Accueil Chronique de concert ThE BeWiTcHeD hAnDs On ThE tOp Of OuR hEaDs + Cercueil + Mustang + Minipli + Pilöt + The National Parcs (Printemps de Bourges 2009)
Mercredi 18 septembre 2019 : 14429 concerts, 25680 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.

Chronique de Concert

ThE BeWiTcHeD hAnDs On ThE tOp Of OuR hEaDs + Cercueil + Mustang + Minipli + Pilöt + The National Parcs (Printemps de Bourges 2009)

ThE BeWiTcHeD hAnDs On ThE tOp Of OuR hEaDs + Cercueil + Mustang + Minipli +  Pilöt + The National Parcs (Printemps de Bourges 2009) en concert

Le 22 d'Auron, Bourges 24 avril 2009

Critique écrite le par




Très haut niveau pour les Découvertes rock du Printemps de Bourges cette année... Après la très belle sélection présentée le mercredi 22 avril (bientôt chroniquée ici même), les groupes sélectionnés pour jouer le vendredi 24 ont tous révélé un impressionnant potentiel. Chronique d'une série de concerts donnés au moment du repas de midi puis de la sieste - de 12h30 à 15h30 - dans un 22 d'Auron très bien rempli...

Pas de risque d'assoupissement cette année, et ce pour deux raisons : les concerts se déroulent dans deux salles où le public est debout (contrairement à la Maison de la Culture où les confortables sièges donnaient envie de dormir) et les groupes sont bons, voire excellents !





Minipli

Premier à plancher sur l'examen de passage scénique, le groupe Minipli fait bonne impression avec son électro rock cabaret plutôt marrant, sexy et original... Le gros travail sur la mise en scène et la présentation scénique (costumes, éclairages, changements d'instruments... ) rend la musique encore plus pertinente : on navigue à vue dans des atmosphères troubles, malsaines et interlopes.



Le guitariste/claviériste ne quittera pas sa combinaison intégrale (visage compris ) de tout le concert, le choriste/bassiste changeant, lui, souvent de tenue tandis que la chanteuse passe de la batterie au front de scène pour interpréter des titres acidulés, entres post punk, électro pop et new wave gothique... Ce croisement hybride entre Siouxsie and The Banshees, The Kills, Peaches et CSS est percutant ! Rien de révolutionnaire à proprement parlé mais de belles promesses pour ce groupe tiraillé entre la Lorraine et le Luxembourg. Une mise en jambe idéale doublée d'un parfait échauffement des sens !





Pilöt

Place désormais à un peu d'hystérie savamment organisée avec le groupe venu d'Ile de France Pilöt. La recette est (presque) simple : une petite agitée montée sur ressorts au chant, un guitariste perpétuellement en vadrouille entre dissonance et percussion, des basses ultra groovy et une batterie intenable... Le résultat fait aussi plaisir à voir qu'à entendre et pourrait s'apparenter à une collision sauvage entre Liars, Sonic Youth et CSS ; le crash - très bien organisé, comme dans le film de David Cronenberg - provoque d'ébouriffantes bouffées de chaleur dans tout le corps.



Une belle manière de suer sur le dance floor (ou en coulisses) en attendant la mort... Pilöt semble dire clairement qu'il faut profiter de l'instant présent car on ne sait pas ce qu'il va arriver dans les cinq minutes suivantes. Après avoir rencontré une charmante jeune fille et bien sympathisé à l'horizontale, on peut très bien juste après la petite mort connaître la vraie : se faire bouffer par ce qui se révèle être une mante religieuse. C'est ce que semble évoquer en filigrane Pilöt dans son titre Mante religieuse. Etrange, arty et énervé, ce groupe là a l'immense mérite de ne pas se vautrer dans la facilité ! Chapeau !





