Accueil Chronique de concert Class'Eurock : Rockett Queens + Gherkin Face + Les Bananes de l'Enfer + The Dumbs +Topinambours surgelés + Highwood Comet Show
Jeudi 27 juin 2019 : 10422 concerts, 25537 chroniques de concert, 5258 critiques d'album.

Chronique de Concert

Class'Eurock : Rockett Queens + Gherkin Face + Les Bananes de l'Enfer + The Dumbs +Topinambours surgelés + Highwood Comet Show

Class'Eurock : Rockett Queens + Gherkin Face + Les Bananes de l'Enfer + The Dumbs +Topinambours surgelés + Highwood Comet Show  en concert

Cité du Livre à Aix-en-Provence 24 Fevrier 2009

Critique écrite le par

Mardi soir se tenait à Aix en Provence un des tremplins régionaux Class'Eurock 2009, qui s'adresse à l'ensemble des musiciens de la région PACA de moins de 23 ans, et permet aux lauréats, après une année d'encadrement (concerts, stages, enregistrement studio, DVD), de partir faire une scène en Europe. 6 groupes en compétition : dans l'ordre, les Rocket Queens, les Topinambours surgelés (!), Gherkin Face, Les Bananes de l'enfer (!!), The Dumbs et les Highwood Comet Show ...
Le cadre : l'Amphithéâtre de la Verrière, dans la Cité du Livre, un lieu parfaitement dimensionné, un amphi bondé (plus de 450 entrées payantes), un public plutôt jeune, voir très jeune, une organisation quasi parfaite réalisée par l'Association Aix'Qui ? , qui maîtrise parfaitement ce genre d'événements, bref, la soirée s'annonçait bien.



Le groupe appelé à ouvrir les hostilités sera les Rockett Queens, un combo rock détonant servi par un batteur très jeune (16 ans) mais talentueux et charismatique, un guitariste au jeu en place et pêchu, un bassiste au jeu de scène assez démentiel et une petite chanteuse charmante et sexy, à la voix étonnamment rauque et rock !



Le tout donne un groupe hyper cohérent, déjà mature et, pour tout dire, très séduisant ! J'ai déjà vu les Rocket Queens à plusieurs reprises en concert dans la région et je n'ai jamais été déçu...



A chacune de leurs prestations, leur talent fait mouche. Ce concert-ci ne dérogera pas à la règle. Les compos s'enchainent, hyper efficaces, avec un " Drift away and die" qui sonne déjà comme un futur tube...



Pas trop de soutien dans la salle au début, le public semble assez surpris... Mais rapidement, les doutes laissent place à l'enthousiasme ! La chanteuse des Rockett occupe la scène et les esprits, accrochée à son micro tête de mort. Leur show est vraiment excellent et très pro. Les Rockets ont cartonné et ont mis la barre très haut!



Si les autres groupes sont de la même veine, cela laisse augurer un Class'Eurock 2009 de haute volée...



30mn plus tard, les Rocket Queens laissent la place aux Topinambours surgelés, le plus jeune des groupes en présence ce soir, apparemment, soutenu par une importante cohorte d'amis. Le public est en délire, manifestement on va voir ce qu'on va voir. L'énergie est là, ça c'est sûr, la mise en scène aussi.



Le set est travaillé, on sent qu'il y a du boulot. Malheureusement, faire jouer les Rocket Queens en premier n'était pas forcément une très bonne idée vu le niveau de ce groupe. La comparaison est dure pour les Topinambours, malgré leur motivation et leur joie d'être là. Il y a clairement une classe d'écart, à tous les niveaux. Il n'empêche, leur set est agréable, le public d'amis toujours aussi enthousiaste et la reprise rock du Chanteur, de Daniel Balavoine, est un franc succès. Malgré leur inexpérience, les Topinambours auront offert un set très agréable au public qui leur réserve une belle ovation. Un groupe finalement assez touchant qui mérite de poursuivre ses efforts et de gagner un peu en maturité.



Place aux Gherkin Face qui, o surprise, sont un groupe instrumental plutôt funky... L'ensemble basse, guitare, batterie et Jembe est plutôt convaincant, grâce notamment à un bassiste techniquement au point avec sa superbe Fender jazzbass. Leur démarche est originale et mérite d'être soulignée...



Leur set est toutefois moyen sur la durée. Après avoir bien accroché, le public se lasse peu à peu. L'instrumental, c'est osé et courageux, mais cela nécessite une grosse présence scénique ou/et un niveau technique très très au dessus de la moyenne. Les Gherkin face sont très bons mais souffrent d'un répertoire un peu routinier. Le public leur réservera tout de même un tonnerre d'applaudissement à l'issue de leur dernière composition mais pour ma part, j'ai un peu lâché l'affaire. Dommage car leur potentiel est énorme.



Les Bananes de l'enfer ! Avec un nom pareil, je dois reconnaître que j'étais assez impatient de découvrir ce groupe ! Et c'est une très belle prestation que les "bananes" nous offriront ! Un groupe très homogène, constitué de 2 guitares, d'un jembe, d'une basse et d'un batteur.



