Accueil Chronique de concert Bruit Noir + Red + Grami + Leonie Pernet + Snapped Ankles + the Psychotic Monks + Underground System + Sheitan Brothers (Festival Yeah! - jour 2)
Lundi 20 janvier 2020 : 11324 concerts, 25884 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Bruit Noir + Red + Grami + Leonie Pernet + Snapped Ankles + the Psychotic Monks + Underground System + Sheitan Brothers (Festival Yeah! - jour 2)

Bruit Noir + Red + Grami + Leonie Pernet + Snapped Ankles + the Psychotic Monks + Underground System + Sheitan Brothers (Festival Yeah! - jour 2) en concert

Chateau de Lourmarin 8 juin 2019

Critique écrite le par

Festival Yeah! by Pirlouiiiit 08062019

Zut j'étais sûr que j'avais commencé à la chronique de ce deuxième jour et pourtant aucune trace ... Que le temps passe vite. C'était il y a à peine plus d'un mois et j'ai l'impression que c'était l'année dernière. Allez, aidé de mon album photo et de mes quelques notes je me replonge dans ce deuxième jour. Deuxième jour qui (pas besoin de mes notes) a commencé en douceur au camping Les Prairies (je vous passe le réveil au milieu de la nuit de Alice). Petit déj vite pris à coup de cacolac en verre, et après un petit tour au trampoline les enfants partent à la piscine où je les rejoindrai peu de temps après (j'étais en train de boucler chronique du Soulier Qui Vole). Quelques descentes de tobbogan nous retournons au bungalow pour déjeuner avant de nous mettre en route vers le village.

C'estquiquiqu'àYeahyeah by Pirlouiiiit 08062019

Comme hier nous y allons en voiture ... un peu parce que nous sommes à la bourre pour le jeu de piste C'est qui qui yeah ? et surtout car il y a des chances vu l'état de Alice que Svet rentre plus tôt avec les enfants. Quand je rejoins tout le monde sur le terrain de tennis Arthur est en train de jeter une crotte dans des toilettes (Game of Trône), Laurent est d'ailleurs habillé en chevalier En fonction de leur réussite à cette épreuve il désigne qui va se prendre un saut d'eau sur la tête. Après eux ce seront des enfants. On a retrouvé Fred et Ilo qui se joignent à nous pour le jeu de piste à commencer. On récupère la carte avec les différentes étapes et épreuve (genre faire un badge, une course en ballon, ...) qui nous emmèneront aux différents points du village pour y faire une petite épreuve et récupérer une signature preuve de notre passage : le terrain de boule ou Moustic œuvre, l'expo d'affiches de Elzo Durt, la fruiterie numérique, la cave du château ... il fait chaud et beau ... et même s'il n'y a plus de pommes quand nous arrivons enfin et pas de trésor à proprement parlé, c'était bien chouette.

Red by Pirlouiiiit 08062019

Du coup sitôt le jeu fini je me précipite dans les caves du château ... dont j'ai failli rater le prog qui est ailleurs sur le programme ... pour retrouver Red que je n'avais pas vu (et pour être honnête un peu oublié depuis 2005 au Poste à Galène. Quand j'entre il a déjà commencé. Il est tout seul avec sa guitare acoustique (et une bande son). Je pense à un mélange de David Bowie et Johnny Cash
Red by Pirlouiiiit 08062019

Le voilà qui se lance maintenant dans la reprise de We almost Lost Detroit de Gil Scott Heron d'une voix plus grave et caverneuses encore. Il nous parlera du coup de ce dernier, la drogue, l'alcool, la prison, sa mort. Quelques morceaux plus tard, le son se durcit un peu, sa voix se met à chevroter et je me mets à penser à 16 Horspower ... j'apprécie d'être au frais dans la cave. Un des morceaux suivants m'évoque à la fois Iggy Pop et le Velvet Underground.

Red by Pirlouiiiit 08062019

Reprise de Junior walker, "black au déhanché de malade" (qu'il accompagne du dit mouvement. J'ai pris beaucoup de notes mais je me perds un peu en essayant de les traduire "Vie agitée, jeunesse tourmentée" , "la nuit je ne dors pas car je bois des coups avec des fantômes" "déjà bcp de morts autour de moi ne vous approchez pas" "Concours de relaxation à la sncf" et là ça se corse encore un peu "Magot hamster torticolis boîte papa ; Hitler bowie"

Festival Yeah! by Pirlouiiiit 08062019

Et puis il nous parlera (si je ne me trompe pas) de Blind Willie Johnson et d'un morceau envoyé dans l'espace. Bref pas mal de discussion entre les morceaux devant un public à l'écoute. Au moment où j'allais voir où étaient Svet et les enfants je serai rejoint par Ilo, Lucie, Cyril et Alice qui s'endormira sur moi. Le concert fini on retrouvera Red à la sortie avec pas mal de copies de son Felk Moon (suite de son Felk comme Harvest Moon est la suite de Harvest) très joli vinyle aux pochettes uniques car faites main, que je regrette a posteriori de ne pas avoir acheté.

