Accueil Chronique de concert Breeders, Dinosaur Jr, Daniel Johnston, Jesse Boykins III, Busy P, Jackson and his computer band...(Festival This Is Not A Love Song)
Jeudi 13 décembre 2018 : 10969 concerts, 25295 chroniques de concert, 5236 critiques d'album.

Chronique de Concert

Breeders, Dinosaur Jr, Daniel Johnston, Jesse Boykins III, Busy P, Jackson and his computer band...(Festival This Is Not A Love Song)

Breeders, Dinosaur Jr, Daniel Johnston, Jesse Boykins III, Busy P, Jackson and his computer band...(Festival This Is Not A Love Song) en concert

Paloma, Nimes 24 et 25 Mai 2013

Critique écrite le par

Nimes, troisième soir du festival. (les premiers soirs c'était ICI)



Les grandiloquants Birth Of Joy enflamment la grande scène avec un chanteur habité et un clavier groovy évoquent invariablement les Doors, un bel hommage involontaire à Ray Manzarek disparu la semaine dernière de la part des programmateurs qui nous ont encore gâté ce soir.

Avec quelques bas néanmoins, les passablement bourrins Bass Drum Of Death et la synth pop anecdotique de Veto.



Et une surprise (enfin demi surprise car on adore le disque) avec le slacker Mac DeMarco et sa jangle pop assez irrésistible.
Le Canadien semble autant prendre de plaisir que nous en livrant des versions dynamitées de ses chansons, balançant des blagues aussi couillonnes que les vidéos projetées derrière. Le genre de concert qui file la banane, impossible à retranscrire à sa juste coolitude mais qu'on recommande chaudement.

Beau moment soul plus tard avec Jesse Boykins III qui aura joué de malchance dans son horaire de programmation qui chevauchait celui de la tête d'affiche. Les quelques titres vus donnent plutôt envie de le réentendre : si son jeu de scène parait un peu forcé (pourquoi remuer sans arrêt sur une musique aussi calme ?) sa voix et ses musiciens nous ont ravi.



Timbre soyeux à la Maxwell avec qui on pense aussi capillairement, bonne humeur communicative et en plus de son répertoire qui nous était inconnu, une très belle version du "Limit to your love" de Feist, encore plus sensuelle que celle qu'en avait faite James Blake. On ratera malheureusement la fin pour ne rien rater de l'événement de la soirée, Dinosaur Jr.



Groupe culte qui a secoué quiconque écoutait du grunge dans les années 90, et dont la reformation réussie sur disque laissait espérer une belle claque. A défaut de gagner de nouveaux fans avec un set sans concession, Lou Barlow et J Mascis n'ont pas déçu les vieux (plus ou moins) chevelus avec un mélange de morceaux récents comme le terrible "Watch The Corners" et de classiques à la "Just Like Heaven".



Quasiment pas un mot entre les chansons, mais un concert vraiment puissant de bout en bout, où le mur d'enceintes n'était absolument pas là pour faire joli. Dur dur pour les groupes qui vont suivre, d'autant que beaucoup de festivaliers quittent les lieux juste après. On aurait pu penser que le So British Miles Kane attire davantage de monde que ça, mais c'est dans une salle clairsemée qu'il délivrera un live honnête mais pas transcendant.



Le problème n'est pas tant l'interprète et son groupe, la copie rendue est propre, clinquante parfois mais on a un peu l'impression d'entendre douze fois la même chanson. Dans un autre contexte, avec une peu plus d'ambiance la sauce aurait peut être davantage pris.

Blackstrobe se charge de faire danser sur leur son dark disco dans le club, les ayant vu il ya quelques semaines, on ne s'attardera pas trop.



La soirée finit electro comme la précédent avec le dj Hudson Mohawke, sans son comparse de TNGHT remplacé pour on ne se quelle raison par Jessie Boykins III cette fois limité à haranguer les derniers motivés. Pas eu la force de tenir tout le set mais bien aimé ce hip hop futuriste avec du Kanye West dedans (remix de "Mercy" et un inédit du prochain album) et le martial "Bugg'n".

Samedi sans surprise la fréquentation se voit nettement plus importante que les premiers soirs.



