Accueil Chronique de concert Black Sabbath
Lundi 17 juin 2019 : 9465 concerts, 25522 chroniques de concert, 5257 critiques d'album.

Chronique de Concert

Black Sabbath

Black Sabbath en concert

Bercy, Paris 2 décembre 2013

Critique écrite le par




Black Sabbath existe depuis plus près de 45 ans. Si ce groupe, qui est avant tout celui du guitariste Tony Iommi (seul membre permanent), a connu une multitude de batteurs et de chanteurs (Ronnie James Dio, Ian Guillan, Glenn Hugues, Ozzy Osbourne), c'est surtout la formation originale avec Geezer Butler à la basse, Ozzy Osbourne au chant et Bill Ward à la batterie qui a forgé sa légende. Les formidables albums Paranoid et Sabbath bloody Sabbath ont posé les bases d'un heavy métal sépulcral, totalement dénué des influences "bluesy" qu'on retrouvait chez leurs concurrents de l'époque comme Led Zeppelin. La musique de Black Sabbath se caractérisait alors par des riffs de guitare lourds et lugubres ciselés à la tronçonneuse et portés par une rythmique martiale et explosive digne d'une charge de Tyrannosaures. La voix geignarde d'Ozzy Osbourne donnait à l'ensemble une singularité sans équivalent à l'époque, qui a engendré une multitude de groupes plus ou moins talentueux depuis 45 ans.



C'est cette formation mythique, amputée du batteur Bill Ward, qui se produisait le 2 décembre 2013 dans le sinistre Palais Omnisports de Paris Bercy. Clairement, sur le papier, ce concert était une prise de risque puisqu'il avait été reporté d'un an suite au cancer de Tony Iomni, que la moyenne d'âge des trois musiciens principaux flirte dangereusement avec les 70 ans, et que l'état mental, vocal et physique d'Ozzy Osbourne remplit les colonnes de news de la presse musicale depuis 30 ans.



L'introduction du concert par War Pigs dans un Bercy, pas complet mais peuplé de vieux amateurs de heavy metal, a dissipé une grande partie de ces craintes. Le son, si souvent foireux de Bercy, était excellent, extrêmement bien réglé. La rythmique de Butler et du remplaçant de Ward cognait comme Ivan Drago dans Rocky 4. En quelques riffs lourds et menaçants, Iommi rappelle aux 11 000 personnes présentes qu'il est bel et bien le Boss et le pape du heavy Métal. Bref le Sabbath sonnait presque comme lors de ces heures de gloire. Je dis presque, car Osbourne, est probablement le maillon faible du groupe. Son chant si parfait au début des 70's (voir live au Bataclan 70 : http://www.youtube.com/watch?v=nWf1rX0HBr0), est désormais, en raison du poids de ses excès et des années un peu poussif et parfois franchement pas en place. Il souffre dans les chansons plus rapides, même s'il conserve sa singularité dans les morceaux plus lents comme l'éponyme Black Sabbath, un des grands moments de ce concert.




La set list mélange avec bonheur les grands titres historiques comme Children of the Grave, Iron Man, Paranoid, NIB et Fairies wears boots avec certaines excellentes nouvelles chansons (End of the beginning, Go dis dead). Certains vieux cons comme moi regretteront l'absence de Sweat leaf, Sabbath Bloody Sabbath et des ballades plaintives et psychédéliques de l'album Paranoid. C'est malgré tout à un remarquable concert de Rock que l'on assiste tant les musiciens sont en place et la puissance sonore du groupe prend au corps. Le choix d'une scénographie assez simple se prête bien à l'exercice. On regrettera cependant les outrances du jeu de scène d'Ozzy Osbourne. Avec son look de vieille sorcière bedonnante et décatie, il finit par nuire au bloc de granit incandescent qui se dégage de la musique de ses acolytes. Sa manière d'invectiver et de remercier le public comme un chauffeur de salle d'un jeu télévisé est proprement pénible surtout quand il le fait au milieu d'un solo de Iommi, ou lorsqu'il arrête d'un bloc une chanson que les musiciens sont en train de faire décoller vers la stratosphère. Il aurait aussi gagné à rester immobile derrière son micro, comme il le faisait dans les 70's, plutôt que d'arpenter la scène en courant comme un échappé d'un asile de fou. On est très loin du charisme d'Iggy Pop, d'un Mick Jagger ou d'un Steven Tyler, pourtant de la même génération que lui.

On préférera retenir la maestria et la puissance brute phénoménale dégagée par Iommi et Butler et leur batteur si spectaculaire. On n'a clairement que très rarement l'occasion de voir du heavy métal aussi bien joué en live et c'était probablement l'une des dernières occasions avec ce concert de Black Sabbath...



