Accueil Chronique de concert Busdriver + Radioinactive + TTC
Jeudi 20 février 2020 : 10849 concerts, 25925 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Chronique de Concert

Busdriver + Radioinactive + TTC

Espace Julien, Marseille 29 Avril 2004

Critique écrite le par

Pour tout amateur de hip-hop qui se respecte, le plateau proposé ce soir était tout bonnement inmanquable : un des groupes, sinon le groupe français les plus créatif accompagné de deux quasi-légendes de l'underground Californien, on en attendait beaucoup et on a pas été déçu.

Pourtant l'introduction de Dj Afram Asmar devant une maigre assistance (c'est bien connu le marseillais, quand il ne reste pas devant la télé, se pointe tard aux soirées) avait de quoi laisser perplexe : un mix assez éloigné du style des deux groupes, fortement dubbé avec des nappes orientalisantes, mais dès l'arrivée des deux tchatcheurs l'atmosphère change radicalement.

Il y a donc Radioinactive, coiffé d'un bob et l'imposant Busdriver coiffé de hum, dreadlocks, toux deux étant affiliés d'assez près au passionant collectif Shapeshifters, et ont sorti l'an dernier un album commun sous le nom de The Weather.
Les instrus sont accrocheuses et les flows ravageurs, avec un net avantage au départ à Radioinactive qui en aura bluffé plus d'un avec sa voix nasillarde très agile, un débit très rapides et une énérgie communicative.
Et un humour slacker assez redoutable, il montre ainsi au public des cartons où il est écrit en fraçais dans le texte "putain", "merde", "faites du bruit" ou encore "je ne sais pas qui est ce type" et le déjà culte "les egypto-americains pécho plus de meufs que les nains".
C'est Busdriver qui assure le plus à la fin de ce set impressionant en rappant quelques uns de ses classiques comme le tubesque "Imaginery places" et en finissant par un freestyle sur la musique de "One step beyond" de Madness (!), provoquant l'hystèrie du public.

Après une telle claque, on se dit avec tout le respect du à TTC que cette prestation insurpassable n'aurait peut être pas du faire l'objet d'une première partie, mais avouons que les Parisiens s'en sont tout de même sorti avec les honneurs face à une foule qui semblait tout aquise à leur cause, connaissant certaines paroles par coeur, et très receptive aux nouveaux morceaux.
Ils ont commencé avec deux de leurs collaborations : "Gin et Jus" (l'armée des 12) et "L'art d'écouter" (dj vadim) puis ont enchainés les titres de leur premier lp : "je n'arrive pas à danser", "élémentaire" (dont l'instru était remixée avec le fantastique "Tipsy" de J-Kwon), "de pauvres riches", "pas d'armure"...
Il y avait aussi un titre épaulé par leur homologues ricains (introduit avec la voix si goguenarde de l'inénarrable Tekilatex "woo-hoo , la connexion Paris / Los Angeles qui échappe aux clichés du gangsta rap" alors qu'il porte un t-shirt du label mafieux Death Row, ha ha) et des nouveaux morceaux à forte teneur électro comme "Codeine" ou le salace "Dans le club".
Tido semble en bonne forme, Cuizinier n'hésite pas à aller faire un tour dans le public sur les épaules de Afram, et Dj Orgasmic est particulèrement inspiré. Tekilatex n'oublie pas d'amuser la salle avec des répliques provoc' genre "Es ce que vous aimez la bouillabaisse" ou "Vous aurez remarqué que j'ai imité ce soir le style de Massilia Sound System...vestimentairement parlant", ce type est vraiment tordant.
Au rappel Cuiziner revient caché sous un masque de citrouille d'Halloween pour le fameux "Léguman" et après 2-3 titres (il me semble) comme "Nonscience", dj Orgasmic mixe quelques tueries comme "Freak" de LFO qui semblent augurer d'un son encore plus tordu pour leurs prochaines productions. On nous annonce ensuite une after au Café Julien mais malheureusement il n'en sera rien, on quitte les lieux un peu frustrés mais néanmoins excités par 2 concerts respectivement époustouflant et éfficace, qui nous rappellent l'hymne de l'Atelier, le bien nommé "Le hip hop c'est mon pote" : on est très content d'avoir des amis comme eux et on espère les revoir très bientôt.

