Accueil Chronique de concert Les Blaireaux
Mercredi 26 février 2020 : 10688 concerts, 25932 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Chronique de Concert

Les Blaireaux

Café de la Danse-Paris 12 Mars 2008

Critique écrite le par

Première partie pas annoncée, nous arrivons pour les 2 derniers morceaux du groupe. Vraiment dommage vu que j'aurai aimé en entendre plus car, le peu que je capte, groove sympathiquement.
Les Blaireaux avaient confié la scène à leur ancien camarade Julien Leborgne et son groupe Chez Jull que j'espère retrouver au hasard un de ces quatre.



Petite pause le temps de tout mettre en place et c'est Alex qui débarque seule sur scène pour interpréter son ode au blaireau. C'est vrai après tout : pourquoi ce gentil animal définit-il une critique ?
Merci aux Blaireaux de redonner toute sa gloire au musqué avec leur poème bien léché.



Le saute mouton est ensuite de rigueur sur ce plateau pour l'entrée des 5 autres.
Déjà leurs talents d'interprètes fusent et histoire de s'approprier la salle, on a droit à une petite explication de texte sur les Moustaches à la Nietzsche.
Pour les concerts suivants, ils vont vous interroger alors révisez (qui ne sait pas dire moustache en allemand ?)



Un des grands moments suivant sera la supplique des frères claustrophobes et l'accouchement en direct des 2 jumeaux qui se disputent dès la naissance.



Festival de textes irrésistibles, poétiques, déments.
Je suis toujours impressionnée de voir comme les blaireaux arrivent à nous faire chanter des textes complètement tordus (ex : l' auberge du chat qui pète !) où à nous faire gesticuler jusqu'à nous rendre vraiment ridicules et nous on applaudi (moi la première !)


Je pense que leur force est dans la dérision permanente et la qualité de chacun à interpréter son univers en restant tous en accord les uns avec les autres. Je pense au fou du village ou à la jeune fille qui a faim et le coït féminin d'Alex grandiose, le dresseur de lion restera le clou du spectacle.



Et puis comme un grand groupe ne se produit pas sans guest à Paris ils ont invité des fausses stars : François joue Mano Solo, Cyrille deviendra Manu Chao,



M interprété par Pierre et Garou sous la peau de blaireau de Fabrice.



On ne s'en lasse pas ! Pour rester dans le domaine des acteurs, je n'avais encore jamais imaginer les frères lumière danser sur du Rabbi Jacob !
Un dernier petit morceau a capella et Pierre nous clôture la soirée en maître de cérémonie.

Courrez vers ce tourbillon dès que vous en aurez l'occasion......

Photos July pour Live In Marseille

 Critique écrite le 14 mars 2008 par july

> Réponse le 15 mars 2008, par doudou

[Café de la Danse Paris - 12 mars 2008] j'étais venue voir les Blaireaux, et je n'ai pas été déçue. en 1ere partie un groupe que je ne connaissais pas : chez Jull. Croisement de Mathieu Boogaerts et de Mathieu Chedid, super. Dommage qu'ils n'ait pas joué plus longtemps. j'ai mis un peu de temps avant de trouver le nom du groupe, car les blaireaux n'ont rien dit sur eux, c'est donc bien "chez jull".   Réagir


Les Blaireaux : les dernières chroniques concerts

Les Blaireaux par Kasniet
salle bleue - la coursive - Francofolies de La Rochelle, le 16/07/2006
Si il y a un concert à ne pas manquer, c'est celui-là ! Présence incroyable sur scène, ambiance géniale... On ne peut pas dire qu'on n'aime pas Les Blaireaux avant de les avoir vus sur scène ! Bref courrez chercher des places pour leurs prochains concerts... La suite

Les Blaireaux par Polo
La maroquinerie, Paris, le 14/01/2005
Magique, féérique, que dire ? Avec les Blaireaux s'intalle une interaction incroyable entre les artistes et le public. Dès la 1ère chanson, nous tombons dans le monde des Blaireaux, pour en resortir 2 h plus tard (3 rappels) ! Longue route Aux Blaireaux ! La suite

Les blaireaux par Marie
Le Biplan, Lille, le 07/09/2003
Les Blaireaux nous ont offert une après-midi terrible... En effet, ils avaient organisé des animations toute l'après midi sur les chansons de leur nouvel album : le sens du poil ! Nous avons donc pu nous entraîner à devenir un bon public de Blaireaux en chantant, en dansant et même en participant à un concours de frites (pom pom pom), à un concours... La suite

Les Blaireaux par anthony
Creil/festif cru 3, le 18/01/2003
Super concert des blaireaux dans ce festif cru 3 où convivialité bonne humeur ont été les mots d'ordres. Les Blaireaux c'est de l'honnêteté, de la sincérité ; tout ça dans une ambiance chaleureuse. On en ressort conquis. La suite

Café de la Danse-Paris : les dernières chroniques concerts

Jean-Louis Murat en concert

Jean-Louis Murat par Kid
Café de la Danse, Paris, le 10/12/2018
Il y a peut-être une chose que l'on peut reprocher à Murat, qui se tient là derrière les portes, non pas de Naples, mais du Café de la Danse : sa bonne humeur. On a souvent comparé... La suite

Fantastic Negrito en concert

Fantastic Negrito par Samuel C
Café de la Danse - Paris, le 04/11/2018
Alors qu'un mois de novembre fort en commémorations débute, voir débouler Fantastic Negrito au Café de la Danse livrer un show époustouflant file le baume au cœur qui manquait... La suite

MIEN en concert

MIEN par Samuel C
Le Café de la Danse - Paris, le 24/09/2018
Dans un Café de la Danse à l'éclairage judicieusement tamisé, une invitation à une expérience spatio-temporelle était proposée par MIEN, un groupe composé de membres de The Black... La suite

Mark Lanegan Band en concert

Mark Lanegan Band par Samuel C
Café de la Danse - Paris, le 25/11/2017
Deux légendes vivantes qui ont définitivement marqué les grandes décennies noisy et (post) grunge ont foulé les planches du Café de la Danse en moins d'une semaine. Thurston... La suite