Accueil Chronique de concert Cannibale
Jeudi 18 juillet 2019 : 11498 concerts, 25579 chroniques de concert, 5260 critiques d'album.

Chronique de Concert

Cannibale

Cannibale en concert

Safari Boat, Paris 26 juin 2019

Critique écrite le par



Une croisière Cannibale, voilà qui a de quoi éveiller les curiosités ! Chaque mercredi, du mois de juin au mois de septembre, ont lieu les soirées Safari Boat. Le concept ? Une croisière touristique sur la Seine accompagnée d'un bar, d'une cantine italienne et surtout, d'un groupe venu jouer en live dans la cale. Sur le papier, ça fait pas mal envie et en vrai, eh bien ce n'est pas mal non plus !

En ce mercredi 26 juin quasi-caniculaire et malgré le monde présent, quel bonheur de se retrouver sur le pont d'un bateau, le vent dans les cheveux et une bière à la main à regarder les monuments de Paris défiler les uns après les autres. Jouer les touristes dans sa propre ville, ça change et ce n'est pas désagréable mais lorsqu'on approche du Grand Palais et de la Tour Eiffel, Cannibale entre en scène alors direction la cale !

Le plafond est à 30 centimètres au-dessus des musiciens, eux-mêmes à quelques centimètres de leur public. La musique des Français signés chez Born Bad Records pourrait être décrite comme le meilleur antidépresseur du moment. "Écoutez Cannibale, l'industrie pharmaceutique les déteste et vous allez comprendre pourquoi !" Sur fond de rock garage, aux claviers psychés mais aux lignes de basse rondes à souhait qui donnent furieusement envie de se trémousser, Cannibale fait directement passer la cale en mode surchauffe. Tout le monde dégouline mais rien ne saurait venir entacher la bonne humeur générale qui règne à bord. Le groupe déroule les titres de "No Mercy for Love" et "Not Easy to Cook", ses deux albums studio et tout fonctionne. Les gens dansent, se déshabillent (il fait VRAIMENT chaud) et reprennent en cœur les chœurs omniprésents dans la musique des Normands. C'est la bande son parfaite pour un tel événement : estivale, entraînante, légèrement second degré dans son exotisme tout en étant sacrément rock'n'roll.

Le concert se termine alors que le soleil se couche et même si on aurait bien voulu qu'il dure encore toute la soirée, on est contents de remonter sur le pont pour prendre l'air et admirer la Statue de la Liberté et la Tour Eiffel se parer de leurs habits de lumière...

En bref, si jamais un artiste qui vous branche participe aux soirée Safari Boat, n'hésitez pas, vous ne le regretterez pas. Je crois d'ailleurs qu'après la croisière cannibale du mois de juin, vous pourrez me retrouver à la croisière satanique du 18 septembre avec un certain JC !

Photo : Alban Van Wassenhove


Cannibale : les dernières chroniques concerts

Flavien Berger + Cannibale + Bodega + Mermonte + Marble Arch (La Route du Rock Collection Hiver 2019) en concert

Flavien Berger + Cannibale + Bodega + Mermonte + Marble Arch (La Route du Rock Collection Hiver 2019) par Pierre Andrieu
La Nouvelle Vague, Saint-Malo, le 22/02/2019
Bien mis en jambes par la soirée de la veille à l'Antipode avec les concerts très stimulants pour la psyché de Jacco Gardner et Toy dans le cadre de La Route du Rock Hiver, on... La suite

Moon Gogo + Cannibale + Tshegue + Girls in Hawaii + DBFC + the Liminanas (Festival Yeah !)  en concert

Moon Gogo + Cannibale + Tshegue + Girls in Hawaii + DBFC + the Liminanas (Festival Yeah !) par pirlouiiiit
Chateau de Lourmarin, le 01/06/2018
Voici 2 mois que le festival est passé et il n'y avait toujours aucun retour sur Concertandco ... louche non ? Du coup je vais y consacrer une partie de ma première journée de... La suite

Cannibale + Thee Watched Voyeurs en concert

Cannibale + Thee Watched Voyeurs par Dissy
Baraka - Clermont-Ferrand, le 31/05/2018
On ne voulait pas manquer cette dernière date au Baraka, qui clôt sa saison d'une bien belle manière, avec Thee Watched Voyeurs et Cannibale, dans une atmosphère moite et caliente... La suite

Frustration + Cheveu + Cannibale + Orval Carlos Sibelius (Printemps de Bourges 2017 / 10 ans du label Born Bad Records) en concert

Frustration + Cheveu + Cannibale + Orval Carlos Sibelius (Printemps de Bourges 2017 / 10 ans du label Born Bad Records) par Pierre Andrieu
Le Nadir, Bourges, le 20/04/2017
Grosse soirée au Nadir dans le cadre du Printemps de Bourges (en coproduction avec l'asso Emmetrop) pour célébrer les 10 ans du label Born Bad Records, avec par ordre... La suite