Pas reconnus sur le moment alors que déjà vus quand ils s'appelaient Quadricolor, Griefjoy ont séduit pas mal de monde en ouverture avec une pop assez emphatique avec quelques effets electro bien maîtrisés.

Un peu moins enthousiaste pour les mélancoliques Grindi Manberg, peut être à cause de la foule compacte du club qui me découragera d'y retourner par la suite.

Gros moment d'émotion sur la grande scène avec l'incroyable Daniel Johnston. Je redoutais un peu l'accueil du public vu sa voix, son apparence et sa personnalité uniques dans le cirque rock mais beaucoup semblent avoir apprécié.



Une sympathie gagnée dès le départ avec un très drôle "Dans quel pays sommes nous ? Vous non plus vous ne savez pas ?". Concert toujours sous le fil, à la fois caustique et bouleversant avec un groupe sobre et efficace, et de très beaux passages acoustiques ou ac cappella. Parmi les titres joués, "Casper the friendly ghost" ou "True love will find you in the end" sonnent autant comme des classiques que sa fragile version du "You've got to hide your love away" des Beatles.

Alors tous ceux restés ont le sourire, dehors les fans des très hype Fauve râlent de ne pouvoir entrer dans le club archi comble, l'ambiance devient tendue. Engouement qu'on a du mal à comprendre avec les quelques titres entendus au Patio qui retransmettait sans l'image, mais ça aurait été pas mal de filmer les concerts de cette salle tout aussi inaccessible pour La Femme et Hanni El Khatib. Sans conteste, le gros point noir de cette soirée, une erreur de jeunesse qui servira sans doute de leçon aux organisateurs pour la prochaine édition.



On ne va pas se voiler la face, si ça nous aurait fait plaisir de revoir pour la 4e fois La Femme, on n'aurait raté pour rien au monde les Breeders. Kim Deal en ayant provisoirement fini avec les tournées triomphales des Pixies, elle reprend tout sourire la route avec sa soeur Kelly et la géniale Josephine Wiggs, peut être ma bassiste préférée de tous les temps.



A l'instar de Primal Scream ou Mercury Rev, le concert de ce soir sera donc l'album "Last Splash" dans l'ordre et en intégralité avec évidement l'immense tube "Cannonball". Les moins curieux quitteront le navire après cet arbre qui cachait la forêt, ratant les toujours aussi bons "No Aloha", "I Just Wanna Get Along" ou "Saints". A l'image de Dinosaur Jr la veille, des retrouvailles vibrantes dont le seul bémol sera sa brieveté, on aurait aimé en rab un peu plus que le plaisant "Don't call home" en bonus, mais bon c'était quand même top.



La suite de la soirée sera plus electro, avec d'abord le live intense de Jackson and his computer band, quelque part entre l'electronica rêveuse de ses voisins de label Boards Of Canada et des instants de pure boucheries que ne renieraient pas LFO.



Tout cela sous les yeux admiratifs de Pedro Winter alias Busy P qui se chargera de finir de façon plus festive la soirée avec un mix fêtant les 10 ans de son label Ed Banger, avec un tour d'horizon de ses stars (Justice, Sebastian) ses discrets (Krazy Baldhead) et finit avec une pensée émue pour Dj Mehdi et son fameux "Signatune".

On ne sait pas ce que John Lydon aurait pensé de ces quatre soirs mais sans être parfaite cette première édition de This is not a love song nous a fait oublier pas mal de mois (années ?) de frustration "indie" et nous laisse un goût de revenez y, surtout s'ils récidivent avec de tels choix de programmation et une acoustique en tous points exemplaire.

> Réponse le 28 mai 2013, par erisa

nous voila dans un festival ou ce vendredi pas monis de dix groupes sont programmés, sur deux salles. Birth of Joy ouvre le bal dans la grande salle, dans une prestation pleine d'énergie.Un set prévu de 45 minutes (programmation oblige)la direction les a stoppé au moment d'entamer Rock n Roll de Led Zep. Dans leur set, ils ont rendus hommage à Jimi Hendrix; mais surtout dans leur manière de jouer à notre défunt Ray Manzareck, car la est vraiment leur marque de fabrique, ce sont bien les enfants des Doors version 2012/13. De plus, ils sont venus boire des canons avec leurs fans dans le patio de cette magnifique salle toute neuve. Set list Teeny Bopping,Surfing,Devil's,Motel,Dead, Fat fish, 3 days road, No big day out,Monster, Make things happen Merci à eux d'avoir éclabousser cette...  La suite | Réagir