Bruit Noir by Pirlouiiiit 08062019

Après avoir bu quelques coups dehors je retourne à l'intérieur des caves pour Bruit Noir que je ne voulais pas rater, grand fan de Mendelson que j'ai été. N'ayant pas écouté le disque (juste écouté une ou deux interviews de Pascal Bouaziz) j'ai tout pris dans la tronche en entrant. La musique saccadée et oppressante, les projections qui transformaient cette belle cave en tunnel de metro, et les mots scandés de Pascal qui a l'air à la fois en colère et las.

Bruit Noir by Pirlouiiiit 08062019

Abattoirs, l'Europe (avec 25 ans d'avance !), La Province, Paris ... c'est noir, cinglant, ça met le doigt où ça pique, ça se moque de tout, à commencer de soi "20 ans de carrière et c'est encore un concert gratuit ?" "attention si c'est gratuit, c'est toi le produit" ... "Une belle idée qui vieillit comme les actrices" (je crois que c'était à propos de l'Europe". Et comme il le dit "Ça dénonce !" désamorçant ainsi la critique qu'on aurait pu lui faire.

Bruit Noir by Pirlouiiiit 08062019

En fait il ne s'arrête jamais de parler, il parle pendant les morceaux et entre, comme si le silence le gênait. A ses côtés Jean-Michel Pirès le regarde et l'écoute amusé. Leur deuxième album est moins bien nous dit-il. Il vaut mieux acheter les deux. "on est à 2 doigts d'un concert de Renaud" ... "Renaud Maurane Daniel Darc". Finalement il ne feront par les Animaux Sauvages il a trop parlé. D'ailleurs il s'est "auto-fatigué".

Bruit Noir by Pirlouiiiit 08062019

Paris ville de merde ... Daniel Darc, ayant dit du mal de la Province dans son premier album il se devait de die du mal de Paris. "Romy". Vers la fin du set il nous félicite d'être encore là et nous dit qu'on devrait rester, qu'on est beaucoup mieux ici, qu'il a vu les balances et qu'on ne ratera rien si on ne va pas là-haut.

Festival Yeah! by Pirlouiiiit 08062019

Et d'enchainer et nous en mettre plein la vue et les oreilles avec Des collabos puis Joy division. Je ne sais toujours pas ce que ça donne sur disque mais j'avoue que ça m'a beaucoup plu sur scène et que j'ai encore raté une occasion d'acheter un disque que j'ai bien envie d'écouter. A ma sortie on reboit un coup avec Fred en regardant les enfants et des plus grands faire des glissades dans la pente qui relie le château au champ.

Grami by Pirlouiiiit 08062019

Il est maintenant 19h l'heure du concert de la scène Vieille Ferme. Vu l'état / l'humeur de Alice je sens que je ne vais pas tarder à me retrouver seul. Pour le moment c'est tous les 5 que nous découvrons GRAMI pour "Groupe de Recherche et d'Analyse de la Musique et des Instruments" qui donnera une conférence le lendemain (ce que j'ai découvert a posteriori, n'ayant pas eu le temps d'éplucher le programme à l'avance).

Grami by Pirlouiiiit 08062019

Le programme en dit notamment "En duo, muni d'une table en bois massif, de deux chaises, d'un système de diffusion stéréophonique et d'une alimentation électrique, GRAMI propose un concert de musique classique jouée aux synthétiseurs.". Et en effet leur répertoire est composé de "tubes" de classique que ce soit Bach, Ravel, (les 4 minutes de) Vivaldi, Couperet ou encore Luigi Boccherini.

