Accueil Chronique de concert Black Rebel Motorcycle Club + Dead Combo
Vendredi 21 février 2020 : 10926 concerts, 25927 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Chronique de Concert

Black Rebel Motorcycle Club + Dead Combo

Black Rebel Motorcycle Club + Dead Combo en concert

Le Trianon, Paris 24 février 2014

Critique écrite le par



Black Rebel Motorcycle Club, c'est un peu comme une institution pour le rock alternatif des années 2000. Et là, ils ont failli décevoir. Mais en fait, non.




19h30 pétantes, la première partie entre en scène pour chauffer le Trianon qui se remplit progressivement. Deux guitares, une boite à rythme et des blousons de cuir, les New-Yorkais de Dead Combo semblent plutôt à leur place. Pendant une demi-heure, ils enchaînent les titres aux riffs gras avec une attitude de poseur qui n'a rien à envier au BRMC des débuts. D'ailleurs, les deux jeunes hommes essayent peut-être un peu trop d'adopter le style du groupe en tête d'affiche, et au final, cela s'avère un peu fatigant. Un dernier titre joué avec la participation de Peter Hayes (et peut-être vraiment le moins intéressant de tous !) et puis s'en vont. C'était pas mal, mais c'était pas si bien que ça non plus.




Quand les lumières s'éteignent pour Black Rebel Motorcycle Club, une grosse vingtaine de minutes plus tard, la température est montée d'un cran au Trianon. Le trio de San Francisco entame son concert sur Fire Walker, premier titre du dernier album en date, Specter at the Feast. Cet album, bien moins rock'n'roll que les précédents en a déçu plus d'un mais l'entame du concert est agréable et enchaînement sur Let the Day Begin permet de se mettre tranquillement en jambe. Malheureusement, ensuite, c'est le drame. Afin de célébrer le "presque-anniversaire" de la sortie dudit album et leur dernier passage au Trianon, le groupe décide de jouer Specter at the Feast dans sa totalité et dans l'ordre... S'ensuit alors une heure de concert en demi-teinte où seuls les titres Hate the Taste et Rival permettent encore de remuer un peu la tête et de se dire que le BRMC n'est pas mort, mais peut-être seulement agonisant.



La déception est donc grande et le Trianon, bien qu'acquis à la cause du BRMC, ne déborde pas de l'énergie rock à laquelle on s'attend quand on se déplace pour voir ce groupe. Mais, 65 minutes après le début du concert, personne n'en a eu assez et surtout pas les trois musiciens qui se fendent enfin de titres plus anciens. Enchaînement Beat the Devil's Tattoo, Ain't No Easy Way et Berlin réveille la foule qui se met à profiter pleinement de l'énergie du combo californien, ne sachant pas pour combien de temps ils seront encore sur scène. Et c'est à ce moment-là que le BRMC a prouvé qu'il ne décevrait jamais. En effet, après une heure de présence, c'était reparti pour une nouvelle heure de rock ininterrompue par les ballades inutiles du dernier album mais rythmée par les tubes des premières années, comme cet épique final avant le rappel enchaînant Rifles, Stop, White Palms et l'incroyable Spread Your Love.



A leur retour sur scène, Robert Levon Been et Peter Hayes ont abandonné Leah Shapiro pour adopter deux guitares électro-acoustiques qu'ils ne prendront même pas la peine de brancher pour interpréter superbement Mercy et Shuffle Your Feet en partageant un micro. Non, ce n'est pas du rock pur et dur mais ça a tout de même une autre gueule que leurs derniers titres que ne renieraient pas Bono et sa bande pour une tournée des stades...



Enfin, le concert s'achève sur le classique Whatever Happened, qui nous rappelle pourquoi on a aimé, pourquoi on aime et pourquoi, malgré tout, on aimera toujours ce groupe. Sur scène, ils sont généreux, disponibles et passionnés, rendant quoi qu'il arrive une rencontre sonore avec eux un grand moment de musique et de communion rock.


Photos : Manu Wino manuwino.com www.facebook.com/manuwino

Black Rebel Motorcycle Club BRMC : les dernières chroniques concerts

Depeche Mode, Kasabian, BRMC, Fidlar, Kaleo... (Festival Lollapalooza Paris 2018) en concert

Depeche Mode, Kasabian, BRMC, Fidlar, Kaleo... (Festival Lollapalooza Paris 2018) par Samuel C
Hippodrome de Longchamp - Paris, le 21/07/2018
Le festival Samedi 21 juillet débutait la seconde édition de la version française du Lollapalooza. Cet événement est porté par le tourneur Live Nation et accueille des... La suite

