Accueil Chronique de concert Charlotte Gainsbourg, Protomartyr, King Tuff, Phoenix, The Lemon Twigs, Superorganism (La Route du Rock 2018)
Jeudi 18 octobre 2018 : 14271 concerts, 25202 chroniques de concert, 5229 critiques d'album.

Chronique de Concert

Charlotte Gainsbourg, Protomartyr, King Tuff, Phoenix, The Lemon Twigs, Superorganism (La Route du Rock 2018)

Charlotte Gainsbourg, Protomartyr, King Tuff, Phoenix, The Lemon Twigs, Superorganism (La Route du Rock 2018) en concert

Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo 19 août 2018

Critique écrite le par



Dernière salve de concerts pour la collection été 2018 de La Route du Rock, le "plus petit des grand festivals" (selon l'édito du programme officiel de cette édition), avec de l'excellent (Protomartyr), du très bon (King Tuff, Charlotte Gainsbourg), du moyen (Phoenix), voire du dispensable (Superorganism, The Lemon Twigs)... Malgré un final peu enthousiasmant (les trois derniers groupes cités à l'instant, à notre humble avis), cette soirée du dimanche 19 août vient conclure un festival ayant permis de voir à l'œuvre une grande majorité d'artistes en état de grâce : Patti Smith, Josh T. Pearson, BJM, Daho, Shame, Black Angels, The Liminanas, Jonathan Bree etc etc. Et ce en compagnie de 25 000 festivaliers réunis pendant trois jours d'été assez idylliques au Fort de Saint-Père.



King Tuff

On se lance dans le grand bain dès 18 heures 30 par l'entremise du show funky, rock 'n roll et psyché pop de King Tuff, aka le roi du rock garage high energy, converti sur son nouvel album à des choses plus groovy, moins agressives, mais tout aussi séduisantes... Armé de sa guitare électrique et coiffé de son couvre chef un tantinet grotesque (c'est un avis personnel), Kyle Thomas offre un show sexy et 100% good vibes en compagnie de son groupe sachant parfaitement mettre en valeur ses morceaux. King Tuff commence par des nouvelles compositions ensoleillées, des œuvres qui sont portées par des lignes de basse bien rondes et des riffs funk rock donnant clairement la bougeotte. Le leader du groupe affiche une saine conviction, chantant et jouant de la gratte comme un chef, tout en laissant de l'espace à ses acolytes pour faire la preuve de leur talent (solos, chorés etc). Le show est agrémenté de morceaux plus anciens où le très doué pote de Ty Segall (il a fait partie des Muggers) muscle son jeu en partant dans des embardées psyché garage rock. Ce show frais et léger servi en guise d'apéritif donne envie d'aller se désaltérer au bar, et pourquoi pas avec quelques Ricard généreusement servis ?



Protomartyr

Boosté par la bonne humeur ambiante et la puissance de l'alcool - dont l'abus est dangereux pour la santé, rappelons-le -, on accueille avec une joie assez indescriptible le show en forme d'uppercut (oui, rien que ça !) des ultra violents, autant que doués, Protomartyr, des punks originaires de Détroit n'ayant pas omis d'être brillants, malgré leurs airs un peu bas du front. Avec un frontman en costard évoquant physiquement une sorte de Frank Black jeune, le combo montre les dents d'entrée de jeu, permettant à son leader toujours armé d'un truc à boire de surfer sur un tapis de bombes punk rock. L'intensité dégagée par le mélange entre un chanteur quadra revenu de tout, mais fièrement revendicatif, et un groupe de jeunes loups avides de sang provoque la création d'un cocktail plus qu'explosif ! Les titres ont la particularité d'électriser l'auditoire jusqu'à la moelle, le rendant totalement dépendant de ces décharges de puissance brute ("raw power" in english, ça vous dit quelque chose, non ?) généreusement projetées dans sa direction. En cas de violent désir de se faire botter le cul en live (et en tout bien, tout honneur), on vous prescrit une bonne dose de Protomartyr le soir !



