Accueil Chronique de concert Bukowski + D-A-D
Jeudi 27 juin 2019 : 10503 concerts, 25537 chroniques de concert, 5258 critiques d'album.

Chronique de Concert

Bukowski + D-A-D

Bukowski + D-A-D en concert

Ninkasi Kao à Lyon 28 Mars 2013

Critique écrite le par

Bukowski et D-A-D ce soir au Ninkasi Kao à Lyon... Ces deux noms ne me sont pas inconnus, et pourtant je n'en sais pas encore bien grand chose. Mais la curiosité, et quelle curiosité alors (Quelle découverte !!) m'a permis de passé un des concerts dont je me souviendrais encore longtemps.



Bukowski, voilà un nom qui me parle... et comment ! Les contes de la folie ordinaire, au sud de nulle part, Shakespeare n'a jamais fais ça... Que de livres écrits par des mains de maître d'un grand nom de la littérature américaine. Et lorsque j'apprends qu'un groupe porte justement ce même nom pour rendre hommage à l'écrivain disparu... il ne m'en faut pas plus pour souhaiter le connaître... Et en plus du power rock... que du bon !




Pour D-A-D, je connaissais, mais où l'avais-je écouté et comment ? Impossible de me rappeler. Aussi ce soir serait la soirée des révélations musicales...

Lorsque la première partie commence avec Bukowski, d'emblée, on sent que les quatre musiciens vont s'en donné à cœur joie. Effectivement, ces derniers sont loin de chômer. L'énergie est flagrante et véhicule tant dans la composition musicale, les riffs que le chant. Le groupe venu de la capitale envoi du lourd. Au fil des titres, on s'imaginerait à la croisée de plusieurs genres : un soupçon de stoner cavalant aux côté du Heavy, le tout dans une atmosphère qui n'en finit pas de "rocker". Le set se poursuit tout aussi délicieusement : le public est séduit par cette première partie qui dépote. Le chant de Mathieu Dottel, puissant et tenace comme la roche, n'en finit pas d'habiter nos oreilles. Aux cordes: Fred Duquesne (deuxième guitariste) et Julien Dottel (bassiste) rendent chaque mélodie plus retentissante, plus vibrante. Guitare et Basse font bon ménage et délivrent une excellente performance soutenue notamment par les poignantes percutions de Thibault Morin à la batterie. Et la première partie se finit avec des applaudissements de part et d'autres de la salle, c'est juré, Bukowski, ces musiciens sont loin de salir ton nom !



Tandis que les roadies s'activent génialement sur scène pour régler son et lumière, j'entends les gens dans le public parler avec vivacité du prochain groupe, D-A-D. Mon impatience grandit. Apparemment, cela va être prometteur... Et puis après quelques minutes (un peu longues) qui ne font qu'ajouter à la grande euphorie qui baigne dans la fosse, D-A-D fait son apparition sur scène. Et quelle apparition !!

D'entrée, le public est comme pris d'ivresse. J'ai alors la belle surprise de constater que les musiciens danois se sont formés dans les années 80, et possèdent déjà un public bien présent et plus qu'à l'appel ce soir-là. Le show démarre (oui, on peut parler de spectacle bien sûr sonore mais aussi visuel !! Le charisme scénique et même électrique de chaque membre du groupe est fabuleusement souligné par l'adresse et la maîtrise de leur instrument. Surtout le bassiste : Stig Pedersen avec ses multiples pauses et mouvements sur scène (debout sur la batterie, déhanché, levé de basse et surtout l'éventail de basses qui défilent sur scène : basse transparente coloré, basse-fusée, basse en forme de guitare inverse...) un vrai numéro...
Le chanteur, Jesper Binzer, possède une voix terriblement envoûtante... Surtout lors de la chanson avec son frère avec les guitares acoustiques : Laugh'n' a half... j'en restais enchantée... Et quand il ne chantait pas, bon plaisantin avec le public ! À la guitare solo et avec un grand et beau chapeau haut de forme, son frère : Jacob Binzer. Lors des passages solos, je fixais ses doigts qui dansaient sur les cordes. Je ne sais pas pourquoi, mais parfois certaines sonorités me rappelaient Les Shadows... Son jeu à la fois remarquable et enjoué est accueilli avec entrain par le public. Ce genre de son laisse songeur... Et quel dynamisme à la batterie : Laust Sonne martelait caisses et cymbales avec une vigueur déconcertante !! Je me rappelle des morceaux : Point of view et Sleep my day away et puis d'autres... Un superbe concert. Vraiment.

Et lorsqu'il s'achève suite à deux rappels, c'est non sans de grands sourires et des cris de joies qui s'élèvent dans la foule... À une prochaine fois D.A.D !