Festival Yeah! by Pirlouiiiit 08062019

Vraiment très sympa pour ouvrir la soirée d'autant que l'un des deux s'adresse pas mal au public entre les morceaux avec un ton vraiment décalé. En fait les 2 font (les) très sérieux lorsqu'ils triturent leur 10 aine de petits boutons pour en sortir des mélodies si familières. Dès qu'ils ont fini, je file à la voiture pour me changer (mon pantacourt vieux de 20 ans a rendu l'ame lorsque Alice s'est assise sur me genoux alors que j'étais accroupis). Svet et les enfants rentrent, je retourne au rayon poulpe pour acheter un cornet poulpe/poivron/panisse (tiens mais je les connais !) qui m'avait tant fait envie hier.

Léonie Pernet by Pirlouiiiit 08062019

Sur la grande scène je découvre alors Léonie Pernet dont je n'avais jamais entendu parler. Elles en sont que 2 sur scène. Elles me paraissent assez jeunes. Le fait qu'elle ne soient pas spécialement lookées (rien de péjoratif au contraire, je veux dire par là qu'elles ne donnent pas l'impression de s'être habillées différemment pour monter sur scène) me plait bien et me rend encore plus curieux surtout quand j'entends ce qui me fait penser à Mansfiled Tya.

Léonie Pernet by Pirlouiiiit 08062019

Là encore mes notes sont totalement inutilisables (dommage). "Chanson qui ne veut rien dire mai qui ensorcelle" ... sa voix change d'un morceau à l'autre ; elle passe d'une grosse voix à un chant type "opera". Comme chez les Mansfield je retrouve une sorte de fragilité (surtout sur les morceaux piano-voix) mais contrairement à ces dernières elle dégage quelque chose de plus solide. Peut être cette façon de toiser un peu le public ...

Léonie Pernet by Pirlouiiiit 08062019

A plusieurs reprises elle se mettra à jouer de la batterie et ce n'est pas juste pour faire semblant (comme dans certains groupes où ça a surtout un effet visuel). Que les morceaux soient planant ou influencés 80s ils ne sont jamais lassant et dégagent une maturité qui contraste avec ma première impression. Je crois que j'ai trouvé là mon coup de cœur du festival. Elle n'oubliera pas de présenter celle qui l'accompagne sur scène depuis peu de temps "Marie, un bijou", et finira par saluer le public les 2 doigts en l'air et avec un sourire immense.

Sheitan Brothers by Pirlouiiiit 08062019

Son set terminé les Sheitan Brothers qui assurent les intermèdes ce soir réattaquent avec un mix super oriental. Très dansant, mais je ne reste pas car j'ai donné rendez-vous à Fred et Ilo (qui n'ont pas eu de place) juste de l'autre côté du mur, histoire de manger un bout avec eux. De ce côté-là on entend d'ordinaire assez bien le son mais là ça fait un espèce de boucan electro assez agressif. Au moment où je finis par aller voir ça démarre pour de vrai. J'ai la surprise de tomber sur la famille Pierrafeu. En fait il s'agit de Snapped Ankles, quatuor installé dans l'est de Londres qui joue donc déguisé et avec des instruments plus ou moins trafiqués.

Snapped Ankles by Pirlouiiiit 08062019

Impossible de comprendre les paroles je me fie donc à ce que le site du festival en dit "Synthés, guitare basse et frappes sur les peaux d'animaux se fusionnent pour former des rythmes primitifs redoutables. Le fuzz des guitares se frotte aux arpèges de synthés pour enflammer l'auditeur avec un bruit blanc sauvage. Dans ses chansons, le groupe évoque aussi bien un folklore forestier et les charges contre les meubles en pacs suédois (IKEA) qui nous conduiront à un futur dystopique, mais aussi Jean-Luc Godard et Andrei Tarkovsky ou les commentaires Youtube. L'élitisme et les détritus en somme.". Moi ça me fait penser à Devo en plus rock.
the Psychotic Monks by Pirlouiiiit 08062019

Je ressors, je trouve enfin Fred, Ilo (et Ben qui les rejoint) et bois un coup avec leurs nouveaux amis. Je suis à nouveau appelé par la scène, attiré par un boucan (rock cette fois) particulièrement foutraque. Bien plus bruyant et agité que les Fat White Family de l'année dernière il s'agit des Psychotic Monks. A 4 seulement (dont un chanteur guitariste vétu d'une robe noire) ils mettent vraiment la pagaille. Je sens que les amateurs d'electro doivent être un peu désarçonnés.
the Psychotic Monks by Pirlouiiiit 08062019

Je mettrai un petit moment à rentrer dans leur délire mais une fois dedans (et avec mes bouchons bien mis) je passerai un très chouette fin de set. Un petit côté Ulan Bator de la grande époque par moments même. Lorsque je ressors je retrouve Fred, Ben et Ilo avec de nouveaux amis (décidemment). IL est entendu que la prochaine fois que je rentre je leur ramène des bières (car celles-ci ne sont vendus que dans le château).
Underground System by Pirlouiiiit 08062019