This Is Not A Love Song Festival : les dernières chroniques concerts

Interview de Ty Segall à l'occasion de la sortie de l'album <i>Joy</i>, enregistré en duo avec White Fence en concert

Interview de Ty Segall à l'occasion de la sortie de l'album Joy, enregistré en duo avec White Fence par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 20/07/2018
De passage au This Is Not A Love Song Festival pour promouvoir l'excellent album "Freedom's Goblin" avec un concert flamboyant sur la grande scène plantée devant la salle de... La suite

Deerhunter (TINALS This Is Not A Love Song Festival 2018) en concert

Deerhunter (TINALS This Is Not A Love Song Festival 2018) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 03/06/2018
Curieusement placés en ouverture de journée (peu après 18 heures !) sur la grande scène extérieure du This Is Not A Love Song Festival, les très rares et déjà cultes... La suite

The Breeders (TINALS This Is Not A Love Song Festival 2018) en concert

The Breeders (TINALS This Is Not A Love Song Festival 2018) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 03/06/2018
De retour aux affaires avec un très bon album studio intitulé de fort intelligente manière All Nerve, les Breeders assurent le service après vente de leur dernière sortie... La suite

Idles (TINALS This Is Not A Love Song Festival 2018) en concert

Idles (TINALS This Is Not A Love Song Festival 2018) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 03/06/2018
Pour le dernier jour du toujours réjouissant This Is Not A Love Song Festival à Nîmes, le public a droit à un final en apothéose avec les monstrueusement doués et bruitistes... La suite

Bass Drum Of Death : les dernières chroniques concerts

(mon) Rock en Seine 2012, 2/2 : Maximo Park, Caravan Palace, dEUS, Bass Drum of Death, The Bewitched Hands, Eagles of Death Metal, The Black Keys, Mark Lanegan  en concert

(mon) Rock en Seine 2012, 2/2 : Maximo Park, Caravan Palace, dEUS, Bass Drum of Death, The Bewitched Hands, Eagles of Death Metal, The Black Keys, Mark Lanegan par Philippe
Parc de Saint-Cloud, Saint-CLoud, le 25/08/2012
Le premier jour, c'était par ici ! Deuxième et pour nous, dernier jour de ce Rock en Seine 2012 : le dimanche n'a pas retenu notre attention au point qu'on pose une RTT pour... La suite

The Black Keys, Noel Gallagher, Eagles Of Death Metal, Toy, Mark Lanegan, Deus, Bass Drum Of Death, Ume, Of Monsters And Men, The Bots, Maximo Park, Granville (Festival Rock en Seine 2012) en concert

The Black Keys, Noel Gallagher, Eagles Of Death Metal, Toy, Mark Lanegan, Deus, Bass Drum Of Death, Ume, Of Monsters And Men, The Bots, Maximo Park, Granville (Festival Rock en Seine 2012) par Pierre Andrieu
Domaine National de Saint-Cloud, le 25/08/2012
Grâce à un enchainement ininterrompu de concerts tous plus classieux et enthousiasmants les uns que les autres, la journée du Samedi 25 août 2012 est appelée à rentrer dans... La suite

Birth Of Joy : les dernières chroniques concerts

Birth Of Joy en concert

Birth Of Joy par Lebonair
La Maroquinerie - Paris, le 04/04/2018
Le très excitant trio hollandais Birth Of Joy était de passage à Paris à la Maroquinerie à l'occasion de sa nouvelle tournée européenne. Le groupe vient de sortir en ce... La suite

Birth Of Joy en concert

Birth Of Joy par Philippe
Le Poste à Galène, Marseille, le 03/04/2016
Thank you for coming on a sunday !. Ouais, et en plus il pleut à moitié (bon, ça, des mecs d'Utrecht en Batavie comme toi ne le remarquent probablement pas...), tu fais bien de... La suite