 Critique écrite le 30 avril 2004 par Sami


Busdriver : les dernières chroniques concerts

Marsatac 2014 : Hugo Kant, Quantic, Busdriver, #Chicago Takeover, Casseurs Flowters en concert

Marsatac 2014 : Hugo Kant, Quantic, Busdriver, #Chicago Takeover, Casseurs Flowters par Sami
Friche de la belle de mai, marseille, le 26/09/2014
Marsatac 16ème du nom, pour deux soirs me concernant, c'est parti en ce vendredi à la programmation majoritairement rap et dubstep, même si beaucoup venaient pour le rock de Skip... La suite

Busdriver + Q-Bert   en concert

Busdriver + Q-Bert par Roohakim
Cabaret Aléatoire - Marseille , le 18/05/2010
Une soirée tongs ? Non plutôt bonnet et écharpe, et j'entends le gros Allegre qui rit dans un coin...Bref, pas si évident de mettre le nez dehors ce soir...en plus la soirée... La suite

Blake Warell + Busdriver en concert

Blake Warell + Busdriver par Vilay
Secret Place - Saint Jean De Vedas, le 31/03/2011
Quand l'association "tout à fond" décide de programmer du hip hop underground avec des nappes électroniques qui résonnent dans les enceintes de la Secret Place, elle fait appel à... La suite

Kid Koala / The Herbaliser / X-Ecutioners / Vibrion / Birdy Nam Nam / Busdriver (Festival Marsatac) par Ultrateckel
J4 - Marseille, le 23/09/2005
Bon, puisque je n'ai pas vu les mêmes groupes que Philippe et qu'en plus je n'ai pas forcément le même avis sur ceux qu'on a vu tous les 2, je fais ma petite chronique... Tout d'abord et définitivement, la place où il fallait être hier soir pour tout fana de hiphop (genre dont je suis complètement fan que depuis quelques années, mais maintenant... La suite

TTC : les dernières chroniques concerts

TTC, DJ Orgasmic, DJ Click, DJ Dolores par miss zou
Cabaret aléatoire - Marseille, le 19/01/2007
Alors voilà ... typique ... vous dites nonchalamment, comme ça, au détour d'une phrase, que vous allez voir TTC en concert à la Friche et là, pour peu que vos amis soient des psychorigides du rap et du hip hop, c'est le début de la fin !! Vous avez gagné le droit de participer à une discussion stérile du genre faux débat, avec des arguments... La suite

TTC + DJ Click + DJ Dolores par miss zou
Cabaret Aleatoire - Marseille, le 19/01/2007
Alors voilà ... typique ... vous dites nonchalamment, comme ça, au détour d'une phrase, que vous allez voir TTC en concert à la Friche et là, pour peu que vos amis soient des psychorigides du rap et du hip hop, c'est le début de la fin !! Vous avez gagné le droit de participer à une discussion stérile du genre faux débat, avec des... La suite

TTC par Zico
Roubaix Condition publique, le 01/01/2007
Un groupe - connu pour être atypique lors de sa création - qui est tombé dans tous les travers du star systeme de merde à l'image de son concert à Roubaix. Attente trop longue pour un concert vite fait bien fait et pas terrible ! Au final plus d'attente que de temps de concert... Par contre bien présent pour faire la promo de leur produit ; enfin... La suite

Modeselektor, TTC, Dizzee Rascal (Pantiero 2006) par Sami
Terrasse du palais des festivals, Cannes, le 17/08/2006
Deuxième soir du festival et sensiblement plus de monde que la veille à la même heure , et pour cause, le groupe prévu pour faire l'ouverture auraît très bien passer en dernier et il ne fallaît pas rater une miette du live très attendu des Berlinois de Modeselektor. Dès les premières mesures on est happé par le son énorme du duo star du label... La suite

Espace Julien, Marseille : les dernières chroniques concerts

Charlélie Couture en concert

Charlélie Couture par G Borgogno
Espace Julien, Marseille, le 14/12/2019
C'était la troisième fois où je voyais CharlÉlie. Je l'avais vu à l'époque de "Comme un avion sans ailes" (Poèmes Rock, 1981, donc). Et au moment de la tournée "Solo Boys &... La suite

Toy Dolls en concert

Toy Dolls par Griffu
Espace Julien, Marseille, le 03/12/2019
"Marseille ville rock" ? ça fait doucement rigoler... Mercredi 3 décembre, à peine 500 métalleux se pressaient au Silo - pouvant en contenir plus de 2200 - pour accueillir... La suite

Guillaume Meurice And The Disruptives en concert

Guillaume Meurice And The Disruptives par lionel
Espace Julien, Marseille, le 23/11/2019
Ce samedi 23 Novembre, je me rends à l'Espace Julien de Marseille avec des conditions très difficiles. Le temps est pourri. Nous sommes en alerte orange météo et quand j'arrive... La suite

Thylacine en concert

Thylacine par Sami
Espace Julien, Marseille, le 28/11/2019
Bien qu'il soit passé plusieurs fois à Marseille, notamment à Marsatac en 2016, je suis agréablement surpris que Thylacine, pas underground mais pas vraiment grand public non plus,... La suite