Gang, Yeti Lane  (Festival Levitation France 2016) en concert

Thee Oh Sees, Dead Meadow, Liminanas, Yak, Alex Maas, Follakzoid, Rats On Rafts, Marietta, Golden Dawn Arkestra, Sonic Boom, Silver Apples, La Femme, Bantam Lyons, The Underground Youth, Zombie Zombie, Sheraf, Sunflower Bean, La Hell Gang, Yeti Lane (Festival Levitation France 2016) par Pierre Andrieu
Le Quai, Angers, le 17/09/2016
Impeccable quatrième édition pour Levitation France, les 16 et 17 septembre à Angers, au Quai, une nouvelle salle très classe et beaucoup plus grande que le Chabada où avaient... La suite

A Place To Bury Strangers : les dernières chroniques concerts

The Black Angels + A Place To Bury Strangers (Festival Levitation France 2017) en concert

The Black Angels + A Place To Bury Strangers (Festival Levitation France 2017) par Pierre Andrieu
Le Quai, Angers, le 16/09/2017
Point d'orgue (électrique) d'une très belle édition du festival Levitation France au Quai, à Angers, le trippant concert des Black Angels a permis de conclure sur une superbe... La suite

Bambara + A Place To Bury Strangers en concert

Bambara + A Place To Bury Strangers par Philippe
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 28/10/2013
Au final une petite soirée, à plusieurs sens du terme... Mais c'est en partie de ma faute, arrivant à l'heure anciennement habituelle dans cette salle, de 21 h 30 : les concerts... La suite

Festival Pantiero : Suuns + Zombie Zombie + Blonde Redhead + A Place To Bury Strangers en concert

Festival Pantiero : Suuns + Zombie Zombie + Blonde Redhead + A Place To Bury Strangers par Sami
Terasse du Palais des festivals, Cannes, le 11/08/2011
Le soleil n'est pas encore couché que Suuns débutent cette soirée. Je ne connaissais de ces Canadiens que le premier morceau joué, l'impressionant "Arena" qui ne donne... La suite

Young Prisms + A Place to Bury Strangers en concert

Young Prisms + A Place to Bury Strangers par odliz
BT 59 - Bègles, le 09/11/2010
C'est dans le cadre accueillant du BT 59 -une rue de hangars pas ou peu éclairés- que se rencardent ce soir deux groupes américains, New York versus San Francisco. Une fois... La suite

Acid Mothers Temple : les dernières chroniques concerts

Festival MIMI 2015-Acid Mother Temple- Gunkanjima en concert

Festival MIMI 2015-Acid Mother Temple- Gunkanjima par Phil2guy
Iles du Frioul-Hôpital Caroline , le 05/07/2015
Soirée japonaise pour la dernière de cette édition 2015 du Festival Mimi avec Gunkanjima et les très attendus Acid Mother Temple On commence avec Gukanjima, une création... La suite

Acid Mother Temple + Ulan Bator en concert

Acid Mother Temple + Ulan Bator par Mystic Punk Pinguin
L'Embobineuse - Marseille, le 16/11/2012
Après l'extraordinaire concert de The Ex de la semaine passée, me voici de retour à l'Embobineuse pour un concert de vétérans, à savoir les japonais d'Acid Mother Temple et les... La suite

Acid Mothers Temple & the Melting Paraiso U.F.O  en concert

Acid Mothers Temple & the Melting Paraiso U.F.O par Pirlouiiiit
l'Embobineuse - Marseille, le 25/10/2011
Je ne sais pas si il y aura beaucoup de groupes (non locaux) qu'il me sera donné de voir deux fois dans la même salle à 10 ans d'intervalle ... c'est surement pour cela et parce... La suite

Bo Ningen : les dernières chroniques concerts

Savages + Bo Ningen en concert

Savages + Bo Ningen par Pierre Andrieu
La Cigale, Paris, le 01/03/2016
Savages Gros concert de Savages dans une Cigale archi complète à l'occasion de la tournée du groupe franco anglais pour promouvoir le revêche mais réussi album " Adore... La suite

Savages + Bo Ningen en concert

Savages + Bo Ningen par Cathy VILLE
L'Epicerie Moderne à Feyzin, le 27/02/2016
Bo Ningen Le concert de Savages à l'Epicerie Moderne de Feyzin, affiche complet. La première partie est assurée par le groupe Bo Ningen. Les membres du groupe sont tous... La suite

(mes) Eurockéennes 2015, 1/2 : Grunge, Ibeyi, Seasick Steve, The Bawdies, Etienne Daho, Bo Ningen, Sleaford Mods, Major Lazer, Foxygen,  Chemical Brothers en concert

(mes) Eurockéennes 2015, 1/2 : Grunge, Ibeyi, Seasick Steve, The Bawdies, Etienne Daho, Bo Ningen, Sleaford Mods, Major Lazer, Foxygen, Chemical Brothers par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 04/07/2015
Et soudain, le doute saisit le chroniqueur, déferlant sur son esprit tel une armée grimaçante et marronnasse de Wildlings revenus d'entre les morts, franchissant le Mur écroulé... La suite

