Accueil Chronique de concert Cigarettes After Sex
Mardi 25 février 2020 : 10730 concerts, 25932 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Chronique de Concert

Cigarettes After Sex

Cigarettes After Sex en concert

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand 26 mai 2019

Critique écrite le par



Concert délicieusement langoureux de Cigarettes After Sex le dimanche 26 mai dans la grande salle de La Coopé, remplie de couples en état d'excitation notoire... Le court set du groupe texan emmené par l'ultra sensible et discret Greg Gonzalez ressemble à une séance collective de préliminaires avant le sexe (et les cigarettes, donc), chacun y allant de ses pelotages, de ses bisous dans le cou, de ses serrages de hanches, voire carrément de ses roulages de pelles. C'est normal quand la bande son est constituée d'érotiques ballades dream pop jouées en live par des musiciens totalement pénétrés par leur sujet.



En un peu plus d'une heure - tout est fini bien avant 23 heures -, la messe d'un genre peu catholique fait son petit effet, donnant à tout le monde l'envie de faire l'amour dans un avenir assez proche. Pourtant, il ne se passe quasiment rien sur scène (c'est ce qui nous avait gêné et fait fuir au PitchFork Festival en 2017 et à TINALS en 2018), tout est dans le son, très immersif et particulièrement suave. Et oui, les love songs à la fois douces, lascives et tourmentées de Cigarettes After Sex ont tous les atouts pour illustrer à la perfection une scène d'amour adolescent dans la cultissime série Twin Peaks, ce qui peut provoquer le désir de se lancer dans la même activité : voix androgyne à l'exact point de friction entre le masculin et le féminin, guitares gorgées d'écho sensuel, synthés planants à la Angelo Badalamenti, rythmiques cotonneuses et alanguies évoquant Mazzy Star...



Tous les tubes multi visionnés sur youtube y passent ("Affection", "Each Time You Fall In Love" etc), avec en point d'orgue un final en forme de best of pour chambre à coucher avec "Keep On Loving You", "Nothing's Gonna Hurt You Baby" (le hit avec lequel tout à commencé, inaltérable !), "Apocalypse" puis "Dreaming of You" en rappel, le moment que choisit Greg Gonzalez pour utiliser - raisonnablement, hein ! - pour la seule et unique fois la distorsion sur sa guitare. Un peu (beaucoup) de finesse dans un monde de brutes épaisses, ça fait un bien fou ! En sortant de ce concert touchant, on en viendrait presque à croire à l'amour absolu décrit dans la chanson "Keep on Loving You", une géniale reprise des dispensables REO Speedwagon dont le texte dit en substance : "And I'm gonna keep on lovin' you /'Cause it's the only thing I want to do / I don't want to sleep, I just want to keep on lovin' you / And I meant Every word I said When I said that I loved you / I meant that I loved you forever"





Photos : Yann Cabello www.yanncabello.com, www.facebook.com/yann.cabello.7, twitter.com/YannCabello, instagram.com/yanncabello...




La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

Pomme (Les Failles Tour) en concert

Pomme (Les Failles Tour) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 20/02/2020
Grande Coopé quasi complète pour la pétillante et mélancolique Pomme, venue présenter de manière touchante, drôle et assurée son très beau deuxième album d'obédience chanson folk,... La suite

The Mystery Lights + Rod Hamdallah (Les Nuits de l'Alligator 2020) en concert

The Mystery Lights + Rod Hamdallah (Les Nuits de l'Alligator 2020) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 13/02/2020
Animée chaque année par les efforts de moult cadors rock 'n roll blues, la caravane du festival itinérant Les Nuits de l'Alligator passe une nouvelle fois par La Coopé en ce... La suite

Ho99o9 + 404 en concert

Ho99o9 + 404 par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 09/02/2020
Dimanche soir, 20 heures 30, c'est l'heure de la branlée punk hip hop metal à La Coopé en compagnie de deux groupes de tarés en totale liberté : en tête d'affiche, les déjà... La suite

Interview de Bertrand Belin à propos de l'album Persona et de ses collaborations avec les Liminanas et L'Epée en concert

Interview de Bertrand Belin à propos de l'album Persona et de ses collaborations avec les Liminanas et L'Epée par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 24/02/2020
Ça fait un moment que les chansons de Bertrand Belin nous accompagnent, qu'on les sifflotent en conduisant sur des routes de campagne ou les autoroutes, qu'on les décortiquent... La suite