Accueil Chronique de concert Cock Robin
Mardi 17 janvier 2017 : 13160 concerts, 24219 chroniques de concert, 5134 critiques d'album.

Chronique de Concert

Cock Robin

Cock Robin en concert

L'Artéa - Carnoux en Provence 4 fevrier 2011

Critique écrite le 08 février 2011 par Gandalf

Ce soir c'est une double première pour moi: un concert de Cock Robin d'une part, à Carnoux en Provence d'autre part !
En effet, ce fameux groupe pop des années 80 s'est reformé il y a cinq ans à peine, et Carnoux n'étant pas une ville réputée pour sa vivacité musicale live, je ne connaissais pas l'Artéa, qui pourtant, au vu des affiches dédicacées dans le hall, a vu passé de nombreux noms connus, français pour la plupart, tels Calogero ou Tina Arena pour la chanson, Roumanoff, Popeck ou Titoff pour l'humour. L'Artéa fait également office de théâtre, et même de cinéma à ce que j'ai compris.



Et j'avoue un bon petit coup de coeur pour cette salle modulable de petite capacité (dans les 600 places max en configuration debout), qui a pour elle une équipe franchement sympathique, un bar très bon marché (c'est tellement rare que ca doit être souligné !), une sécurité gentille en tous points (ce qui est encore plus rare n'est ce pas !?), un bon espace parking, une scène bien haute permettant de mater les zicos d'où que l'on se trouve, et une bonne acoustique globale. Une surprise bien agréable, encore bravo à Gérard et Eric pour leur foi et leur amabilité.



En attendant le combo, le public à la moyenne d'age assez élevée redécouvre des hits de sa jeunesse, grâce à un Dj ayant investi le hall et connaissant ses classiques. C'est mieux qu'une première partie inconnue finalement !

A 20h30 presque pétante, Peter Kingsbery et Anna LaCazio débarquent sur les planches, accompagnés de musiciens français (un doute pour le batteur), sans backdrop ni décors particuliers, juste eux et leur musique. Et Peter ayant habité un moment en France, il s'exprimera souvent dans notre langue, avec quelques touches d'humour bien senties ("qui se souvient de Jordy, qui m'a empêché de devenir numéro un, à une époque ?!"), et toujours ce sourire franc, ce plaisir de partager sa musique.
Un plaisir que nous renvoie à chaque instant sa partenaire Anna, n'ayant de cesse de virevolter, danser, l'accompagner de percussions, sourire plaqué sur sa bonne bouille. Comment ne pas les aimer ces zicos avec vingt cinq ans de carrière, et toujours généreux, proches de nous, sincères ?



Musicalement, il faut avouer que ca démarrera en douceur, pour aller crescendo durant les une heure cinquante de show. Le dernier album sera très bien représenté, avec huit titres, quelques extraits des opus soli de Peter, et bien sur les classiques incontournables qui réveilleront pour de bon cette audience attentive et un poil trop polie.
Mais il est vrai que pendant la première demi heure, les chansons étaient plutôt calmes, n'incitant pas à la débauche hystérique. Cependant, au bout de quarante minutes, Peter revient avec une gratte sèche, Anna à coté de lui.
Et c'est le tournant du live ! Ils entonnent un "Just around the corner" magnifique, rendant encore mieux que la version studio. Les gens sortent enfin de leur réserve, et la première ovation jaillit.



Quelques morceaux plus tard, nous avons droit à ce que j'appelle un moment de grâce... Peter Kingsbery seul aux claviers... Et sa voix. Pour envoyer le frisson à chacun de nous sur ce "Only the very best" superbement poignant. Lors de ces quelques minutes magiques, Peter démontre l'étendue de son organe vocal, ses possibilités énormes, toute une palette de nuances, de la plus grave de poitrine, à la plus cristalline de tête. Un grand grand moment. Dans un silence religieux, précédant des applaudissements nourris mérités.
Et vocalement il en est de même pour Anna. Ils n'ont vraiment rien perdu de ce coté là. C'est puissant, clair, et les deux voix se mélangent toujours à merveille.