Vidéo Black Sabbath - Black Sabbath - Live @ Bercy, Paris, France :



Vidéo Black SABBATH - PARANOID - Paris,Bercy 2013 :

Black Sabbath : les dernières chroniques concerts

Hellfest 2016 3ème jour (Tarja, Gojira, Bling Guardian, Slayer, Amon Amarth, Megadeth, Ghost, Black Sabbath, King Diamond) en concert

Hellfest 2016 3ème jour (Tarja, Gojira, Bling Guardian, Slayer, Amon Amarth, Megadeth, Ghost, Black Sabbath, King Diamond) par Abigail Darktrisha
Clisson, le 19/06/2016
TARJA 15h50-16h40 En ce 3ème et dernier jour c'est un peu plus tard dans la journée que débutera pour nous les festivités avec le métal symphonique Finlandais de Tarja... La suite

Hellfest 2014 (3/3) : Black Sabbath, Misfits, Annihilator, Angra, Powerwolf, Dark Angel, In Solitude en concert

Hellfest 2014 (3/3) : Black Sabbath, Misfits, Annihilator, Angra, Powerwolf, Dark Angel, In Solitude par gandalf
Clisson, France, le 22/06/2014
voir le report de vendredi par ici et celui de samedi par là DIMANCHE : Black Sabbath Set the world on fire ! Ce dernier jour sera un peu plus light, histoire de profiter... La suite

Black Sabbath + Uncle Acid & The Deadbeats en concert

Black Sabbath + Uncle Acid & The Deadbeats par Bertignal
Paris Bercy, le 02/12/2013
Par où commencer ? Peut-être en revenant 21 ans en arrière. Je suis en 3ème et un pote hardos me fait découvrir ‘No More Tears' (c'est l'époque Metallica ‘Black Album', Guns,... La suite

Black Sabbath + Uncle Acid and the Deadbeats en concert

Black Sabbath + Uncle Acid and the Deadbeats par Philippe
02/12/2013
Face à un constat implacable - même les plus grandes légendes musicales vieillissent et parfois meurent, on a décidé depuis bien longtemps de ne plus laisser passer un... La suite

Ozzy Osbourne : les dernières chroniques concerts

D.A.D. + Blue Öyster Cult + Motley Crüe + Slash + Ozzy Osbourne (Hellfest 2012) en concert

D.A.D. + Blue Öyster Cult + Motley Crüe + Slash + Ozzy Osbourne (Hellfest 2012) par Abigail Darktrisha
@ Hellfest 2012 Clisson, le 17/06/2012
En ce troisième et dernier jour du Hellfest Festival, la fatigue se fait ressentir et je déciderai de ne regarder de près que quelques groupes précis, à commencer par les... La suite

Hellfest 2011 - 3ème journee : Ozzy Osbourne, Judas Priest, Duff Mc Kagan's Loaded, Ghost, Grand Magus, Mr. Big, Doro, Therion en concert

Hellfest 2011 - 3ème journee : Ozzy Osbourne, Judas Priest, Duff Mc Kagan's Loaded, Ghost, Grand Magus, Mr. Big, Doro, Therion par Abigail Darktrisha
Clisson, le 19/06/2011
Ce dernier jour sera celui des bonnes surprises avec une programmation très variée et aussi moins intense que les jours précédents. Orphaned Land Duff Mc Kagan's... La suite

Ozzy Osbourne par Rama
Paris - Bercy, le 20/09/2010
Dix huit piges que le prince des ténèbres n'était pas venu en France et pourtant c'est pas la foule des grands soirs...Bercy est en petite configuration et, cependant, les gradins sont clairsemés et la fosse pas surchargée. Drouot a sûrement vu trop grand et un Zénith aurait presque suffit. Paradoxal tant, en ce 20/09/10, le P.O.P.B était, pour... La suite

Ozzy Osbourne en concert

Ozzy Osbourne par Gandalf
Bercy - Paris, le 20/09/2010
Ozzy de retour à Paris après plusieurs années d'absence, avec deux groupes connus en ouverture qui devaient attirer des plus jeunes... Ça n'a pas suffit à remplir un Bercy que je... La suite

Bercy, Paris : les dernières chroniques concerts

Orelsan (featuring Damso, Gringe, Vald et Ibeyi) en concert

Orelsan (featuring Damso, Gringe, Vald et Ibeyi) par ag
AccorHotels Arena, Paris, le 06/12/2018
Dans le public parisien, l'excitation était à son comble pour ce dernier concert d'Orelsan qui a clôturé la tournée "La fête est finie" à Bercy le 6 décembre dernier. Avec ce... La suite

U2 (eXPERIENCE + iNNOCENCE Tour 2018) en concert

U2 (eXPERIENCE + iNNOCENCE Tour 2018) par Lebonair
AccorHotels Arena - Paris, le 12/09/2018
Pour certains d'entre nous, les Irlandais de U2 représentent le plus grand groupe de rock au monde... Pour d'autres au contraire, Bono and co sont devenue une machine à fric... La suite

U2 (eXPERIENCE + iNNOCENCE Tour 2018) en concert

U2 (eXPERIENCE + iNNOCENCE Tour 2018) par Samuel C
AccorHotels Arena - Paris, le 09/09/2018
Vers 20h25 Bono the Vox nous souhaite la bienvenue pour plus de 2 heures de sons et lumières ! On devine la fatigue, sa voix lui a fait défaut quelques jours auparavant à Berlin et... La suite

Orelsan (featuring Nekfeu et Dizzee Rascal) en concert

Orelsan (featuring Nekfeu et Dizzee Rascal) par Nwmb
AccorHotels Arena - Paris, le 15/03/2018
Orelsan à Bercy : Simple, basique Ce jeudi 15 mars, Orelsan était pour la première fois le locataire de l'AccorHotels Arena. Retour sur une soirée... La suite