The National Parcs

Encore une bonne surprise juste après avec les Québécois anglophones de The National Parcs... Qui proposent un mélange entre électronique, blues world ethnique et hip hop du meilleur effet, après un léger temps d'adaptation. Alliage original entre le côté urbain du hip hop et l'échantillonnage de rythmes (réalisés à l'aide de vraies bûches de bois) ou de sons provenant de la nature (captés dans parc nationaux du Québec, dont les images sont d'ailleurs projetées sur un écran géant).



A la fois virtuose et sobre, abstrait et concret, synthétique et organique, le résultat de cet énorme travail produit de belles réussites, à la fois épicées, multiculturelles, dansantes et ouvertes sur différents univers (blues rock africain, hip hop, électro, rock... ). Une belle surprise, qui donne envie d'en savoir plus sur ce groupe... puis de visiter Montréal et le Québec !





Mustang

Place est faite ensuite aux trois rockers clermontois de Mustang... Ce groupe entre rock yéyé, rockabilly et rock n roll vintage fait immédiatement bonne impression avec ses titres percutants, bien foutus et au fort potentiel sexuel. Les morceaux sont joués nerveusement, il n'y a pas de fioritures, aucune graisse, que du rock n roll en français près de l'os... Malgré un léger problème technique à la batterie l'espace d'un instant, le groupe enchaîne, sans se démonter, signe que rien ne peut lui arriver, maintenant qu'il est rodé scéniquement. Les titres Mustang, En arrière en avant, Sexy symphonie, Le pantalon, Je m'emmerde, Chérie de mon cœur (une jolie reprise de Don Cavalli) parlent tous plus ou moins ouvertement de sexe ou d'amour, ce qui est souvent lié vous en conviendrez.




Tout cela donne bien évidemment très envie de faire crac boum hue avec son joujou extra, mais pas que... Avec un candide sens du décalage, Mustang sait aussi écrire et interpréter un tendre slow adressé à une Maman chérie. Sans doute un coup fourré pour emballer encore plus de gonzesses... Quoi qu'il en soit, le chant - jolie réminiscences d'Elvis, Roy Orbison et Nino Ferrer - marque durablement, le jeu de guitare à la Chuck Berry/Bo Diddley/Ron Asheton/Scotty Moore ou de synthés façon Suicide électrise (on a envie de danser un twist endiablé !), les rythmiques basse/batterie rockent et les chœurs apportent une touche pop réjouissante. C'est classe, ça en a dans le pantalon et possède le potentiel pour aller loin.





ThE BeWiTcHeD hAnDs On ThE tOp Of OuR hEaDs

Le concert le plus impressionnant du plateau est celui des Rémois magiques de ThE BeWiTcHeD hAnDs On ThE tOp Of OuR hEaDs, au nom vraiment imprononçable mais à la musique immédiatement enthousiasmante. Certes, ils ont le sens de la hype et l'art de faire parler d'eux (le nom, le lettrage, les poses sur scène... ) mais tout cela passe au second plan quand on prend en plein face leur musique spectaculairement marquante. Sorte de cocktail régénérant entre Arcade Fire, The Flaming Lips, I'm From Barcelona, Daniel Johnston, The Kinks et John Lennon, la musique folk rock pop chorale de ThE BeWiTcHeD hAnDs On ThE tOp Of OuR hEaDs (putain de nom !) touche en plein coeur, emporte à des années lumières et met des étoiles dans les yeux du public.



Il faut dire que les chansons impeccables (sans aucune exception) sont présentées par une troupe foutraque, énervée et hallucinée : le tambouriniste se prend pour le fils caché de Bez des Happy Mondays et Joel Gion de Brian Jonestown Massacre (il enchaîne rythmes vrillants, poses, facéties et bourrades), les deux chanteurs guitaristes chantent joliment en chœur ou en appuyant leur acolyte, les chœurs féminins (ou de tout le groupe) sont parfaits, les rythmiques font décoller vers les cieux, les ambiances varient à un rythme effréné...



Un franc sourire aux lèvres, l'esprit perdu dans des pensées aériennes, les oreilles en fête et le corps agité, on passe un moment divin en compagnie de cette bande d'allumés notoires, capables de faire tout oublier en une seule seconde. Très en joie à la fin du concert des rémois, on a très envie envie de dire "Champagne !" à trois heures de l'après midi.