Le final pré-rappel sera orgiaque, avec un enchainement "Worlds apart"/"Straighter line"/"The promise you made" d'enfer ! Pour le coup on se serait réellement cru dans les 80s en fermant les yeux ! Que ca rappelle des souvenirs tout çà, même si je n'avais que neuf ans à la sortie du premier album...



Pour le "encore" obligatoire, Peter calmera la donne avec un titre seul au piano, avant de redonner le rythme en finissant par le bonnard "Only your heart is weak".
On peut dire que le groupe s'est fait, et nous a fait plaisir. Sans chichis mais avec naturel.

Allez Gérard, fais venir Tears for fears pour nous combler au delà du possible, tu peux le faire !



Setlist (récupérée à la table de mix, et comportant en dernier "A natural affair" non jouée):
The long last second
I thought you were on my side
Now and then
Inside our cage
Checkered past
Another story
Songs from the bell tower
Just around the corner
Helene
Caught in your stream
Only the very best
Extraordinary thing
Grand
Worlds apart
Straighter line
The promise you made

Rappel:
Precious dreams
Damage done
When your heart is weak




Cock Robin : les dernières chroniques concerts

Cock Robin en concert

Cock Robin par Ysabel
Pasino - Aix en Provence, le 06/10/2011
Un plaisir de retrouver ce groupe des années 80 ... Oui je suis, cela ne nous rajeuni pas, mais moi j'aime bien ces petites soirée Survival de temps en temps (et oui ! Toute la... La suite

Cock Robin par HAKIM
Chalon sur Saône 71100, le 12/02/2011
Concert extraordinaire ! Ravi de les revoir à nouveaux ! Il n'ont pas changer , avec toujours leur voix qui vous entraine et avec la ravissante Anna qui n'arrête pas de danser ! Une anecdote c'est passé ,une corde de la guitare sèche de PETER a laché lors du duo avec ANNA . Eclatement d'applaudissement de la salle. J'ai acheté le collector qu'ils... La suite

Cock Robin en concert

Cock Robin par yoyo
Bataclan, Paris, le 29/01/2011
J'avais écouté le dernier album de Cock Robin, jugé moyen même après plusieurs écoutes, puis je suis allé au concert au Bataclan à Paris, le 29 janvier 2011... Et là, c'est... La suite

Cock Robin par Mireille et Eric
Illiade à Illkirch, le 01/10/2009
super, génial ! j'ai tellement attendu et voilà un bond de 20 ans en arrière pour le meilleur !!!!!!!!!!! Peter et Anna au meilleur de leur forme, les musiciens au top, tous les standards ont été joués pour notre plus grand plaisir ! Attendons la sortie du nouvel album en 2010 pour les retrouver sur scène... quel superbe cadeau d'anniversaire... La suite

L'Artéa - Carnoux en Provence : les dernières chroniques concerts

Suzanne Vega en concert

Suzanne Vega par Jacques 2 Chabannes
L'ARTEA - Carnoux, le 24/10/2012
Super concert pas trop mal. Elle a joué Luka et tous les autres tubes. Cool. Super guitariste, aussi. J'ai aimé. (Là, c'est la version Twitter... Là !). J'ai pas tout aimé... La suite

Suzanne Vega en concert

Suzanne Vega par Cabask
L'Artea - Carnoux en Provence, le 24/10/2012
Nous avons donc décidé d'aller écouter Suzanne Vega pour sa tournée 2012. Il s'agit d'un concert presque à la maison, à moins d'1/4 d'heure de chez nous dans une petite salle bien... La suite

Erik Truffaz & Sly Johnson en concert

Erik Truffaz & Sly Johnson par Mcyavell
Artea - Carnoux, le 04/04/2009
Il ne faut pas dire "Je vais voir Erik TruffaZ à Carnou", mais "Je vais voir Erik Truffa à CarnouX". J'avais fait le déplacement à Montpellier où j'avais été littéralement... La suite