Soundgarden, Magic Numbers, Birth Of Joy, Connan Mockasin, St. Paul and the Broken Bones, Royal Blood, Lyenn, Lee Fields, Warpaint, Dum Dum Girls, Johnny Winter, Heymoonshaker, Lys, Lo'Jo, Superpoze, Ume, Hospital Ships... (Festival South By Southwest - SXSW 2014) en concert

Soundgarden, Magic Numbers, Birth Of Joy, Connan Mockasin, St. Paul and the Broken Bones, Royal Blood, Lyenn, Lee Fields, Warpaint, Dum Dum Girls, Johnny Winter, Heymoonshaker, Lys, Lo'Jo, Superpoze, Ume, Hospital Ships... (Festival South By Southwest - SXSW 2014) par Keeponrocking
Austin, Texas, le 15/03/2014
Mardi 11 mars 2014 : Premier jour du festival musical pour ce SXSW 2014. La ville d'Austin, Texas, est déjà bondée depuis plusieurs jours, prise d'assaut par le... La suite

Blackstrobe : les dernières chroniques concerts

Festival Marsatac-Young Gods-Black Strobe-Kid Karate en concert

Festival Marsatac-Young Gods-Black Strobe-Kid Karate par Phil2guy
La Friche Belle de Mai-Marseille, le 25/09/2014
Et me voilà à la Friche Belle de Mai pour la soirée " rock " de cette édition 2014 du Festival Marsatac. Comme chaque année, les organisateurs réservent justement une soirée pour... La suite

(mon) Marsatac 2014 : Date With Elvis, Publicist, Kid Karaté, The Young Gods, Black Strobe en concert

(mon) Marsatac 2014 : Date With Elvis, Publicist, Kid Karaté, The Young Gods, Black Strobe par Philippe
Friche Belle de Mai, Marseille, le 25/09/2014
Première soirée de Marsatac, qui a eu la gentillesse cette année de regrouper la plupart des groupes de rock ce soir, en tout cas les plus intéressants, nous donnant l'occasion... La suite

Black Strobe en concert

Black Strobe par Arnaud D
Portail Coucou - Salon de Provence, le 30/11/2013
Notre histoire avec Arnaud Rebotini et même le Portail Coucou auraient pu ne jamais commencer. Pour Arnaud, nous avons vu les premières minutes de son concert Techno au... La suite

Black Strobe, Ebony Bones, Ok Bonnie en concert

Black Strobe, Ebony Bones, Ok Bonnie par Sami
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 19/04/2013
Belle soirée electro rock proposée par le label Bi Pole. Le premier groupe, Ok Bonnie, attaque pied au plancher avec des assauts guitaristiques assez éloignés des quelques... La suite

Busy P : les dernières chroniques concerts

BusyP, Jacques, Pional (L'Edition Festival) : 2ème soirée en concert

BusyP, Jacques, Pional (L'Edition Festival) : 2ème soirée par Marcing13
Rooftop Marseille, le 27/05/2016
Pour ma deuxième soirée au festival l'Edition #2, on se dirige au Rooftop des terrasses du port, lieu récent mais vite devenu à la mode pour un jeune public (un peu bling-bling)... La suite

BusyP, Jacques, Pional (L'Edition Festival) en concert

BusyP, Jacques, Pional (L'Edition Festival) par Marcing13
Rooftop Marseille, le 27/05/2016
Deuxième soirée pour moi à l'Edition (et 3ème soir pour le festival !), on arrive pour la soirée au Rooftop des terrasses du port. Pional sera notre Dj qui ouvrira la soirée,... La suite

(mes) Eurockéennes de Belfort 2013, 1/2 : Black Rebel Motorcycle Club, JC Satàn, Valerie June, Dinosaur Jr, Von Pariahs, Two Door Cinema Club, Fauve, Busy P, Phoenix, Kavinsky, ASAP Rocky, Cassius en concert

(mes) Eurockéennes de Belfort 2013, 1/2 : Black Rebel Motorcycle Club, JC Satàn, Valerie June, Dinosaur Jr, Von Pariahs, Two Door Cinema Club, Fauve, Busy P, Phoenix, Kavinsky, ASAP Rocky, Cassius par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 06/07/2013
Vingtième année d'affilée aux Eurockéennes ! Sans interruption, au moins 1 jour à chaque fois, depuis 1994, et tout est chroniqué sur Concertandco, yes Ma'am ! Coïncidence, ça... La suite

