Accueil Chronique de concert The Chris Slade Timeline + Ashram Anova
Vendredi 19 octobre 2018 : 14169 concerts, 25203 chroniques de concert, 5229 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Chris Slade Timeline + Ashram Anova

The Chris Slade Timeline + Ashram Anova en concert

La Puce à L'Oreille, Riom 22 septembre 2017

Critique écrite le par



Pour cette nouvelle saison de Rock the Night, à la Puce à l'Oreille, ce sont les jeunes vainqueurs du tremplin Rock the Night 2017, Ashram Anova, qui auront le plaisir d'ouvrir la soirée avant le passage de Monsieur Chris Slade...



Ashram Anova

C'est avec un trac relativement visible qu'en ce vendredi soir, les 4 musiciens de cette formation vont nous offrir leurs agréables compositions. Tournant autour des lignes de basse du chanteur, deux guitares croisent et entremêlent de jolies et douces mélodies et arpèges, et ceux malgré quelques soucis techniques au niveau de la gestion des pédales de l'un des bretteurs. Nombreuses sont les influences qui habitent ces titres, un peu de Lou Reed ou de Morrisson dans la voix, des sonorités 60's et 70's dans les guitares, un peu de musique prog, un peu de rock psyché, un peu de Archive... De quoi désarçonner un public qui était plutôt venu écouter du Hard Rock binaire. Mais, la qualité des compositions entraîne une écoute respectueuse et attentive de la part d'une salle se remplissant peu à peu pour recevoir le Maître de la soirée dont l'arrivée est prévue à 22 heures.



The Chris Slade Timeline

En effet ce soir à Riom le Beau, c'est l'une des rares légendes encore en vie de la batterie que nous allons avoir le plaisir de croiser. 70 ans au compteur, 50 ans de carrière, plus un poil sur la tête : Monsieur Chris Slade. Même si pour la plupart des personnes présentes son CV se résume à batteur (occasionnel et de remplacement) d'AC/DC, (mais si le grand chauve, pas si grand que ça d'ailleurs, qui dans les années 90 cognait comme un sourd pendant que la foule chantait " hahahaha FUNDEUR..!!! "), Chris Slade, c'est un gars qui depuis un demi siècle a frappé ses fûts aux côtés de, excuser du peu : Tom Jones (dans les années 60), de Manfred Mann Earth Band (groupe avec lequel il est repéré en 1971 par les frères Young), de Uriah Heep, de Gary Moore, de The Firm ("petit groupe" des années 80 avec Jimmy Page et Paul Rodgers), de David Gilmour, de MSG, de Asia... Avec ce beau CV et après une tournée des stades avec les Australiens, le gars pour se reposer entame une tournée dans des petites salles pour fêter ses 50 ans de carrière en proposant une rétrospective des différents groupes dans lesquels il a participé.



Pour ce beau voyage musical dans le temps, son groupe, The Chris Slade Timeline, se doit d'être à la fois polyvalent et technique. Ce qui sera le cas avec le talentueux James Cornford à la six cordes (passant allègrement des riffs rock d'AC/DC aux belles envolées de Gary Moore), le jeune et efficace Mickael Clarck aux claviers et à la guitare rythmique, le solide Andy Crosby à la basse et deux chanteurs qui se partageront le set : Paul Davis au chant de gorge avec la casquette (hé Angus celui-là il est certes moins connu, mais il est p'têt plus crédible que le gars Axl...), et Steve Glasscock aux vocaux plus doux et moins gutturaux, avec les cheveux longs et le bandeau (peace Brother !!!) à fleurs.



Pendant deux heures, le groupe va enchaîner des titres des différentes formations de Chris Slade, avec naturellement une grosse majorité d'hymnes binaires à faire bondir des kangourous en short et à cartables. Tout cela se passe dans la bonne humeur avec pas mal d'humour (so british), de plaisir à jouer, et d'explications du contexte et de l'histoire des différents titres joués.