Cheveu : les dernières chroniques concerts

(mes) Eurockéennes 2017, 2/2 : Groupe Doueh & Cheveu, Royal Blood, Bachar Mar-Khalifé, Solange, Phoenix, Savages, Arcade Fire en concert

(mes) Eurockéennes 2017, 2/2 : Groupe Doueh & Cheveu, Royal Blood, Bachar Mar-Khalifé, Solange, Phoenix, Savages, Arcade Fire par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 09/07/2017
Le samedi, c'était par ici ! Pour commencer sous des nuages antipathiques, après les anecdotiques Rocky et leur belle chanteuse, on est assez content de pouvoir retourner voir... La suite

Cheveu & Groupe Doueh en concert

Cheveu & Groupe Doueh par Phil2guy
Théâtre le Merlan - Marseille., le 18/05/2017
C'est le début de d'une tournée pour le trio électro garage Cheveu qui donne une série de concert en commun avec Le Groupe Doueh qui vient du Sahara Occidental. Les deux groupes... La suite

Groupe Doueh + Cheveu en concert

Groupe Doueh + Cheveu par Philippe
Le Merlan, Marseille, le 18/05/2017
Suite et fin des 10 ans du glorieux label Born Bad, commencés la semaine dernière avec un concert furieux de J.C. Satàn et Frustration au Cabaret Aléatoire... Plutôt que ses... La suite

Frustration + Cheveu + Cannibale + Orval Carlos Sibelius (Printemps de Bourges 2017 / 10 ans du label Born Bad Records) en concert

Frustration + Cheveu + Cannibale + Orval Carlos Sibelius (Printemps de Bourges 2017 / 10 ans du label Born Bad Records) par Pierre Andrieu
Le Nadir, Bourges, le 20/04/2017
Grosse soirée au Nadir dans le cadre du Printemps de Bourges (en coproduction avec l'asso Emmetrop) pour célébrer les 10 ans du label Born Bad Records, avec par ordre... La suite

Courtney Barnett : les dernières chroniques concerts

Jen Cloher (Festival Levitation France 2017) en concert

Jen Cloher (Festival Levitation France 2017) par Pierre Andrieu
Le Quai, Angers, le 16/09/2017
C'est à peu près à l'heure du thé (17h35) que l'Australienne Jen Cloher et son groupe déboulent sur la petite scène du Quai à Angers dans le cadre de la deuxième soirée du... La suite

Muse, The Lumineers, Aaron, Lia, Grand Blanc, Courtney Barnett, Last Train, The Deaf (Paléo Festival 2016) en concert

Muse, The Lumineers, Aaron, Lia, Grand Blanc, Courtney Barnett, Last Train, The Deaf (Paléo Festival 2016) par Lionel Degiovanni
Nyon, le 19/07/2016
Nous voilà ici, de retour en Suisse, pour assister au Paléo 40+1 !!! La barre des 40 est passée, et l'ambiance du Paléo est toujours présente. On y retrouve aussi pas mal de... La suite

(mes) Eurockéennes 2016, 2/2 : Courtney Barnett, Kurt Vile, Mac Demarco, The Kills, Tame Impala, Sleep, Ratatat, ZZ Top en concert

(mes) Eurockéennes 2016, 2/2 : Courtney Barnett, Kurt Vile, Mac Demarco, The Kills, Tame Impala, Sleep, Ratatat, ZZ Top par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 03/07/2016
Le samedi, c'était par ici ! Sous un climat absolument parfait (pas de pluie, pas de canicule, quelques nuages sympathiques), on arrive sur le site au son de Blossoms,... La suite

Courtney Barnett en concert

Courtney Barnett par Xavier Averlant
La Gaité Lyrique, Paris, le 05/12/2015
Direction la Gaîté Lyrique pour le dernier concert de la tournée européenne de Courtney Barnett, le phénomène rock indépendant des deux dernières années. Les critiques sont... La suite

Elephant Stone : les dernières chroniques concerts

The Black Angels + Elephant Stone en concert

The Black Angels + Elephant Stone par Karen Solvery
L'Epicerie Moderne, Feyzin, le 25/09/2013
En première partie du concert des Black Angels à l'Epicerie Moderne de Feyzin, découverte d'Elephant Stone, groupe canadien, mené par Rishi Dhir (également musicien des Black... La suite

Group Doueh : les dernières chroniques concerts

Cheveu & Groupe Doueh en concert

Cheveu & Groupe Doueh par Phil2guy
Théâtre le Merlan - Marseille., le 18/05/2017
C'est le début de d'une tournée pour le trio électro garage Cheveu qui donne une série de concert en commun avec Le Groupe Doueh qui vient du Sahara Occidental. Les deux groupes... La suite