Charlotte Gainsbourg

Les seuls (minuscules) gouttes de pluie de ce délicieux week-end à quelques encablures de la cité corsaire de Saint-Malo se déversent gentiment pendant le début du set de Charlotte Gainsbourg, qui, du coup, arrive sur scène un peu décoiffée par l'humidité ambiante... Cela n'empêche pas celle qui vient de signer le très long en bouche album "Rest" (une petite merveille ce disque produit par Sebastian !) de dérouler un set d'une heure qui se révèle à l'image de ses derniers morceaux : à la fois très poignant et dansant. Toujours en "costume" 100% jean's, la fille de Jane et Serge chante ses histoires empreintes d'une grande mélancolie avec ce joli filet de voix qui est sa signature. C'est beau, souvent très émouvant, et servi dans un écrin électro pop qui ne déçoit jamais, les musiciens s'attachant à se mettre au service de celle qui les a embauchés. En surlignant avec subtilité et goût les moments les plus intenses ("Lying With You", "Ring‐a‐Ring o' Roses", "Kate" ), tout en sachant groover un plus loin, sur les instants disco house pop ("Sylvia Says", "Paradisco", "Deadly Valentine"). Tout le monde a l'air sous le charme de Charlotte (qui récompense ses aficionados avec deux reprises magistrales de Serge Gainsbourg : "Charlotte For Ever" et "Lemon Incest"), un fan hurlant même à pleins poumons un très choupi "Je t'aime Charlotte !!!" pendant un blanc entre deux titres... Décidément, c'est le jour de l'amour, puisqu'un mec uniquement habillé d'une couche culotte de bébé (véridique... ) nous lance peu après le show un vibrant "Je t'aime !" alors que l'on sort de la zone des... WC (comme c'est romantique, une déclaration à cet endroit !). Avis de forte tempête de "cœurs avec les doigts" sur la Bretagne ce soir !



Superorganism

Comme à TINALS ce printemps, on se rend à nouveau compte au milieu de l'été que Superorganism est un groupe assez casse burnes, la faute sans doute à une chanteuse complémentent hystérique n'arrêtant pas de parler pour raconter des inepties entre les morceaux. Qui se révèlent, quant à eux, assez faibles voire franchement jetables. Car, à la première écoute, on trouve ça marrant et frais, et puis, à la deuxième ou à la troisième, on baille franchement. Et comme, là, ce doit être la quatrième ou cinquième fois qu'on est en contact avec ces titres, on décide de partir se reposer sur les hauteurs du fort dans un espace déserté, ce qui est fort agréable.



Phoenix

Retour aux choses sérieuses (ou pas) avec Phoenix, qui nous avait bien emmerdé il y a 14 ans lors de son dernier passage ici-même, et qui se lance à nouveau dans sa pop rock de stade pour jeunes gens inconséquents aimant les plaisirs sans saveur (comme les éprouvantes scies formatées FM de Michael Jackson et R. Kelly, deux influences des Versaillais). Cette fois-ci, contrairement au concert du groupe donné début juin à TINALS - durant lequel on avait rapidement déguerpi -, on fait l'effort de rester tout le set (en restant au fond, pour éviter d'avoir à porter Thomas Mars lors de son traditionnel slam). Et contre toute attente, on se surprend à légèrement tortiller du cul, voire à esquisser un sourire. Il faut avouer que le show est bien fait, très dansant, hyper festif et percutant... Cela reste néanmoins un peu creux et assez aseptisé, mais, bon, c'est quand même beaucoup moins pire qu'Orelsan, Lomepal, Jain, Brigitte, Angèle et autres débilités pour ados de 14 ans infligées à la chaîne dans tous les festivals. Et puis, comme lors de son dernier passage, Phoenix joue "Playground Love" de Air (Thomas Mars chante sous pseudo sur ce tube extrait de la BO de "Virgin Suicides"), et, là, c'est un authentique bonheur d'écouter ce bijou en version guitare/voix sous les étoiles du ciel malouin.



The Lemon Twigs

En fait, pour être tout à fait honnête, si l'on a écouté Phoenix jusqu'au bout c'est parce qu'on voulait vérifier si le groupe The Lemon Twigs, programmé juste après, valait vraiment le coup sur scène. L'année dernière, le show proposé par Brian et Michael D'Addario lors du festival Rock en Seine nous avait laissé une impression franchement mitigée, avec 50% de bons titres pop glam et 50% de morceaux casse couilles et assez prétentieux chantés d'une voix de fausset horripilantes (à la Supertramp ?). Comme "Go To School", l'assez inécoutable dernier album des jeunes frères le laissait entendre, rien n'a changé : les Lemon Twigs sont doués, savent jouer et composer des morceaux, mais à part un ou deux tubes ("I Wanna Prove to You", "As Long as We're Together" ), leur musique s'avère être assez gonflante pour le non fan de Queen et autres baudruches gonflées à l'hélium et à la Chantilly. "Cerise" sur l'écœurant gâteau, l'un des deux frangins, non content de prendre des poses débiles de rock star en carton, se révèle particulièrement infect sur scène avec ses caprices d'enfant gâté énervé par le moindre problème technique. Bref, on ne va pas s'infliger la totalité d'un set chiatique avec deux types qui croient être les nouveaux Beatles ou Kinks et qui, en fait, couinent affreusement dans leurs micros en interprétant des trucs faiblards et boursouflés... On les laisse donc là en plan, puis on dit au revoir et à très bientôt à La Route du Rock. En emportant avec nous une énième cargaison de souvenirs mémorables !