Le chanteur a l'air de beaucoup plaire aux jeunes filles du premier rang et il faut reconnaître qu'il capte le regard. C'est plutôt en place, pas parfait mais "carré".



Et, chose rare, ils chantent en français ! La salle répond bien, les compos tiennent la route, bref c'est un des bons moments de la soirée... On n'est toujours pas au niveau des Rocket Queens mais les bananes assurent !



Cinquième groupe de la soirée, les Dumbs arrivent sur scène en tenue de cowboys pour, disent-ils s'assurer les grâces du jury sur la prestation scénique ! Le clin d'œil est sympa et réussi ! Le public est plié en deux ! Quant à moi, je ne peux détacher mon regard des instruments arborés : Gibson ES 335, Strat US signature, etc... Du matos de pro !



Si leur ramage se rapporte à leur plumage, ça promet ! Le groupe est un peu plus âgé que les groupes précédents, le style est plus mature, avec un petit côté Jeff Buckley, une sorte de blues-rock vintage assez bien fait... mais. Car il y a un mais, malheureusement. Je me surprends à bailler et en général ce n'est pas très bon signe. OK, il est tard, je shoote depuis plus de 2h, mon Canon 70-200 pèse un âne mort, bref, la fatigue est là. Il n'empêche que les compositions se ressemblent beaucoup, et au final il est difficile de réellement accrocher.
Je suis de plus un peu gêné par l'humour de la fin du concert, (quête au chapeau dans le public, pianiste (très bon) arraché à son synthé, etc.) qui colle plutôt mal à l'ambiance intimiste-mélo du concert. Ca gâche un peu la perception d'ensemble et c'est dommage...



Le public commence à quitter la salle, il est plus de 23h30 lorsque les Highwood Comet Show arrivent pour clôturer la soirée. Un chanteur à la guitare folk, un guitariste, un bassiste et un batteur. Les 4 musiciens ont l'air plutôt jeune et j'avoue être un peu inquiet. La première compo est moyenne, je me dis que la fin de la soirée va être difficile... Le combo attaque alors avec beaucoup d'ambition une reprise des Red Hot, Give it away, pour son plus grand malheur. Give it away, ça se mérite et les Highwood n'ont pas la "caisse" nécessaire pour assumer un morceau pareil. Le guitariste se débrouille plutôt bien, mais globalement, ils sont à côté.



Mon inquiétude est grande lorsque le groupe entame alors une série de morceaux plus personnels, et là, c'est la claque ! Très original, pas toujours très en place mais bien fait, chacun fait son boulot, le chanteur devient bon, la section rythmique tient le coup grâce notamment à un bassiste impressionnant malgré son jeune âge, le guitariste se révèle être un des meilleurs de la soirée et l'ensemble tourne.
Les spectateurs sont sous le charme, plus personne ne part et c'est vraiment une des bonnes surprises de la soirée. Je ne m'y attendais pas et je suis impressionné par le style de ces 4 musiciens, un peu décalé et au final convaincant.



Il est plus de minuit, le jury annonce 20 mn de délibérations, et je commence m'impatienter... Finalement, 10mn plus tard, un membre de l'organisation vient annoncer le nom du groupe vainqueur. Je ne vous fais pas languir... Sans surprise, les Rocket Queens sont les lauréats de cette soirée. Ils se sont imposés assez largement par leur jeu scénique, leur charisme et surtout, car tout est là, la qualité de leurs compos drift away and die, I hate you too, Kiss me honey, etc.). Un groupe à suivre et qui risque de faire mal !

Le coup de gueule de la soirée : l'annonce des résultats. La moindre des choses est de respecter un cérémonial minimum, par respect pour le public et les 6 groupes. Résultat, une personne arrive sur scène, annonce "les vainqueurs sont les Rocket Queens, merci et bonne soirée" et... c'est tout ! J'aurais préféré que les membres du jury soient ensemble sur la scène, expliquent les délibérations puis annoncent le groupe vainqueur, fassent venir le groupe sur la scène, lui posent quelques questions et lui expliquent quel est le prix. Là, rien de tout cela, le bouquet final a été expédié. Vraiment dommage et pas très respectueux pour les musiciens.
Et surtout, pas du tout à l'image de l'organisation sans faille de cette belle soirée...