Justice + Ed Banger All Star en concert

Justice + Ed Banger All Star par Coline Magaud
L'Olympia, Paris, le 04/02/2012
Une soirée qui pouvait s'annoncer des plus prometteuses et réjouissantes s'avère finalement relativement moyenne et ce malgré une prestation agréable du duo phare de la... La suite

Daniel Johnston : les dernières chroniques concerts

Daniel Johnston & The B.E.A.M. Orchestra + The Brian Jonestown Massacre (Printemps de Bourges 2010) en concert

Daniel Johnston & The B.E.A.M. Orchestra + The Brian Jonestown Massacre (Printemps de Bourges 2010) par Pierre Andrieu
L'Auditorium de Bourges, le 17/04/2010
L'affiche réunissant Daniel Johnston & The B.E.A.M. Orchestra et The Brian Jonestown Massacre au Printemps de Bourges 2010 était magique sur le papier pour les fans de... La suite

Daniel Johnston en concert

Daniel Johnston par Pierre Andrieu
Café de la Danse, Paris, le 05/06/2005
True love will find you in the end... Dans un Café de la Danse presque complet, Daniel Johnston arrive avec son étui à guitare à la main, il sort sa petite guitare et... La suite

Dinosaur Jr : les dernières chroniques concerts

Pointu Festival 2017 :  Dinosaur Jr. - Slowdive - Ride - Ryan Adams - Kurt Vile - Hanni El Khatib - Red Fang - The Spitters en concert

Pointu Festival 2017 : Dinosaur Jr. - Slowdive - Ride - Ryan Adams - Kurt Vile - Hanni El Khatib - Red Fang - The Spitters par Phil2guy
Six-Fours-Les-Plages, Presqu'île du Gaou, le 08/07/2017
C'est la deuxième édition du Pointu Festival qui a lieu pendant deux jours sur le magnifique site de la presqu'île du Gaou à Six Fours-les Plages. L'affiche est réellement... La suite

Shellac, Ty Segall & The Muggers, Dinosaur Jr, Algiers, The Mystery Lights, Nots, Metz, Cavern Of Anti-Matter, Quetzal Snakes, Parquet Courts, Girl Band, Dirty Fences, Steve Gunn, Daddy Long Legs, Dilly Dally (This Is Not A Love Song Festival 2016) en concert

Shellac, Ty Segall & The Muggers, Dinosaur Jr, Algiers, The Mystery Lights, Nots, Metz, Cavern Of Anti-Matter, Quetzal Snakes, Parquet Courts, Girl Band, Dirty Fences, Steve Gunn, Daddy Long Legs, Dilly Dally (This Is Not A Love Song Festival 2016) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 05/06/2016
Prog démente, site impeccable (superbe salle, jardin éphémère avec deux scènes extérieures bucoliques), soleil garanti, tarifs modérés, le This Is Not A Love Song Festival,... La suite

Dinosaur Jr. (This Is Not A Love Song Festival 2016) en concert

Dinosaur Jr. (This Is Not A Love Song Festival 2016) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 04/06/2016
Point d'orgue d'une très belle deuxième journée à Nîmes pour le This Is Not A Love Song Festival, la prestation de Dinosaur Jr. le 4 juin sur la paradisiaque scène extérieure... La suite

(mes) Eurockéennes de Belfort 2013, 1/2 : Black Rebel Motorcycle Club, JC Satàn, Valerie June, Dinosaur Jr, Von Pariahs, Two Door Cinema Club, Fauve, Busy P, Phoenix, Kavinsky, ASAP Rocky, Cassius en concert

(mes) Eurockéennes de Belfort 2013, 1/2 : Black Rebel Motorcycle Club, JC Satàn, Valerie June, Dinosaur Jr, Von Pariahs, Two Door Cinema Club, Fauve, Busy P, Phoenix, Kavinsky, ASAP Rocky, Cassius par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 06/07/2013
Vingtième année d'affilée aux Eurockéennes ! Sans interruption, au moins 1 jour à chaque fois, depuis 1994, et tout est chroniqué sur Concertandco, yes Ma'am ! Coïncidence, ça... La suite