Photos : Titouan Massé www.facebook.com/titouanmassephoto, twitter.com/titouanbzh, www.instagram.com/tmphotograph, titouanmasse.tumblr.com, www.flickr.com/photos/titouanbzh, sauf celle de Charlotte Gainsbourg (par Denoual Coatleven au Printemps de Bourges) et celles de Phoenix et Superorganism par Nicolas Joubard.

Liens : www.facebook.com/laroutedurock, www.laroutedurock.com, twitter.com/laroutedurock, instagram.com/laroutedurock


La Route du Rock : les dernières chroniques concerts

Patti Smith, Josh T. Pearson, Cut Worms, Jonathan Bree, Nils Frahm, Ariel Pink (La Route du Rock 2018) en concert

Patti Smith, Josh T. Pearson, Cut Worms, Jonathan Bree, Nils Frahm, Ariel Pink (La Route du Rock 2018) par Pierre Andrieu
Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo, le 18/08/2018
En ce samedi 18 août où il fait beau et chaud en Bretagne, c'est le cœur léger et gai comme un pinson que l'on se rend au Fort de Saint-Père, où l'on a encore une fois eu... La suite

The Brian Jonestown Massacre, Etienne Daho, The Black Angels, Grizzly Bear, Shame, The Liminanas, Le Villejuif Underground  (La Route du Rock 2018) en concert

The Brian Jonestown Massacre, Etienne Daho, The Black Angels, Grizzly Bear, Shame, The Liminanas, Le Villejuif Underground (La Route du Rock 2018) par Pierre Andrieu
Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo, le 17/08/2018
Après une première soirée de fort bon aloi à La Nouvelle Vague de Saint-Malo en compagnie de Marlon Williams, Ezra Furman et The KVB, c'est avec une joie non dissimulée que... La suite

Marlon Williams, Ezra Furman, The KVB (La Route du Rock 2018) en concert

Marlon Williams, Ezra Furman, The KVB (La Route du Rock 2018) par Pierre Andrieu
La Nouvelle Vague, Saint-Malo, le 16/08/2018
Warm-up de haute qualité pour l'édition 2018 de La Route du Rock, avec par ordre d'apparition sur la scène de la Nouvelle Vague de Saint-Malo : Marlon Williams, Ezra Furman et... La suite

Baxter Dury + Chain And The Gang + The Go! Team + Montero + Insecure Men (La Route du Rock Collection Hiver 2018) en concert

Baxter Dury + Chain And The Gang + The Go! Team + Montero + Insecure Men (La Route du Rock Collection Hiver 2018) par Pierre Andrieu
La Nouvelle Vague, Saint-Malo, le 24/02/2018
Dernier jour de la très réjouissante Route du Rock Collection Hiver édition 2018 à La Nouvelle Vague de Saint-Malo, avec au programme un grand final en forme de boulet de... La suite

Charlotte Gainsbourg : les dernières chroniques concerts

Björk et Charlotte Gainsbourg - Festival We Love Green 2018 en concert

Björk et Charlotte Gainsbourg - Festival We Love Green 2018 par Samuel C
Bois de Vincennes - Paris, le 03/06/2018
Björk est à la fois une artiste, une icône et un univers propre. Son premier album a été publié alors qu'elle avait 12 ans. Rapidement, elle deviendra l'ambassadrice de son... La suite

Charlotte Gainsbourg (Printemps de Bourges 2018) en concert

Charlotte Gainsbourg (Printemps de Bourges 2018) par Pierre Andrieu
Palais d'Auron, Bourges, le 26/04/2018
Très en forme sur cette nouvelle tournée et toujours aussi craquante avec son look d'éternelle adolescente en Jean, Charlotte Gainsbourg a joliment pris la suite de son père,... La suite

Little d big B - Mickey Moonlight + Charlotte Gainsbourg & Metronomy (Cross Over Festival) en concert