Et encore un grand bravo à Base Productions d'avoir organisé une si belle date et assuré une excellente prog !

Bukowski : les dernières chroniques concerts

Bukowski + Ultra Vomit en concert

Bukowski + Ultra Vomit par Philippe
Le Moulin, Marseille, le 10/05/2019
Soirée (évier) metal potentiellement débile et bien régressive, avec les quasi-mascottes du Hellfest : les fameux Ultra Vomit de Nantes ! Le public devant l'entrée semble... La suite

(mon) Hellfest 2018, 1-3 : Malemort, Bunkum, Bukowski, The Walking Dead Orchestra, Darkenhöld, The Chris Slade Timeline, Sons of Apollo, Celeste, Joan Jett, Meshuggah, Mysticum, Europe, Hollywood Vampires, Bad Religion, Judas Priest, Napalm Death, A Perfect Circle en concert

(mon) Hellfest 2018, 1-3 : Malemort, Bunkum, Bukowski, The Walking Dead Orchestra, Darkenhöld, The Chris Slade Timeline, Sons of Apollo, Celeste, Joan Jett, Meshuggah, Mysticum, Europe, Hollywood Vampires, Bad Religion, Judas Priest, Napalm Death, A Perfect Circle par Philippe
Hellfest, Clisson, le 22/06/2018
"Eh, les copains ! Si on se sortait les doigts avant d'être trop vieux, et si on arrêtait d'aller flâner ici ou là dans des festivals metal, du Sonisphère au Graspop ou au... La suite

Lucio Bukowski & Oster Lapwass + Les Envahysseurs en concert

Lucio Bukowski & Oster Lapwass + Les Envahysseurs par odliz
Le Moulin, Marseille, le 02/02/2018
20h45, perdu entre le centre ville et les quartiers nord, rendez-vous au Moulin , ancien cinéma des années 50 reconverti en SMAC qui embrasse encore par petites touches le charme... La suite

Sonisphere Festival 2011 : Slipknot, Airbourne, Gojira, Mastodon, Dream Theater, Bukowski, Symfonia, Bring Me The Horizon,  en concert

Sonisphere Festival 2011 : Slipknot, Airbourne, Gojira, Mastodon, Dream Theater, Bukowski, Symfonia, Bring Me The Horizon, par Abigail Darktrisha
Snowhall Parc, Amnéville, le 08/07/2011
Après le Hellfest il y a trois semaines, me voici de nouveau sur la route pour un autre festival Français : le fameux festival itinérant Sonisphere dont les affiches varient... La suite

DAD : les dernières chroniques concerts

D.A.D. + Blue Öyster Cult + Motley Crüe + Slash + Ozzy Osbourne (Hellfest 2012) en concert

D.A.D. + Blue Öyster Cult + Motley Crüe + Slash + Ozzy Osbourne (Hellfest 2012) par Abigail Darktrisha
@ Hellfest 2012 Clisson, le 17/06/2012
En ce troisième et dernier jour du Hellfest Festival, la fatigue se fait ressentir et je déciderai de ne regarder de près que quelques groupes précis, à commencer par les... La suite

Ninkasi Kao à Lyon : les dernières chroniques concerts

Sick Of It All en concert

Sick Of It All par Vinogradov
Ninkasi Kao, Lyon, le 14/04/2019
Un grand jour que ce dimanche illuminé par un concert de Sick Of It All ! Le mythique groupe américain a sorti un nouvel album il y a un an, ce qui permet à de nouvelles et... La suite

Brendan Perry en concert

Brendan Perry par Ylxao
Ninkasi Kao - Lyon, le 13/02/2019
Mercredi soir sur Lyon, Direction Gerland pour une date soulignée et surlignée dans l'agenda : Brendan Perry au Ninkasi Kao. Arrivée à 20h lorsque je me rends au guichet, peu... La suite

Jello Biafra And the Guantanamo School of Medicine + Sharked en concert

Jello Biafra And the Guantanamo School of Medicine + Sharked par Jef VILLE
Ninkasi Kao - Lyon, le 18/08/2016
Bon voilà je vais enfin voir Jello Biafra (oh what a name!) en concert, malheureusement sans les membres emblématiques des Dead Kennedys. Après avoir découvert le mouvement... La suite

Crest Of Darkness + Sterbhaus + Shining  en concert

Crest Of Darkness + Sterbhaus + Shining par Ylxao
Le Ninkasi Kao à Lyon, le 28/11/2013
Ce soir-là, j'incarne la joie car c'est une date qui ne peut que me ravir : Shining est de passage dans le comté lyonnais ! Ayant découvert un ou deux ans auparavant je n'attendais... La suite