Depeche Mode, Black Rebel Motorcycle Club, Kasabian, Portugal. the Man (Festival Lollapalooza Paris 2018 - Jour 1) en concert

Depeche Mode, Black Rebel Motorcycle Club, Kasabian, Portugal. the Man (Festival Lollapalooza Paris 2018 - Jour 1) par Coline Magaud
Hippodrome de Longchamp, Paris, le 21/07/2018
La deuxième édition de la version française du grand festival américain lollapalooza se déroulait le week-end des 21 et 22 juillet à l'Hippodrome de Longchamp à Paris. Une... La suite

Eddy de Pretto, Vianney, Black rebel motorcycle club, Ibeyi, Jain, MGMT, Lysistrata, Idles, Angèle (Paleo Festival 2018)   en concert

Eddy de Pretto, Vianney, Black rebel motorcycle club, Ibeyi, Jain, MGMT, Lysistrata, Idles, Angèle (Paleo Festival 2018) par Lionel Degiovanni
Paléo Festival, Nyon, le 18/07/2018
Pour démarrer le deuxième jour de Paléo, je commence avec le fameux Eddy de Pretto et son fameux fête de trop et je dois avouer que là c'est la claque. Cet artiste ne se... La suite

Black Rebel Motorcycle Club en concert

Black Rebel Motorcycle Club par Samuel C
Élysée Montmartre - Paris, le 22/11/2017
En sortant du concert de Black Rebel Motorcycle Club du 2 novembre 2005 à l'Elysée Montmartre, j'écrivai notamment ceci : "[...] Comparé depuis ses débuts à The Jesus & Mary... La suite

Dead Combo (NYC) : les dernières chroniques concerts

Black Rebel Motorcycle Club + Dead Combo + Kid Karate (Les Nuits de l'Alligator 2014) en concert

Black Rebel Motorcycle Club + Dead Combo + Kid Karate (Les Nuits de l'Alligator 2014) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 18/02/2014
Un nouveau rendez-vous bien chaud avec Les Nuits de l'Alligator et Black Rebel Motorcycle Club, ça ne se refuse pas ! Direction la Coopérative de mai, à Clermont-Ferrand pour... La suite

Les Nuits de l'Alligator : Dead Combo + Kid Karate + Black Rebel Motorcycle Club en concert

Les Nuits de l'Alligator : Dead Combo + Kid Karate + Black Rebel Motorcycle Club par Cabask
La Vapeur - Dijon, le 12/02/2014
1er concert dans la fameuse salle de la Vapeur à Dijon. Les Black Rebel Motorcycle Club ont en effet eu la grande idée de prendre part à la tournée des Nuits de... La suite

Black Rebel Motorcycle Club + Dead Combo + Kid Karate (Les Nuits de l'Alligator 2014) en concert

Black Rebel Motorcycle Club + Dead Combo + Kid Karate (Les Nuits de l'Alligator 2014) par Ylxao
Radiant Bellevue - Caluire-et-Cuire, le 10/02/2014
Le 10 Février 2014 à 20 heures, nous nous rendons avec ma sœur pour la première fois à la salle du Radiant Bellevue à Caluire (près de Lyon) pour assister aux concerts... La suite

Le Trianon, Paris : les dernières chroniques concerts

Zakk Sabbath en concert

Zakk Sabbath par Lebonair
Le Trianon - Paris, le 15/02/2020
Le vendredi 13 février 1970, les pionniers du heavy metal sortaient leur premier album, " Black Sabbath ". Ce premier opus et tous ceux qui suivront dans les années soixante-dix... La suite

Les Ramoneurs de Menhirs + Les Sales Majestés en concert

Les Ramoneurs de Menhirs + Les Sales Majestés par lol
Festival Du bruit sur Paris, Le Trianon, le 16/11/2019
Arrivé trop tard à ce festival "Du bruit sur paris" pour apercevoir The Sons of O'Flaherty et Pipes and Pints, je suis malgré tout plongé directement dans le bain par le concert... La suite

Bill Deraime feat. Tryo, Kad Merad en concert

Bill Deraime feat. Tryo, Kad Merad par Pirlouiiiit
Le Trianon, Paris, le 16/11/2018
Ouf il était moins une. Ceux qui me connaissent bien vous diront que j'ai une vision assez personnelle de l'écoulement du temps et de combien de temps à l'avance il faut partir... La suite

Sleaford Mods en concert

Sleaford Mods par Lebonair
Le Trianon - Paris, le 26/09/2018
" Sans aucun doute, absolument, assurément le meilleur groupe de rock'n'roll du monde. " C'est dans ces termes qu'Iggy Pop s'est exprimé à propos du duo de Nottingham, Sleaford... La suite