Little d big B - Mickey Moonlight + Charlotte Gainsbourg & Metronomy (Cross Over Festival) par Stephanie k
Théâtre de Verdure - Nice., le 30/05/2012
Début de soirée. Les jeunes gens de Little d Big B sont déjà sur scène alors que le soleil frappe encore doucement sur le théâtre de Verdure. Chacun prend place, tous assis... La suite

Charlotte Gainsbourg + Connan Mockasin + Electric Guest en concert

Charlotte Gainsbourg + Connan Mockasin + Electric Guest par Pierre Andrieu
La Cigale, Paris , le 21/05/2012
Grosse déception pour le concert donné par Charlotte Gainsbourg en compagnie de Connan Mockasin à la Cigale, à Paris le 21 mai 2012 ; lors de cette soirée prometteuse a priori... La suite

King Tuff : les dernières chroniques concerts

Animal Collective, Savages, Connan Mockasin, Egyptian Hip Hop, Death Grips, JC Satan, Melody's Echo Chamber... (Festival This Is Not A Love Song) en concert

Animal Collective, Savages, Connan Mockasin, Egyptian Hip Hop, Death Grips, JC Satan, Melody's Echo Chamber... (Festival This Is Not A Love Song) par Sami
Paloma - Nimes, le 22/05/2013
Un grand festival à dominante rock indé dans le sud, on y croyait plus trop avec les années, blasés et résignés à espérer des miettes lors du Primavera de Barcelone. Et puis la... La suite

Phoenix : les dernières chroniques concerts

(my) This Is Not a Love Song (TINALS) Festival 2018, 2-3 : John Maus, Mattiel, The Buttertones, Chocolat, Father John Misty, Black Bones, Yellow Days, Phoenix, Ecca Vandal, Viagra Boys, Ty Segall en concert

(my) This Is Not a Love Song (TINALS) Festival 2018, 2-3 : John Maus, Mattiel, The Buttertones, Chocolat, Father John Misty, Black Bones, Yellow Days, Phoenix, Ecca Vandal, Viagra Boys, Ty Segall par Philippe
Paloma, Nîmes, le 02/06/2018
Le vendredi, c'était par ici ! Deuxième journée et pas la moindre à TINALS, qui se joue encore une fois des nuages vaguement menaçants qu'on aperçoit ici ou là pendant la... La suite

Jamiroquai, Sting, Phoenix, Texas, Julien Doré, Kery James, Justice, Vianney, Petit Biscuit, LP, Olivia Ruiz, Lee Fields, Last Train, Cocoon, Royal Republic, Calypso Rose, Birdy, Lulu Gainsbourg... (Festival Musilac 2017)   en concert

Jamiroquai, Sting, Phoenix, Texas, Julien Doré, Kery James, Justice, Vianney, Petit Biscuit, LP, Olivia Ruiz, Lee Fields, Last Train, Cocoon, Royal Republic, Calypso Rose, Birdy, Lulu Gainsbourg... (Festival Musilac 2017) par Lily Rosana
Aix-Les-Bains, le 13/07/2017
"Les 15 ans de Musilac !", "Déjà !" diront les musilakiens de la première heure. "Seulement !" crieront les gourmands. J'ai eu la chance de pouvoir être spectatrice des 4 jours... La suite

(mes) Eurockéennes 2017, 2/2 : Groupe Doueh & Cheveu, Royal Blood, Bachar Mar-Khalifé, Solange, Phoenix, Savages, Arcade Fire en concert

(mes) Eurockéennes 2017, 2/2 : Groupe Doueh & Cheveu, Royal Blood, Bachar Mar-Khalifé, Solange, Phoenix, Savages, Arcade Fire par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 09/07/2017
Le samedi, c'était par ici ! Pour commencer sous des nuages antipathiques, après les anecdotiques Rocky et leur belle chanteuse, on est assez content de pouvoir retourner voir... La suite

La Femme + Metronomy + Phoenix (Lives au Pont du Gard) en concert

La Femme + Metronomy + Phoenix (Lives au Pont du Gard) par Marcing13
Pont du Gard, le 12/07/2014
Après une superbe 1ère soirée , avec les excellents lives de London Grammar et Chinese Man et surtout un véritable show du duo Redman et Method Man, la deuxième soirée des Lives au... La suite

Protomartyr : les dernières chroniques concerts

La Route du Rock Collection été 2014 : Portishead, Slowdive, Mac DeMarco, Thee Oh Sees, Baxter Dury, Anna Calvi, Angel Olsen, Cheveu, The War On Drugs, Protomartyr, Temples, Cheetahs, Perfect Pussy en concert