Cercueil

La soirée (heu, le début d'après midi) se conclut par un set imparable des Nordistes de Cercueil. Leur électro goth hyper bien envoyé donne instantanément envie de se suicider de joie sur le champ, oui carrément ! Juste pour immortaliser ce moment parfait passé en compagnie d'un groupe capable de créer des ambiances troubles hyper prenantes ! La voix sidère, les ambiances tétanisent, les rythmes envoûtent... Complètement immergé dans le trip électronico pop rock new wave gothique, on sombre dans les délicieuses affres de la dépression au dessus d'un volcan sonore en éruption. Les éclairages et les fumigènes laissent à peine deviner le groupe, bel et bien présent à la manœuvre (orchestrale dans le noir ?) pourtant. Quand quelqu'un a le malheur d'ouvrir une porte laissant entrevoir la lumière du soleil, on le maudit, tel un Bela Lugosi sortant de son cercueil après une nuit passée à sucer le sang de jeunes victimes plus ou moins consentantes... C'est fou l'effet que ça fait un concert de Cercueil ! A revoir sans tarder donc, comme la totalité des groupes sélectionnés ce jour là pour des découvertes Rock de haute volée.




Retrouvez toutes les découvertes du Printemps de Bourges 2009 en vidéo à cette adresse : www.reseau-printemps.com/pages/decouvertes-2009.php


Sites internet : www.printemps-bourges.com, www.myspace.com/cercueil, www.myspace.com/handsbewitched, www.myspace.com/legroupemustang, http://www.myspace.com/00pilot, http://www.myspace.com/thenationalparcs, www.myspace.com/minipli.


A lire également sur le Printemps de Bourges 2009, des chroniques des concerts de GENERIC + Boogers + Grand Bureau + Hello Bye Bye, Mathieu Boogaerts + Victor Démé + Sammy Decoster, Orelsan + Eli Paperboy Reed And The True Loves + DJ Kentaro + Belleruche + General Elektriks + Alice Russell + Chinese Man, ThE BeWiTcHeD hAnDs On ThE tOp Of OuR hEaDs + Cercueil + Mustang + Minipli + Pilöt + The National Parcs, Bonnie Prince Billy + Susanna Wallumrød + Scary Mansion, The Noisettes + Battant + Kap Bambino + Slice & Soda + Telepathe, Emily Loizeau + Coming Soon + Andrew Bird , The Von Bondies + Stuck In the Sound + Mono + Detroit7 + Lucy and The Popsonics + The Dodoz + Dead Sexy Inc , Zone Libre VS Casey & Hamé, Dominique A, Sliimy et Piers Faccini + Ben Harper & Relentless7

Les photos sans crédit sont signées Flore-Anne Roth

Printemps de Bourges : les dernières chroniques concerts

Barcella (Printemps de Bourges 2019) en concert

Barcella (Printemps de Bourges 2019) par Didlou
Grande Scène Séraucourt, Bourges, le 18/04/2019
Je suis placé juste devant pour la prestation de Barcella sur la grande scène Séraucourt au Printemps de Bourges, et comme je suis arrivé tôt j'ai même assisté aux balances...... La suite

Hubert-Félix Thiéfaine (Printemps de Bourges 2019) en concert

Hubert-Félix Thiéfaine (Printemps de Bourges 2019) par Didlou
Le W, Bourges, le 17/04/2019
Hubert-Félix Thiéfaine au Printemps de Bourges, le 17 avril 2019... Thiéfaine en concert c'était une première pour moi, et quelle première ! Le public réuni sous le... La suite

Charlotte Gainsbourg, Alela Diane, Concrete Knives, Jacuzzi Boys, Avalanche Quartet, Jessica 93, Cabbage, Queen Zee, Dream Wife, Make-Overs, Theo Lawrence & The Hearts, Zeal & Ardor (Printemps de Bourges 2018) en concert