Jen Cloher : les dernières chroniques concerts

Jen Cloher (Festival Levitation France 2017) en concert

Jen Cloher (Festival Levitation France 2017) par Pierre Andrieu
Le Quai, Angers, le 16/09/2017
C'est à peu près à l'heure du thé (17h35) que l'Australienne Jen Cloher et son groupe déboulent sur la petite scène du Quai à Angers dans le cadre de la deuxième soirée du... La suite

Petit Fantôme : les dernières chroniques concerts

Charlie O. + La Maison Tellier + Petit Fantôme (Festival Avec le Temps / Gravitations) en concert

Charlie O. + La Maison Tellier + Petit Fantôme (Festival Avec le Temps / Gravitations) par Pirlouiiiit
Espace Montevideo, Marseille, le 12/03/2017
Cette année le festival Gravitations couplé avec la presque fin de celui de Avec le Temps tombe en même temps que le Ccarnaval de la Plaine. Il a plu, ce matin mais ça n'a pas... La suite

Metronomy + Petit Fantôme en concert

Metronomy + Petit Fantôme par Charlie Bucket
Aéronef, Lille, le 29/04/2014
Petit Fantôme Le "+ guest" de l'affiche, ou première partie surprise, c'est, ô surprise donc, Petit Fantôme, qui a la dure tache d'ouvrir le bal. Et il y parvient très bien.... La suite

Slowdive : les dernières chroniques concerts

Pointu Festival 2017 :  Dinosaur Jr. - Slowdive - Ride - Ryan Adams - Kurt Vile - Hanni El Khatib - Red Fang - The Spitters en concert

Pointu Festival 2017 : Dinosaur Jr. - Slowdive - Ride - Ryan Adams - Kurt Vile - Hanni El Khatib - Red Fang - The Spitters par Phil2guy
Six-Fours-Les-Plages, Presqu'île du Gaou, le 08/07/2017
C'est la deuxième édition du Pointu Festival qui a lieu pendant deux jours sur le magnifique site de la presqu'île du Gaou à Six Fours-les Plages. L'affiche est réellement... La suite

La Route du Rock Collection été 2014 : Portishead, Slowdive, Mac DeMarco, Thee Oh Sees, Baxter Dury, Anna Calvi, Angel Olsen, Cheveu, The War On Drugs, Protomartyr, Temples, Cheetahs, Perfect Pussy en concert

La Route du Rock Collection été 2014 : Portishead, Slowdive, Mac DeMarco, Thee Oh Sees, Baxter Dury, Anna Calvi, Angel Olsen, Cheveu, The War On Drugs, Protomartyr, Temples, Cheetahs, Perfect Pussy par Pierre Andrieu
Fort de Saint Père, Saint-Malo, le 16/08/2014
Très belle édition 2014 pour La Route du Rock, qui avait lieu du 14 au 16 août au Fort de Saint-Père, à quelques encablures de Saint-Malo... Au menu, une très excitante... La suite

Slowdive (This Is Not A Love Song Festival 2014) en concert

Slowdive (This Is Not A Love Song Festival 2014) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 29/05/2014
Grand moment du premier jour du This Is Not A Love Song Festival, le concert des très attendus revenants de Slowdive a permis un divin voyage en parachute ascensionnel d'un... La suite

The Black Angels : les dernières chroniques concerts

The Black Angels + A Place To Bury Strangers (Festival Levitation France 2017) en concert

The Black Angels + A Place To Bury Strangers (Festival Levitation France 2017) par Pierre Andrieu
Le Quai, Angers, le 16/09/2017
Point d'orgue (électrique) d'une très belle édition du festival Levitation France au Quai, à Angers, le trippant concert des Black Angels a permis de conclure sur une superbe... La suite

Interview d'Alex Maas du groupe The Black Angels à l'occasion de la sortie de l'album Death Song et du festival Levitation France 2017 en concert

Interview d'Alex Maas du groupe The Black Angels à l'occasion de la sortie de l'album Death Song et du festival Levitation France 2017 par Pierre Andrieu
Austin, Texas, le 13/09/2017
Le chanteur et leader des Black Angels, Alex Maas, est un mec plutôt cool : quand on l'appelle un soir via skype, en plus d'être très loquace et aimable au cours de... La suite

The Black Angels (This Is Not A Love Song Festival 2017) en concert

The Black Angels (This Is Not A Love Song Festival 2017) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 11/06/2017
En tournée des festivals européens (la veille ils étaient à Primavera Porto) pour promouvoir leur très bon dernier opus nommé Death Song, les Black Angels ont offert un des... La suite

The KVB : les dernières chroniques concerts

Traams, The KVB, Jacco Gardner, Tess Parks, Noir Boy George, Bryan's Magic Tears (Paris International Festival Of Psychedelic Music 2017) en concert

Traams, The KVB, Jacco Gardner, Tess Parks, Noir Boy George, Bryan's Magic Tears (Paris International Festival Of Psychedelic Music 2017) par paskal
Trabendo, Paris, le 03/03/2017
En raccourci, le nom du festival est "Paris Psych Festival"... Si en effet ce festival se passe bien à Paris, voire en proche banlieue, par contre le psyché n'est qu'un élément... La suite