La Route du Rock Collection été 2014 : Portishead, Slowdive, Mac DeMarco, Thee Oh Sees, Baxter Dury, Anna Calvi, Angel Olsen, Cheveu, The War On Drugs, Protomartyr, Temples, Cheetahs, Perfect Pussy par Pierre Andrieu
Fort de Saint Père, Saint-Malo, le 16/08/2014
Très belle édition 2014 pour La Route du Rock, qui avait lieu du 14 au 16 août au Fort de Saint-Père, à quelques encablures de Saint-Malo... Au menu, une très excitante... La suite

The Lemon Twigs : les dernières chroniques concerts

Main Square Festival 2017 - jour 3 : RADIOHEAD, SAVAGES, LEMON TWIGS, MARK LANEGAN, LA FEMME, SEASICK STEVE, SPOON en concert

Main Square Festival 2017 - jour 3 : RADIOHEAD, SAVAGES, LEMON TWIGS, MARK LANEGAN, LA FEMME, SEASICK STEVE, SPOON par Xavier Averlant
La Citadelle d'Arras, le 02/07/2017
Le troisième et dernier jour du Main Square festival est placé sous le signe des groupes "à guitares"... MARK LANEGAN On commence l'après midi avec l'ex Screaming... La suite

The Lemon Twigs + Lo Moon en concert

The Lemon Twigs + Lo Moon par Antoine Serrurier
Élysée Montmartre, Paris, le 31/03/2017
D'abord programmés à la Gaîté Lyrique, les frangins de Lemon Twigs ont finalement montré l'immensité de leur talent dans un Élysée Montmartre complet et bouillant. Si certains... La suite

Palehound + Lemon Twigs + Heliotropes + Witch Coast + Gold Connections en concert

Palehound + Lemon Twigs + Heliotropes + Witch Coast + Gold Connections par pirlouiiiit
Trans Pecos, Queens, New York, le 13/08/2016
Incroyable que dans une ville comme New York il n'y ait pas de listing de concert un peu complet quelque part. En effet même Time-Out et the Village Voice qui constituaient il... La suite

Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo : les dernières chroniques concerts

Patti Smith, Josh T. Pearson, Cut Worms, Jonathan Bree, Nils Frahm, Ariel Pink (La Route du Rock 2018) en concert

Patti Smith, Josh T. Pearson, Cut Worms, Jonathan Bree, Nils Frahm, Ariel Pink (La Route du Rock 2018) par Pierre Andrieu
Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo, le 18/08/2018
En ce samedi 18 août où il fait beau et chaud en Bretagne, c'est le cœur léger et gai comme un pinson que l'on se rend au Fort de Saint-Père, où l'on a encore une fois eu... La suite

The Brian Jonestown Massacre, Etienne Daho, The Black Angels, Grizzly Bear, Shame, The Liminanas, Le Villejuif Underground  (La Route du Rock 2018) en concert

The Brian Jonestown Massacre, Etienne Daho, The Black Angels, Grizzly Bear, Shame, The Liminanas, Le Villejuif Underground (La Route du Rock 2018) par Pierre Andrieu
Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo, le 17/08/2018
Après une première soirée de fort bon aloi à La Nouvelle Vague de Saint-Malo en compagnie de Marlon Williams, Ezra Furman et The KVB, c'est avec une joie non dissimulée que... La suite

Ty Segall, Interpol, Angel Olsen, Mac DeMarco, The Moonlandingz, Yak, The Proper Ornaments (La Route du Rock Collection Eté 2017) en concert

Ty Segall, Interpol, Angel Olsen, Mac DeMarco, The Moonlandingz, Yak, The Proper Ornaments (La Route du Rock Collection Eté 2017) par Pierre Andrieu
Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo, le 20/08/2017
Dimanche 20 août, c'est déjà le dernier jour de La Route du Rock Collection été 2017 au Fort de Saint-Père avec un final en apothéose réunissant des artistes passionnants et en... La suite

The Jesus And Mary Chain, Arab Strap, Parquet Courts, The Black Lips, Cold Pumas, Temples (La Route du Rock Collection été 2017) en concert

The Jesus And Mary Chain, Arab Strap, Parquet Courts, The Black Lips, Cold Pumas, Temples (La Route du Rock Collection été 2017) par Pierre Andrieu
Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo, le 19/08/2017
Après une énorme première soirée au Fort de Saint-Père pour La Route du Rock Collection été 2017, avec des prestations mémorables de PJ Harvey, Thee Oh Sees, Idles et Car Seat... La suite