Jackson and His Computerband : les dernières chroniques concerts

Breton + Jackson and His Computer Band + Kavinsky + Klaxons + Carbon Airways + Sarah W_Papsun + A Tribe Called Red + Salut C'est Cool (Rock 'n Beat Party - Le Printemps de Bourges 2014) en concert

Breton + Jackson and His Computer Band + Kavinsky + Klaxons + Carbon Airways + Sarah W_Papsun + A Tribe Called Red + Salut C'est Cool (Rock 'n Beat Party - Le Printemps de Bourges 2014) par Pierre Andrieu
Le W, Bourges, le 26/04/2014
Samedi 26 avril 2014, avant dernier jour du Printemps de Bourges avec un morceau de choix, la fameuse Rock 'n Beat Party, soirée qui permet de voir défiler de très nombreux... La suite

Mac Demarco : les dernières chroniques concerts

(mon) Rock en Seine 2017 : DBFC, Lysistrata, Timber Timbre, The Kills, Frustration, Sleaford Mods, Deluxe, Ty Segall, Mac Demarco en concert

(mon) Rock en Seine 2017 : DBFC, Lysistrata, Timber Timbre, The Kills, Frustration, Sleaford Mods, Deluxe, Ty Segall, Mac Demarco par Philippe
Saint-Cloud, Parc de Saint-Cloud, le 28/08/2017
Hélas, trois fois hélas, l'été se termine déjà, puisque son marqueur de fin, le toujours aimable festival Rock en Seine (15 ans déjà ! on a pas vu le temps passer depuis les... La suite

Ty Segall, Interpol, Angel Olsen, Mac DeMarco, The Moonlandingz, Yak, The Proper Ornaments (La Route du Rock Collection Eté 2017) en concert

Ty Segall, Interpol, Angel Olsen, Mac DeMarco, The Moonlandingz, Yak, The Proper Ornaments (La Route du Rock Collection Eté 2017) par Pierre Andrieu
Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo, le 20/08/2017
Dimanche 20 août, c'est déjà le dernier jour de La Route du Rock Collection été 2017 au Fort de Saint-Père avec un final en apothéose réunissant des artistes passionnants et en... La suite

(mes) Eurockéennes 2016, 2/2 : Courtney Barnett, Kurt Vile, Mac Demarco, The Kills, Tame Impala, Sleep, Ratatat, ZZ Top en concert

(mes) Eurockéennes 2016, 2/2 : Courtney Barnett, Kurt Vile, Mac Demarco, The Kills, Tame Impala, Sleep, Ratatat, ZZ Top par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 03/07/2016
Le samedi, c'était par ici ! Sous un climat absolument parfait (pas de pluie, pas de canicule, quelques nuages sympathiques), on arrive sur le site au son de Blossoms,... La suite

La Route du Rock Collection été 2014 : Portishead, Slowdive, Mac DeMarco, Thee Oh Sees, Baxter Dury, Anna Calvi, Angel Olsen, Cheveu, The War On Drugs, Protomartyr, Temples, Cheetahs, Perfect Pussy en concert

La Route du Rock Collection été 2014 : Portishead, Slowdive, Mac DeMarco, Thee Oh Sees, Baxter Dury, Anna Calvi, Angel Olsen, Cheveu, The War On Drugs, Protomartyr, Temples, Cheetahs, Perfect Pussy par Pierre Andrieu
Fort de Saint Père, Saint-Malo, le 16/08/2014
Très belle édition 2014 pour La Route du Rock, qui avait lieu du 14 au 16 août au Fort de Saint-Père, à quelques encablures de Saint-Malo... Au menu, une très excitante... La suite

Miles Kane : les dernières chroniques concerts

Miles Kane en concert

Miles Kane par Lb Photographie
La Cigale - Paris, le 04/10/2018
Miles Kane a des choses à prouver. Et c'est à La Cigale qu'il a choisi de le faire, prêt à défendre un troisième album déroutant, éloigné de la trajectoire jusqu'ici prise dans la... La suite

Miles Kane en concert

Miles Kane par Samuel C
La Cigale - Paris, le 04/10/2018
A 21h pétantes, Miles Kane s'affichait en lettres rouges sur le fond de scène de la Cigale qui était complète depuis des lustres pour le retour de l'ex-Rascals. En combinaison... La suite