En y allant je passe au pied de la grande scène et plonge dans un tout autre ambiance que tout à l'heure avec l'Underground System et sa chanteuse pleine de bonne humeur. Comme le dit le site "Underground System est un groupe dont la substance est indissociable de la ville dont il est issu : New York. Une convergence d'influences musicales et culturelles que ce groupe de déconstructeurs emmené par une frontwoman à la verve débridée a cultivé, donnant naissance à une musique aussi bigarrée qu'inimitable. Puisant à la source de l'afrobeat (leur nom vient d'un titre de Fela Kuti), le groupe s'est construit une réputation solide aux Etats-Unis grâce à des shows millimétrés et étourdissants, obligeant l'auditoire à bouger têtes et fesses. Sortant l'afrobeat américain de son formalisme, Underground System façonne une dance music mondiale vivante, qui se redéfinit et se régénère constamment."
Underground System by Pirlouiiiit 08062019

Il faut avouer que le groupe a la patate et la transmet. La chanteuse en fait des caisses, Elle joue de ses formes mises en valeur par un pantalon en cuir noir moulant, mais c'est surtout son sourire et ses yeux qui pétillent qui donnent envie de se lacher. Ca et les 5 musiciens totitotents qui ne s'arrêtent pas une seconde. Dans les moments forts du set (pour moi) on notera dans le set un version de Blue Monday de New Order beaucoup plus habitée et dansante que celle de Peter Hook quelques semaines plus tôt au Cabaret Aléatoire.
Underground System by Pirlouiiiit 08062019

J'ai noté "Love Shack" mais je ne pense pas qu'ils l'aient reprise, je pense qu'un de leurs morceaux m'y a fait penser. Tout en écoutant je me frais difficilement un chemin jusqu'à l'un des bars pour m'acquitter de ma mission. Je boirai donc une dernière bière avant de partir en même temps que Fred, Ben et Ilo, eux vers leur camping car et moi à travers un village desert mais éclairé qui rendait toute la chaleur accumulée pendant la journée. Très plaisant. En rentrant je ferai la bêtise d'essayer de couvrir Alice qui se réveillera ...oups.

Plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit par ici

the Psychotic Monks by Pirlouiiiit 08062019 - 5734

Festival Yeah! : les dernières chroniques concerts

Impro active + Laake + Yacht Club + Phoebe Killdeer and the Short Straws + 2ManyDJs + DJ Jean Bon (festival Yeah! - jour 3) en concert

Impro active + Laake + Yacht Club + Phoebe Killdeer and the Short Straws + 2ManyDJs + DJ Jean Bon (festival Yeah! - jour 3) par Pirlouiiiit
Chateau de Lourmarin, le 09/06/2019
Cette année nous avons pu profiter des 3 soirs du Yeah ! Après le Jour 1 et le Jour 2, nous sommes donc restés aussi dimanche soir. En effet cette année les organisateurs ont... La suite

Fred Poulet + Mermonte + Bryan's Magic Tears + Flamingods + Nova Materia + the Hasbeenders (Festival Yeah! - jour 1) en concert

Fred Poulet + Mermonte + Bryan's Magic Tears + Flamingods + Nova Materia + the Hasbeenders (Festival Yeah! - jour 1) par Pirlouiiiit
Chateau de Lourmarin, le 07/06/2019
Comme l'année dernière après avoir récupéré notre voiture Drivy nous récupérons à la volée les enfants à la sortie de l'école et c'est parti. En effet le timing est serré puisque... La suite

Moon Gogo + Cannibale + Tshegue + Girls in Hawaii + DBFC + the Liminanas (Festival Yeah !)  en concert

Moon Gogo + Cannibale + Tshegue + Girls in Hawaii + DBFC + the Liminanas (Festival Yeah !) par pirlouiiiit
Chateau de Lourmarin, le 01/06/2018
Voici 2 mois que le festival est passé et il n'y avait toujours aucun retour sur Concertandco ... louche non ? Du coup je vais y consacrer une partie de ma première journée de... La suite

Jim Yamouridis (Interview pendant le festival Yeah!) en concert

Jim Yamouridis (Interview pendant le festival Yeah!) par Catherine Deylac
Lourmarin, le 05/06/2016
Nous avons rencontré Jim Yamouridis au Festival Faveurs de Printemps de Toulon et sommes convenus de nous revoir dans le cadre du festival Yeah! à Lourmarin. Voici avec quelque... La suite

