Accueil Chronique de concert Sabaton + Alestorm + Bloodbound
Lundi 11 décembre 2017 : 10656 concerts, 24770 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.

Chronique de Concert

Sabaton + Alestorm + Bloodbound

Sabaton + Alestorm + Bloodbound en concert

Le Rocher de Palmer, Cenon 23 février 2016

Critique écrite le par




De retour au Rocher de Palmer dans ce mois à l'actualité très chargée niveau concerts métal pour la région Bordelaise (Machine Head, Ghost, Sabaton, Symphony X... ), une file d'attente conséquente nous accueillera en attendant l'ouverture des portes pour cette affiche Bloodbound - Alestorm - Sabaton.



Bloodbound

Si le temps est très frais, l'ambiance, quant à elle, est déjà chaude, notamment avec une base de fan qui suis la tournée sur quelques dates (vous vous reconnaitrez les amis !) et dont nous aurons le loisir de croiser quelques sosies de Joakim Brodén. C'est relativement rare de croiser des sosies de musicos ou chanteur dans un public, c'est dont représentatif de ce que peut générer le groupe auprès des fans. Ce soir c'est une affiche 100% heavy festif avec un plateau de trois groupes assez qualitatifs.



L'apéritif sera servi par les Suédois de Bloodbound qui ouvrent la soirée. Un heavy speed assez classique pour 45 minutes de show qui passeront très bien pour ouvrir cette soirée et chauffer un public déjà dans les starting block pour la suite. Le chanteur - Patrik Johansson - a des petites cornes collées sur la tête en hommage à leur mascotte, mais qui ne sera pas sans rappeler non plus un air de super héro à la Daredevil.



Et, même si c'est leur première tournée en France alors qu'ils existent depuis plus de 10 ans, le public connaît le combo, chantera les refrains avec un accueil digne des rois. Le groupe est manifestement très heureux de cet accueil et sourira tout le long de la prestation. Les deux frangins Olsson (Tomas and Henrik), respectivement aux guitares, ne seront pas les derniers à profiter du moment et c'est sous l'œil attentif du public et des photographes qu'ils se prêteront au jeu. Anders Broman, basse, Fredrik Bergh, clavier, et Pelle Åkerlind aux fûts se feront un peu plus discret mais pas moins en cohésion avec le reste du groupe.



C'est donc un sextet très en forme qui animera ce début de soirée. Nous aurons droit à 3 titres du dernier album Stormborn de 2014 sur les 7 titres joués. Le show se terminera par "Nosferatu", le titre éponyme de leur premier album ou la mascotte indescriptible viendra sur scène pour lancer le début du morceau avec le chanteur. Un brin kitch mais qui passera avec la bonne ambiance sur fond de refrains et riff heavy pour ouvrir ce qui s'avèrera une soirée de folie.

Iron Throne
In the Name of Metal
Metalheads Unite
Moria
When All Lights Fail
Stormborn
Nosferatu





Alestorm

Viennent ensuite les Ecossais d'Alestorm et le décor sera vite planté : un canard géant sur scène, un backdrop avec des oies, des membres qui portent des tee-shirts avec des têtes de chiens, un claviériste en kilt... l'image représentative du groupe qui, comme il le cite lui-même "on a perdu la raison, c'est pour ça qu'il y a tout ça sur scène". Mais au-delà de ce brin de folie furieuse, Alestorm, ce sont surtout des pirates joyeux qui font de la musique pour boire. Leur musique ou le synthé est omniprésent sert à accompagner les hymnes à la voix monotone du chanteur pendant 45 minutes.



Ce sera la plus grosse affluence de la soirée avec une salle blindée, un public qui chante toutes les paroles des morceaux, qui s'assied comme un seul homme sur "Nancy the Tavern Wrench" sans que le groupe ne le demande. La folie envahie la salle, et des requins gonflables, chevauchés par des fans, affluent et surfent sur la foule pour venir s'échouer près de la scène. Sur scène la pyrotechnie fumigène noie le groupe et c'est sans aucun temps mort que le groupe égrène les 10 titres du set de ce soir.



"Walk the Plank" ou "Hangover" (reprise de Taio Cruz) font mouche. Un set qui passera très vite et dont le public aurait bien repris une rasade supplémentaire. Une folie furieuse jamais encore vu sur la région Bordelaise et une ambiance ultra festive à réveiller les morts. Un heavy folk pour une recette gagnante qui mettra le feu aux barils de poudre.