The Last Shadow Puppets + Youth Disorder (Festival Europavox 2016) en concert

The Last Shadow Puppets + Youth Disorder (Festival Europavox 2016) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 02/06/2016
Grand concert des Last Shadow Puppets d'Alex Turner (Arctic Monkeys) et Miles Kane (ex The Rascals) à l'occasion du festival Europavox dans une grande salle de la Coopé... La suite

The Last Shadow Puppets en concert

The Last Shadow Puppets par manuwino
Olympia, Paris, le 30/03/2016
C'est peu de dire que 8 ans après leur dernier passage parisien, les Last Shadow Puppets étaient très attendus. L'ambiance dans la salle après le passage (relativement... La suite

The Breeders : les dernières chroniques concerts

Interview avec Courtney Barnett dans le cadre de la sortie de son nouvel album, Tell Me How You Really Feel en concert

Interview avec Courtney Barnett dans le cadre de la sortie de son nouvel album, Tell Me How You Really Feel par Pierre Andrieu
Melbourne, Australie, le 06/06/2018
Par l'intermédiaire d'un très pertinent logiciel de visioconférence (mais sans que la vidéo ne soit activée, ce serait trop facile), la sémillante, douée et rêveuse... La suite

The Breeders (TINALS This Is Not A Love Song Festival 2018) en concert

The Breeders (TINALS This Is Not A Love Song Festival 2018) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 03/06/2018
De retour aux affaires avec un très bon album studio intitulé de fort intelligente manière All Nerve, les Breeders assurent le service après vente de leur dernière sortie... La suite

(my) This Is Not a Love Song (TINALS) Festival 2018, 3-3 : Fabulous Sheep, Rolling Blackouts, Loheem, Park Hotel, Le Sound Truck, Deerhunter, Harold Martinez, The Breeders, Ezra Furman, Idles en concert

(my) This Is Not a Love Song (TINALS) Festival 2018, 3-3 : Fabulous Sheep, Rolling Blackouts, Loheem, Park Hotel, Le Sound Truck, Deerhunter, Harold Martinez, The Breeders, Ezra Furman, Idles par Philippe
Paloma, Nîmes, le 03/06/2018
Le samedi, c'était par ici ! Troisième et déjà dernier jour (dommage, on commençait juste à prendre le rythme !) au festival TINALS. Météo fraîche (un petit vent moyennement... La suite

The Breeders + Odyl en concert

The Breeders + Odyl par Baptiste Fick
Le Trianon, Paris, le 01/06/2013
"Fuck you all" Voilà 20 ans que je vivais dans l'horrible frustration de ne pas avoir vu les Breeders sur scène. En avril 1994, mon frangin avait eu la chance de voir... La suite

Paloma, Nimes : les dernières chroniques concerts

Wolf Alice en concert

Wolf Alice par Moncplaytime
Paloma à Nîmes, le 07/12/2018
Je le dis tout net, je ne connaissais pas Wolf Alice avant de les voir sur la scène du Club de Paloma à Nîmes. Je ne vais donc pas faire référence à leur discographie, leurs... La suite

Coeur de Pirate + Gael Faure en concert

Coeur de Pirate + Gael Faure par Lionel Degiovanni
Paloma, Nîmes, le 03/10/2018
Ce soir, découverte sur scène de deux artistes francophones à Paloma (Nîmes)... L'un du terroir français, et plus précisément de l'Ardèche, et l'autre, qui vient de l'autre côté de... La suite

Interview de Ty Segall à l'occasion de la sortie de l'album <i>Joy</i>, enregistré en duo avec White Fence en concert

Interview de Ty Segall à l'occasion de la sortie de l'album Joy, enregistré en duo avec White Fence par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 20/07/2018
De passage au This Is Not A Love Song Festival pour promouvoir l'excellent album "Freedom's Goblin" avec un concert flamboyant sur la grande scène plantée devant la salle de... La suite

Mattiel (TINALS This Is Not A Love Song Festival 2018) en concert

Mattiel (TINALS This Is Not A Love Song Festival 2018) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 02/06/2018
Il fait beau, il fait chaud à Nîmes, on a passé une très bonne soirée la vieille à Paloma avec The Jesus And Mary Chain et Warmdusher (entre autres), la très douée Mattiel... La suite