Nous aurons donc le plaisir d'entendre dans le désordre : "Dirty Deeds done dirt cheap", "High voltage", "Sin city", "the Razor's Edge" (titre de l'album sur lequel Chris Slade tient l'ensemble des parties batteries), "Back in Black", "You Shook me all night long", "Riff raff", "Thunderstruck", "Whole Lotta Rosie", "Highway to Hell", pour les titres d'AC/DC, mais aussi "Father of Day" et "Blinded by the lignt" de Manfred Mann earth Band," July morning" de Uriah Heep, "Parisienne Walkway" de Gary Moore, "Confortably Numb" de Pinf Floyd, "Delilah" de Tom Jones... et le traditionnel et pas trop pénible solo de batterie... que demander de plus ?



Rencontrer la légende, lui serrer la main, faire une photo avec lui, recevoir quelques conseils et secrets pour mon jeune batteur de fils présent ce soir ? Ben ce fut fait et avec un beau sourire et le cadeau d'un médiator et d'une paire de baguettes dédicacées... Vivement le retour de Ian Paice en janvier !

Et le secret pour arriver à ce niveau  : " pratiquer son instrument chaque jour !"

Photos : Yann Cabello (album complet ici) www.yanncabello.com, www.facebook.com/yann.cabello.7, twitter.com/YannCabello, instagram.com/yanncabello...


AC / DC : les dernières chroniques concerts

AC/DC (feat. Axl Rose) + The Limiñanas en concert

AC/DC (feat. Axl Rose) + The Limiñanas par Philippe
Stade Vélodrôme - Poste à Galène, le 13/05/2016
Le programme de cette soirée m'avait d'abord jeté dans les affres. A ma gauche, AC/DC déjà vu 3 fois mais repassant à 3 km à vol d'oiseau de chez moi - par définition immanquable... La suite

AC/DC en concert

AC/DC par Gandalf
Nouveau Stade Vélodrome à Marseille, le 13/05/2016
Et dire qu'on pensait que la fantastique date du Stade de France il y a un an (à 10 jours près) serait la dernière... Je vous laisse imaginer ma joie lorsqu'ils ont annoncé en... La suite

AC/DC en concert

AC/DC par Philippe
Stade de France, Saint-Denis, le 26/05/2015
C'est en ayant plus ou moins volontairement raté les premières parties que j'entre dans le mythique Stade de France pour la première fois, guidé par ma soeur qui y a déjà ses... La suite

AC/DC en concert

AC/DC par Pierre Andrieu
Stade de France, Saint-Denis, le 26/05/2015
"HIGH VOLTAGE ROCK 'N ROLL" Un bon gros concert de hard rock 'n roll blues à haut voltage signé AC/DC, voilà à quoi ont eu droit les 80000 personnes réunies au Stade de... La suite

La Puce à L'Oreille, Riom : les dernières chroniques concerts

Metronomy en concert

Metronomy par Cedmcvsdiego
Médoquine, Talence, le 06/11/2014
Ambiance electro-pop à la Médoquine de Talence ce soir avec le passage de la bande à Joseph Mount, forte de 4 albums dont le dernier et sautillant "Love letters". Look années... La suite

OASIS en concert

OASIS par poison pixy
LA MEDOQUINE Bordeaux, le 31/01/2009
Cela fait un bon moment que je connais Oasis et je dois dire que j'avais un peu décroché mais leur dernier album Dig out your soul était pas mal du tout et j'ai décidé... La suite

BASHUNG par diego33
BORDEAUX MEDOQUINE, le 20/11/2003
Je commencerai par des excuses... et j'en ai plusieurs à formuler. La première à Thomas, chanteur du groupe ELISTA que je n'ai pu voir ce soir en concert car j'étais à Bashung. Les deux autres iront à Bashung même, tout d'abord parce que je ne suis pas encore remis de RADIOHEAD vu lundi soir à Bercy (donc difficile d'être impartial !), et enfin... La suite

Trust par jeanmau
Espace Medoquine Talence, le 15/05/2009
Ce n'est plus le Trust des années 80... Il y a un dj en plus, mais ça cogne encore pas mal. Avec plaisir, j'ai retrouvé le son de guitare de Nono, tandis que Bernie arpente la scène et gesticule comme un rappeur. Les perfectos semblent rangés depuis longtemps, à voir cependant... pour les nostalgiques comme moi. Bonne première partie de Super... La suite