Photos & chronique Manu Bighelli : www.myspace.com/bighelliphoto

> Réponse le 26 février 2009, par Bob

Bon apparemment c'était pas aussi bien vendu que la Nouvelle Star, mais enfin les photos sont vraiment très chouettes ! longue vie à Class-Eurock et bravo au chroniqueur ! Au plaisir de vous relire, rendez-vous au concert des vainqueurs !   Réagir


Class'Eurock : les dernières chroniques concerts

Class Eurock's - Secteur Salon de Provence : Subliminal Sanctuary, Trafic, Lunch, Six Teens, Skhizein, Incube en concert

Class Eurock's - Secteur Salon de Provence : Subliminal Sanctuary, Trafic, Lunch, Six Teens, Skhizein, Incube par Boby
Portail CouCou - Salon de provence, le 19/02/2010
Class Eurock's - Sélections du secteur de Salon de Provence Rolls Royce des tremplins musicaux dans la région PACA, ce n'est pas pour rien si les Class Eurock's célèbrent... La suite

Finale Class'EuRock : Pup Curl + Red Shines + Ten Watt Transistors + Skhul + Isys + La relève + The Cheerleaders + Rockett Queens +  Mademoiselle K + Psy 4 de la Rime   en concert

Finale Class'EuRock : Pup Curl + Red Shines + Ten Watt Transistors + Skhul + Isys + La relève + The Cheerleaders + Rockett Queens + Mademoiselle K + Psy 4 de la Rime par Boby
Parc Jourdan - Aix En Provence, le 30/05/2009
Initialement prévue sur 2 jours comme depuis 10 ans, la 19éme finale des Class Eurock's s'est malheureusement vue réduite à une soirée. Période de crise oblige, il y a bien plus... La suite

Les Bananes de l'Enfer : les dernières chroniques concerts

Raoul Petite + Lutin Bleu + Laids Crétins des Alpes + Les Babanes de lenfer en concert

Raoul Petite + Lutin Bleu + Laids Crétins des Alpes + Les Babanes de lenfer par Boby
Salle du 4 Septembre - St Cannat, le 18/10/2008
Les premières feuilles des arbres commencent à tomber et le Tour du Pays d'aix (TPA) reprend cette année de plus belle. Pas moins de sept concerts organisés par l'association AIX... La suite

Rockett Queens : les dernières chroniques concerts

Call the Rain + Heidi Von Heidi + Rockett Queens + Soma en concert

Call the Rain + Heidi Von Heidi + Rockett Queens + Soma par Maryflo
Le Baby - Marseille, le 06/06/2009
Soirée TCI et Comme Toujours avec Retard, au Baby, mais quand on est tenaillé par la curiosité on finirait presque par s'en accommoder. Initialement venue pour découvrir sur scène... La suite

Finale Class'EuRock : Pup Curl + Red Shines + Ten Watt Transistors + Skhul + Isys + La relève + The Cheerleaders + Rockett Queens +  Mademoiselle K + Psy 4 de la Rime   en concert

Finale Class'EuRock : Pup Curl + Red Shines + Ten Watt Transistors + Skhul + Isys + La relève + The Cheerleaders + Rockett Queens + Mademoiselle K + Psy 4 de la Rime par Boby
Parc Jourdan - Aix En Provence, le 30/05/2009
Initialement prévue sur 2 jours comme depuis 10 ans, la 19éme finale des Class Eurock's s'est malheureusement vue réduite à une soirée. Période de crise oblige, il y a bien plus... La suite

Topinambours surgelés : les dernières chroniques concerts

Les Topinambours surgelés + Fatty Chaos+ Sheeva en concert

Les Topinambours surgelés + Fatty Chaos+ Sheeva par Maryflo
le Lounge - Marseille, le 18/04/2009
"Je traîne les pieds, j'traîne mes casseroles" et j'arrive au Lounge pour y découvrir un étrange mélange des genres : le Fluide glacial tapisse les murs avec son Umour et... La suite

Cité du Livre à Aix-en-Provence : les dernières chroniques concerts

Interview de Mélissa Laveaux en concert

Interview de Mélissa Laveaux par lartsenic
Cité Du Livre, Aix à Provence , le 28/09/2018
Je n'aurai pas obtenu toutes les réponses à mes questions lors de cet entretien. Elles seront arrivées pendant le concert (donné au Théâtre de la Verrière, Cité du Livre, à... La suite

Mélissa Laveaux + Isaya en concert

Mélissa Laveaux + Isaya par Sami
Cité Du Livre, Aix à Provence, le 28/09/2018
Une fois n'est pas coutume il y avait trois soirées simultanées qui pouvaient donner envie de quitter Marseille pour sa voisine Aixoise, avec un plan electro et pop avec Cassius et... La suite

Miss Kittin + Chloe+ Monolake (Festival Seconde Nature) par Guillaume
Cité du Livre Aix-en Provence, le 07/06/2008
Samedi 7 juin C'était la deuxième soirée du Festival Seconde Nature qui a pour credo de "faire la part belle à la découverte entre musiques électroniques, arts numériques et autres curiosités culturelles". Tout un programme !! Autant le dire de suite c'était le rendez vous de la branchitude marseillaise et aixoise. "The place to be". Quand je... La suite

Chromatics + Flying Lotus + Clark + Laurent Garnier (festival Seconde Nature) par Sami
Cité du livre, Aix en provence, le 06/06/2008
Pour cette nouvelle édition le festival Seconde Nature se déplace de la Fondation Vasarely à la Cité Du Livre. Un endroit vaste presque aussi classe et idéal pour ce genre de manifestations car mi couvert mi plein air, pratique pour les fumeurs. A coté de l'amphithéâtre et du bar il y a des projections vidéos et des animations très... La suite