Charlotte Gainsbourg, Alela Diane, Concrete Knives, Jacuzzi Boys, Avalanche Quartet, Jessica 93, Cabbage, Queen Zee, Dream Wife, Make-Overs, Theo Lawrence & The Hearts, Zeal & Ardor (Printemps de Bourges 2018) par Pierre Andrieu
Bourges, le 29/04/2018
Du 24 au 29 avril 2018, la 42ème édition de l'inamovible raout berruyer du Printemps de Bourges a fait péter le record de fréquentation, avec 80 000 spectateurs... On... La suite

Charlotte Gainsbourg (Printemps de Bourges 2018) en concert

Charlotte Gainsbourg (Printemps de Bourges 2018) par Pierre Andrieu
Palais d'Auron, Bourges, le 26/04/2018
Très en forme sur cette nouvelle tournée et toujours aussi craquante avec son look d'éternelle adolescente en Jean, Charlotte Gainsbourg a joliment pris la suite de son père,... La suite

Cercueil : les dernières chroniques concerts

The Healthy Boy + Benoît Pioulard + Oh! Tiger Mountain + Cercueil + Wagner en concert

The Healthy Boy + Benoît Pioulard + Oh! Tiger Mountain + Cercueil + Wagner par Reno
La Cave aux poètes - Roubaix, le 18/02/2011
La Cave aux poètes, festival En solo ou presque. Un vendredi à guitare, un samedi tout en machines (enfin presque), pour boucler sa sixième édition à domicile, après être passé par... La suite

Cercueil + Zoft en concert

Cercueil + Zoft par Sami
Embobineuse - Marseille, le 17/02/2010
Soirée farouchement underground comme souvent Boulevard Bouès. Pas mal de monde pour un mercredi de pluie, j'arrive peu après le début des Bruxellois Zoft un trio qui est défini... La suite

Mustang : les dernières chroniques concerts

Mustang + Grand Blanc en concert

Mustang + Grand Blanc par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 27/09/2014
Bonne soirée qualité France à la Coopérative de Mai, à Clermont-Ferrand, le 27 septembre 2014 avec en tête d'affiche l'excellent groupe originaire des environs, Mustang, et une... La suite

Mustang en concert

Mustang par Patrick Duffy
La Ferme d'en Haut, Villeneuve d'Ascq, le 21/03/2014
Véridique : ce soir les cowboys de Mustang étaient de passage dans mon village, à la Ferme d'en Haut ! Accueillante, mais pas franchement grande cette salle - difficile d'y... La suite

Entretien avec Jean Felzine du groupe Mustang à propos de l'album Ecran Total en concert

Entretien avec Jean Felzine du groupe Mustang à propos de l'album Ecran Total par Pierre Andrieu
Paris, le 20/03/2014
Le 31 mars 2014 sort l'album Ecran Total, troisième réalisation, après A71 et Tabou, signée par le groupe français Mustang... Sur son nouvel opus (dont la chronique est à... La suite

Mustang + Granville en concert

Mustang + Granville par Fredc
Le Point Ephémère, Paris, le 16/01/2013
GRANVILLE : Le groupe normand Granville, plus ou moins originaire de la ville éponyme, sort son premier album en ce début d'année. Il écume pourtant les scènes depuis déjà... La suite

Pilöt : les dernières chroniques concerts

Pilöt + Phosphene en concert

Pilöt + Phosphene par Ysabel
Akwaba - Châteauneuf de Gadagne, le 05/03/2011
Une soirée riche en découverte ce soir à l'Akwaba. Deux groupes que je ne connais pas du tout et qui offrent, chacun, un univers très particulier. La soirée va commencer par... La suite

Pilöt+ Delirium orchestra+The Snackybouliste en concert

Pilöt+ Delirium orchestra+The Snackybouliste par Maryflo
le Baby - Marseille, le 27/06/2009
Alors tout d'abord un MERCI aux gérants du Baby qui feront débuter les concerts à l'heure annoncée ! Je l'avais déjà constaté la dernière fois, il faut donc le préciser! ... La suite