Mendelson : les dernières chroniques concerts

Bruit Noir - Mathias Delplanque - Belhom et Thimon en concert

Bruit Noir - Mathias Delplanque - Belhom et Thimon par Clement Chevrier
La Carène, Brest, le 20/04/2016
Ils ne sont pas légions, les labels qui sur le tournant de nos siècles ont su concilier exigence et existence comme Ici, d'ailleurs... et ses points de suspension. Un... La suite

Mendelson + Oshen par Luna
l'affranchi à St Marcel, le 20/02/2004
Je ne connaissais ni l'un ni l'autre des 2 groupes, simplement vaguement le style....avis de tempête dehors, très peu de gens dans la salle........le concert commence, on est pour la plupart assis autour de tables..son, lumière, style....tout simplement super pour Mendelson....puis déroutant, ennivrant pour Oshen..j'ai passé une très bonne... La suite

Mendelson + Oshen par Eric B.
Affranchi - Marseille, le 20/02/2004
2 superbes concerts, dans l'ordre le groupe Mendelson suivi d'Oshen. Commençons dans l'ordre : Mendelson nous a livré un beau set beaucoup plus péchu qu'à l'accoutumée. En effet le groupe se distingue habituellement par un rock assez contemplatif, calme et posé, sombre et lugubre ( dépeint des quotidiens assez tristes ) de... La suite

Mendelson + Oshen par Pirlouiiiit
Affranchi - Marseille, le 20/02/2004
Première fois que je remets les pieds a l'Affranchi (la dernière fois c'était il y a plus de deux ans), une salle qui si elle était plus centrale serait l'une des meilleurs (et donc des plus fréquentée) de Marseille ... Ce soir a l'affiche Oshen (dont je suis curieux de voir les changements sur scène) et les excellents Mendelson que verrai donc ce... La suite

Red : les dernières chroniques concerts

King Khan LTD, Cannibale, Beechwood, The Schizophonics, Death Valley Girls, Steal Shit Do Drugs, Go!Zilla, Baby Shakes, Grindhouse, Henry's Funeral Shoe, Red, Kepa (Binic Folks Blues Festival 2019) en concert

King Khan LTD, Cannibale, Beechwood, The Schizophonics, Death Valley Girls, Steal Shit Do Drugs, Go!Zilla, Baby Shakes, Grindhouse, Henry's Funeral Shoe, Red, Kepa (Binic Folks Blues Festival 2019) par Pierre Andrieu
Ville de Binic, le 26/07/2019
Excellente première journée au Binic Folks Blues Festival 2019 le vendredi 26 juillet avec moult artistes de rock 'n roll, blues, garage, punk à voir en live sous le... La suite

Bertrand Belin + Red en concert

Bertrand Belin + Red par Pierre Andrieu
La Cigale, Paris, le 08/04/2011
Très belle prestation à la Cigale (Paris) pour Bertrand Belin, un chanteur français qui redonne ses lettres de noblesse à la " nouvelle chanson française " en lui... La suite

RED+Bill B. Beat+ Jonaz+Le Comte de mon cul  en concert

RED+Bill B. Beat+ Jonaz+Le Comte de mon cul par stephane
Le Club 10 Lille, le 06/09/2008
Soirées d'inauguration du Club 10 Les 6 et le 7 septembre 2008 RED en concert accoustique le vendredi soir, puis une affiche des plus alléchantes pour la grande soirée de... La suite

RED + Petit Vodo par Chloro Phil
Grenier à Sons - Cavaillon, le 19/10/2007
Petit Vodo (Sébastien Chevalier), huit ans de carrière, un fan-club, une tournée commencée à deux (avec Miss Caroline) et, une première pour ce concert au Grenier à Sons de Cavaillon, la présence du duo Freaktone (Alain Baudry à la batterie et Vincent Pollet Villard à la guitare) pour accompagner le diable bordelais. "Blues & rock garage", c'est ce... La suite

Snapped Ankles : les dernières chroniques concerts

Snapped Ankles (Trans Musicales de Rennes 2017) en concert

Snapped Ankles (Trans Musicales de Rennes 2017) par Pierre Andrieu
Hall 8 du Parc Expo de Rennes, le 09/12/2017
"Good evening ladies and gentlemen, we are Snapped Ankles !" Même s'ils sont habillés comme des hommes des cavernes, et s'ils tapent sur des bouts de bois amplifiés pour en... La suite