Keelhauled
Over the Seas
Magnetic North
Shipwrecked
Nancy the Tavern Wench
Walk the Plank
The Sunk'n Norwegian
Drink
Hangover (reprise Taio Cruz)
Captain Morgan's Revenge





Sabaton

Alors que la salle est survoltée, la dernière partie de la soirée s'annonce avec l'arrivée des autres Suédois de Sabaton. Après l'incontournable tube d'Europe "The Final Countdown" et "The march to war" le groupe arrivera sur scène. Un accès à l'intégralité de la scène permettra de sortir sa batterie montée sur un tank imposant qui servira de terrain de jeu aux musiciens.



Ajoutée aux pieds de micro en mitraillettes, aux tenus vestimentaires treillis et gilet pare-balles mode GI on comprend aisément que les Sabaton partent en guerre et qu'ils ne sont pas la pour rigoler. Après une petite déception sur les dernières dates exécutées en festivals cet été, c'est de donc de pied ferme que nous attendons cette nouvelle bataille ce soir. Une attente qui, dès les premières notes, nous rassurera avec une arrivée en fanfare sur un "Ghost Division" ultra efficace.



Ce soir, le groupe est en grande forme et les 90 minutes pour 17 morceaux ne comporteront aucun temps mort. La complicité entre les membres du groupe est toujours aussi visible : ils passent leur temps à se filer des coups sur les fesses et à se poursuivre sur la scène. Même si il y a un peu moins de monde que pour Alestorm (difficile de comprendre de ne pas rester pour la tête d'affiche mais bon...), le public est quand même bien dense et toutes les paroles des morceaux seront chantées au taquet.



Par rapport au début de la tournée, quelques changements dans la setlist mais l'ossature du show reste la même avec quand même 5 titres de "Heroes", le dernier album studio en date du groupe. Mais les Suédois ont surtout eu le bon goût de remettre au goût du jour des tubes indispensable qu'ils avaient supprimés de leurs setlists, notamment cet été, comme les titres "Uprising", "Midway" et "Wolfpack".



Du lourd, du heavy bien typique des pays du nord pour une thématique portée bien sûr sur l'art et l'histoire de la guerre comme en témoignent des titres comme "The Art Of War", "Attero Dominatus" ou encore "Gott mit uns", chantée en suédois par le guitariste Thorbjörn Englund, pendant que Joakim Brodén s'est éclipsé dans les coulisses.



Le groupe se prêtera également au jeu du public - très joueur - qui lancera quelques défis à notre frontman, notamment celui d'imiter une chèvre - ou un truc du genre -. Un Joakim qui, heureux de voir ses sosies dans le public, offrira même ses lunettes à l'un d'entre eux. Un Thorbjörn Englund qui, avant d'introduire le titre "To Hell and Back", s'essaiera à la reprise du titre "Always Look on the Bright Side of Life" de Monty Python, qui, bien sur, n'est pas sans rappeler la fin des concerts de Iron maiden.



La folie du public est bien réelle et il est évident que le groupe est agréablement surpris de cet accueil qui semble dépasser les dates précédentes. Notre ami Toulousain - qui se reconnaitra - nous fera une fois de plus une séance de surf-crowding, coiffé d'un bonnet de Père-Noël. Une folie un peu mouvementée qui engendrera l'évanouissement d'un jeune spectateur qui sera évacué un peu trop lentement, et grâce à l'intervention du manager de Sabaton, le service d'ordre dépassé par les évènements... mais rien de bien grave heureusement.



Notre frontman sera notamment pris d'un fou-rire pendant le set et aura quelque peu de mal à retrouver son sérieux. Le temps passe vite et les rappels arriveront vite devant l'enthousiasme chaleureux du public avec un final ponctué par "Night Witches", le terrible "Primo Victoria" et "Metal Crüe", qui viendront achever cette soirée. Notre groupe de GI Suédois quitteront donc la scène après de nombreux remerciements et la promesse de revenir à Bordeaux, n'oubliant pas, par la même occasion d'offrir au public, médiators, baguettes ou encore peaux de batterie.



Pour conclure, une superbe soirée qui outre une excellente prestation musicale aura permis de retrouver quelques potes venus de loin. Trois groupes différents les uns des autres, mais qui auront pris et qui auront donné ce soir, outre du plaisir, une patate au public présent ce soir. Avec un petit coup de pouce apporté par Alestorm pour remplir la salle, Sabaton aura réussi son défit dans l'hexagone avec une étape mémorable au Rocher de Palmer.