The Bewitched Hands : les dernières chroniques concerts

The Bewitched Hands + Concrete Knives en concert

The Bewitched Hands + Concrete Knives par sami
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 07/12/2012
Surprise en arrivant au Cabaret, un panneau nous annonce que contrairement à ce qui était prévu Bewitched Hands, retardé par la neige, jouera après Concrete Knives. C'est l'inverse... La suite

(mon) Rock en Seine 2012, 2/2 : Maximo Park, Caravan Palace, dEUS, Bass Drum of Death, The Bewitched Hands, Eagles of Death Metal, The Black Keys, Mark Lanegan  en concert

(mon) Rock en Seine 2012, 2/2 : Maximo Park, Caravan Palace, dEUS, Bass Drum of Death, The Bewitched Hands, Eagles of Death Metal, The Black Keys, Mark Lanegan par Philippe
Parc de Saint-Cloud, Saint-CLoud, le 25/08/2012
Le premier jour, c'était par ici ! Deuxième et pour nous, dernier jour de ce Rock en Seine 2012 : le dimanche n'a pas retenu notre attention au point qu'on pose une RTT pour... La suite

Interview de The Bewitched Hands en concert

Interview de The Bewitched Hands par Pierre Andrieu
Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 11/05/2011
The Bewitched Hands : groupe composé de six trublions country pop folk rock basés à Reims, ayant fait très forte impression lors de sa prestation à Bourges en avril 2009... La suite

Ratatat, The Bewitched Hands, Does It Offend You, Yeah ? (Rock 'n Beat Party, Printemps de Bourges 2011) en concert

Ratatat, The Bewitched Hands, Does It Offend You, Yeah ? (Rock 'n Beat Party, Printemps de Bourges 2011) par Pierre Andrieu
Phénix et Palais d'Auron, Bourges, le 23/04/2011
Grosse journée au Printemps de Bourges 2011, ce samedi 23 avril, puisqu'après les très beaux concerts de Timber Timbre et Agnes Obel à l'Auditorium dans l'après midi, se... La suite

Le 22 d'Auron, Bourges : les dernières chroniques concerts

Idles, The Moonlandingz, The Sonics, PWR BTTM (Printemps de Bourges 2017) en concert

Idles, The Moonlandingz, The Sonics, PWR BTTM (Printemps de Bourges 2017) par Pierre Andrieu
Le 22 d'Auron, Bourges, le 21/04/2017
Soirée brutale et marquante au 22 d'Auron à l'occasion du Printemps de Bourges, le vendredi 21 avril, avec les surexcités, très excitants et drolatiques hooligans anglais de... La suite

Mikhael Paskalev (Le Printemps de Bourges 2014) en concert

Mikhael Paskalev (Le Printemps de Bourges 2014) par Pierre Andrieu
Le 22, Bourges, le 25/04/2014
Vendredi 25 avril 2014, le Printemps de Bourges se poursuit en soirée dans la moiteur du 22 avec le réjouissant concert de Mikhael Paskalev, un flamboyant songwriter... La suite

Pegase (Le Printemps de Bourges 2014) en concert

Pegase (Le Printemps de Bourges 2014) par Pierre Andrieu
Le 22, Bourges, le 25/04/2014
Juste après le très beau cadeau offert au Printemps de Bourges 2014 par les Tindersticks - un concert divin à la Cathédrale de Bourges -, direction le 22 pour assister à la... La suite

Savages + Lescop + Tomorrow's World + Bot'Ox + Thomas Azier (Printemps de Bourges 2013) en concert

Savages + Lescop + Tomorrow's World + Bot'Ox + Thomas Azier (Printemps de Bourges 2013) par Pierre Andrieu
Le 22 d'Auron, Bourges, le 26/04/2013
Vendredi 26 Avril 2013, Printemps de Bourges, après le beau temps idyllique des premiers jours du festival voici venue la pluie battante aujourd'hui, ce qui entraîne un... La suite