The Psychotic Monks : les dernières chroniques concerts

(mes) Eurockéennes 2019, 1/2 : Mass Hysteria, Hubert Lenoir, Kate Tempest, Weezer, The Psychotic Monks, Frank Carter & The Rattlesnakes, Mantar en concert

(mes) Eurockéennes 2019, 1/2 : Mass Hysteria, Hubert Lenoir, Kate Tempest, Weezer, The Psychotic Monks, Frank Carter & The Rattlesnakes, Mantar par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 06/07/2019
On aurait bien aimé commencer comme toujours ces chroniques par le petit couplet sur notre 26 ième participation d'affilée, sur les 31 éditions de nos chères Eurockéennes, par la... La suite

Idles, Bertrand Belin, Amyl & The Sniffers, Ho99o9, Requin Chagrin, Le Villejuif Underground, Namdose, Slift, Muddy-Gurdy, Rendez-Vous, Structures, We Hate You Please Die, Lysistrata, Mourn, The Psychotic Monks (Printemps de Bourges 2019) en concert

Idles, Bertrand Belin, Amyl & The Sniffers, Ho99o9, Requin Chagrin, Le Villejuif Underground, Namdose, Slift, Muddy-Gurdy, Rendez-Vous, Structures, We Hate You Please Die, Lysistrata, Mourn, The Psychotic Monks (Printemps de Bourges 2019) par Pierre Andrieu
Bourges, le 20/04/2019
43ème édition sous un soleil estival pour le Printemps de Bourges, qui a une nouvelle fois permis de prendre une grande rasade de concerts marquants. Et en bonne compagnie s'il... La suite

Jim Younger's Spirit, The Psychotic Monks, Picnic Republic en concert

Jim Younger's Spirit, The Psychotic Monks, Picnic Republic par Bill
Les Arcades, Aix-en-Provence, le 14/10/2017
4ème soirée pour l'asso Provock, qui soutient la scène Rock Locale. Et tant pis si une des têtes d'affiche de cette soirée n'est pas vraiment provençal, car les Psychotic Monks ont... La suite

Chateau de Lourmarin : les dernières chroniques concerts

Impro active + Laake + Yacht Club + Phoebe Killdeer and the Short Straws + 2ManyDJs + DJ Jean Bon (festival Yeah! - jour 3) en concert

Impro active + Laake + Yacht Club + Phoebe Killdeer and the Short Straws + 2ManyDJs + DJ Jean Bon (festival Yeah! - jour 3) par Pirlouiiiit
Chateau de Lourmarin, le 09/06/2019
Cette année nous avons pu profiter des 3 soirs du Yeah ! Après le Jour 1 et le Jour 2, nous sommes donc restés aussi dimanche soir. En effet cette année les organisateurs ont... La suite

Fred Poulet + Mermonte + Bryan's Magic Tears + Flamingods + Nova Materia + the Hasbeenders (Festival Yeah! - jour 1) en concert

Fred Poulet + Mermonte + Bryan's Magic Tears + Flamingods + Nova Materia + the Hasbeenders (Festival Yeah! - jour 1) par Pirlouiiiit
Chateau de Lourmarin, le 07/06/2019
Comme l'année dernière après avoir récupéré notre voiture Drivy nous récupérons à la volée les enfants à la sortie de l'école et c'est parti. En effet le timing est serré puisque... La suite

Moon Gogo + Cannibale + Tshegue + Girls in Hawaii + DBFC + the Liminanas (Festival Yeah !)  en concert

Moon Gogo + Cannibale + Tshegue + Girls in Hawaii + DBFC + the Liminanas (Festival Yeah !) par pirlouiiiit
Chateau de Lourmarin, le 01/06/2018
Voici 2 mois que le festival est passé et il n'y avait toujours aucun retour sur Concertandco ... louche non ? Du coup je vais y consacrer une partie de ma première journée de... La suite

Stranded Horse + Yeti Lane + Mansfield.TYA + Fat White Family + The NightBeats (Festival Yeah!) en concert

Stranded Horse + Yeti Lane + Mansfield.TYA + Fat White Family + The NightBeats (Festival Yeah!) par Phil2guy
Château de Lourmarin, le 05/06/2016
Et c'est parti pour la deuxième soirée de la 5e édition du Festival Yeah pour une programmation aussi éclectique et excitante que la veille. Il y a un peu plus d'affluence en ce... La suite