Intro The Final Countdown
Intro The March to War

Ghost Division
Far from the Fame
Uprising
Midway
Gott mit uns
Resist and Bite
Wolfpack (Intro Dominium Maris Baltici)
The Lion From the North
Carolus Rex
Swedish Pagans
Soldier of 3 Armies
Attero Dominatus
The Art of War
To Hell and Back
***
Night Witches
Primo Victoria
Metal Crüe


Remerciements : Rocher de Palmer et Roger Wessier

Alestorm : les dernières chroniques concerts

Hellfest 2015 (3/3) : Korn, Eyehategod, Alestorm, Les Ramoneurs de Menhirs, In Flames, Samael, Life Of Agony, Red Fang, Russian Circles, Nuckear Assault, Hollywood Undead, The Crown...  en concert

Hellfest 2015 (3/3) : Korn, Eyehategod, Alestorm, Les Ramoneurs de Menhirs, In Flames, Samael, Life Of Agony, Red Fang, Russian Circles, Nuckear Assault, Hollywood Undead, The Crown... par Gandalf
Clisson, le 21/06/2015
DIMANCHE 21 JUIN Cette dernière journée sera consacrée à la découverte, et à la redécouverte de vieux groupes pas vu depuis des années, en papillonnant de scènes en... La suite

Grave Digger + Alestorm en concert

Grave Digger + Alestorm par Gandalf
Havana Café - Toulouse, le 01/02/2009
Date inédite que ce Grave Digger/Alestorm ! Inédite pour moi car c'est rare que j'aille à Toulouse pour un live (ca ne s'est produit que pour Aerosmith/Extreme en 94 et Maiden en... La suite

Sabaton : les dernières chroniques concerts

SABATON + ACCEPT + TWILIGHT FORCE en concert

SABATON + ACCEPT + TWILIGHT FORCE par Abigail Darktrisha
Bikini, Ramonville, le 18/01/2017
Alors que le plateau germanico-suédois fait débat sur la présence du légendaire groupe de heavy Accept en ouverture du plus récent Sabaton, c'est par le froid polaire qui touche... La suite

(mon) Download Festival 2016 : Lofofora, Strange Bones, Trivium, New Years Day, Children of Bodom, Sabaton, Rival Sons, Volbeat, Last Train, Megadeth, Rammstein en concert

(mon) Download Festival 2016 : Lofofora, Strange Bones, Trivium, New Years Day, Children of Bodom, Sabaton, Rival Sons, Volbeat, Last Train, Megadeth, Rammstein par Philippe
Hippodrome de Longchamp, Paris, le 12/06/2016
Arrivée en France du Download Festival, le gros machin metal de Live Nation, donc ? Personne n'est dupe, ce n'est pas de la philanthropie, l'idée est évidemment d'aller empiéter... La suite

Sabaton + Bloodbound + Alestorm  en concert

Sabaton + Bloodbound + Alestorm par Meli
L'Espace Julien- Marseille, le 22/02/2016
Le lundi est la journée la plus " merdique " : le week-end vient de se terminer et une longue semaine de labeur nous attend. Bref, c'est la déprime !!! Quoi de mieux qu'un bon... La suite

Rock Fest Barcelona 2015 (Part 1/2) : Saxon + Status Quo + Nightwish + Scorpions + Wasp + Dream Theater  + Sabaton  en concert

Rock Fest Barcelona 2015 (Part 1/2) : Saxon + Status Quo + Nightwish + Scorpions + Wasp + Dream Theater + Sabaton par Gandalf
Parc de Can Zam, Barcelone, le 23/07/2015
2eme édition pour ce festival espagnol en milieu urbain, première fois pour nous, et j'espère qu'il y aura un nouveau cru l'an prochain avec une aussi belle affiche, parce que... La suite

Le Rocher de Palmer, Cenon : les dernières chroniques concerts

Ghost + Dead Soul en concert

Ghost + Dead Soul par Abigail Darktrisha
Le Rocher de Palmer, Cenon, le 09/02/2016
Après la date Toulousaine du 1er décembre 2015, les inimitables Ghost sont de retour dans le sud-ouest pour la deuxième partie de leur tournée "Black to the Future", mais, le... La suite

Sophie Hunger en concert

Sophie Hunger par Cedmcvsdiego
Rocher de Palmer, Cenon, le 10/10/2015
Après Hein Cooper en première partie (un Australien qui nous gratifie d'une superbe reprise du "Creep" de Radiohead), la Suissesse Sophie Hunger, revenue de Californie,... La suite

Brigitte en concert

Brigitte par Cedmcvsdiego
Rocher de Palmer, Cénon, le 12/02/2015
Entre un concert à Barcelone et une éventuelle récompense aux victoires de la musique vendredi 13 février, Brigitte se produisait hier au superbe Rocher de Palmer à Cenon.... La suite